Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

lundi 25 février 2013 à 21h51min

Les travailleurs de l’Office national de télécommunications (ONATEL) entament ce mardi 26 février 2013, leur huitième journée de grève. Demandant la mise en place d’une prime d’ancienneté, conformément au droit burkinabè, les salariés restent intransigeants face aux tentatives de négociations de la Direction générale et aux hésitations des pouvoirs publics.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

Voilà plus d’une semaine que les 1200 travailleurs de l’ONATEL sont en grève. Réunis au sein du Syndicat national des télécommunications (SYNATEL), les salariés semblent plus que jamais déterminés à ne pas reprendre le travail tant que la direction de la société n’appliquera pas le décret N° 2010-810/PRES/PM/MTSS, fixant la prime d’ancienneté. Prenant effet à compter du 31 décembre 2010, cette disposition a été établie en application d’un article de la loi du 13 mai 2008 portant Code du travail au Burkina Faso. En réalité, le texte de loi reprend des dispositions déjà en vigueur depuis la convention interprofessionnelle de 1974.

Selon ce décret, chaque travailleur doit bénéficier d’une prime pour récompenser son ancienneté dans l’entreprise. Une prime payable dans les mêmes conditions que le salaire, dont le taux évolue en fonction du nombre d’années de travail chez le même employeur : 5 % du salaire de base après trois années d’ancienneté, puis 1 % du salaire par année de service supplémentaire.

Le Directeur général de l’ONATEL avait estimé que le décret sur la prime d’ancienneté ne s’appliquait pas à l’entreprise. « Sur ce point, la direction n’a pas été en mesure de fournir le moindre argument », a constaté Saïdou Kaboré, délégué SYNATEL à Bobo-Dioulasso. L’affirmation avait d’ailleurs été rapidement balayée par la direction régionale du Travail.

Interrogé lundi, le directeur régional de l’Ouest de l’ONATEL, Emmanuel Bationo, a rappelé que la Direction générale avait fait « un certain nombre de propositions, mais qui n’ont pas rencontré l’assentiment des travailleurs ». « Après une semaine sans activité, les cartes de recharges (Telmob) commencent à manquer. Certains abonnés tombent en panne et nous sommes dans l’incapacité de les dépanner. Tout le monde est conscient de ce que cette situation est problématique », a déclaré M. Bationo.

Dans un communiqué publié, le 21 février 2013, l’Unité d’action syndicale (UAS) du Burkina Faso met en évidence « la fuite de responsabilités des autorités », notamment de la part de la Direction générale du Travail et du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale.

Centrales syndicales et syndicats autonomes appellent conjointement les pouvoirs publics à démontrer « la force de la loi », en assumant leurs responsabilités en matière d’application des textes.

Alors que débute la rencontre annuelle Gouvernement / Syndicats, la mobilisation des centrales syndicales autour de cette question pourrait jouer en faveur des salariés mobilisés de l’ONATEL, et renforcer la construction d’un Etat de droit.

Rappelons que l’ONATEL est une société d’économie mixte, détenue à 51 % par Maroc Télécom. 20 % des actions sont possédées par des actionnaires privés, tandis que l’Etat burkinabè détient les 29 % restants. Peut-être le gouvernement hésite-t-il entre sa mission et ses actions ?

Henri Le Roux

Bénédicte TRAORE/Stagiaires

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 février 2013 à 06:38, par franky de fada
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    nous resterons tjr mobilisé et determiné car force reste la loi.na laara an saara

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 08:05
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Si tout un gouvernement ne peut pas dire à un directeur général d’une société de la place d’appliquer une loi du pays, alors c’est tout simplement honteux, scandaleux et frustrant. Cela veut dire que la malgouvernance a encore de beaux jours devant elle. A mon avis, ces ministres devraient avoir le courage de rendre le tablier dès qu’ils sentent qu’ils ne peuvent plus exercer correctement leur mission. Car à leur place, je me sentirais très frustré. A moins qu’ils n’aient quelque chose à se reprocher aussi quelque part dans leur passé.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 08:06
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Courage a vous. Lorsqu’il sabit des militaires le gouvernement ouvre grandement les yeux et trouve une solution dans l’urgence. Pour le reste l’état est muet.
    LAT n’est pas bavard.

    Répondre à ce message

    • Le 26 février 2013 à 11:50
      En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

      Faites vos réclamations sans trop de comparaisons inutiles car vous avez la mal chance d’être à un grand pourcentage privés donc forcément liés à des bénéfices.La comparaison qui sied se trouve dans vos comptes, est ce les résultats permettent ces paiements ou non ? voilà ce qu’il faut savoir ! pour le reste soutien à vous et bonne chance surtout.

      Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 09:08, par Yoann
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Nous vous soutenons mais pensez aussi à vos clients.
    Depuis le 27 décembre 2012, je cherche à a faire un transfert de ligne. Je suis sans suite car les agents sont en grève, du coup, ça me paralyse ds mes activité car sans connexion, imaginez la suite.....
    Nous demandons à l’Etat de prendre ses responsabilités. Ne regardez pas vos actions mais le bien être de vos administrés et de toute la population entière.
    Courage à vous agents de l’ONATEL et à tous les syndiqués du FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 09:18, par Uncitoyen
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Cette grève des agents de l’Onatel montre que nos institutions sont faibles. L’inspection du travail est faible parce qu’elle ne peut pas contraindre l’Onatel a payé la prime d’ancienneté des travailleurs.Le tribunal du travail aussi est faible .Courage aux agents de l’Onatel, seul la lutte paie.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 09:49, par EDUQUER
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Faites vite ,, on est fatigué , trop fatigué de tous même !!! ON travaille comme des apaches sans grimm qui nous protège !!!

    Répondre à ce message

    • Le 26 février 2013 à 15:10, par Doumounici
      En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

      Soutien aux travailleurs de l’Onatel. Vos revendications sont justes et légitimes.La Direction de l’Onatel doit faire preuve de mesure et de sagesse en mettant de l’eau dans son vin. Les Autorités politiques et Administratives en l’occurrence l’État, doivent rapidement trouver une issue favorable pour sauvegarder cet outils précieux qu’est l’Onatel au plus grand bonheur du citoyen
      Bye Bye

      Répondre à ce message

    • Le 26 février 2013 à 17:00, par YADEGA
      En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

      bravo aux organisations syndicales. Nous sommes dans un état de droit et le Gouvernement doit veiller au respect de la législation par tous. Le tout nouveau ministre du travail doit se débarrasser de sa peau de diplomate pour asseoir son autorité. On ne doit pas négocier l’application d’un décret qui est du reste appliqué par l’état dans ses EPE.
      Courage aux travailleurs de l’ONATEL

      Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 11:52, par Raisonnable
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Question simple : La prime d’ancienneté existe elle dans toutes les entreprises du privé du Burkina notamment les opérateurs de Telecom ( AIRTEL, Telecel ) ?. Si oui il n’y a pas de raison que les travailleurs de l’ONATEL n’en bénéficient pas. Si la réponse est non il n’y a pas de raison que l’état oblige l’ONATEL à verser des primes d’ancienneté à ses travailleurs alors que ces concurrents ne le font pas . Ce serait handicapé l’Onatel par rapport à ses concurrents ce d’autant plus que l’ONATEL est caractérisé par un sureffectif hérité de la gestion public de la société quant elle était dans le giron de l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 16:05, par Leman
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Le DG Onatel n’est pas au dessus de la loi. L’Etat lui meme a appliqué ce decret dans la fonction publique. La SONABEL l’a appliqué, L’ONEA l’a appliqué, des Entreprises privées l’ont appliquée. Ce DG pour qui se prend-t-il pour pietiner nos lois au Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 18:06, par kassamba
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    leurs revendications sont légitimes.Mais est ce que eux même n’enfreignent ils pas la loi ou du moins le bon sens ! je ne comprends pas qu’étant en situation de monopole qu’on se permette de tout bloquer sans un service minimum !!!!!! L’état doit aussi casser le monopole de l’onatel !

    Répondre à ce message

    • Le 27 février 2013 à 09:33, par Liba
      En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

      De quelle loi voulez-vous parler ? Je crois que leur mouvement porte sur l’application d’un décret signé par le président du Faso. C’est parce que les agents ont constaté que les lois du pays ne sont pas respectées dans leur entreprise qu’ils ont entrepris des démarches auprès de la Direction de l’Onatel et ensuite auprès des signataires du décret dont ils réclament l’application. En temps normal est-ce aux agents d’une entreprise de demander l’application d’un décret ? Pour votre information mon cher Kassamba, l’Onatel n’a plus le monopole, cela fait des années maintenant.

      Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 18:33
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Salut,a tous les agents Onatel,je vous souhaite du courage pour votre lutte,mais n’oubliez pas qu’a travers cela vous penalisez beaucoup d’autres fonctionnaires car aucun service bancaire n’est disponible.Vivement qu’une solution soit trouvée sinon vous aurez sur la conscience le desarroi de beaucoup de gens.

    Répondre à ce message

    • Le 27 février 2013 à 01:07, par Ranini
      En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

      Les effets secondaires de ce débrayage commencent vraiment à se faire sentir ! Mais peut-on en vouloir aux travailleurs qui manifestent leur mécontement par cet arrêt de travail ? Que les autorités compétentes assument leurs responsabilités et les choses reprendront normalement ! Ils ne peuvent pas être en sit in et travailler en même temps dans la maintenance ! C’est dommage pour nous tous qui subissont les effets colatéreaux

      Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 19:04, par TABZ
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Travailleurs de l’ONATEL, votre revendication est noble dans la mesure où vous réclamez de meilleures conditions de travail à travers la mise en place de la prime d’ancienneté. Nous vous soutenons mais sachez que parce que vous ne faites pas votre travail, des gens également n’arrivent pas à travailler dans de meilleures conditions. Depuis plus de 4 mois nous n’avons pas de connexion à Karpala vers le maquis Kalao et surement d’autres personnes sont dans la même situation. Nous vous soutiendrons encore plus si vous remplissez votre devoir avant de réclamer vos droits.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 19:42, par Ranini
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Courage à vous Travailleurs de l’ONATEL ! Votre destinée est entre vos mains avec l’appui des centrales syndicales et syndicats autonomes qui vous soutiennent ! Votre quête de vos droits est TOTALEMENT légitime ! Maintenez le cap, la victoire du droit sur l’arbitraire est au bout de la lutte !

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 21:13, par la sagesse
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    Notre argent se trouve en banque.
    Je demande sagement aux autorités de prendre des mesures immédiatement sinon cette situation risque d’empoisonner les autres secteurs et ça risque de dégénérer grave

    Un Homme prévenu en vaut 10
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 27 février 2013 à 06:44, par Gerard Manvu
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    L’Etat burkinabè s’est tiré une balle dans le pied en bradant l’ONATEL . De plus , ce n’est pas la seule boite où la direction générale tourne l’Etat en bourrique . ( cf. BICIAB )

    Répondre à ce message

  • Le 27 février 2013 à 07:25, par KABAKO
    En réponse à : Grève à l’ONATEL : La direction refuse toujours d’appliquer la loi

    la restauration de l’autorité de l’État passe aussi par là. comment tout un gouvernement peut Cautionner l’incivisme d’un DG. COURAGE a vous cher braves travailleurs

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés