Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

dimanche 24 février 2013 à 21h01min

La brigade ville de gendarmerie de Boulmiougou à Ouagadougou a animé une conférence de presse, le vendredi 22 février 2013, en vue de porter, à la connaissance de l’opinion publique, les méthodes d’un présumé délinquant sexuel mis aux arrêts.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

Atteinte à l’intimité de la vie privée, chantage et cybercriminalité, tels sont les faits reprochés à M. Abdoul Kader, 31 ans, instituteur dans une école primaire de la place. Le présumé délinquant est marié et il est père d’un enfant. A l’occasion du point de presse du vendredi 22 février 2013, le commandant de brigade, l’adjudant Ives Bienvenue Somda, a tracé le film de l’arrestation. Selon lui, la brigade ville de gendarmerie de Boulmiougou, a été informée, le 12 février 2013, par une journaliste d’un organe privé, des agissements d’un individu qui se livrerait à des pratiques portant atteinte à l’intimité de la vie privée des personnes.

Et d’ajouter que la source a précisé que l’intéressé lui aurait proposé de consentir des relations intimes assorties de prises de vues qui seront transférées, par la suite, dans les comptes e-mails de ses amis blancs en Europe. A entendre l’adjudant Somda, le nommé Abdoul Kader a insisté auprès de la journaliste à qui il a fait miroiter que plusieurs jeunes filles ont pu avoir des compagnons blancs avec qui elles vivent actuellement sur le vieux continent grâce à cette pratique. « Ayant reçu cette information, la sous unité de la brigade a ouvert une enquête au cours de laquelle elle a convaincu la source de la nécessité à prendre rendez-vous avec le suspect dans un motel de la place.

Ainsi, le 13 février 2013 vers 19 heures, une équipe d’interpellation postée au lieu de la rencontre a réussi à mettre la main sur l’’individu en question », a-t-il expliqué. De l’avis du commandant de brigade adjoint, Abdoul Kader a reconnu « sans détour » les faits à lui reprochés et a donné des informations précises relatives à cette histoire lors des interrogatoires.

Le mode opératoire en lumière

Dans ses aveux, a confié l’adjudant Somda, le présumé délinquant a fait savoir qu’il a commencé ses agissements en 2009 alors qu’il était gérant de cybercafé et que depuis cette année il a fait en tout une quinzaine de victimes dont des jeunes filles ainsi que des femmes mariés. Et de poursuivre : « il se connectait à Internet et naviguait sur les sites de rencontres à partir de cinq adresses électroniques qu’il animait à lui seul. Sur le premier compte, il faisait croire à ses victimes qu’il est un homme blanc (avec photo à l’appui) qui fréquente régulièrement le Burkina Faso et qu’il est à la recherche d’une Ougalaise pour une relation pouvant aboutir au mariage ».

Ensuite, « après plusieurs échanges avec celles-ci, il leur exigeait l’envoi de photos intimes obligatoirement prises par un homme. Il guidait ses victimes sur son deuxième compte qu’il disait appartenir à un ami et poussait celles-ci à rencontrer ce dernier », a soutenu le commandant de brigade adjoint. Des explications de l’adjudant Somda, il ressort que les filles avant d’accepter les conditions, échangeaient avec « le supposé ami » qui n’était autre que le nommé Abdoul Kader dans le but de mieux connaître leur futur compagnon européen. De même, le pandore a indiqué que l’ami en question les invitait à accepter les conditions et se proposait même de les aider compte tenu de sa parfaite connaissance de l’Européen.

Lorsque, par exemple, l’une des victimes se montrait réticente, a-t-il souligné, cet ami pour l’appâter lui expliquait qu’il a fait des photos similaires pour bon nombre de filles qui se la coulent douce en Europe. « Pour corroborer ses dires, il la renvoyait par la suite aux deux autres adresses fictives de filles burkinabè (toujours animé par Abdoul Kader) qui vivent avec des maris blancs dans des pays européens. Convaincu par les supposées filles burkinabè, la victime finissait par accepter les clauses du contrat et prenait alors rendez-vous avec l’ami du blanc à Ouagadougou qui était naturellement Abdoul Kader », a affirmé l’adjudant Somda. Par ailleurs, il a noté que le présumé délinquant abusait alors d’elle avant de procéder à des prises de vue. « Par la suite, lorsqu’elle transférait ses photos dans le compte du fameux blanc, il accusait réception et rompait le processus en insinuant un changement de continent », a-t-il relevé.

En outre, il a estimé qu’en plus des cinq adresses électroniques, les investigations menées par les gendarmes ont permis de découvrir une soixantaine de photos portant atteinte à la vie privée. Le pandore a précisé que les faits reprochés au mis en cause sont prévus par l’article 371 du Code pénal et qu’il encourt une peine d’emprisonnement ferme de deux mois à un an ainsi qu’une amende de 50 000 F CFA à 1 OOO OOO de F CFA ou l’une de ses deux peines seulement.

Sidgomdé

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 février 2013 à 21:21
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Dans le quartier ou il travaillait dans le Cyber, il a taclé une fille et sa grande soeur. C’est pas pur hasard qu’elles ont découverts cela. Elles sont venues a deux l’insulter mal.

    Loin d’etre un crime, c’est plutot un exploit. Je dirai que c’est bien fait pour toutes ces filles qui ne jurent par un Blanc.

    Répondre à ce message

    • Le 24 février 2013 à 22:39
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Nos filles Burkinabes sont elles vraiment si desesperees qu elles cherchent a mort un Blanc ?
      Abdoul Kader "testait" la marchandise avant de les envoyer en Europe a son ami Blanc. Un peu de logique quand meme. Quel Blanc accepterait que Abdoul Kader couche avec sa correspondante avant de la lui "expedier" par avion ?
      Je dirai a mes soeurs Noires d etre fieres de leur race et d etre patiente. Elles trouveront de bons maris Noirs au pays. Contrairement a ceux que beaucoup pensent, vivre en Europe n est pas forcement meilleur.
      Notons que les hommes Noirs aussi acceptent les humiliations afin d epouser une Blanche. J en ai vu de nombreux cas en Allemagne, France, Hollande ou ce sont nos freres Burkinabes qui deviennent boy, cuisinier, objet sexuel...pour satisfaire la Blanche afin qu elle les epouse.

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 06:52, par LVS
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Je dirais que c’est bien fait pour toutes ces filles qui pensent que un mari blanc c’est l’eldorado et c’est ce qu’il les faut. Toutes ces personnes qui courent derrière ces blancs et blanches finissent par le regretter une fois quitté leur pays, elles deviennent des jouets qui animent la galerie blanche et ne peuvent retourner chez elles faute de moyens financiers. Je suis déçu quand j’enttend à ouaga ou à bobo une jeune fille qui sort la phrase fétiche "moi c’est avec les blancs je traite" ; c’est triste d’être dans l’ignorance.
      Quant à ce M. il doit être condamné comme le veut la loi.

      Répondre à ce message

      • Le 25 février 2013 à 08:57, par Tapsoba® (de H)
        En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

        On avait fait cas sur ce même site,d une fille burkinabè abusée en France par son soit-disant fiancé ou mari qui l avait faite venir du Burkina et ménacée d expulsion il n y a même pas deux ans de cela.Qui a de ses nouvelles ? Qu est-elle devenue depuis ?Nos soeurs ne s en sont même pas inspirées,aveuglées qu elles sont .

        Répondre à ce message

        • Le 25 février 2013 à 12:51, par moi
          En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

          Mon frere tapsoba on dirais qu il y a longtemps que Tu n a pas ete au pays .MOI J en revient il y a a peine 4 jours .
          Une femme mariee et mere de 2 enfants a profite de la parente a plaisanterie pour lier amitie avec Moi .
          Quelque tps avant mon depart elle m a demande de lui trouver un blanc car elle aussi veux partir ,.
          Je lui est demande qu en pense son mari ,Sa reponse :il n est pas o courant de mes affaires ,moi je me cherche ,on est marie pas attache ,la ou pour moi marche c est la je vais .

          Cette histoire ne me surprend pas.Des que les filles savent que Tu viens du froid,cest a peine si elles ne cherchent pas a te violer

          Répondre à ce message

      • Le 25 février 2013 à 13:43, par noungou
        En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

        s’il vous plait .Ne parlez jamais de ce que vous ne connaissez pas.On risque d’en venir au racisme...Il ya des européens honnètes qui sont dévoués pour le Burkina Faso.Beaucoup d’entre eux sont mariés a vos soeurs et les traites avec un grand respect.Mais comme dans tout les peuples du monde il ya des exceptions et ne faites de ces exceptions une réalités.Merci

        Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 07:01, par YORO
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      D’avis avec toi que c’est quelqu’un qui a du génie, même si son exploit est condamné ; c’est bien fait pour ces filles qui pensent que leur bonheur se trouve dans un blanc !

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 10:29, par Le baobabier.
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Ce Monsieur n’a rien fait de répréhensible.
      Qu’on libère ce Monsieur qui doit plutôt être félicité.
      Qu’a t il fait de si méchant pour mériter qu’on l’exhibe comme un criminel ? ???
       ?)

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:09, par Edgard 2
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Walaï, ce mec est fort, il doit être décoré après avoir purgé sa peine..., lol.
      Ce mec est plus fort que Albert Einstein.

      Répondre à ce message

      • Le 25 février 2013 à 18:50
        En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

        j’irai pas jusqu’à le comparer à albert einstein mais il doit être décoré comme un certain guiro qui nous a tous berné avec ses cantines et ses biens qui se chiffrent à plus de 8 milliards pour 30 ans de carrière soit 23 millions par mois pour la suce du peuple burkinabè. libérez moi ce kader,il y a des ministres qui ont engrossé des femmes des citoyens et ils n’ont jamais été inquiétés. parceque c’est internet on parle de cybercriminalité. mon oeil oui. et tous ces puissants qui font promotion canapé au su et au vu de tout le monde ? tchurrrrrrrrr. en plus aucune fille ne s’est plaint à la police sauf cette journaleuse qui doit être amie à une des victimes qui s’est confiée à elle mais kader n’a rien fait d’illégal avec cette journaleuse. pourquoi tout ce bruit pour rien ? liberté pour kader ! les personnes à condamner sont bien ces putes !

        Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:23, par Morducus
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Si ça se trouve, il les a filé le SIDA aussi ! Quel gâchi ?! et ces femmes mariés qui vont repartir contaminer leur mari ?
      Il faudra aussi OUVRIR UNE ENQUETTE SUR CES FILLES RACOLEUSES QUI FREQUENTENT LES CYBERS.
      Elles sont coupables te non toujours des victimes !

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:37, par Aicha
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Une belle lecon pour mes soeurs. Je pense que la gendarmerie doit arreter toutes les filles qui ont leur photos chez le monsieur en question. Si es filles sont majeurs, elles doivent etre condamner au meme titre que le monsieur. Elles sont complices ; et meme pires que des prostituees.

      Répondre à ce message

  • Le 24 février 2013 à 22:06, par Moimeme
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    IL y a de vrais malades dans notre pays. Celui-ci est un criminel qu’il faut punir absolument. La peine prévue par la loi doit etre revue à la hausse. Elle doit aller à 2 ans de prison ferme et une amande de 3 millions afin de servir d’exemple de dissuasion pour les esprits diaboliques et immoraux.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 09:52, par ANNAN
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Je suis parfaitement d’accord avec toi ; la peine paraît dérisoire par rapport aux préjudices causés. Néanmoins, je salue ici l’intelligence féconde de cet individu qui sait profiter de la naïveté, du besoin du gain facile et des raccourcis de nos soeurs africaines. et dans tous ça, on nous parle de quota, d’émancipation et d’autres termes encore à équivoque sous nos cieux. La plupart et le plus grand nombre de nos soeurs africaines se detestent et détestent le Noir. Elles ont raison, parce que nous sommes pauvres et elles ont peur de la pauvreté. les femmes ne vivent pas généralement d’amour, mais de "glinglin"

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:21, par Daisebill
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Je suis d’accord avec toi, un individu de ce genre devrait se la couler au moins 5 ans en prison. De plus en tant que enseignant, qu’est ce qu’il enseigne au élèves qu’on lui a confié ? Son esprit est surement occupé à ces vilaines choses que de penser à la réussite de ces enfants. Je pense que c’est le désespoir qui a conduit ces sœurs à poser ces actes, cela devrait alerter nous autorités au plus haut. Ils ne font rien pour les aider.

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 15:39, par rouge
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      je suis d’accord que ce monsieur est en faute mais il ne doit pas partager seul la responsabilité. quand au nom d’un mari blanc une fille est capable de prendre des photos intimes, vous pensez qu’elle peut être tenue pour innocente ?

      Répondre à ce message

  • Le 24 février 2013 à 22:10, par toto
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Il m’a lair de quelqu’un d’intelligent, et c’est dommage qu’il ne trouve rien de mieux a faire.
    Quant aux victimes, elles ne pourront s’en prendre qu’a elles memes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2013 à 22:16, par sidyéta
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Ah !!! nos pauvvres soeurs à la recherche de la peau blanche

    Répondre à ce message

  • Le 24 février 2013 à 23:00, par Goku
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    aah mes pauvres soeurs !vous voyez comment affaire de vouloir mari blanc est dangereux !?vraiment du courage.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 00:55
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      La faute n’est pas à ce malheureux type qui cherchait à assouvir ses désirs sexuels ; plutot ce sont nos seurs meme qui sont malades car comment peut-on comprendre que quelqu’un puisse disposer de ton corps comme il veut sous pretexte de te trouver un mari. c’est le dégré supprême de la bétise humaine. Aucun mari sérieux,soi-il Blanc ne voudra de ce genre de femme légère prète à se courber partout et n’importe où avec n’importe qui pour assurer son avenir.

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 05:00, par indy
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    et dire k ce Mr est un enseignant. Ou sont passe nos bonnes moeurs mon afrique ! Pitie pour nos generations future.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 05:25, par Bouglass
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Une quinzaine de victimes avant de tomber !! Le terrain est donc fertile (filles et femmes mariées !) et les risques sont minimes si l’on voit la peine susceptible d’être infligée.

    Le drame est de constater le degré d’abaissement et d’animalisation auquel peuvent se ravaler nos soeurs pour espérer quitter leur misère qui, avant tout, est morale, mentale.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 06:35, par pi
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    hahahahaha !!!!!!!!!!! nos soeurs aussi quelle naïveté .

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 06:37, par nour
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Quand on saura un jour q u il ne faut jamais attendre qu un homme nous sorte de la misère, et qu on fournira un peu d effort avec nos dix doigts,alors on verra a ce moment qu un mari blanc ne veux rien dire.j ai honte quand je voit ces mes sœurs obsédées par le mot blancs. en voici les conséquences, n importe quoi, quand a moi ils me donnent la nausée ces gents là, soignons fiers de notre race, car c est la meilleure

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 07:37, par L’indifferent
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Ecoutez c’est vrai que l monsieur est en faute mais ces filles sont à blamer aussi. elles ont été consententes et sont majeures en plus !Comment peut on se laisser abuser ainsi ? j’ai vraiement envie de vomir pour les femmes mariés qui se sont livrées à de telles pratiques Ont elle un cerveau ou elles pensent que leu c... peut permetrre de resoudre tous leurs problèmes ; Pauvres filles naives et dire qu’elles vonst un jour devenir nos femmes, les mères de nos enfants et ou bien qu’elles le sont deja !
    Quelle éducation pourront elles donner à leurs rejetons ? Pauvre de nos enfants, pauvre du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 07:47, par kolokolo
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Peines trop légères ! Seulement deux mois de prison ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 07:54, par bibèga
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    L’acte qu’a commis le gars est hautement repréhensible, mais moi je condamne beaucoup plus ces filles et ces femmes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Avec ces nombreuses histoires de gens qui se sont laissés prendre des photos qui plus tard les ont vues dans le net, personne ne peut se faire avoir encore, si ce n’est cette quinzaine de filles et femmes qui font notre honte à nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 07:55, par Benito
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    AHHHHH ; les filles tout flatteur vis au dépend de celui qui l’écoute !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 07:58, par Le faso
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Aidez moi les juristes.Ya t-il une infraction penale ?L’art 371 du CP parle d’absence de consentement de la victime.Mais ici les filles ont consenti.Eclairez moi les hommes du droit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 07:58, par patriote
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    mon cher journaliste le nommé ABDOUL KADER na pas de nom de famille quand c’est trait a votre famille vous ne faite pas cas du nom.quel journalisme a BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 08:02, par Atila
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Tant que le mythe du mari blanc ne sera pas démystifié, nos soeurs vont toujours se faire grugées.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 08:03, par Fasowood
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Ah nos soeurs noires ! Vous croyez que les blancs ne sont pas pauvres plus que nous ? Je vous informe qu’il y a des filles blanches qui meurent aussi derrière nous les hommes noirs mais on n’en veut pas, même pour faire medicament. Consommons africain et nous aurons moins de problèmes. Sinon, attention à la prostitution de tout genre en occident. Je voyage beaucoup et je sais ce de quoi je parle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:03
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Voyez comment c’est trop bête ? Je vais te trouver un mèc,mais avant tout, je dois coucher avec toi. han ??? j’imagine le nombre de point d’interrogations que j’allais avoir dans la tête si c’était moi. c’est pour dire qu’il y a 3 choses : la matière, le filtre et le recepteur.
    1-fille = matière
    2-Kader = filtre
    3- blanc = recepteur(inconnu)

    Au vu de ces choses là, la fille même doit savoir que, même si elle parvenait à quitter le pays,la suite sera longue et dure.c’est-à-dire, source de revenus pour le dernier. Car, un homme digne ne va jamais accepter prendre pour femme une fille qui s’offre à cette pratique, si ce n’est que de l’amusement. Il ne faut pas que nos filles soient aussi naïves que cela,svp. Nous somme dans un pays d’Hommes Intègres (homme avec H). Pour dire que c’est tout les burkinabès sans exception. Soyons prudent, et évitons la facilité dans la vie.il ya de la MATIERE CHEZ NOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:05, par fiile du pays
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Dites-moi mes soeurs : on se marie par amour ou c’est un contrat d’intérêts ? Perdre sa dignité aussi banalement ! Je crois qu’il faut donner un autre nom à ses hommes que l’on veut épouser à tout prix par intérêt. Vous dénaturez le mariage.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:29, par bounty
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Art. 371. Est puni d’un emprisonnement de deux mois à un an et d’une amende de 50.000 à 1.000.000 de francs ou de l’une de ces deux peines seulement, quiconque aura volontairement porté atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui : 1) en écoutant, en enregistrant ou transmettant au moyen d’un appareil quelconque des paroles prononcées dans un lieu privé par une personne sans le consentement de celle-ci ; 2) en fixant ou transmettant, au moyen d’un appareil quelconque, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé sans le consentement de celle-ci. Lorsque les actes énoncés ci-dessus auront été accomplis au cours d’une réunion au vu et au su de ses participants, le consentement de ceux-ci sera présumé. Dans tous les cas, la juridiction saisie peut, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l’intimité de la vie privée ; ces mesures peuvent, s’il y a urgence, être ordonnées en référé. je vous invite a bien relire l’article visé,vous enverrez un innocent en prison !!

      Répondre à ce message

      • Le 25 février 2013 à 13:47, par ZAK
        En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

        Bien dit ; il faut libérer ce pauvre Abdoul Kader qui est sans doute un perverti mais n’a pas commis de délit.
        Ces filles et ces femmes ne peuvent s’en prendre qu’à elles-mêmes, y compris la journaliste à l’origine de la délation ; elle cherchait peut-être un blanc aussi.
        Quant aux gendarmes, je pense qu’ils n’auraient pas dû mobiliser les moyens de l’Etat pour si peu ; ils ont certainement mieux à faire.

        Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:09, par bounty
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    abdoul kader se prend un bon avocat et il est tiré d’affaire, comment des femmes mariées peuvent elles aussi rever d’un blanc. de grace relachez le monsieur, il n’a pas fait de chantage ; il n’a pas soutiré un sous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:10, par bounty
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    abdoul kader se prend un bon avocat et il est tiré d’affaire, comment des femmes mariées peuvent elles aussi rever d’un blanc. de grace relachez le monsieur, il n’a pas fait de chantage ; il n’a pas soutiré un sous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:12
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Salut l’ingéniosité de ce Monsieur. Moi j’appelle à le relâcher au plus vite car il n’y a nullement infraction car du début à la fin de la mise en scène il y a bel et bien "consentement de la victime". Aucune voie de fait ç’est à dire violence ou contrainte. Encore moins viol etc......

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:13
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Je pense que ce monsieur n’a rien fait de mal. Il y’a beaucoup d’hommes à Ouagadougou qui promettent des choses à des filles juste pour pouvoir coucher avec elles(portable, moto, voiture, mariage ...). Il y’en a aussi qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas pour arriver à leur fin (je suis Directeur d’une grande société ...). Cela fait-il de ces gens des criminels ? Je ne pense pas. C’est le jeu de la séduction et c’est ce que nos filles attendent des hommes. Attention à ne pas taxer de cybercriminel toute personne qui utilise l’outil informatique pour parvenir à ses fins. Je pense d’ailleurs qu’il vas falloir ouvrir un chapitre dans notre code pénal pour définir clairement ce terme de cybercriminalité.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:16, par kassamba
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    ça n’engage que celle qui ont l’obsession du mari BLANC !

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:19
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    il n’est pas enseignant selon moi c’est quelqu’un qui n’avait pas le choix parce qu’il n’a pas d’autre job et le concours est venu il a le profil et est devenu enseignant sinon gérant de Cyber il n’a rien foutre pour éduquer des enfants a l’école primaire et aussi les film font rêver beaucoup de personnes nous sommes en Afrique pas aux states, et les filles vous pensez que les blancs sont meilleurs que nous demander a nos frères et soeurs qui vivent la bas si elles vont dire la vérité peu d’entre elles ont un job descend et vous voyez vous mêmes comment l’Afrique commence a recevoir des blancs qui veulent résider en Afrique donc c’est pas la joie

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:38, par Uncitoyen
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    C’est l’argent qui va tuer les filles africaines. Pour moi c’est un non évenement

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 09:55, par farakoba
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    je pense qu’on ne doit pas punir ce monsieur seul. ces victimes doivent être identifié et sanctionnées aussi. Oui, si des filles et des femmes mariées n’ont rien à faire que de rêver d’aller en Europe au détriment de leur dignité pour les unes et de leur mari pour les autres c’est leur problème. moi je félicite le Mec pour son exploit car il n’est pas permis à n’importe qui de convaincre une femme marié et de coucher avec elle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 10:00, par constanto
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Suis content de ce Mr.
    Nous ,nous sommes la et elles ,elle ne reve que la pi blache.
    Elle nont rien vu dabord

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 13:07, par consciencieux
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Moi je demande à la justice de se pencher sur des dossiers sérieux que de s’attarder sur des faits anodins. Monsieur le juge si vous apprenez que votre épouse tentait de trahir avec un blanc par le biais de ce monsieur, ce sûr que vous n’allez pas dire le droit mais plutôt un jugement d’intention, or c’est l’épouse en question qui devait être purement et simplement expédiée pour tentative de trahison dans le couple et adultère. Donc moi je propose qu’on colle la paix à ce monsieur.

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 10:06, par le loup
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Cet homme même si nos principes moraux nous interdisent d’applaudir ce genre d’actes, n’empêche qu’il reste un chef d’œuvre. C’est un vrai génie, penser à créer 5 comptes et imaginer une histoire rocambolesque pareille avec toutes les garanties de succès, il faut avoir de l’imagination à profusion, du sang froid et un courage a toute épreuve. Malheureusement, cet esprit productif n’est pas allé au bout de la logique qui voudrait qu’il s’en serve pour pousser la locomotive du développement et améliorer ainsi le quotidien de sa famille et assurer l’avenir de ses enfants. Que du gâchis,

    du coté de nos sœurs, c’est encore plus grave. ce rêve d’aller vivre en Europe et principalement avec un blanc est devenu si fort qu’elles restent sourdes et aveugles aux mises en garde et autres témoignages des devancières. Pour la plupart ce sont les analphabètes, les pauvres et tout le lot de personnes immorales, désaxées, complexées. De nos jours la plupart des mariages de ce type finissent toujours très mal. il y’a bon nombre de témoignages sur des filles devenues prostituées, privées de liberté, avortement à répétition, violences physiques. conscientes de tout cela elles sont prêtes a ouvrir les cuisses pour peu qu’on leur demande et cela dans l’espoir d’aller vivre en Europe avec un blanc. il y’a combien de blancs en Afrique, combien de blancs fuient l’Europe parce qu’il ne peuvent plus y vivre ? combien de blancs pauvres vivent ici ? il y’a quoi dans le sexe pour que vous pensiez qu’il va vous ouvrir les portes de l’Europe ? il y’a combien de filles dans cette ville qui ont plus que ce que vous avez mais travaillent honnêtement a gagner leur vie ? faites y de meme et arreter de rever les yeux ouverts.
    a bon entendeur ........

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 10:08, par Le Bosse
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Les femmes qui en ont été victimes sont vraiment la honte de notre misère morale et mentale en général et de la femme Burkinabé en particulier. Ce monsieur est à féliciter car il va permettre aux Hommes intègres réels de revoir l’éducation de leurs progénitures. C’est vraies que la 4e république nous a habitués à la facilité mais les choses s’empirent et interpellent chacun sur son devoir de citoyen Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 10:14, par mon oeil
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    je demande la libération de cet individu et publier tout simplement la liste des femmes mariées qui sont passées chez lui. pour les filles çà va les servir de leçon pour l’avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 10:14, par Tampin
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Vous voulez quoi ? Si notre TNB fait la publicité pour des visas gratuit (Canada, USA). Une télé nationale qui fait la promo pour que ses citoyens aillent chercher d’autres nationalités, c’est qu’on n’est pas fier de la nôtre. Alors pauvres filles, fuyez !
    Mais de grâce libérez ce gars et enrôler le à la Gendarmerie. Il est très intelligent. Pauvre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:22, par Gjau
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Je crois que cette situation doit servir de leçon et personnellement ,je souhaite que cette affaire soit commise à une juridiction compétente.Il ne suffit pas d’arrêter Abdoul Kader seulement ,il faut que la gendarmerie aille jusqu’au bout en interpellant toutes celles qui ont été abusées pour qu’elles répondent aussi de leurs actes car au vu de ce qui a été dit elles ont été consentantes. Le rêve d’épouser un blanc ne saurait justifier cette bêtise féminine et elles doivent être condamnées au même titre qu’Abdoul car le plaisir a été partagé et cela pourrait dissuader les filles et les femmes qui tenteront de toujours rêver.

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:44, par AWDI
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      il faut etre fière d’avoir la peau noir

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 11:48
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      L’article 371 stipule que : est puni d’un emprisonnement de deux à un an et d’une amende de 50.000 à 1.000.000 de francs ou de l’une de ces deux peines seulement, quiconque aura volontairement porté atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui :
      1) En écoutant, en enregistrant ou transmettant au moyen d’un appareil quelconque des paroles prononcées dans un lieu privé par une personne sans le consentement de celle-ci ;
      2) En fixant ou transmettant, au moyen d’un appareil quelconque, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé sans le consentement de celle- ci .
      Lorsque les actes énoncés ci-dessus auront été accomplis au cours d’une réunion au vu et su de ses participants, le consentement de ceux-ci sera présumé..."
      mes braves pandores, je crois que vous faites fausse route ici. Dans le cas que vous exposez il n y a pas absence de consentement à mon avis. toutes les Gos que ce brave Enseignant a taclé l’on suivi à l’hôtel et on posé volontairement pour qu’il achemine les photos aux destinataires s’ils existent ???§§§§ !!!!!!
      donc je pense qu’il faut simplement libérer ce génie du drague. combien sont-ils ces gamataires dans tout Ouaga qui promettent ciel et terre à ces sorcières chasseurs de gombo pour une partie de "jambe en l’air" et une fois satisfait disparaissent dans la nature ????
      un peu de sérieux et de professionnalisme mes pandores, ou est l’infraction ici ?????????

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:01, par sam moïse
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Il faudra identifier et punir également celles que l’on présente comme des "victimes".Elles ont été consentantes !

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:36, par lydie
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Ce qui est déplorable ce ne sont que les hommes qui se plaignent ; n’est ce pas que vous vous reprochez quelque choses ? les jaloux ?!?!

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 12:17
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Lydie, est ce que tu ne fait partie pas des femmes dont ce monsieur à profiter ? Nous ne sommes pas jaloux. nous nous soucions de l’avenir de nos enfants. Si tu veux tu peux le rejoindre à la MACO pour continuer vos ébats

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 13:22, par Hamadiène
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Chère Lydie, au contraire, au lieu de traiter les hommes de jaloux, tu devrais te plaindre du fait que peu de femmes interviennent dans le forum pour signifier leur indignation. En quoi allons nous vous "jalouser" pour des aberrations pareilles ? Non Lydie, c’est vous nous plaignons, C’est pour nos enfants que intervenons. S’il te plais, réveilles-toi.

      Répondre à ce message

    • Le 26 février 2013 à 22:06, par Lejovial
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      En tout cas Abdoul Kader n’est pas incompétent lui ! Chapeau mon pote.

      Répondre à ce message

    • Le 27 février 2013 à 07:47, par Lary
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Ma chère Lydie, on devait plutot réagir pour préserver notre dignité.C’est decevant de voir à quel point les femmes ne se respetctent plus.le sexe est devenu comme l salade au marché : c’est versé wah !!!!!!!Si nous en tant que femmes on ne se respecte pas, ne soyons pas étonnées que les hommes nous traitent ainsi, ils sont dans leur droit. Au lieu d’utiliser notre cerveau pour réussir, on veut plutot prendre le raccorci en offrant notre cu au plus offrant. Je ne vois pas en quoi est ce que les blancs sont différents de nos frères africains. Ce qui me désole dans tout ca, ce sont les femmes mariées.quand même, c’est quoi ca ?pour ma part,, on devait faire sortir leur nom pour que leur mari les répudie.c’est parce que ca n’a pas marché, si c’était le contraire, elles allaient abandonner leur mari sans regret. Je ne suis pas parfaite, et je ne suis personne pour pour juger quelqu’un, mais je demande ou plutot, j’implore mes soeurs d’arreter de dénigrer l’image de la femme.une femme qui est capable de coucher avec quelqu’un qu’elle ne connait pas, d’écarter ses jambes pour qu’on la photographie, ne mérite pas qu’on la respecte.elle est une honte pour toutes les femmes.Abdoul n’est pas le seul fautif, il faudrait que la sanction soit dans les deux sens, les femmes aussi doivent etre sanctionnées sévèrement car si elles avaient refuser ça dès le départ, Abdoul allait changer de métier, il allait se consacrer à son travail d’enseigant au lieu de photographier des femmes nues.

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:40, par michou
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    L’occasion fait le larron ! Personnellement, je me réjouis de cette affaire car elle révèle une véritable déchéance morale dans notre société et pose le problème de l’éducation de nos enfants. Je suis d’accord que le Sir Abdoul soit fautif dans cette affaire. Je suis également d’accord que les victimes méritent ce qu’on pourrait appeler la sanction de leur cupidité. Mais je pense l’équation autrement : que chacune et chacun de nous imaginent sa fille s’adonner à des actes du genre : recherche de maris blancs ; relations sexuelles avec des intermédiaires ; prise de photo de nudité dans les toutes les positions possibles et que ces photos se retrouvent sur Internet....Imaginons cela en tant que père, mère, frère,...Imaginons également que notre fils ne trouve mieux à faire que construire un réseau d’arnaque uniquement pour du sexe pour finalement se retrouver à la gendarmérie et faire la Une des journaux. Imaginons cela en tant que mère, père, soeur,...! Le débat est plus profond !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:44, par Marc
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    N’eut été peut être la prise de photos intimes ( et sa aussi il n a pas divulgué), je dirais que ce monsieur n’a rien fait de mal. il a juste user d’astuces pour avoir ces filles.. alors et ceux qui trompent les gos qu’ils sont directeurs ou bien nantis or au fond il n’ont rien ? ceux là aussi doit-on les juger ?
    laisser le Mr Kader tranquille. c’est pas mari blanc elle veulent......

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:48, par Nidale
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    "Le pandore a précisé que les faits reprochés au mis en cause sont prévus par l’article 371". Que reproche t-on au juste à ce Monsieur ? 1) d’avoir abusé de la cupidité (pour ne pas dire de la stupidité) de quelques femmes ? 2) d’avoir fait recours à internet dans la mise en oeuvre de son plan ? 3) Une des victimes est -elle mineure 4) a-t-il fait usage de violence ou de drogue pour avoir des rapports sexuels avec elles. Que les hommes de loi veuillent bien nous éclairer. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:55
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Bien fait pour nos soeurs qui rèvent des peaux blanches.Avis aux amatrices !

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:55, par Ari
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Pour moi on fait dans le divertissement en traitant ce monsieur de tous les noms.
    Le vrai problème est que des filles burkinabé ont accepté de coucher et se faire filmer dans des positions plus que compromettantes par un monsieur qui était sensé testé la marchandise avant de l expédier à leur maris blancs.
    Est ce que vous percutez ??? Le probleme est tres grave.
    Nous avons la une manifestation de la profonde déchéance de notre société et de la défaillance de notre système éducatif.
    Qui n a jamais élaboré un petit stratagème pour avoir les faveurs sexuelles d une jeune dame.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 12:17, par Pimentnoir
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Oh my God, cette histoire parait tellement flou qu’un film de fixtion.
      Je pense que le salaire de la facilité ne peut être que la monnaie de singe.
      Comment se faire taper par un con qui pretend faire un branchement avec un blanc. En tout cas il les à fait voyager en les exploitant sexuellement.
      Tout les jours on entend des histoires de duperie de filles pour cette histoire de blancs, elles sont tellement faciles que je me demande s’il ne s’agit pas de prostitués dans la réalité.
      Quand on a un cerveau de poulet on ne tire jamais de leçons et les jours a venir vous allez attendre d’autres histoires semblables. Pauvre de nos soeurs

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 11:57, par Hamadiène
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Merci à cette journaliste qui a permis de mettre à jour ce délinquant intellectuel. J’allais saluer son esprit fertile s’il l’avait utilisé à bon escient. Malheureusement il a préféré utiliser à des fins immoraux. Il pouvait être utile à sa patrie s’il usait positivement de son intelligence et la nation lui allait être reconnaissante. Que sa peine vaille à la hauteur de son crime.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 12:49, par SKATH
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      LA MORALE AGONISE AU FASO, C’EST CE QU’ON MÉRITE QUAND ON EST ACCROCHE AUX RACCOURCIS LE MONSIEUR N’A RIEN COMMIS COMME INFRACTION RELÂCHER LE SVP,IL EST D’AILLEURS A ENCOURAGER POUR SON ESPRIT FERTILE.J’AI PITIÉ POUR LES MARIS DES FEMMES IMPLIQUEES DANS CETTE AFFAIRE TU ES A LA MAISON CROYANT AVOIR UNE FEMME DJAAAAAA TU AVEC UNE PUTE, ELLES SONT MAUDITES A JAMAIS,

      Répondre à ce message

    • Le 25 février 2013 à 15:59, par TAARE
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Un homme sans souffrance est un homme sans fondement, seul mérite d’exister celui qui est capable de souffrir et de vaincre tous les préjugés du moment."nous disais quelqu’un" A mon humble avis ce messieur doit être liberé illico car il n’a forcé ces "femmes" ni divulgué les films.Il n’est pas condanable par le present article. S’il l’est c’est que ces soit disant filles et femmes doivent l’être aussi. Il faut souffrir dans la vie pour satisfaire à ses besoins et non pas le vouloir dans la facilité. C’est ce qui arrive quand on croit éviter le long chemin de la reussite......Bien fait pour eux

      Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:18, par mactyer
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    si j’étais le juge qui allait juger ce mec serait purement et simplement acquitté et dédommager pour détention abusive de la part des gendarmes en quoi mentir a une filles pour qu’elle t’accepte est un crime dans ce cas tout les mecs de Ouagadougou seront en taule même le chef de brigade ne peut même pas me convaincre qu’il n’a jamais fait ça nos forces de sécurité ont mieux à faire que ça .

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:18, par BonVivant
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Je pense qu’il faut liberer ce gars qui ne fait que punir le mauvais comportement de nos filles et femmes. Libérez le s’il vous plait. La journaliste qui l’a livré ne l’a pas fait gratuitement. Demandez au Monsieur. Pourquoi vous ne punissez pas les prostituées et c’est celui qui les aides que vous punissez ?
    Aujourd’hui, c’est nos filles et femmes qui infériorisent la peau noire alors que nous nous évertuons à montrer l’égalité. C’est toute l’apparence du blanc , blanchiment de la peau, changement de chevelure, etc... qui est adorée par notre soit disant moitié.
    De grace libérez ce Monsieur et mieux, faites de lui votre collaborateur pour traquer les vrais malfaiteurs. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:33
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Sidgomdé, les zéro de ton " million" sont des O(lettre alphabtétique).

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:38, par Bazoulé
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Sidgomdé, les zéro de ton " million" sont des O(lettre alphabtétique).

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:39
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Bjr ; j’aimerais que m Sidgamdé nous informe de la date du procès en justice, je veux assister

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:39, par Sam
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Comme le sexe ne réflète plus la dignité de l’Homme, il en sera toujours ainsi. A chacun ses interprétations, sinon je refuse qu’une femme mariée ait toujours l’idée de se marier à un blanc. Et aussi, honte à celle qui ne croit pas à ces valeurs intrinsèques. Tôt ou tard, cette personne va regretter.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 12:39, par GOUKOUNY
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    HE HE HE HE.......................c’est un ENSEIGNANT C’est gra.............ve

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 13:08, par Hamadiène
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Après avoir relu l’écrit et feuilleté le code pénal en son article 371 qui stipule que : "est puni d’un emprisonnement de deux mois à un an et d’une amende de 50.000 à 1.000.000 de francs ou de l’une de ces deux peines seulement, quiconque aura volontairement porté atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui : 1) En écoutant, en enregistrant ou transmettant au moyen d’un appareil quelconque des paroles prononcées dans un lieu privé par une personne sans le consentement de celle-ci ; 2) En fixant ou transmettant, au moyen d’un appareil quelconque, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé sans le consentement de celle- ci . Lorsque les actes énoncés ci-dessus auront été accomplis au cours d’une réunion au vu et su de ses participants, le consentement de ceux-ci sera présumé..." Dans tout l’énoncé de l’article, je ne vois pas en quoi M. Abdoul Kader est coupable. Je reviens sur mes paroles pour dire que ce monsieur a seulement usé de son intelligence pour satisfaire sa libido (nos principes moraux nous interdisent de cautionner ces genres d’actes) avec des idiotes de femmes et filles (toutes consentantes) qu’il ne pourrait peut-être pas mettre dans son lit en temps normal. N’eut été la naïveté ou la stupidité de ces victimes, le fait qu’ "il leur exigeait l’envoi de photos intimes obligatoirement prises par un homme" devrait leur mettre la puce à l’oreille. Pourquoi obligatoirement par un homme ? Ce monsieur peut-être utile à la gendarmerie ou à la police car ce genre de gars peuvent contrecarrer les gens comme eux. Mais bref les hommes de loi sont mieux placé pour nous éclairer. Mais s’il y a une leçon à retenir, c’est que nous avons ici la preuve manifeste de la profonde et grave déchéance morale de notre société et de la défaillance de notre système éducatif. Donc problème à prendre au sérieux avant qu’il ne soit trop tard. Nous sommes tous interpelés !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 14:00, par Zola
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Quelle est la difference entre ce qu’il a fait et ceux qui promettent des unites, des bons de carburant, des motos de l’argent pour la scolarite etc... et qui apres avoir ete satisfaits n’honorent pas leur promesse,

    Il faut laisser Kadher en paix. C’est bien fait pour elles.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 14:08, par bonkoungou
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Tant mieux pour les femmes qui ne sont pas fiéres de la couleur de leur peau et coute que coute se marier au blanc.Ca c’est ce que laes gendarmes ont démasqué dans le pays et celle qui subissent les mèmes abus en Europe

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 14:43, par Koudpoko
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Mes soeurs, s’il vous plaît, dans le couple africain même quand il s’agit d’un mariage organisé par les familles, il ya "respect, tolérance, acceptation, pardon" ; dans celui que vous voulez (blanc-noire) il n’ya que le mot "amour". Conséquence : en cas de problème dans le premier cas si le couple ne trouve pas de solution alors elle fait appelle à la famille qui est toujours là mais dans le sécond cas, c’est la séparation directe qui souvent conduit au désastre. Réfléchissez-y avant de vous mettre à la course du blanc !

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 15:07, par Citoyenne burkinabè
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Je félicite la soeur journaliste qui a su protéger sa personne et bien d’autres filles en faisant appel à la gendarmerie. Je félicite aussi la brigarde ville gendarmerie de Boulmiougou pour le travail abattu. Du courage à toute l’Equipe car je sais qu’il y a encore du travail à faire dans notre cité où la jeunesse met en avant sa naïveté, sa paresse et son manque d’initiative pour recourir à la facilité. Appel donc au ministère en charge de la promotion civique ainsi qu’au ministère en charge de l’éducation nationale et celui en charge des enseignements secondaire et supérieur. Un travail fastidieux doit être fait, bien sur avec les parents en premier lieu. Eduquons-nous nos enfants ? Ou, est-ce que nous les laissons s’éduquer tout seul ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 15:14, par l
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    escusez moi mais souvent il ne faut pas pleurer pour les victimes,de nos jours partout on parle de la cybercriminalité,c’est quelle histoire de vouloir un blanc à tout prix ??

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 16:49, par aimelelievre
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    Je file demander une pétition pour qu’on le libère parce qu’il est trop intelligent. Qui de nous ne ment pas à sa copine ou à sa femme ? Les femmes adorent qu’on leur mente, qu’on leur promette l’impossible, elles veulent rêver. Je tire mon chapeau à Abdoul kader, tu es un vrai dragueur, je suis sûr que certaines t’ont même donner de l’argent. Liberer le ou mettez tous les garçons burkinabés en prison. Que celui qui n’a jamais menti à une fille lève sa main ou lui jette laa première pierre. C’est bienfait pour ses filles qui ne rêvent que de blancs et de vie facile. Je suis sûr qu’il a fini avec la journaliste qui l’a denoncé ! Publier les photos on verra qui a raison et ça nous permettra de les identifier, elles ne meritent plus de maris sur cette terre. Abdoul kader tu es mon héros !!! Liberez le s’il vous plaît !

    Répondre à ce message

    • Le 26 février 2013 à 03:32
      En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

      Pour avoir la femme, chacun y va de sa ruse. Kader avait la sienne. Et les autres qui utilisent les faux titres, les faux moyens ou meme les moyens voles ? C’est la femme qui doit proteger son kpetou sinon nous en tout cas on aime ca et on va tout faire pour avoir ca. Meme si je vais dire que je suis le frere jumeau de Jesus Christ et une idiote a la cuisse legere va me croire, je vais dire.

      Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 15:52, par Lesage
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    C’est bien fait pour ces filles et dames qui sont fatiguées des queues noires de nous les africains. Ce qu’elles ont oublié est que le noir est reputé pour son endurance et sa performance en matière de sx alors pourquoi se ruer sur des blancs à la queue molle ? Entre nous mes soeurs africaines , dites moi franchement si une africaine à la peau noire peut aimer un blanc à la peau blanche sans dessein matériel derrière ? Rappelez vous aussi qu’il ya des blancs africains , je veux parler des albinos ou bien c’est parce qu’ils sont pauvres à l’exception de quelques uns comme Salif Keïta et autres...et aussi des noirs européens ...

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2013 à 19:49, par BIG UP
    En réponse à : Pour un mari blanc, un présumé cybercriminel abuse d’une quinzaine de filles

    A connait pas , a demander ! Ce maitre la, y’a pas l’homme pour lui. Il va tuer ! Juste pour faire comprendre au gas que la tactique de drague a changer !honnêtement il n’a rien fait de mal !Big Up

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés