Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

mercredi 20 février 2013 à 17h02min

Du Lycée Ouezzin Coulibaly à l’Ecole maternelle Saint Vincent de Paul en passant par la station Access oil (A côté du monument du cinquantenaire), on les retrouve un peu partout dans la ville de Sya. Qui donc ? Les vendeurs d’essence bien sûr ! Leurs stands de bouteilles passent pour de véritables stations-services miniatures. Regard sur un phénomène inquiétant.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

C’est l’activité phare du moment. La vente d’essence en bouteille prend de plus en plus d’ampleur à Bobo-Dioulasso. A partir du monument du cinquantenaire jusqu’à la place de la femme (Moins de deux kilomètres), on a dénombré plus d’une dizaine de vendeurs. Ces derniers ne sont jamais à court d’arguments pour justifier leurs activités : chômage, argent facile, permettre aux moins aisés d’avoir de quoi faire rouler leur engin... Qu’à cela ne tienne, cette activité n’est pas sans risques.

En effet, certains stands situés à proximité des écoles et des stations-service peuvent faire craindre le pire. Certains parents d’élèves, conscients de la dangerosité du phénomène, ont d’ailleurs tenté d’attirer l’attention de certains vendeurs sur les risques qu’ils font encourir à leurs progénitures. Malheureusement, cela relève du dialogue de sourds entre les deux parties. Et pourtant, autorités, parents d’élèves et les vendeurs eux-mêmes ont des raisons de s’inquiéter. Si l’on pense au penchant pyromane de certains élèves – notamment lors de manifestations - bien connu des burkinabè, il apparaît comme suicidaire de laisser du liquide inflammable en bouteille près du Lycée Ouezzin Coulibaly (LOC).

Des conditions de stockages peu rassurantes

Par ailleurs, les conditions de stockages de ces produits ne sont pas des plus rassurantes. Si certains ont des étables leur permettant de garder leur marchandise sur place, d’autres sont obligés d’emporter les leurs. Ainsi, certains vendeurs se retrouvent avec de grandes quantités d’essence à leur domicile. Nul besoin de rappeler qu’en cas d’incendie, c’est toute leur famille qui paiera le prix de leur inconscience. Entre quête de bénéfice, réduction du chômage, sécurité des personnes et des biens, il serait plus sûr de trouver un juste milieu.

Des mesures idoines doivent donc être prises avant qu’il ne soit trop tard. Rappelons-nous qu’à force d’attentisme et d’inaction, les taxis à gaz sont devenus intouchables. De la même manière, des hommes et des femmes investiront de plus en plus dans cette activité dangereuse et il deviendra de plus en plus difficile de les arrêter.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 février 2013 à 17:17
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Si avec peu de moyens on peu subvenir aux besoins sociaux...si non qui viendra te donner à manger ? Pour le job, il faut un piston pour t’aider. Au lieu de critiquer ces initiatives, il faut plutôt trouver des moyens sécuritaire pour ameliorer ce secteur informel car ils ont peu de moyens

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 08:25, par LE CHAT !!!!!
      En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

      Cherché son pain n’est pas une raison pour mettre la vie des gens en danger.
      vous qui supportez ces inconscients en cas d’incendie vous allez éteindre le feu ?
      le problème se trouve depuis la frontière du ghana, car il y a des voiture type opel qui partent chercher de l’essence au ghana avec des bidon sous les yeux du CDP, la preuve le nombre de voiture calciné sur la route de pô.

      Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 17:19, par barawagré
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Journaliste pkakato. laisse les jeunes chercher leur pitence !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 17:29, par Tiéfotiè
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Au Burkina, on a l’art de prendre des textes règlementaires ou même des lois, mais leur application demeure une chimière, sinon, il existe bel et bien un texte interdisant la vente des hydrocarbures dans la rue mais qui est fou pour l’appliquer ? par les agents des forces de l’ordre en tout cas. Et ainsi, on demeurera dans cet attentisme jusqu’au jour où le pire se produira pour sortir au devant des délégations pour saluer, qulle hypocrisie..... Pauvre Burkina !!!

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 07:09, par YORO
      En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

      Tiéfotiè, avez-vous lu la réaction des autres ? Il y a du pain sur la planche.Parce que certains y trouvent leur pitance il faut faire fi des dangers que de tels actes peuvent causer. Et ce sont ces mêmes qui diront que rien n’a été fait pour prévenir les risques, que les pompiers sont arrivés tard, etc. Il faut quels moyens sécuritaires si le lieu indiqué pour le carburant, en ville, c’est la station ?

      Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 17:38, par filsdupaysan
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    On vend l’essence dans les bouteilles même à Ouaga. C’est une affaire qui nourrit son homme. Alors il faut laisser les jeunes se chercher car la SONABHY nous pille !
    Pourquoi tu es comme ça même ? Vas voir dans ton village si on vend pas essence dans bouteille depuiiiiis.
    Alors laisse chacun se débrouiller à sa manière

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 08:13
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Merci pour ton enquete cher journaliste Bancé. Mais as-tu fais un tour au Benin, au Togo, au Nigeria ? Il faut plutot demander aux autorités de former ces jeunes pour une plus grande securité dans cette activité. Sinon vouloir l’interdire aboutirai a des consequences sociales dramatiques. Le tout ne doit pas etre dans la repression sinon les gens rentrent dans la clandestinité et c’est plus grave. Pourquoi les taxis a gaz ont pris de l’ampleur ? Simplement parce que le carburant coute trop cher au Faso. Pendant ce temps que fait la Sonabhy ? Elle ne fait qu’augmenter le prix des hydraucarbures. Alors, bonjour la debrouille...

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:09
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Bonjour, Monsieur le journaliste
    Arrêter de stigmatiser les jeunes de Bobo ou je ne sais ou. Le phénomène est partout actuellement au Burkina. Et je vous conseillerai de faire une enquête approfondie pour connaitre les raisons de cette nouvelle pratique. Apres analyse, il faut interpeller chaque composante de la société (l’Etat et les différentes couches sociales, etc.) A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:13, par Lady Gaga du Faso
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    faut aller voir au Bénin et puis tu reviens parler ici...
    c’est un mal nécessaire en tout cas..... quelles solutions tu proposes ? le juste milieu dont tu parles serait quoi ? les déguerpir de la ville vers la périphérie ? cela ne changerait pas grand chose ! interdire carrément leur job ? les autorités prônent l’auto-emploi des jeunes, maintenant que les jeunes trouvent un créneau pour assurer leur pitance on va venir les censurer ? trouver du job aux jeunes qui s’adonnent à cette pratique alors !!!
    et puis ya des coins où pour trouver une station service il faut finir les semelles de tes chaussures avant ! on fait comment ? ils nous sauvent la vie ouiiii ! il faut juste sensibiliser les gens sur les modes de stockage à domicile afin d’éviter le pire !!! sinon que LEBGA TROP TARD !!! comme le dit la chanson

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:50, par aristote
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    au lieu de vouloir combattre les vendeur. dites nous dans quelle station a bobo on peut trouver de l’essence melange ? Et les station ki poussent comme des champignon a coté des grilleur d viande et autres utilisateur de feu meme colé a nos cuisine.qui du vendeur en bouteuil ki essai de combler un vide et des station menace nos cite ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 11:36, par Lassana
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Vous savez c’est la démission de nos gouvernants qui engendre tout cela. Le pays n’est plus gérer. Conséquence chacun fait ce qu’il veut même si c’est au prix de la vie des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 12:34, par Alexio
    En réponse à : Vente d’essence en bouteille : Le phénomène prend de l’ampleur à Bobo-Dioulasso

    Pourqoui les burkinabe n aiment pas l ordre prescrite ? Le sens civique qui va nous faire avance les choses. Malgre la cause legitime de vendre l essence en bouteilles son caractere dangereux expose en cas de d incendie la vie meme du vendeur et son entourage. La securisation du liquide inflammable devrait etre alpha og omega du vendeur. Et non penser a sa panse. Cette anarchie doit etre freiner par les autorites de tutelle.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés