Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

vendredi 15 février 2013 à 11h11min

Après un an de procédure, où en est-on avec le dossier Ousmane Guiro, l’ex-Directeur général des douanes ? Mutations a mené son enquête et est en mesure de livrer à ses lecteurs des informations dignes de foi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

Guiro a été entendu trois fois par le juge. Les deux premières comparutions ont eu lieu avant sa mise en liberté provisoire le 16 juillet 2012 et la dernière s’est déroulée en août dernier quand Guiro s’affairait pour déposer son dossier de candidature au CDP pour les élections municipales du 2 décembre.

L’instruction est à son terme depuis novembre 2012. Le procureur du Faso a reçu l’ordonnance de transmission du juge d’instruction.
Le dossier a été transmis au parquet de la Cour d’appel dans le mois de janvier 2013. Il est entre les mains de la procureure générale, Mme Honorine Méda.

Le dossier sera-t-il programmé lors des assises criminelles prévues entre mars et avril prochain ?

Rien n’est moins sûr.
En effet, il revient au procureur général de prendre un réquisitoire définitif adressé à la Chambre d’accusation. Et c’est cette Chambre qui dressera l’ordonnance de renvoi devant la Chambre criminelle pour jugement. Cette Chambre est composée de juges et de jurés qui ne sont autres que des personnes tirées au sort parmi la population. A l’étape actuelle du dossier, seul le procureur peut déclencher la procédure devant conduire à l’enrôlement du dossier pour jugement. Selon nos informations, elle n’aurait pas pour l’instant transmis le dossier.

En attendant l’enrôlement du dossier pour un quelconque jugement, que peut-on retenir dans le fond sur l’affaire Guiro ?

D’abord on note une diminution des chefs d’inculpation. Au cours de la procédure, les charges retenues contre Guiro ont varié. De quatre, elles sont passées à cinq puis finalement à trois. Aux premiers moments de l’affaire en janvier 2012, voici les charges communiquées à l’accusé et au public par le procureur du Faso, Placide Nikiéma : « corruption, blanchiment de capitaux, enrichissement illicite, détention illégale d’armes à feu et de munitions ». Ce sont ces quatre chefs d’inculpation qui ont été notifiés à Guiro lors de sa première comparution devant le juge d’instruction le 4 janvier 2012.

Une cinquième charge viendra s’ajouter quelques temps après. Il s’agit de la « violation de la règlementation sur les changes ».

En effet, on compte dans les cantines de Guiro saisies par la gendarmerie le 31 décembre 2011, des devises étrangères (77 000 euros, 34 000 dollars et des devises chinoises et saoudiennes) qui, converties en CFA, avoisineraient 70 millions. Or, selon la loi n°16/92/ADP relative aux contentieux des infractions au contrôle des changes, on ne doit pas détenir des devises étrangères qui dépasseraient la valeur de 500 000 f cfa huit (8) jours après leur entrée sur le territoire burkinabè.

Manifestement, Guiro a violé cette disposition. Mais ni le parquet ni le juge d’instruction n’ont le pouvoir de poursuite contre cette infraction.
Sa poursuite « ne peut être exercée que sur la plainte du ministre chargé des Finances ou l’un de ses représentants habilités à cet effet » (article 11).

Les charges pesant sur Guiro

C’est sur la base de ces cinq chefs d’inculpation que l’instruction s’est faite. Selon des informations concordantes, le dossier contiendrait aujourd’hui trois chefs d’inculpation. Il s’agit de « enrichissement illicite, corruption et violation de la règlementation sur le contrôle des changes ».

Pourquoi le juge a abandonné les deux autres charges ? A-t-il subi des pressions ?

Dans le milieu judiciaire, on crédite le juge Khalifa Bagué d’une très forte dose de rigueur et d’indépendance dans son travail. S’il ne dispose pas d’éléments solides, il n’hésite pas à abandonner certaines charges. Mais celles qu’il retient sont généralement du béton selon des magistrats qui le connaissent bien.

Les deux charges abandonnées, « la détention illégale d’arme à feu et de munitions et le blanchiment d’argent », ne sont pas non plus les plus graves en termes de répression.
Concernant la détention d’arme chez lui, Guiro en a le droit de par sa fonction, estime un spécialiste de la question. Sur l’accusation de blanchiment, il n’y aurait pas assez d’éléments probants pour le poursuivre. En revanche, sur les trois autres chefs d’inculpation, il y aurait suffisamment de charges pour le confondre.

D’abord l’enrichissement illicite, le plus grave d’entre eux. Il est de nature criminelle et c’est la raison pour laquelle le dossier est à la Cour d’appel, sinon il serait resté au TGI.
Le crime d’enrichissement illicite serait constitué dans son cas au regard de ses propres déclarations.

Dès son audition à la gendarmerie, Guiro avait reconnu être le propriétaire des cantines et affirmait que l’argent (près de deux milliards) lui appartient. Il n’aurait pas varié sur ce point.

Comment en tant qu’agent de l’Etat, peut-il justifier cette fortune ?

L’inversion de la charge oblige, c’est à Guiro d’apporter les preuves de son innocence puisqu’il est présumé coupable. C’est là que ça coince pour l’ex-DG. Ses revenus officiels ne peuvent pas lui donner cette manne d’argent. Des informations qui filtrent auprès du ministère des Finances, de septembre 1982, date de son admission dans le corps de la douane, à décembre 2011, le cumul de ses salaires donnait environ 76 millions f CFA. Il a commencé avec 74 434 f cfa et a fini (s’il avait été suspendu de la Fonction publique, ce qui ne serait pas le cas) avec 481 957 f cfa le 31 décembre 2011, la veille de son arrestation. Quant aux primes et ristournes engrangés, ils avoisinaient 430 millions f cfa.

Au total, l’Etat lui a versé environ 506 millions f cfa en 30 ans de service. Ce qui est très loin du milliard 900 millions trouvés dans les cantines chez son neveu et aujourd’hui scellés au trésor. Pour sa défense, Guiro peut se targuer d’avoir fait des investissements qui lui rapportent gros. Mais cette défense pourrait également être un piège. On peut lui demander de justifier l’origine de l’argent qui lui a permis de réaliser ces investissements. Il y a de quoi en effet avoir de sérieux doutes quand on fait la balance entre l’ensemble de son patrimoine qui se chiffrerait à près de quatre milliards et ses revenus légaux. Ses gros investissements se situent dans quatre villes (Ouaga, Bobo, Ouahigouya et Léo) où il aurait injecté 1 milliard 575 millions dont 1 milliard 200 millions dans la capitale.

Ce sont essentiellement des immeubles, villas, alimentations et vergers. Manifestement, il lui est impossible d’amasser une telle fortune avec ce que l’Etat burkinabè lui verse comme salaires et bonus.

En tant qu’agent public, tout autre procédé pour se constituer une telle manne financière (à défaut de l’héritage ou des jeux de hasard) tomberait également sous le coup de la loi.
Sur la corruption, le code de la douane est suffisamment clair en son article 37 : « Il est interdit aux agents des Douanes, sous les peines prévues par le Code pénal contre les fonctionnaires publics qui se laissent corrompre de recevoir directement ou indirectement quelque gratification, récompense ou présent. » Or, Guiro n’a jamais nié avoir reçu de l’argent des commerçants et autres sociétés étrangères après des services rendus. Ce sont des services rendus en utilisant les moyens de l’Etat comme par exemple accélérer des procédures de dédouanement, faire escorter des marchandises d’un lieu à un autre avec les moyens de l’Etat, etc. Beaucoup de douaniers auraient aimé que cet article 37 soit modifié ou simplement supprimé. Pour cause, il bat en brèche l’opinion selon laquelle les gratifications et autres cadeaux qu’ils reçoivent après avoir satisfait un client ne sont pas codifiés, donc légaux car tout ce qui n’est pas interdit par la loi est permis. Cet article 37 du code de la douane vient préciser le code pénal dans son article 160 sur la corruption des agents publics.

S’il devait être appliqué, les prisons burkinabè refuseraient du monde. La pratique est tellement entrée dans les moeurs que personne ne s’en offusque, au point que certains hauts responsables du corps semblent oublier même l’existence de cette disposition. Autre lieu commun pour justifier l’enrichissement rapide et spectaculaire des douaniers, c’est l’octroi de primes et ristournes consistants. Là aussi, nos vérifications auprès du service de la douane qui s’occupe de leur paiement nuancent la valeur des ristournes qu’ils perçoivent. Les agents du trésor et des finances gagnent mieux qu’eux.

Autre accusation de corruption dont Guiro aura du mal à se justifier, c’est cette vieille pratique dans le corps de la douane qui consiste à ce que les responsables soient « comblés » de cadeaux et d’argent à la fin du mois par des subordonnés qui ont eu le « privilège » d’être placés à des postes importants ou juteux (comme ça se dit dans leur jargon). C’est une tradition qui a cours depuis longtemps à la douane. Des quotas informels ont été institués en fonction du niveau de responsabilité. Il ressort de ce fait que 10 à 15 millions sont donnés par mois au DG. Il y aurait un quota officieux par direction régionale. Le DG pouvait donc s’en tirer entre 50 et 60 millions par mois. Pour Guiro, cela n’est pas extraordinaire et c’est connu de beaucoup de personnes dans le corps. Pour ces deux chefs d’inculpation (enrichissement illicite et corruption), il risque jusqu’à dix ans de prison et des amendes de plusieurs millions.

Quant à la dernière charge retenue (violation de la règlementation sur le contrôle des changes), c’est encore plus simple à prouver. Guiro a reconnu que les devises étrangères lui appartiennent.

L’article 18 de la loi régissant le contrôle des changes stipule que « Quiconque aura commis ou tenté de commettre une infraction au contrôle des changes sera puni d’une peine d’emprisonnement d’un (1) an à cinq (5) ans, de la confiscation du corps du délit, de la confiscation des moyens de transport utilisés pour la fraude et d’une amende égale au minimum au montant et au maximum au quintuple de la somme ou valeur sur laquelle a porté l’infraction ou la tentative d’infraction. » Dans son cas, la confiscation va porter sur la somme d’environ 70 millions au minimum (c’est la valeur en CFA des devises étrangères trouvées dans les cantines) et 350 millions f cfa au maximum (le quintuple de cette valeur). Ne serait-ce que pour ce délit, Guiro échappera difficilement à la condamnation si un jour il est jugé. Son sort est entre les mains du parquet. Après le travail du juge d’instruction que des sources dignes de foi jugent très professionnel, il appartient au procureur général de transmettre le dossier à la Chambre d’accusation. Il n’a cependant aucune obligation de délai pour le faire. Il peut s’asseoir là-dessus comme cela a déjà été fait dans le cas du dossier Salif Kossouka, cet opérateur économique inculpé pour tentative d’assassinat en 2008.

Ayant bénéficié d’une liberté provisoire, ce dernier s’est installé depuis au Bénin. Pourtant, la juge d’instruction aurait fait un travail remarquable. Le dossier Guiro connaîtra-t-il le même sort ?

Affaire à suivre.

Abdoulaye Ly
MUTATIONS N° 22 du 1er février 2013. Bimensuel burkinabé paraissant le 1er et le 15 du mois (contact :mutations.bf@gmail.com)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 février 2013 à 11:24, par c’est ça oui et puis quoi encore
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr arrêtez de distraire les gens vous savez bien qu’avec son immunité là ya rien en face c’est bengaa

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 11:44
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Ce dossier peut connaître le même sort si le peuple mouton continue de paître difficilement alors que des individus sont dans le surpâturage. Le dossier Kossouka semblait être peut-être privé, mais pour monsieur Guiro, il s’agit de l’argent public. Si le peuple dort, Guiro ne sera en aucun cas inquiété. Voila M. Zakaria Sawadogo en train de battre campagne paisiblement alors qu’il transportait des urnes. Tout ces ingrédients d’explosifs de révolte sonnera peut-être un jour le glas de ce régime. Qui vivra verra.

    Répondre à ce message

    • Le 16 février 2013 à 09:14, par Indjaba
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      Mon frère anonyme, tu as raison. Sous ce régime de Blaise Compaoré ; il est plus malin et plus intéressant sur le plan matériel et financier d’avoir un seul douanier dans sa famille (voir dans son village) que d’avoir 20 journalistes dans une famille avec des salaires de tcrrrrrrrrrr.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 11:46, par Oxygene
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Déja merci pour ces éclairecissements. Voila le seul problème au BF. je pense que GUIRO doit être sanctionné pas pour servir d’exemple mais parceque tout comme KOSSOUKA ils ont été un poisson pour notre économie. Que la justice face son travail car vous savez que ma nature est tellement juste qu’elle sait elle même rendre justice (le peuple). Nous savons tous qu’ils sont nombreux ceux qui touche par 400 000 FCFA et qui sont multi milliardaires et comme rien n’est fait nous observons tous. Une chose est sure le peuple reclamera justice et vérite un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 11:53
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Mon ami, tu rêves ou quoi ? Si tu ne fais pas attention tu sera jugé avant Guiro. Luin il n’est pas n’importe qui comme toi un petit scribouilleur, emmerdeur.
    LAT qui s’etait engagé dans la lutte contre la corruption a fait demi tour et les intelligents savent la conduite à tenir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 11:55, par c’est ça oui et puis quoi encore
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Zakaria n’a pas à être inquiété jusque là puisque son modèle a fait pire mais continu de se pavaner à la face du monde et se paye même le luxe de donner des leçons à certains mais comme dans cette vie là le temps fait toute chose bon on prie juste d être là quand ce qui doit arriver arrivera

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:04, par citoyen
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Ce qui est méchant dans cette affaire est Mr Guiro sera jamais jugé dans la situation actuelle. Mais nous Burkinabè avons foi qu’un jour les choses vont changer et ceux qui fuient seront rapatriés.
    Merci !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:08, par président
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Mes frères et soeurs, ce dossier GUIRO s’apelle "POUDRE DANS LES YEUX" car Monsieur Guiro sera innocenté avec le regime de Blaise Compaoré ;voila donc un regime dans lequel le vrai est le faux et le faux est le vrai

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:10, par fissoni
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Cela me donne des larmes quand je vois des gens comme ce guiro qui pavoinne avec l’argent du peuple ,et pire encore il se permet de se faire élire pour le compte du pouvoir en place .....................Quand des juges s’acharnent sur des délinquants qui ont volé de simples portables qui purgent des peines de 1 à 5 ans de prison ...... ce guiro à volé tout un peuple EHH OUI .TOUT UN PEUPLE ET IL DORT TRANQUILLE. MAIS COMME L’ARBITRE TUNISIEN A FAIT AUX ETALONS , IL Y A UN DIEU POUR LES FAIBLES ET IL VA AGIR UN JOUR.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 21:06, par SAMBIGA
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      et ce qui me fait mal dans tout ça c’est que ces monsieurs ne tardent pas à se moquer des autres fonctionnaires de l’Etat comme si ces derniers sont mal nés. Or, c’est ceux-la même qui se tuent dans ce pays pour le déloppement équitable qui sont mal payés : les enseignants avec deux types de salaires à l’avantage des nouveaux dits contractuels .Dieux vous voit !!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:19, par Yanogo
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    mes amis detrompez vous, si GUIRO est sanctionné il y aura chamboulement dans tout le Ministère. Donc de grace attendez un peu. Il avait fait bouffé d’autres personnes illegalement à travers....

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:30, par VV
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Mercis pour cette belle analyse.
    Le dossier ne peut être enterré. Maintenons la pression pour !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:42, par le bon citoyen
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Bonjour,

    Je pense que Guiro ne sera pas jugé. Car si on devait le faire, on jugera tout le monde.
    L’état qui a institué des ristournes pour une partie des fonctionnaires alors que chacun est payé pour son travail.
    La douane qui a institué des redevances sur postes pour les grands patrons à Ouaga.
    Tous les ministres, DG et autres qui craignent que le cas Guiro fasse jurisprudence. Car on va arrêter tout qui ont investi des milliard alors que le saalaires ne peut le faire, on commencera par le prési lui même et son ptit frère suivront les tanties et tonton, les belles filles et mères etc. ....
    Qui est fou pour abattre la branche sur laquelle on est assis ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 13:13, par revol
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Excellente réponse,tu maîtrise vraiment le feuilleton.Le pouvoir politique du blaiso à bloqué le pouvoir judiciaire de toutes les institutions comme dissait <>

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 13:18, par M37
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Ce n est que le debut du commencement. J avais dit qu après les elections les politiciens vont mener des actions d eclats et pour intimider les anti- article37 et pour charmer le peuple mouton.
    Le systeme Compaore va meme inventer des accusations.
    Machiavel en action 2013.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 13:18, par revol
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    QUOI DE PLUS ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 13:38
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    le burkina faso est trop émergent et il fait bon vivre dèh. miam miam miam. ceux qui peuvent,mangent à satiété et ya foééééé. hummmmummm même un dg des douanes des usa,de la france,de l’allemagne,de la suède,du denemark etc etc ne peut pas amasser plus de 6 milliards en 30 ans de carrière. nous les africains sommes des minables et nous resterons toujours des minables. des gens comme les guiro sont nés dans la misère où ils peinaient dificilement pour se faire un repas par jour et pour se venger sur l’histoire dès que l’occasion leur a été donnée,ils pillent,amassent,entassent et admirent leur butin. pour moi c’est du pur terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 13:46, par fanny
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    vraiment il faut que l’on se réveille et arrêter tout ces bizarrerie genre les riche s’enrichissent et les pauvres s’appauvrissent.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 13:49, par Robin
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Guiro n’est que la lueur de la torche dans cette vaste pénombre noir...l’argent circule bcp dans ce pays à un certain niveau.../

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 14:13, par The LION
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Mon frère,tu a parfaitement raison.la justice du Burkina est dans les mains de ce regime.Ça ns étonnera de voir Guiro en liberté totale.si on lui a permis d’ètre candidat,sa protection est préparée.Restons sur pied si ttefois la justice n le condamne ps.Mème pipe mème tabac.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 14:24, par le gaou
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Laissez Guiro en paix on connait l’issue de cette affaire .c’est un non-lieu .d’ailleurs le 1er mot utilisé lors de l’intervew "" rien"" le prouve . Guiro ne fera jamais la prison il suffit de payer les amendes des infractions et hope !!! on trinque ensemble dans les bars somptueux de waga. Une idée vilaine me hante l’esprit à savoir les gens qui meurent dans les hôpitaux parce que l’état n’a rien pour assurer des soins de qualité qui doit les dédommager ? n’est-ce pas Guiro et les autres ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 14:24
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Le titre de l’article est trop osé. Il n’appartient aux journaliste de fixer une audience.

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet 2013 à 16:08
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      Mr Guiro n’a pas volé il a seulement gardé son argent a la maison et au pays ! Neamoins on a pu recuperer un peu mais que dites vous de ceux qui creent la companies de taxi a l’etranger ou ceux construisent les hopitaux privés ou les buildings en France. Mr Guiro a invest o Faso malgré que c’est l’argent du people, Certains preferont financer les campagnes presidentielle en France pour pouvoir maintenir leur cha

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 14:40, par sidwata
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    J ose croire que la justice fera tres repidement son travail ? De toutes les facons je pense que tout le monde ouvrira l oeil.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 14:46, par wi
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Pourquoi on coupe son salaire ???????? le procès n’a pas été fait il se peut qu’il bénéficie d’un non_lieu comme d’habitude .et l’affaire est classée.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 14:50, par Kolo
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Quelqu’un disait qu’il n’était pas fou pour lorgner le fauteuil présidentiel.
    Donc je dirai que je ne suis pas fou pour croire que GUIRO sera jugé.
    Et vous ????

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 15:25, par lesage
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Sans être un défenseur de Mr GUIRO, avec la prime de 430 Millions sur trente ans de carrière, nous avons une moyenne mensuelle de 1 194 000. Avec ce montant, pour quelqu’un d’organisé, les investissement effectués par lui peuvent lui procurer décemment un retour fort confortable. Et je suis persuadé que ses avocats feront la preuve à la cour que pour le bon "YARGHA" qui à le sens des affaires peut justifier légitiment posséder 2 milliards. Pour dire qu’au soir du procès, si procès il y a, les acteurs non avertis seront surpris qu’aucune charge ne soit retenu contre "l’honnête" Guiro.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 17:17
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      S’il était honnête,pourquoi il part cacher ses cantines dans des trous de rats ?Il ne connait pas la direction des banques ?Prends les gens au sérieux.Si tu sais calculer,il a plus de 4 milliards de patrimoine connus car suis certain qu’il a caché d’autres bien en passant par des prête-noms.Ensuite plus de 2 milliards dans des cantines pour ce qui reste puisque les enfants se sont bien amusés avec une bonne partie.A cela on ne dit pas ce qui se trouve sur ses comptes et aussi pendant 30 ans,lui et sa famille mangeaient,voyageaient,s’habillaient etc etc !Donc en 30 ans son salaire légal+ses détournements peuvent s’évaluer à plus de 8 milliards CFA soit 22 millions/mois.Ouppppssss on se calme.Si on était en Chine,il était déjà fusillé sans perte de temps d’un procès inutile mais voilà,nous sommes au Faso de Blaise Compaoré et je te rassure que ton chéri Guiro n’a rien à craindre pour le moment mais il rendra gorge après 2015 car on fera ce que Macky Sall est entrain de faire au Sénégal.Walayyyyyyy

      Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 18:24, par Lass
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      relis bien l’article et tu sauras que tu ne l’as pas compris.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 15:48, par tièkadiyé
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    M. Ly, est-ce que la détention de devises est une infraction ? Si tel est le cas alors beaucoup d’autres devraient se retrouver à la MACO. Moi je ne vois pas une fraude ou une tentative de fraude à la législation des changes. De même vous semblez sinon banaliser, du moins minimiser la portée de l’article 37 (encore un !) du code des douanes en disant qu’il précise l’article 160 du code pénal. Je dirais qu’il est plus rigide. Relis bien ce que tu as cité. Pourtant, les gratifications aux autres fonctionnaires ne sont pas interdits, si je me souviens des mes cours de déonto de la FP. Par exemple, est-ce qu’un instituteur qui reçoit deux poulets d’un parent d’élève parce que son fils est admis 1er à l’entrée en sixième commet un délit de corruption ? Est-ce qu’un secrétaire qui reçoit 1000F d’un particulier parce qu’il a satisfait un demandeur d’un acte de naissance est auteur d’acte de corruption ? Pourtant c’est ce que semble dire ton art.37.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 21:11, par Tapsoba® (de H)
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      Vous semblez n avoir pas tout parcouru l article.Sinon vous auriez vu que selon la loi N’16/92/ADP relatives aux contentieux des infractions au controle des changes,on ne doit pas detenir des devises étrangères qui dépasseraient la valeur de 500 milles fcfa (766€) huit(8)jours après leur entrée sur le territoire.Or Guiro en disposait suffisamment (plus de 70 milles € et des milliers en dollards ) et le comble ,depuis combien de temps ces devises sont elles entrées sur le territoire puisqu apparemment,les cantines ont été cachées depuis les évènements de mars- avril 2011 avant d être découvertes le 31 décembre 2011,plusieurs mois au delà des 8 jours règlementaires à ne pas dépasser.

      Répondre à ce message

      • Le 16 février 2013 à 10:51, par sans rancune.
        En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

        Et combien de dignitaires burkinabè et pas des moindres possèdent plus de 766 euros en devises étrangère depuis belle lurette ?
        M. TAPSOBA, le Burkina est un pays sahélien et tout ce qui se passe est visible par tous les burkinabè. Laissez Guiro tranquille. Il n’a fait que bénéficier d’un système légal institué par la législation en vigueur. Juger cette affaire viendrait à éclabousser tout le système politique au Burkina Faso. Soyez convaincu de cette réalité et vous le savez bien.

        Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 16:05, par cool
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    C’est du théâtre tout ceci. Guiro a eu pour lui, cherchons aussi notre part. laissons ce Monsieur tranquille. Un douanier ne peut pas être pauvre, il serait injuste d ailleurs qu il soit pauvre. Ces gens prennent trop de risque pour renflouer les caisses de l’Etat.
    Que diriez vous de ces "Guirions"de l’ONASER ? Ils rackettent chaque automobiliste qui a le moindre défaut. Il faut commencé à combattre cela car ainsi commence la guirose.
    Il ne s’agit pas t arrêter Guiro mais d’éviter qu’une telle situation se produise.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 16:26, par anta
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Donc le dossier définitif est entre la Procureuse qui nous a bernés que Guiro est malade alors que le gus était ingambe ? Elle ne va pas s’asseoir dessus, elle va demander qu’on transfert le dossier à la Haye parce que c’est un crime contre l’humanité:il suffit de compter le nombre de bébés morts de paludisme et de diarrhée pendant que les milliards du vol et de la rapine dormaient dans des cantines. Mme Medah est humaine, elle ne va plus nous mentir que comme Guiro a le diabète ou le cancer ou alzheimer il faut le laisser aller se soigner ;Mme Medah va demander à Fatou Bensouda de la Haye de se charger du dossier Guiro.Mme Madah ne manque jamais la messe, je la vois très souvent à la messe,c’est une fervente chrétienne et je suis sure qu’elle mesure quelle est l’inhumanité affreuse de traiter ainsi des fils de Dieu et comment l’acte de Guiro est peu chrétien !

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 16:54
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      Mon frère Anta, tu ne sais pas que c’est souvent les pires malfrats qui se retrouvent à l’église ? Je me rappelle à une messe de 5H45 du matin, un prête disait aux fidèles, il ne faut pas que l’église soit un refuge pour les malfrats. Parce que beaucoup commettent des atrocités et sont tout le temps à l’église trompant la vigilance des pauvres gens. Le jugement dernier est en cours.

      Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 17:24
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      Anta tu comprends mieux maintenant pourquoi le pape Benoit XVI a rendu son tablier parceque nous sommes dans un monde d’assassins,de menteurs,de voleurs qui se disent croyants car même Guiro est allé à la mecque.Tchurrrrrrrrrrr

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 16:26, par Mathis
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Je pense humblement que M. GUIRO, ne sera pas inquiété. Cela est du au fait qu’il n’est pas le seul dans ce pays des hommes intègre à se remplir les poches avec l’argent du peuple. Le peuple du Faso connaîtra un réveil douloureux un de ces jours. Car un peuple comme le disait Professeur Laurent BADO "un peuple mouton" ou "un peuple qui dort" finira un jour par connaître le réveil. Ce jour là ! je pense que ceux qui sont contre lui connaîtrons un avenir douloureux !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 17:12, par PAPAOAGA
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    du coté de la police c’est la meme chose,avec les postes frontières,la police del’air. qu’ils (les policiers)appellent postes juteux.une parties est reverssée au DG,et au direteur de la sureté de l’etat.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 18:38, par Indjaba
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Il faut que le DG des impôts nous disent si Guiro payait des impôts sur toutes ses fortunes. Franchement il y a peu d’hommes d’affaires et de footballer qui soient plus riche que les douaniers du Faso. Ils vivent tous comme des pachas et des stars.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 18:46, par tou85
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Je ne comprends pas pas pourquoi les gens crient dossiers guiro.guiro.
    le dossier nobert ZONGO est là ca fait combien d’annees .et la c’est une question de mort D’hommes .laisser guiro en paix .c’est pour guiro vous voyez .les membres du gouvernemment et les directeur sn’ont pas fait mal d’investissement quant bien ,nous conaissons les salaires de ses gens.les juges n’ont pas le choix ont parle de separation de pouvoir qui les a separer qu’ils les unissent .ces procurreur sont pas passer par concours^pour etre laba .c’est au conseil des minitres qu’il sont nommés a ma connaissance il ya qu’un seul patron qui dirige le pays et c’est lui qui dirige le meme conseil.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2013 à 23:09, par Lakbé
      En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

      Mon frère, il y’a trop de dossiers en place, des dossiers que tu ignores. Pour Norbert là, les gars attendent que ça passe, ils considèrent que c’est jugé, or c’est faux et nous même nous le savons, on est pas bête. Pour Guiro, je me souviens, on lui a dit d’aller se cacher tranquillement là-bas, qu’ils vont gérer le reste, mais comme d’habitude ils ne vont rien gérer. 2015, c’est pour bientôt, la sanction va tomber et cette fois, celui qui court avec urne on lui coupe la main, celui qui bourre urne ici, on lui coupe la main et la tête avec, à bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 22:34, par Zongo Bernard
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Prison à vie.Je ne peux pas comprendre que des gens du nos village meurt de fin, alors que des gens empochent des millards du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 08:52, par Le justicier
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    De grâce faites honneur une seule fois au peuple en allant au bout de ce procès et l’histoire vous reconnaîtra. C’est maintenant ou jamais !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 09:32, par victor
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Bienvenu au pays des Hommes Intègres. Ici tout va bien. On falsifie le journal officiel : il n’y a pas de quoi fouetter un chat ; on trouve deux milliards dans les cantines d’un fonctionnaire de l’Etat : rien à signaler ; quarante pour cent des villas de Ouaga 2000 appartiennent à des fonctionnaires : continuez votre chemin, il n’y a rien à voir. on fraude aux élections : c’est de la politique man. Et pourtant, c’est le peuple qui devra payer le coût de la reprise de ces élections. C’est un supplément de charge pour lui ? On s’en fout, il ne mourra pas pour autant. Sommes-nous vraiment au Burkina ? Non je ne crois pas. Nous sommes certainement au Y A FOYE ( le pays où tout va bien) de Mamane.
    Monsieur COMPAORE ! Il est temps de siffler la fin de la récré. Le monstre que vous avez créé à force de permission et de silence risque de nous engloutir tous

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 09:39, par LEFOU
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Mes frères soyons patients j’ai horreur quand j’entends ce terme ivoirien "tu sais qui je suis". mais je vous assure que rien ne seras plus comme avant car le peuple a tellement subit et encaissé est arrivé à un degré où il n’a plus peur et est prêt à tous. La cloche du printemps d’Afrique noir sonnera bientôt.
    Que DIEU bénisse le pauvre et fatigué FASO. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 12:29, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Merci au journaliste du journal Mutations d’avoir fait ce travail. Cela doit montrer au media que pour la démocratie il ont un rôle incontournable à jouer : être l’eil du peuple pour éclairer l’opinion publique sur le fonctionnement des institutions. Dans toutes les vraies démocraties, les institutions judiciaires ont besoin des medias qui constituent ce qu’on appelle le 4eme pouvoir. En informant les citoyens sur le fonctionnement de la justice, les media permettent à l’opinion publique citoyenne de se manifester contre le ’juges’ iniques et les procédures tronquées qui profite au crime organisé et en même temps, cela encourage les juges combatifs à aller jusqu’au bout sans s’inquiéter, tout en disuadant les juges peureux ou lâches de céder à la tentations ou au désir d’enterrer les dossiers gênants, même sous la pression des pouvoirs publics. LA JUSTICE A BESOIN D’UNE INFORMATION JUSTE QUI ECLAIRE LA REACTION ET LA MOBILISATION CITOYENNE EN SA FAVEUR. Le secret (prétendument de l’instruction) profite trop souvent aux vouyous agissants en bande organisés au sein des institutions de l’Etat. Messieurs le journalistes, continuer à informer avec justesse sur ce dossier.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 12:38, par la verité
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    tu as raison papaoago j ai eté en cote d ivoire dans le mois de decembre a mon retour ce que j ai vu a la frontiere au poste de police j etais decouragé.si on parle de corruption ce sont ses endroits. j ai même des convoyeurs encaisser des 2000 pour les policiers pour ceux qui n avais de carnet de vaccination. le relac ne fait pas il passe leur temps dans les bureau pourtant la vrai corruption s est sur le terrain.aujourd huit a la police si tu ne connais pas quelqu un tu pars dans un paste frontalier.posten juteux existe a la police a la douane et la gendarmerie.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 13:47, par Rogui
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Je crois que ce genre d’affaire doit être traité avec sagesse. Car si on accuse Guiro d’enrichissement illicite à cause de ses biens, je crois qu’on doit revenir au projet de loi de Laurent BADO pour saisir tous les biens de ces milliers de fonctionnaires insolemment riches et qui ne valent pas mieux que Guiro. Sinon à quoi bon faire condamner un individu pour faire plaisir à un peuple "mout..." tout en sachant que des gens comme lui, on en trouve à la pelle....? Saisissez ce qu’il y a à saisir et laissez l’homme en paix

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 19:33, par mouiz
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Le regime joue ici sa credibilité.Si un aussi gros client du processus de lutte contre la corruption,la prevarication et la malgouvernance n’est pas condamné lourdement c’est tout le regime qui va rentrer dans l’histoire . C’est mieux de laisser la justice faire son travail

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 11:37, par Touroubzougdou
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    faite pardon, nous sommes un pays de paix et de pardon wai ! guiro ne va plus recommencer, il a compris faite pardon solma a cause de dié wo !
    Pardon, Paix , Reconcilliation. loool vive le burkina, vive guiro, vive le moderateur, vive moi meme

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet 2013 à 15:43, par Karl
    En réponse à : Affaire Guiro : Le dossier est prêt pour le jugement

    Guiro au Senegal ? Moi j’apercois Mr Guiro a Ouaga et dans son quartier tous les jours que Dieu fait. Il fait les cent pas, conduit ou se fait conduire sans etre inquiter. Et recois meme tardivement la nuit, la visite de certains caciques influant du pouvoir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés