Colis suspect détecté à l’aéroport de Ouagadougou

lundi 4 février 2013 à 21h51min

Un colis suspect, détecté hier 3 février 2013 à l’aéroport de Ouagadougou, a été détruit par les services de sécurité. Au cours d’une conférence de presse, le général Gilbert Diendéré, chef d’état-major particulier de la Présidence du Faso, a aussitôt rassuré que des mesures sont prises pour « éviter qu’il arrive quoi que ce soit de grave »

Colis suspect détecté à l’aéroport de Ouagadougou

Suite à la détection d’un colis suspect dans les bagages d’un passager du vol ET 926 de la compagnie Ethiopian Airlines à l’aéroport de l’Ouagadougou, hier dimanche 3 février, le général Gilbert Diendéré a tenu à rassurer les voyageurs et les Burkinabè, au cours d’une conférence de presse improvisée. « Il n’y a aucune crainte. Nous avons appliqué une procédure normale », a-t-il d’emblée, rassuré, ajoutant que les services de gendarmerie et de police sont en vigilance accrue. Ni le colis, ni son propriétaire n’ont toutefois été présentés à la presse. Mais, son lieu de « destruction » a été vu par des journalistes.

Concernant la gestion du colis, la sécurité dit avoir appliqué une procédure normale en la matière. Le colis suspect qui a été détecté par les services de contrôle de l’aéroport appartiendrait à un passager dont l’identité n’a pas été divulguée. Face à l’insistance des journalistes, le général Gilbert Diendéré, a dit : « on ne peut pas tout vous dire ». Peut-on établir un lien avec l’intervention au Mali ? A cette question de la presse, le général Diendéré pense que, compte tenu de la situation régionale, rien n’est à exclure. « On ne sait pas s’il (le suspect) a un lien avec le Nord du Mali », a déclaré le général Gilbert Diendéré. Il a aussitôt précisé que « Nous nous devons de prendre toutes les mesures pour éviter qu’il arrive quoique ce soit de grave ».

Mais des témoins évoquaient une personne à la « peau claire », sans plus de précision. Le mis en cause a été interpellé dans le cadre d’une enquête ouverte à cet effet. Cette enquête devrait déterminer si l’individu appartient à un réseau organisé ou s’il s’agit d’un acte isolé. Le général Diendéré a expliqué à la presse que le colis suspect a été détruit et des échantillons prélevés vont faire l’objet d’une analyse.

Enfin, il a précisé que tout est mis en œuvre pour gérer cette crise. D’ailleurs, l’équipe de gestion des crises, présidée par le général Diendéré lui-même, s’est réunie d’urgence à l’aéroport de Ouagadougou pour gérer la situation.

Le trafic qui a été bloqué momentanément, pour permettre à la procédure de se dérouler, a finalement repris en milieu de journée.

Saturnin N. COULIBALY

Sidwaya

Messages

  • Colis suspect d’accord ! Mais qu’est ce qui le rend suspect ? Que contient-il ?

    • Larabe est vraiment ingrat . A part le Br qui vos soutenait aqmi, answer dine, mujao ? Et cest au Br que vous Boulez faire attentat ? Ingrats.

    • Même interrogation, même inquiétude !!! Qu’est ce qui rend le colis suspect ? Son porteur ? ou bien le colis lui-même ?? Mon général éclairez la lanterne de tes concitoyens, c’est plus rassurant !

    • Ah non ça ce n’est pas de l’ingratitude mon frère ; ne dit-t-on pas chez nous que "la coupe-coupe coupe bien d’abord son fourreau avant de couper quoi que ça soit" ? donc le burkina et de son équipe dirigeante actuelle méritent très bien de telles recompenses ; comme ça, ils comprendront clairement le bien fondé de frapper et anéantir correctement ces terroristes sans jamais oser parler de négociation.

    • mon frère il faut bien justifier la mise en place d’une unité anti terroriste qui viens’ajouter à la BAC qui elle même s’était ajouté à la CRS sachant que le but final de toutes ces brigades est la repression des manifestations comme eux même l’ont dit. de toute façon pour qu’on croit que leur affaire là est sérieuse, qu’ils nous disent ce qu’il yavait dans le fameux colis

    • Ah, les burkinaBèTE,

      Tout colis abandonné, sans surveillance à l’aéroport est un colis suspect.

      Exemple. Si vous laissez votre sac à main sur un banc pour aller aux toilettes de l’aéroport, ce bagage devient suspect et est immédiatement détruit par explosion dans l’aéroport même.

      Faites un voyage sur Charles de Gaulle à Paris et vous saurez.

  • Le proprio ducolis a été interpelé ! qu’a t il dit a à propos de son colis ?
    Ce n’est pas clair du tout ! Il s’agit d’une simulation !
    un entraînement ! C’est bon mais.....
    Il faut appeler à la vigilance des populations c’est tout

  • Qu’a-t-on besoin de faire exploser un colis dont le proprietaire est identifié ?
    Ou alors, est-ce comme quelqu’un l’a dit, pour des besoins de test.
    S’il s’agit d’une mamoeuvre, elle est très inappropriée, surtou dans un contexte où l’actualité n’est pas des plus favorables.
    En espérant seulement qu’il ne s’agit pas d’une démonstration gratuite pour montrer à la face du monde que le Burkina aussi sait lutter contre le terrorisme

    • La manœuvre est d’autant moins appropriée quand on sait que Ouaga est la capitale des salons : SIAO, FIRSIT, et dans les tous prochains jours le SIERO et le FESPACO. Ce serait dommage si les festivaliers, parce qu’ils croient ne pas se sentir en sécurité décident ne pas faire le déplacement.

    • attendons de voir ; dans quelque jours ils vont lancer des quetes de fond pour "lutter contre le terrorisme grandissant au faso" et les toubabs vont envoyer le gombo et après on va pas trouver de terroriste mais on aura quand même suveillé. de toute façon il n’ya pas de reçu dans la lutte contre le terrorisme, puisqu’il faut travailler en secrêt

  • Ne serait ce pas simplement de la publicité pour une future demande de financement pour l’Unité d’Intervention Polyvalente (UIP) créeé il y a quelques jours de cela ?

  • Parlons plutôt d’une réaction suspecte de la part des autorités !
    Blaise,Dienderé, Moustapha Chaffi,voilà les vrais suspects de la république.
    Tchruuuuuuuu !!!!

  • les gars restés serein, ya rien... la situation est sous controle. si c’est sur ce plan la soyez tranquilles, nous ont parle pas trop mais on est efficace. ces petits terroristes ne savent pas que si c’est burkina la on peut rien

    • Le salem, n’attirer pas ces gens la sur nous en les traitant de petits terroristes. On ne le souhaite pas si non ces gens la ne ratent jamais leurs cible. Même les USA étaient au courant des attentats du 11 septembre mais malgré leurs moyens n’ont pas pu les empêcher d’agir car on ne sait jamais quand, comment et où ils vont frapper.Alors travaillons à minimiser les consequences en cas de cas mais ne les provoquer pas.

    • Je crois bien que cette bombe n’a pas été fabriquée à Ouaga. Si oui, il y a problème. Si la bombe est venue d’un pays voisin , elle a du traversé des Kilomètre avant d’atteindre Ouaga. Je trouve que c’est mieux de redoubler de vigilance, même dans les car.

  • Avait-on besoin de faire une telle propagande autour de ce colis dont vous connaissez le propriétaire et à coup sûr la contenance et la destination ? A mon avis, de telle supputation pourrait donner des idées noires aux terroristes, et vous n’ignorez pas qu’ils sont sans foi ni loi et très vindicatifs. S’il vous plaît, ne tentez pas le diable ! Laissez-le où il est ! Ne nous mettez pas dans une psychose inutile. Si vous voulez sensibiliser la population sur la question, il y a des méthodes appropriées pour cela. Si vous voulez prouver au monde entier que vous êtes rodés dans la lutte anti-terroriste, les terroristes vous montreront qu’on ne les défient pas. De grâce, dorénavant, faites exploser les colis suspects sans trompette ni tambour.

    • bercy c’est des gens comme toi que les terroristes aiment, des gens qui ont peur qui evitent de les affronter de face. tu dis de les laisser tranquille la ou ils sont mais je te rappele que nous ne sommes pas aller chercher ce colis suspect. de plus on n’a fait aucune propagande et dis toi bien qu’un colis suspect detecté a l’aeroport ne peu pas passer sous silence car une affaire d’aeroport concerne le pays et aussi les relations exterieures de ce pays. je trouve que le général a été bien clair en disant que « Il n’y a aucune crainte. Nous avons appliqué une procédure normale » et « on ne peut pas tout vous dire ».

    • Soit c’est une simulation pour entraîner les agents de sécurité et la population de la conduite à tenir dans ce genre de cas ou bien c’est un test de terroristes effectivement pour connaitre la capacité de la sécurité burkinabé à les détecter dans ce cas, il ne fallait pas porter à la connaissance du public cette découverte et continuer son travail. Du courage et soyez vigilants et Dieu vous assiste.

    • et pourquoi c’est le général qui gère ce dossier ?est ce lui le directeur de la sécurité nationale ?je pense que non,qu’on donne la chance aux autres de faire leur travail et s’affirmer comme il se doit.il y a des forces spéciales a la police et a la gendarmerie u pas ?il est militaire qu’ail s’occupe de ses affaire.
      Merci.

    • A orly on explose au moins 5 colis suspects par jour,mais tous ne contiennent pas de matière explosive ou chimico-mortel.Il faut nous eclairer sur le contenu du colis et sa dangerosité.C’est bon si c’est tout juste un test avec un robot.

    • hey tigré arrete ca, ca la c’est pas petit affaire, laisse les grands s’occuper de ca.

    • Commandant Fongnon Zabra. Je n’ai pas dit que vous êtes allés chercher ce colis suspect. J’ai plutôt, entre autres, dit que le tapage fait autour de ce colis suspect est de nature à créer une psychose dont on se passerait bien. Tous les jours, des colis suspects sont explosés dans des aéroports internationaux mais aucun pays concerné ne monte au créneau pour le dire, si ce n’est vraiment pas avéré qu’il s’agit d’un acte terroriste. Et quand ils le disent, ils n’aucultent aucun détail. D’autre part, si vous ne pouviez pas passer sous silence cette affaire parce que c’est une affaire d’aéroport qui concerne le pays et aussi les relations extérieures de notre pays, il aurait fallu nous dire sans ambages ce que contenait ce colis, sa capacité de nuisance et la piste. Et si vous ne pouvez pas tout nous dire, alors ne dites rien du tout SURTOUT QUE C’EST UNE PROCEDURE NORMALE QU’ILS ONT APPLIQUEE. Autrement dit, pas de quoi fouetter un chat. Bien cordialement,

  • MONSIEUR DIENDERE NE NOUS DITES PAS TOUT ; pOURVU QUE NOTRE SECURITE SOIT ASSUREE.NE RECEVEZ PLUS LES POSEURS DE BOMBE A OUAGA

  • Il ya d’abord un problème de procédure : pourquoi est-ce le General chargé de la sécurité présidentielle qui prend la parrole dans cette circonstance ?

    ensuite il ya un autre problème de communication : a quoi sert-il réellement de cacher le contenu du colis.

    si c’est pas peur d’une psychose , eh bien c’est trop tard , fallait pas parler !

    Mais parler pour ne rien dire , c’est se moquer de l’opinion nationale...parce que celle internationale est bien au courant et dans les details de la nature de cet incident !

    fricoter avec les islamistes de tout bord pour une soi-disante mediation ne peut être sans conséquence pour Burkina qui s’engage dans la guerre. En engageant nos soldats , nous avons clairement "choisi" de faire partie des "infidèles" identifiés par ces fous de Dieu...
    Il fallait juste ne pas accepter une médiation hypocrite !

    Que Dieu nous aide tous !

  • Nous n’y comprenons rien, vous nous laissez plutôt sur notre faim, car ici vous ne nous informez de rien du tout.
    Colis suspect détruit, individu à la peau claire,procédure normale en la matière, échantillons prélevés pour analyses ! Mais qu’est-ce que c’est que tout çà ?
    Vraiment c’est à nous faire perdre notre latin, sinon qu’est-ce qu’il vous coûte de nous préciser, s’il s’agit d’une tête humaine, d’une bombe ou d’un bébé martien ?

  • Ce suspect était il au palais ?Avait il peut être rencontré le chef de l’état ou Diendéré ?Sinon je ne comprends pas la présence du chef d’état-major particulier de la Présidence du Faso.
    Veulent ils nous cacher quelque chose en se saisissant du dossier ?

  • vraiment tu a raison mon frère.Il est particulier de la présidence et non à l’aéroport.Pourquoi les policiers et les pandores sont là bas alors ?Aparemment il veut s fair particulier ds tous les domaines au Burkina.Restons vigilant.

    • LE TIGRE, ICI, JE SUIS OK AVEC TOI. RESTONS INTEGRE

    • S’ils ne veulent pas tous dire à la population c’est à dire que ce sont eux les commanditaire de cet acte et comme la brigade aéronautique a été vigilant ou du moins a refuser la corruption elle a arrêter celui qui le transportait. A ma connaissance DIENDERE ne travail pas n’a rien a voir à la sécurité aéronautique et pourquoi lui il se présente labas et se précipite pour détruire le colis et refuse de nous dire le contenu. Je pari que cette histoire est louche et nos autorités y sont pour quelque chose. Meme si vous nous dite rien ici devant Dieu on le saura !

    • Ma joie est immense de constater que beaucoup de Burkinabé pensent comme moi. POURQUOI c’est le GENERALISSIME qui vient nous expliquer ce qui s’est passé. Je me demande s’il y’a des CONSEILLERS en com à la PRESIDENCE. Si OUI faut les virer tous. CE SONT eux qui vont creuser la TOMBE si ce n’est déjà fait.
      DE GRACE soyons INTELLIGENT au moins pour faire les choses dans les règles de l’art.... Je suis tellement outré que je ne trouve même plus les mots.
      MONSIEUR LE PRESIDENT, SI VOUS NOUS LISEZ, PARDON FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE POUR EVITER QUE LE FASO ENTIER NE SE RIDICULISE COMME CA. C’est clair que le Burkina est exposé mais enfin, mettons les formes.
      PS1 : je constate qu’aucune de mes opinions n’est jamais passé. DITES MOI LA PROCEDURE ou bien c’est la Sensure ???????????????????
      PS2 : j’ai emprunter une clé de connexion à une proche personne pour naviguer et je profite envoyer ce message. j’espère que ça ne lui nuira pas.

    • EN TOUT CAS SI ON NE NOUS DIT PAS CE QUI SE TROUVAIT DANS LE COLIS ON CONCLU QUE LA PRESIDENCE A QUELQUE CHOSE A CACHER ET DONC PACTISE AVEC LES TERRORISTES !!!

  • Ce n’est pas de la PUB s’il vous plait, mais c’était réel ce qui s’est passé à l’Aéroport International de Ouagadougou le Dimanche 3 Janvier vers 9h00. J’y étais car, simplement parce que je devais prendre le vol ET926 de Ethiopian Airlines. J’ai bien vu le suspect menotté et escorter par deux agents de le sécurité. C’est un individu à la peau claire avec des favoris et une barbe, dans un basin bleu.
    Ceux qui étaient à l’Aéroport le Dimanche matin vers 9h00 ont bien vu le suspect menotté. Le sac aussi est sorti de la salle d’embarquement et 15 minutes plus tard nous avions entendu l’explosion et ce fut une peur, car nous savions ce qui se passait.
    Nous avions pu quitter Ouagadougou au Ouagadougou à 19h00 pour Addis-Abeba. Je rends grâce DIEU car il nous a sauvés. Je ne saurais terminer sans dire un grand merci à la Police de l’Aéroport qui fait un travail remarquable. Rappelons nous de l’arrestation de SIA PROPO !!
    BRAVO A NOS FORCES DE SECURITE. Que Dieu vous bénisse. Amen.
    Par SID NOMA

    • Mise en scène ouiah ; je ne sais pas mais vous devez faire attention à cela. Dans ce mème aéroport il avait été porté a la connaissance de la population qu’un individu de type sahélien avait été trouvé mort dans le train d’atterissage d’un avion , la suite on ne l’a pas connu ; est ce un terroriste est ce un clandestin ?
      Nos autorités ont un jeu favori : l’art de faire les choses à moitié ; de quoi ont elles peur pour ne pas nous presenter le colis et son proprio ; de toute facon quand on fabrique une daba c’est pour cultiver , un bic , on ecrit avec ; une unité d’élite c’est pour les interventions musclées, veuillez au grain car on en sait jamais , le colis c’est peut-etre pour tester l’attention quit a chercher après à mesurer la puissance de frappe de nos forces spéciales, Bon courage à eux !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés