Accident de la circulation : Neuf morts et de nombreux blessés à Darsalami

lundi 4 février 2013 à 03h29min

Sur le champ, les services des sapeurs-pompiers ont dénombré neuf morts dont certains corps mutilés. De nombreux blessés et un car complètement froissé. Le spectacle était bien horrible.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Accident de la circulation : Neuf morts et de nombreux blessés à Darsalami

C’est aux environs de 17 heures, ce vendredi 1er février que l’alerte a été donnée. Un car de transport en commun s’est renversé peu avant Darsalami (environ 15 kilomètres de Bobo-Dioulasso). Sur les lieux, les âmes sensibles, ne pouvaient s’abstenir de pleurer. Selon des témoignages de rescapés, le chauffeur qui était déjà très excité depuis le départ ce 29 janvier à Divo aurait tenté d’éviter un autre véhicule qu’il croisait. C’est dans les manœuvres que le car a quitté la chaussée qui était déjà haute à ce niveau. Conséquences : il s’est renversé complètement les quatre fers en l’air après avoir piqué du nez. Les roues avant ont été détachées du reste du véhicule suite à la violence du choc.

Ainsi, les passagers qui comprenaient beaucoup de femmes et d’enfants se sont retrouvés emprisonnés. Au moment où nous arrivions sur les lieux, les sapeurs-pompiers se servaient de cisailles pour désincarcérer les survivants, mais également les morts. Des blessés qui étaient encore sous la carcasse criaient pour ceux qui le pouvaient encore pour se faire repérer afin d’être libérer. Les cris de ce bébé sous les restes du car donnaient de la chair de poule à tous ceux qui se trouvaient sur les lieux. Le car contenait presque du tout en plus des personnes : des sacs de riz et de céréales, des bananes, des avocats, des sacs de savons, des bidons de carburant, etc.

Un important dispositif sécuritaire composé de gendarmes et de policiers municipaux a été mis en place pour sécuriser les lieux et permettre la fluidité de la circulation. La procureure du Faso s’est déplacée sur les lieux pour les constats d’usage. Les services de secours (sapeurs-pompiers naturellement, Burkina secours et Ordre de Malte) étaient mobilisés pour sauver les rescapés et évacuer les blessés. Il faut noter, une fois de plus, la dextérité des soldats du feu qui ont promptement réagi et travaillé avec professionnalisme pour sauver ceux qui pouvaient l’être. Cet accident vient rappeler une fois de plus la prudence qu’il convient d’observer sur nos routes et les surcharges qu’il faut nécessairement éviter.

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés