Coopération : Tulinabo Mushingi invite le Burkina à deux fora aux Etats-Unis

mardi 2 août 2016 à 21h40min

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso a été reçu en audience ce mardi 2 août 2016 par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Tulinabo Mushingi a invité le gouvernement à deux fora qui se tiendront en septembre prochain au pays de l’Oncle Sam.

Coopération : Tulinabo Mushingi invite le Burkina à deux fora aux Etats-Unis

1h 45 minutes. C’est le temps qu’a duré cette audience. Selon le diplomate américain, cette visite s’inscrit dans le cadre de rencontres périodiques que son ambassade tient avec le gouvernement burkinabè afin de « discuter et d’essayer de se comprendre ». Avec Paul Kaba Thiéba, Tulinabo Mushingi dit avoir parlé de la tenue, le 21 septembre 2016 à New-York, de la réunion des hommes d’affaires américains et africains dénommée « US Africa Business Forum ». « Pour ce forum, j’ai demandé au Burkina Faso d’aller avec des projets concrets », a déclaré le diplomate qui a souhaité que le pays soit bien représenté à cette rencontre de haut niveau.

Le Burkina intéresse des investisseurs américains

L’autre sujet qui a été abordé au cours de cette visite, le forum de l’AGOA, la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique. Selon l’ambassadeur américain, cette loi permet aux hommes d’affaires d’Afrique subsaharienne d’exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Et le pays de l’Oncle Sam a souhaité que le Burkina Faso soit représenté aussi bien au niveau du gouvernement que du privé à ce forum prévu pour se tenir le 26 septembre prochain à Washington. Tulinabo Mushingi en a profité pour parler des compagnies américaines qui s’intéressent au Burkina Faso et qui souhaiteraient investir dans le domaine de l’agriculture, de la construction et de l’énergie.

Un autre Compact en vue ?

La question du Compact du Millennium Challenge Account (MCA) n’a pas été occultée au cours de cette audience. C’est en décembre que le conseil d’administration se tient aux Etats-Unis et pour Tulinabo Mushingi, il a été question avec le Premier ministre de voir ce que le Burkina doit faire pour être sélectionné car « c’est une compétition très forte. On l’a dit à tous les ministres », a confié le diplomate. Il a par ailleurs réaffirmé le soutien de l’ambassade au pays, même si le dernier mot revient au conseil d’administration.

La jeunesse africaine, un intérêt pour l’administration Obama

Le programme YALI (Young african leader initiative) et le sommet mondial de l’entrepreneuriat sont deux programmes phares de l’administration Obama destinés aux jeunes, selon Tulinabo Mushingi. Pour ce qui concerne le premier, 1000 jeunes africains dont 15 Burkinabè (25 au total depuis 2014) ont été sélectionnés et prennent part actuellement à des formations et stages d’études de six semaines aux Etats-Unis. Ce programme vise à stimuler la croissance, renforcer la démocratie et améliorer la paix sur le continent africain.

Le second programme abordé avec le Premier ministre est le sommet mondial de l’entrepreneuriat. Il s’est déroulé en juin dernier aux Etats-Unis. C’est la troisième fois que le Burkina y participe et l’ambassadeur américain a annoncé qu’il rencontrera, ce 3 août 2016, les sept entrepreneurs bénéficiaires du programme pour voir dans quelles mesures ceux-ci peuvent murir leurs projets et trouver des financements.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Messages

  • Merci a vous. Que vous bénisse...!

  • Cet Ambassadeur est bien mis il commence à etre un peu collant.Il a fini, donc qu’il rentre chez lui.

  • Le probleme est que beaucoup d’hommes d’affaires burkinabe vont a ces forums juste pour se balader. Il faut des entrepreneurs qui y vont comme a une competition avec des projets bien ficeles pour lesquels ils cherchent des partenariats. Ils faut aussi encourager la participation des jeunes porteurs de projets innovants qui ne sont pas forcement assez riche pour se payer ce type de voyages d’affaire, par le parrainage et les subventions.

    Enfin, pour la reussite du Burkina a attirer plus d’investisseurs, il faudra des hommes et des femmes efficaces dans nos ambassades strategiques USA, France, Belgique, Canada, Pays du Golf, Taiwan, Pays de l’Europe du nord. Le poste de conseiller economique ne doit plus etre banalise. Il faut des experts qui partent avec une feuille de route, un objectif clair : attirer le maximum d’investisseurs possible. Et non se contenter de donner quelques conseils a ceux qui en demandent. Il faut qu’ils partent vers les entreprises, les fonds d’investissement, les business angels, etc dans leur ressort diplomatique pour decouvrir ce qu’ils font et leur proposer ce qu’ils pourraient faire au Burkina. Ils doivent directement travailler en collaboration avec la chambre du commerce, la maison de l’entreprise et le patronat.
    Vous verrez le resultat en moins de 5 ans.

  • Voilà quelqu’un qui se soucis sérieusement du bien être des Burkinabés mais es ce que le burkinabé se soucis de lui même ?
    Nous n’allons pas vous oublier de si tôt MONSIEUR l’ambassadeur.

  • Merci pour tous les efforts pour ce pays.

  • Monsieur l’Ex ambassadeur, Il semble qu’il n’y a pas d’hommes fort dans votre pays pour faire comprendre aux populations que l’achat des armes les porte à vouloir s’entretuer.
    Bye bye il n’y a pas de lenga !!!

  • Chers Burkinabé faisons bcp attention aux américains, plus ils se collent à toi plus tu auras des soucis.Dc ouvront l’œil et le bon.

  • Merci Monsieur l’Ambassadeur pour tout ce que vous avez fait et continuer de faire pour permettre à notre pays de se mettre sur la voie du développement. Votre passage à la tête de l’Ambassade américaine dans notre pays restera gravé en lettre d’or dans la mémoire de notre peuple. Nous nourrissons l’espoir que votre remplaçant saura s’inscrire dans la même dynamique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés