Enseignements Secondaire et Supérieur : De nouveaux règlements pour le BEPC et le BAC

jeudi 24 janvier 2013 à 22h05min

Désormais, deux nouveaux arrêtés portant règlement de l’examen du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et fixant les épreuves et séries du Baccalauréat régissent la tenue de ces examens. Pour insister sur les innovations que consacrent ces nouveaux règlements, le Ministère des enseignements secondaire et supérieur a tenu un point de presse ce mercredi 23 janvier 2013 à Ouagadougou. L’imposition du sujet unique pour toutes les épreuves écrites à l’exception du Français et de la philosophie au BAC aura retenu l’attention.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignements Secondaire et Supérieur : De nouveaux règlements pour le BEPC et le BAC

Pour le Baccalauréat, l’arrêté prévoit un sujet pour les épreuves écrites à l’exception du Français et de la Philosophie. Le texte consacre la suppression de la série A5 à partir de la session de 2015 à cause de sa redondance avec la série A4. Pour les examens organisés par l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS) en particulier le BEPC, les innovations sont multiples. On constate le sujet unique par épreuve pour toutes les disciplines. Le texte consacre l’harmonisation du coefficient à 4 pour l’épreuve de Sciences Physiques (PC) pour tous les candidats. De même, l’épreuve écrite d’Allemand est instituée et l’EPS passe du coefficient un à deux. Par ailleurs, une description plus précise de la structuration des sujets et de leurs contenus pour chaque épreuve ainsi que la condition explicite de l’administration des épreuves aux candidats malvoyants et malentendants est prévue. Pour l’OCECOS, un projet de décret en cours de validation portant organisation du concours d’entré en seconde et du concours d’entrée en première année de Brevet d’étude professionnel (BEP) pourrait consacrer la prise en compte de l’épreuve de PC pour le concours d’entrée en seconde et de première année de BEP. Du reste, le concours d’entrée en seconde deviendra régional conformément à ce qui se fait depuis déjà trois ans. Le verrou de l’âge minimum de 19 ans pour prendre part au concours d’entrée des premières années de BEP se verra également levé.

Ces innovations ne sont des instruments ni pour corser, ni pour proposer des sujets aux rabais, a tenu à relever Richard Tony, le directeur général de l’OCECOS. Pour témoigner de la pertinence de l’imposition du sujet unique, Richard Tony a fait appel à plusieurs constats qui s’avèrent désavantageux pour les candidats. Les programmes ont été relus, réduits afin de les limiter à l’essentiel. C’est pourquoi, les raisons qui avaient prévalu au maintien des sujets en ce qui concerne les programmes ne sont donc plus d’actualité. Aussi, quand il y a deux sujets, il faut faire un choix et le marquer sur la copie. Il arrive malheureusement que certains candidats oublient de faire la précision et se voient pénalisés. Outre ces derniers, il y a ceux qui n’arrivent pas à se décider et perdent de longues minutes à tergiverser. Il y a aussi ceux qui composent dans les sujets et cela est généralement considéré nul.

En outre, Richard Tony a expliqué qu’une évaluation qui se veut crédible doit respecter les critères d’évaluation. Il faut donc que tous les candidats soient évalués dans les mêmes conditions, avec les mêmes instruments d’où la nécessité du sujet unique. Désormais, les sujets seront uniques mais la structuration va changer. Les exercices seront multipliés afin d’aborder toutes les parties du programme pour plus de choix et d’équité. « L’examen est une évaluation certificative, c’est-à-dire une disposition qui permet de vérifier si le candidat a compris ou pas ce qu’il a appris. Ce n’est en aucun cas une sélection », a expliqué le directeur général de l’office du Baccalauréat, Constant Sawadogo. Il n’y donc pas de raison de vouloir faire échouer des candidats.

Aminata Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés