Circulation routière : Pourquoi y a-t-il des poids lourds sur nos routes aux heures de pointe ?

jeudi 24 janvier 2013 à 00h00min

Les remorques circulent à toute heure dans la ville de Ouagadougou, entravant la circulation des autres usagers de la voie. Pour en savoir davantage, une équipe de Sidwaya a recueilli des informations auprès de la police municipale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Circulation routière : Pourquoi y a-t-il des poids lourds sur nos routes aux heures de pointe ?

Il n’est pas rare de croiser un camion qui obstrue le passage le matin au moment où tout le monde se presse qui pour aller au service qui pour aller à l’école, créant souvent la pagaille sur nos routes. Le même constat peut être fait aux heures de fermeture des bureaux ou du retour à la maison vers 17h ou 18h. Selon le chef de la police municipale Clément Ouongo, plusieurs raisons peuvent être évoquées pour expliquer cet état.

La mairie délivre des autorisations de 6 mois pour des véhicules de travaux publics, lorsque les entreprises auxquelles ils appartiennent ont des chantiers en pleine ville, ainsi qu’aux remorques transportant des denrées périssables. Certains commerçants ont leurs magasins situés à proximité du marché Rood-Wooko en plein centre ville, obligeant les conducteurs à emprunter des voies non autorisées. C’est pour pallier cela que l’Etat a construit des zones d’activités diverses (ZAD). Malgré les ZAD, certains commerçants s’associent à plusieurs pour convoyer des remorques de marchandises, ils amènent les remorques aux alentours du grand marché afin de procéder à la répartition.

La police municipale pour sa part délivre des contraventions de l’ordre de 25 000 francs aux contrevenants. En plus de cela la sensibilisation des conducteurs reste la stratégie développée pour limiter ce phénomène selon Clément Ouongo. Selon le chef de la police municipale, les véhicules de livraison sont autorisés à circuler partout dans la ville sauf aux heures de pointes. Il s’agit des plages horaires suivantes : 6h à 8h, 11h30 à 13h, 14h30 à 15h30, 17h à 18h30. Quant aux camion remorques, ils ne doivent pas circuler en ville entre 5h du matin et 20h sauf au niveau des tronçons autorisés.

Pour le chef de la police municipale, certains tronçons sont ouverts à ce type de véhicule. Il s’agit entre autre de celui qui va de l’échangeur de l’est en passant par le boulevard des Tensoaba vers l’échangeur de l’ouest en direction de Bobo Dioulasso. Un autre va de l’échangeur de l’ouest vers la zone industrielle de Gounghin ou de Kossodo en passant par le camp Sangoulé Lamizana. Il y a la possibilité également de rejoindre « Ouaga gare » en passant par le pont de Baskuy.

Nadège YE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés