Police nationale : L’UIP-PN, une unité d’élite pour répondre aux besoins du moment

vendredi 1er février 2013 à 18h03min

Après la mise en place de la Brigade anti-criminalité (BAC), voilà l’Unité d’intervention polyvalente de la police nationale (UIP-PN). C’est dire que la spécialisation continue afin de répondre aux besoins du moment. La présentation de cette nouvelle unité, forte de 98 éléments, a été faite le 31 janvier 2013 à Ouaga 2000. La cérémonie était présidée par le ministre de l’administration territoriale et de la sécurité, Jérôme Bougouma.

Police nationale : L’UIP-PN, une unité d’élite pour répondre aux besoins du moment

Dans le cadre du renforcement de son dispositif sécuritaire, la police nationale vient de créer en son sein une nouvelle unité d’élite d’intervention et de répression dénommée Unité d’intervention polyvalente de la police nationale (UIP-PN). Les missions assignées à cette unité sont entre autres : la lutte contre le terrorisme et les prises d’otage ; l’appui aux polices urbaines et spéciales en situation de troubles graves à l’ordre public ; la lutte contre le grand banditisme et toute autre mission à elle confiée. Sur 100 éléments ayant suivi la formation, ils sont actuellement 98 puisque l’un d’entre eux a été recalé durant la formation et un autre vient d’être muté dans à un autre poste.

Faut-il le rappeler, les forces de sécurité ont été mises à rude épreuve ces derniers temps. Des policiers ont même dû fuir par moment face à des manifestants, nombreux et déterminés ou des bandits assez bien armés. Il fallait donc « que la police nationale évolue pour prendre une longueur d’avance en termes de puissance, en termes de capacité d’intervention pour pouvoir gérer les différentes situations qui vont se présenter à nous », a souligné Jérôme Bougouma, le ministre de l’administration territoriale et de la sécurité. Avec cette nouvelle unité d’élite très bien formée, il devrait être plus facile de gérer les situations difficiles. « 10 de ces éléments sont capables de gérer des situations quasi-insurrectionnelles. Ils vont recevoir une formation adaptée, ils ont déjà reçu des équipements capables de gérer toutes sortes de situations », s’est réjoui le ministre Bougouma.

Selon le directeur général de la police nationale, le commissaire Roger Zango, l’Unité d’intervention polyvalente a reçu une formation de pointe à même de lui permettre de faire face aux différentes situations qui pourraient se présenter à elle. Ils ont d’abord passé 45 jours à l’école où ils ont passé en revue les techniques d’intervention, les interceptions de véhicules… Ensuite, ils ont reçu une formation commando de deux semaines au centre d’instruction et d’entrainement commando de Po. Là-bas, l’accent a été mis sur l’endurance. Enfin, la troisième phase de la formation fut assurée par le groupe d’intervention de la police française où ils se sont familiarisés avec les techniques de libération d’otages. « Donc, nous pensons que ce sont des éléments suffisamment armés pour pouvoir nous faire vivre dans un climat assez sécurisé », déclare le commissaire Roger Zango.

Il y a eu un véritable engouement lors de la sélection. Plus de 300 policiers s’étaient inscrits. Mais, « nous n’avons retenu que 100 parce que nos moyens se limitaient à 100. Mais, nous pensons pouvoir étoffer cet effectif au cours des années à venir », a-t-il précisé.

L’UIP-PN a pour devise : « force reste à la loi ». Son logo est le buffle d’Afrique, symbole de force, de ténacité et de vigilance. Avec cette unité qui vient s’ajouter à la compagnie républicaine de sécurité (CRS) et à la Brigade anti-criminalité (BAC), la police nationale poursuit sa spécialisation, et donc son adaptation aux réalités du moment.

Cette unité d’élite est commandée par le commissaire de police Oumar Soulama. Un homme qui s’y connait puisqu’ayant suivi plusieurs formations techniques dans les domaines du terrorisme, intervention et de libération d’otages, maintien de l’ordre et violences urbaines, nouvelles techniques en maintien de l’ordre et en gestes et techniques professionnels en intervention. Pour réussir sa mission, le commissaire Soulama demande « la collaboration de la population car c’est au sein de cette même population que se trouvent les grands bandits ».

Moussa Diallo

Lefaso.net

Messages

  • Bon vent à cette unité et à la Police Nationale !

  • pifffffffffff tout ça c’est de la poudre aux yeux. on crée on crée on crée on crée du tout et du n’importe quoi mais dans les faits,rien ne changera tant que ce maillon essentiel qui fait qu’un état est un état à savoir la justice ne dira pas le droit. pour cela nos autorités peuvent créer des unités extra terrestes ou des monstres,rien ne changera dans le bon sens si notre justice reste corrompue et dépendante de la compaorose. wait and see

  • Je le connait tres bien pour avoir travailler avec lui a la fimat Soulama est un bon element cordialement la vieille.

  • "plusieurs formations techniques dans les domaines du terrorisme, intervention et de libération d’otages, maintien de l’ordre et violences urbaines, nouvelles techniques en maintien de l’ordre et en gestes et techniques professionnels en intervention" : un désordre total qui ne veut absolument rien dire.

  • Bon vent à cette unité anti-terroriste du Pays.
    Qui peut me repondre SVP ?
    En cas d’acte terroriste (que Dieu nous en épargne), existe -t-il une instance judiciaire spécialisée pour connaitre des infractions relatives au terrorisme ?

    Si non, il serait meilleur que les magistrats soient aussi formés pour être spécialisés à cette cause.

    • nos magistrats ne connaissent rien,ils sont experts dans les deals sinon comme tu le soulignes il nous faut des juges honnetes et spécialisés comme dans la délinquance financière,dans les crimes mais là aussi il faut une police scientifique compétente. nous en sommes loin

  • ok trè ravi de cette unité, mais créer aussi une unité chargée de tracter les les bandit de chemin. une autre spécialisée à enqueter sur les crimes economique et les detournement en cachette

  • C’est bien. Pourvu que cette unité ne soit pas dans un agenda caché de préparer un coup de force en 2015. Dieu nous guide !!!!

  • nouvelle unité c"est bien. mais pourquoi ne pas former les CRS qui font le même boulot.
    chacun veut créer sa chose pour ses propres intérêts.

  • Une tres bonne initiative. Il reste a la solidifier.

  • felicitation a la police nationale pour ces différentes specialisations entreprises au sein du corps car le contexte actuel le recommande. Monsieur le ministre bravo a vous pour la clairvoyance dans vos différentes reformes au sein du corps Bon vent à cette nouvelle unité..

  • Bi1 fai. Mai philosophiquement cè pa cool. que Dieu vs aide

  • C’est deja bien ! reste a savoir s’ils seront reellement efficaces sur le terrain et si le nombre de cette equipe d’elite continuera de s’augmenter pour faire face a ce grand nombre de bandits existants et de terroristes potentiels.

    • Vraiment !ns ns posons la question.ayant com devise"force reste à la loi",ns sommes convaincus k ça sera 7mèm loi ki les mettra à genou.La CRS en est l’exemple actuellement.la CRS qui dispersait les manifestants autrefois,aujourd’hui le job est de la competence de la population.Dc attendons de voir.

    • Mon fr,tu as raison.Au Burkina,on commence ce kon n peut pas terminer.jesper oci que la logistic va suivr parskil n sert a rien d former des gens sans mettr a leur disposition les moyens kil faut.par ailleur,si cest pour traquer les bandits oui,mais pas pr reprimer les pauvr population du faso ki subissent dja toutes les injustices de la 4e republik.

  • C’EST VRAIMENT UN ACT A SALUER

  • Pour vue qu’un jour, ces unités ne s’affrontent pas entre elles, pour une question de rivalité. . CRS, BAC et UIP-PN.

    • La "C.R.S" Pour Meintenir L’ordre.., La "B.A.C" Pour Lutter Contre Le Grand Banditisme Sur Toutes Ses Formes.. , "l’UIP/PN" Pour Lutter Contre Le Terrorisme. Chaque Unité A Sa Specialité,je Ne Vois Pas En Quoi Il Peut Avoir Des Affrontements Entre Eux.Chacun Conait Sa Position L’hors D’une Intervention. << VIVE LA POLICE >>

  • Félicitations Je souhaitequ’elle ait les mains vraiment libres pour exercer son metier. Au Burkina la préoccupation principale c’est le grand banditisme. On veut vous voir sur le terrain et en action.

    • Bien dit mon frère. "on veut vous voir sur le terrain et en action" Aussi citoyens burkinabè ne soyons pas un obstacle à leurs missions mais soutenons-les car notre sécurité est en priorité notre affaire. Contribuons en dénonçant toutes formes de déviance sociale menaçant notre sécurité et leurs auteurs. A bon entendeur, salut !

    • Si cette unité existait avant le massacre de Zabré, elle aurait pu extraire Bandé Sambo et sa famille des griffes des populations de Zabré.
      Même si Bandé Sambo avait des armes de guerre et se montrait arrogant avec les villageois,ce n’est pas une raison pour le tuer comme un chien avec sa famille.

    • Attends de les voir à l’oeuvre avant de t’extaser !

  • Nous les attendons au carrefour. Le sinistre Bougouma m’a semblé faire trop dans des propos empreints de zèle et de suffisance. Remuer sa langue + d’1e fois avant de parler dit-on !
    Pourvu qu’elle ait les coudées franches pour agir dans le respect des droits des Burkinabé.
    Quoi que les actuels gouvernants puissent penser, la roue tourne.
    Beaucoup des étudiants poursuivis hier sont aujourd’hui en masse dans ces forces, donc "NGAOUW" ! Ils ne materont pas leurs frères sur instructions mesquines et partisanes en certaines occasions. Suivez mon regard !!!
    DIEU nous garde :

  • voilà encore une autre milice créée. CRS, BAC, UIP-PN.................???????????????????????? je crains fort. "Ils ne sont pas là pour rien ! si tu les vois dans nos guettos" Babylone c’est le système et non la couleur !

  • Pouquoi une societe politisee souhaitee ? Qu est qui amene nos Etats africains a cette methode anti-humain ? Je crois que l Afrique doit apprendre des pays scandinavie ou la police a un role educatif de la masse sans pour autant perdre son respect de gardiens de la lois commune. Cela s est resulter de moins repressions policieres,corruptions policiere et autres abus du povoir.

  • Ah oui M. le ministre, j espère que y a aussi des kamikazes dedans ! Il faut des terroristes pour lutter contre les terroristes. La force reste aux plus déterminés !

    • Oui Oui 2015. On peut plus vous matter un peu le derriere sans k vous parler beaucoup, ya quoi meme.

    • c,est bien mais que ce corp sache exactement pourquoi il est cree, s,il commence a s,attaque aux militaires comme les crs, ca ne va pas ; il faut tout faire eviter ces genres de choses car chacun a sa mission.

  • tout ça c’est du baratin. dites moi, cette unité interviendra partout sur le territoire nationale ou uniquement à waga ? a ce que je sache, nos banques en provinces ne sont pas epargnées de braquage. heureusement que nos bandits ne sont pas spécialisés ds ça. cent individus peuvent ils lutter contre le terrorisme ? on vous voit venir. on reste vigilant pr 2015.

  • .....OOk. Comme toujours vive les créations aux actions stériles. Pendant que ceux qui sont sur le terrain peines a accomplir leurs missions par faute de moyens, on en créé davantage pour se faire apprecier l’esprit de grand initiateur. Bon vent a cette unité cas même..

    • peu inporte ce qu nous on veux c’est augmentation de salaire c’est une bonne chose meme s’il veux qu’il s’eternise au pouvoir nous c’est augmentation car moi mes750000 f ne m suffisent pas. je felicite la police Nationale c’est bon tres bon .aussi faut pas qu c’est gens se montren super policier comme les gens du RSPca peu creer une zizanie hein .et aussi il faut songer a former les autr aussi hein.

    • Unité d’Intervention Polyvalente !! avec un entrainement très dur et un recrutement très sélectif !! appuyé par la France qui n’a pas manqué au moment des manifestations du collectif de 1998 à 2000, de fournir le pays en gaz lacrymogène et autre. RFI nous dit que dans la polyvalence il faut y inclure la lute contre l’insurrection !! et voilà que la raison principale de cette nouvelle unité est révélée !! Contre insurrection !!! à deux ans de l’élection chaude de 2015 !!
      Ouvrons les yeux pour ne pas applaudir ceux qui vont devenir nos bourreaux éventuels !

  • ajouter la bureaucratie a la bureaucratie ne changera rien.
    0+0 ne sera pas autre chose. Vive le Bukina Faso de l’ excitation , de l’activitation qui n’ a pas de compte a rendre a l’ efficacite.

  • C’est pas le nom qui lutte contre mais l’ operationnalite. Toujours a creer des coquilles vides qui ne savent que massacrer les populations.

  • cette unité est crée pour réprimer les manifestations à venir.wait and see

  • Au lieu de perfectionner les CRS et la BAC vous créer des unités qui ne vont servir à rien finalement !! c’est des rivalités seulement qui vont naître et rien de bon s’en suivra !! Utiliser ce matériel pour équiper les CRS !! je pense qu’ils font mieux !!!

  • Bjr dites moi que font actuellement les 2 avions capables de reperer les bandits ? Ils ont ete achetes au temps de tertius zongo et ce dernier meme disait que nous etions les tous premiers en afrique de l ouest a beneficier de ces appareils. Et des appareils couteux mais inexploiter....
    Courage a cette nouvelle section policiere. Et bravo Jerome Bougma, oncle de Blaise.

  • bravo a nos autorites on en avait besoin

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés