Siège du Fespaco : La salle polyvalente ravagée par les flammes

mardi 15 janvier 2013 à 23h03min

Mauvaise nouvelle pour le festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). A environ un mois de la tenue de la 23e édition du Fespaco, la salle polyvalente en construction a pris feu dans la soirée du 15 janvier 2013. Les causes de l’incendie ne sont pas encore connues.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Siège du Fespaco : La salle polyvalente ravagée par les flammes

Il était 16h 30 lorsque, selon des témoins, les flammes se sont déclenchées dans l’enceinte de la cinémathèque. Appelés aux environs de 16h 45mn, les sapeurs-pompiers sont arrivés, selon le capitaine Haïdara Moctar Taboré, dans les cinq minutes qui ont suivi. « Lorsque nous sommes venus, nous avons trouvé que toute la salle était embrasée », a ajouté le capitaine Taboré.

Les poutres, mises en place par ceux qui sont chargés de la construction du bâtiment, ont toutes été consumées par les flammes. Une partie du fer qui était à l’intérieur a subi les affres du feu. Grâce à l’intervention des sapeurs-pompiers, les flammes ont vite été maitrisées. Les responsables du Fespaco déplorent des dégats matériels. « A ma connaissance, il n’y a pas de pertes en vies humaines pour l’instant », a indiqué le capitaine Taboré.

Les causes du sinistre ne sont pas encore connues. Et cela laisse libre cours aux rumeurs les plus folles. Pour beaucoup de passants, des êtres surnaturels seraient à l’origine de cet incendie. Mais des enquêtes plus poussées de la police devraient permettre de connaitre, dans les jours à venir, les vraies causes du sinistre.

Informés, le ministre de la culture et du tourisme, Baba Hama et le maire sortant de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré, se sont rendus sur les lieux.

Cet incident intervient au moment où le Délégué Général du Fespaco, Michel Ouédraogo est en tournée de lancement de la manifestation en Europe. Il devra regagner Ouagadougou le 17 janvier prochain.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 janvier 2013 à 23:07, par Le genie noir
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    C’est un avertissement et ce n’est qu’un debut. Les génies sont fachés. On vous a dit que le coin est hanté. C’est pas vous qui avez dit que vous pouvez. Le genie qui est là bas s’appelle FIOU. Vous allez voir clair.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 03:02, par Leguema Kabara
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Mr le Geni noir de grace gardez jalousement votre fantaisie pour vous même et tentez plutôt de trouver des causes plus objectives et credible .

      Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 06:34
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        Prenons en compte ce que Le Genie noir dit. Nous sommes Africains et tout le monde sait ce qu’il y a. La science ne peut pas tout ’expliquer. Laissez tomber vos "causes objectives et crédibles"

        Répondre à ce message

        • Le 16 janvier 2013 à 08:07
          En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

          Et qu’est ce qu’il y aurait d’après vous cher connaisseur des choses africaines ??? Autant la science ne peut pas tout expliquer, autant vous ferez mieux d’arrêter de berner les gens avec vos théories spiritueuses...

          Répondre à ce message

          • Le 16 janvier 2013 à 09:15, par Trébi
            En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

            Et toute objectivité comment expliquez vous qu’on n’arrive pas à terminer ce édifice depuis 1994 !! cela fait quand même 19 ans ! on a pas mis autant de temps pour construire les édifices les plus gigantesques du monde ! Il ya bien quelques chose qui cloche non chers messieurs les cartésiens !!

            Répondre à ce message

          • Le 16 janvier 2013 à 09:46, par traditionaliste
            En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

            Autant tu feras mieux aussi de te taire si tu n’as rien à dire. Si ta science ne peut pas expliquer le comment du pourquoi de ce phénomène alors ce qui vient de se produire et du domaine de l’invisible. Et souffre que l’on te le fasse savoir. Je peux même t’apporter une corde au cas où cette vérité t’amèneras à vouloir te pendre. ça sera ma modeste contribution pour écourter ta douleur sur terre

            Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 09:59, par YaYi
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        c’est de la hantise apres tout, cette zone est hanté. apelé mon grand pasteur karambiri. c’est sur qu’il va faire deguerpir les demon. il a des competences.

        Répondre à ce message

        • Le 16 janvier 2013 à 10:55, par Libre penseur
          En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

          Es-tu sûr que le pasteur dont tu parles pourra faire quelque chose ? Je te conseille de le laisser là où il se trouve sinon tu risque de lui donner la honte. Je suis convaincu qu’il te verra d’un mauvais oeil si tu pars lui faire cette proposition, il dira peut-être que tu es son ennemi sinon tu n’allais pas lui confier une telle mission. Il y a ce qu’on dit à l’église pour épater les fidèles et il y a ce qu’on peut en dehors de l’église faire réellement

          Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 15:34, par TIONON BI
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        Heureusement que c’est arrivé tôt. Et si c’était au moment d’une conférence pendant le Fespaco ?
        Genie noir dit vrai seulement il fallait tout simplement qu’il soit un peu plus serieux dans ses propos. Les autorités même savent que c’est difficile et comme les gens cherchent à manger dans tout et ben voilà ce qui arrive. y a tellement de terrains à ouaga qu’on aurait pu laisser tomber cet endroit et en trouver un autre.

        Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:06
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Génie inhospitalier, corps de ce sort !!!!! Je te chasse ! au nom de jésus !

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 09:23, par CRAINGNERIE
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Genie noir , ton nom est hanté mais c’est pas grave, je crois que tu peux les donnés un coup de main dans cette affaire là dèh.
      Wak-man qu’ils sont, ils doivent être capable de collaborer avec l’au-délas sans être affligés.

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 09:41, par indjaba
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Tout à fait d’accord avec toi. Les Africains refusent de croire à ce qui est leur religion pour adopter des religions étrangères qui ont recours à des pub pour survivre. La plupart des religion disparaitront ou auront d’énormes soucis. Mais les croyances africaines résisteront. Elles ne forcent personnes, elles ne font pas de pub, elle ne font de la promotion ni de démarche commerciales pour créer une adhésion.

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 10:18, par systeme32
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      hooo la la mes hommage à vous mes chères dompteur de génies voila pour quoi l’Afrique ne se développera jamais avec de tel mentalité d’une histoire de génie à la con, aller sur le terrain et chercher à comprendre les causes, ici on vous parle d’un bâtiment en construction ya forcement tout un tas de bricolage à la négligé surtout électrique ou autre matériel pouvant causer des incendies si ya mauvaise manipulation, de grâce adopté des comportement respectueux et réfléchi face à certaines situations dans la vie

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 17:31, par jilkiemdé
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Comment expliquer un feu d’une telle intensité dans une maison vide(juste un ensemble de mur en parpaing). Nous, en tout cas, nous croyons au surnaturel dans pareille situation.

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 00:44, par le big boos de bobo
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    le génie noir j’espère que tu ne fais pas parti de cette famille de génie dont tu parles ; arrêtons ça et cherchons les causes par une bonne enquête policière
    n’oublie pas que c’est l’argent du contribuable burkinabé qui est parti en flamme comme cela

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 01:00, par Das
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Mon frère " le génie noir" laisse les seulement ils n’ont rien vu d’abord on dit coin la est hantée vous forcez seulement. Bâtiment ça la même s’ils arrivent à finir ça moi je rentre pas dedans, qui est fou le ken peut s’écrouler

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 01:08, par de guerre
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    on vous parle depuis là,vous voulez pas comprendre : ça ce n’est qu’un petit avertissement !

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 01:21, par NISONGO
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    les genis sont contre la construction,ils ont bien fait si non il pouvait laisse pendant un grand manifestation ou un attroupement et effronde la maison sur les gens pour fair le maximum de mort,

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 05:08, par alphayayalecrivain
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    voyez-vous, c’est leçon que les autorités devront tirer dans la réalisation de cette oeuvre. même en oeurope ou l’esprit cartesien est très encrén on réalise des documentaire sur l’existence de phenomènes surnaturels qui confirment qu’il des esprits surnaturel a des endroits bien précis, ne nous entêtons pas a investir des centaines de milloins sur des terres hantées par des esprits puissants. car a ce rythme y pourrons nous conserver des matières hautement sensibles a la chaleur et aux flammes. moi je n’ai jamais un fait de ce genre mes freres.... il est encore temps !!! merci a fasonet

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 06:40
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Cela fait combien de temps que l’on dit que cet endroit est hanté ? Depuis 1994 que les travaux pour la réalisation de ce bâtiment est en cours et l’on n’arrive pas à le faire. Au delà de ce que nous pensons cartésienne, il y a lieu d’admettre qu’il y a des force surnaturelle qui transcende notre entendement . Nous ne sommes pas obligé de construire ce bâtiment à l’endroit présent

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 06:45, par Libre penseur
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Ils sont passé les protestants et leurs pasteurs. Vous, qui à longueur de journée vous narguer les honneurs citoyens avec vos prêches. Là c’est du concret et on a besoin de votre expertise afin de rendre ce lieu serein. Vous vous permettez de faire des témoignage farfelu les uns que les autres, on vous attend ici.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 07:34, par lepassant
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Bonjour Libre penseur
      qu’on donne ce lieu à une église et vous verrez si on ne va ériger une église digne de ce nom sur ce terrain dit hanté ! ! !
      Je suis chrétien et je sais de quoi je parle. j’ai vu des lieux dits pareils accordés à chrétiens des villages et on s’attendait à la mort des pasteurs ou autres fidèles, mais que nenni. Ils y sont depuis longtemps : quand la lumière apparaît, les ténèbres s’enfuit très très loin.
      Que Dieu vous bénisse.

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:02, par magloire
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      si je peux vous demander de lire dans le nouveau testament Jean 8 : 32 concentrer vous pour le lire vous saurai la vérité.

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:25, par BOJA
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Jesus Christ que ces protestants proclamment n’est pas une arme qu’on se sert pour des fins égoistes. croit en lui et tu sera sauvé toi et ta famille,il t’aime et il à besoin de t’accueillir parmi ses élus

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:29, par ip
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      euh OUI depuis 1994 que la construction a commencé,ce bâtiment est toujours la et de plus les responsable du FESPACO savent bien que le lieu est hanté.
      combien de personne sont mort tentant de construire cet édifice ?
      personne ne vous dira la vérité ;
      de plus combien de millions ont été injecte depuis prés de 20 ans pour achever cette construction ?
      de grâce laissé ce bâtiment la ou il est et trouvé un autre lieu et cet édifice sera la preuve palpable de la présence de force surnaturelle .
      celui qui ne le croit pas qu’il appelle son PASTEUR,IMAM,ARCHEVÊQUE,ou je ne sais qui encore et ensemble ils vont tenter de faire une prière.
      on verra qui sera le 1er a FUIR ou FAIRE SON ADIEU
      NOUS SOMMES EN AFRIQUE ET SOYONS LE TOUJOURS

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:37
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      je pense que c’est pas la peine de polimiqué sur cet incendie car il se peut qu’un ouvrier ail fumé et jeté le mégo et le drame est là. des esprits, oui ils peuvent exister mais, l’oublier pas que dans tous les projets le volet socio culturel est prit en compte. Il arrive que les entreprises fasse des sacrifices avant le demarrage des travaux. A mon envis le volet sécurité na pa été prise en compte comme il se doit dans ce projet. il faut noter que la charpente est totalement en bois, donc zone interdite à tous fumeurs.

      Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 10:01, par Ragnangué
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        @Libre penseur, les protestants comme tu le dis n’agissent pas dans le désordre. Il s n’ont pas été approchés pour cela à ce que l’on sache. Par contre, des sacrifices des « douas » ont été faits dans ce sens à coût de milliers de CFA sans suite. Est-ce qu’un pasteur peut se lever comme ça et aller dans un lieu public, commencer à chasser un géni sans qu’on l’y invite ? Soyons sérieux. Et si c’est les maîtres des lieux qui ont invité le géni en question ? Nous avons vu des cas où des pasteurs sont allés chasser des esprits qui s’attaquaient aux jeunes filles dans des établissements scolaires, parce qu’ on leur a fait appel. Je te conseille de lire l’évangile selon Jean chapitre 2, le verset 4.
        Dieu te bénisse !
        T. Ragnangué

        Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 19:03, par Dabadaba
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        Enfin quelqu’un de rationnel. Merci mon frère.

        Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:38, par Grâce
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      tu as quoi contre les protestants et le pasteur monsieur le Libre penseur ? A ce que je sache ce n’est pas une église qui est en construction mais plutôt le siège du FESPACO. Alors quel est le rapport ? Si tu n’as rien de pertinent à dire tu n’es pas obligé de parler.

      Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 09:10, par centinel
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        avis partager je crois qu,on echange sur un phenomene pour trouver des solutions mais pour certains incredule c,est l,occasion de se faire voir alors si vous n,avez vraiment rien a dire de grace contenter vous de lire seulement

        Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 10:00, par Libre penseur
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        Je n’ai rien de particulier contre les protestants mais comme ce sont eux qui nous emmerdent chaque jour avec leur prédications de va t’en guerre, et leur histoire de guérison. C’est vous qui défier à tout les gens, maintenant il y a un cas qui se présente à nous et nous demandons votre expertise. Ce que je dis est pertinent. Par déduction je voudrais que vous taisez à jamais, si vous ne venez pas des-envoûter ce lieu. C’est vous qui faites des témoignage que même un gamin de 5 ans n’aura le courage de le raconter à ses camarade de peur de le traiter de menteur. Adios amigo

        Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 09:13, par Ragnangué
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      @Libre penseur, les protestants comme tu le dis n’agissent pas dans le désordre. Il s n’ont pas été approchés pour cela à ce que l’on sache. Par contre, des sacrifices des « douas » ont été faits dans ce sens à coût de milliers de CFA sans suite. Est-ce qu’un pasteur peut se lever comme ça et aller dans un lieu public, commencer à chasser un génie sans qu’on l’y invite ? Soyons sérieux. Et si c’est les maîtres des lieux qui ont invité le génie en question ? Nous avons vu des cas où des pasteurs sont allés chasser des esprits qui s’attaquaient aux jeunes filles dans des établissements scolaires, parce qu’ on leur a fait appel. Je te conseille de lire l’évangile selon Jean chapitre 2, le verset 4.
      Dieu te bénisse !
      T. Ragnangué

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 10:31, par indjaba
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      "Libre penseur" ne te fatigue pas pour te justifier. Tous les musulmans, chrétiens, protestants africains ( nés grandir en Afrique) pratiquent ces religion révélées en ayant comme socle (comme fond de croyance, comme point d’appui) la croyance africaine. Dans l’animisme on attribue un esprit aux objets (pierre, montagne, arbre, marigots, livre, chapelet etc) pour matérialiser la foi. Le chrétien Italien , le musulman de l’Arabie Saoudite ne croient de la même manière que le chrétien de Fada ou le musulman de Dioulasso Ba.

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 06:59
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    C’est inquiétant ces incendies.

    Le Marché de Kara au Togo, le marché à Lomé, le Ministère de l’agriculture, la cinémathèque.....Soyons vigilents.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 07:13, par Lebon
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Continuez de jeter votre argent.es ce que les terrain sont finis ?vou construisez ?ca tombe,des gens meurt...rendons grace car ca pouvait etre la semaine du FESPACO,mais autrement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 07:34, par lepetrol
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    M.le genie noir tu as raison si on doit construire un batiment sur 20 ans ,il va falloir méditer. Pourquoi les gens refuse d’etre Africains et surtout burkinabè ? Les prehes ne pourront rien resoudre ici. Il faut plutot les traditionaliste pour qu’ils demandent à ces manes de ceder le terrain .

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 07:41, par kaboraime@gmail.com
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    moi je sui plutot inquiet pour itulusation du materiel electrique chinois qui resiste pas a la chaleur ._il faut les surveiller d’ailleur.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 07:52, par magloire
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    slt geni noir si on s’est tient à ce que vous avez dit, je crois que nous devons tous fuir Ouaga parce que Ouaga meme est hanté. le sais tu au moins que dormons sous des tombes ? un exemple parmi tant d’autre

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 07:57, par vérité
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    je demande au génie noir dit le savant ,de nous aider avec des solutions cle’ à ce problème,parsque c’est un problème à nous tous, c’est la construction de notre pays qui est en jeux ,le génie noir doit participer aussi

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:01, par Sidnaaba
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Incendie par ci, incendie par là ; on en a mare avec ces corrompus qui passent tout le temps à se remplir les poches de notre argent.
    Direction Générale de la Police Nationale, Ministère de l’Agriculture, FESPACO, mais attendez vous prenez les gens pour des nez perchés ou quoi ?
    Lutte contre la corruption ! mon œil oui.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:04
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Pasteurs protestants,

    C’est vous qui dites que vous pouvez chasser les mauvais esprits ; c’est un bon endroit pour prouver. le monde spirituel existe ; les bons et mauvais esprits existent

    les travaux doivent pouvoir terminer totalement

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:36, par Citoyen
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Libre penseur, tu dois avoir une haine viscérale contre les protestants. Pourquoi peux tu t’en prendre à un groupe religieux aussi indécemment ?

      Répondre à ce message

      • Le 16 janvier 2013 à 10:13, par Libre penseur
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        Citoyen, je sais maintenant que tu fais parti de mes ennemis. Cette réaction n’est pas de moi. Mais je vais te répondre quand même.Le problème des protestants burkinabé est qu’ils se prennent pour le nombril du monde pour ne pas dire les fesse du pape. Voici une religion où quelqu’un fait des cauchemars la nuit et qu’au réveil il se permet de dire qu’il a fait une vision, et ils commence à faire chier ses voisin avec des prêches ridicule sans aucune formation théologique. Si les autres confessions religieuse étaient comme eux, on seraient entrain de se hacher. Yeux connait bagage qui est lourd, et je suis convaincu qu’aucun pasteur n’as même pas coeur pour aller chasser Satan au siège du fespaco. Ils savent où chasser Satan !!!!

        Répondre à ce message

        • Le 17 janvier 2013 à 12:34, par le racheté
          En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

          salut Libre penseur ! A te lire, on voit de l’agitation et des non-sens dans tes écrits. je crois que tu dois être plus possédé que le lieu du FESPACO, et tu as réellement besoin d’être délivré. Tes "Libres pensées doivent s’arreter où commencent celles des autres" viens à Jésus ! il t’aime malgré tes inepties notoires !

          Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 08:54, par Analyste
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Si les autorités reconnaissent que le coin est hanté et font appelle au pasteurs protestants, ils les chasseront au Nom du Seigneur Jésus. Pas pour prouver qu’il sont puissant mais pour que le Nom de Dieu soit une fois de plus glorifié.

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:21, par Dimathème
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    De deux choses l’une : soit le feu a été mis par une personne sur le chantier pour cacher quelque chose du fait que les planches étaient en hauteur, il est inconcevable que ce soit du bric à brac ; soit, l’origine du feu est du à une négligence. En ma qualité d’africain et descendant d’une lignée des maîtres des éléments de la nature, je ne peux nier l’existence des forces. Si négligence il y a eu, alors l’origine du feu pourrait s’expliquer par une promesse non tenue. Pourquoi ne pas réunir le Ougadougou Naaba, le Mogho Naaba et les Yonyonsé pour en finir une fois pour toute. La clé se trouve entre un des trois groupes. Les Ninsi et les Yonyonsé étaient les premiers habitants de Ouaga, aujourd’hui, à cause de leur nom à consonante Mooré beaucoup les prennent pour des Mossi. Pour ma part, je crois ( et cela n’engage que moi) qu’il y a lieu d’impliquer ces groupes de personnes pour comprendre certaines choses. Il paraît, selon mon prof d’histoire et géographie, que l’histoire nous aide à comprendre le présent. Un retour aux sources s’impose si l’incendie est d’origine surnaturelle.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 09:53, par KUNTA
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      20 ans que dure la construction et ça ne fait réfléchir personne !!! Sommes nous des ânes ou quoi ? Il semble que les groupes de population cités par Dimathème ont été consultés et auraient donné leur verdict : à savoir "laisser la zone en l’état" pour le bien être des habitants (esprits, génies ) qui y vivent.
      Cependant, faut il baisser les bras ? Le Grand Négociateur qu’est Blaise Compaoré capable de tout faire en Afrique devrait s’impliquer s’il peut négocier avec les esprits !

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:26, par Truman
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Il est de notoriété publique que cette zone est hantée.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:34, par Citoyen
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Libre penseur, tu dois avoir une haine viscérale contre les protestants. Pourquoi peux tu t’en prendre à un groupe religieux aussi indécemment ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 09:15, par K.kadiogo
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      Attention dèh ! Comme y’a pas mort ni blessé. On doit remercier bon DIEU. parce que ya incendie volontaire et involontaire. Même les génis sont manipulés par des humains.

      Répondre à ce message

    • Le 16 janvier 2013 à 10:27, par Libre penseur
      En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

      On dit souvent que le bourreau a peur de la cognée et tu viens de le confirmer mon ami Citoyen.Pourquoi c’est ce groupe religieux qui fait chier les gens en ville ? Quel droit a ce groupe religieux de critiquer les autres confessions religieux et bien sûr nous qui ne sommes d’aucune religion ? Pourquoi ce sont eux qui se permettent de critiquer de façon virulente nos traditions ? Combien de foyer que les prêche de ce groupe à disloquer ? Combien de famille que ce groupe religieux à disloquer ? Vendeur d’illusion, vous l’êtes .Mais le véritable problème est que vous gagnez à votre cause les âmes faibles . Et je pense que c’est de la lâcheté. C’est un péché de profiter de la situation de détresse d’une personne afin de l’hameçonner. maintenant nous voici devant un fait, et l’on voudrait que vous joignez l’acte à la parole. Ce n’est pas plus compliqué que ça mon ami Citoyen.

      Répondre à ce message

      • Le 17 janvier 2013 à 23:33, par samuel
        En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

        Tu as raison. Ces protestants sont vraiment nuls a chier et ils embetent le monde avec leurs preches . Sans eux , le monde se porterait mieux. C’est vraiment triste de voir ces gens se croire le nombril de la terre alors que les autres, la tradition , l’islam et le catholicisme sont meilleurs. Bref, et si tu les ignorais ? c’est pas meilleur pour toi ? J’ai l’impression que tu leur en veux personnellement pour un probleme qui te concerne. mais seulement ta colere te fait reagir sans discernement ; Il serait bien que tu t’appliques a toi meme ce que tu reproches aux protestants/ avoir un esprit cartesien et reflechi. Fais un peu un travail intellectuel et fais de l’histoire. et je me dis k’en les ignorant tu vivras mieux non, ?? ne regarde ni leurs emissions , ne les ecoute pas et t’auras la paix . De toute façon moi je t’aime bien meme sans te connaitre. Tu dois etre sympathique. Sois béni par le Jesus des protestants..

        Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:42
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Il n’y a pas plus sourd que celui qui refuse d’entendre. Depuis combien d’annees n’arrive-t-on pas a termine ce petit batiment ? Cet endroit est habite par des forces que nous Africains n’ignoront point. on entend de voir les resultats de l’enquete, mais n’epargnez surtout pas cette these d’endroit habite par certaines forces invisibles.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:44, par Sin’ou
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Négligence humaine. On soudait du fer posé sur des contreplaqué. Donc le fire ne pouvait pas ne pas lécher le bois.
    C’est aussi simple que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 08:48, par Jha
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Je vois que les gents croient toujours à des histoires à dormir débout.
    Regardez les choses en face. C’est les conséquences de la grande corruption ; Des batiments cnstruits avec des pots de vin, du matériau de piètre qualité,... où allons nous avec tout ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:00, par Azte
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    si ya pas génie hooooooo, le coin là entre nous ca vaut 20 ans on construit et ça ne fini pas. SIAO est arrivé après FESPACO, il ya combien de batiments finis labas ? Refléchissez un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:04, par le sage
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    bonjour mes frères vous tousse vous avez raison mais respectons aussi nos ancêtres .mais génie noir laisse les gens parlé si tu as fini de dire ta vérité je dis bien ta vérité . pour ma part je pense que la maison est sur le pied du marigot kadiogo voyez dans l’histoire du kadiogo . je dis respectons qui nous ont devancé . fin de citation

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:08, par Nanga
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    L incendie est peut etre criminelle pour camouffler le retard du chantier. le FESPACO est dans qq jours et beton n est pas coule. elle dure 2 mois au moins le beton. genie kel genie. il ya des batiments dans la zone.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:12, par Nanga
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    L incendie est peut etre criminelle pour camouffler le retard du chantier. le FESPACO est dans qq jours et beton n est pas coule. elle dure 2 mois au moins le beton. genie kel genie. il ya des batiments dans la zone.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:13, par Das
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    "Dimatheme" tu as fait une très très bonne analyse c’est trop propre. Soit c’est un incendie provoqué par les ouvriers mais coordonner par les entrepreneurs eux mêmes ou c’est des forces surnaturels.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:18, par VV
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    C’est triste pour le FESPACO. Cette zone est un lieu de culte pour les autochtones du Kadiogo. L’esprit qui habite le pont Kadiogo qui jouxte le FESPACO est un caïman d’ou le nom" KADIOGO ya Gninb ga". Le site du Bâtiment était un bois sacré. Au délà des causes métaphysiques, il ne viendrait à l’esprit de personne de détruire une église, une mosquée pour construire le FESPACO. Pourquoi ne pas conserver les lieux de cultes animistes quant on sait c’est la princiaple réligion au Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 09:55, par RES PUBLICA
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Que les cartésiens demeurent dans leur logique dite objective ! Trouvez des solutions objectives et des explications à la construction d’un batiment depuis presque 20 ans.chez eux, ils reconnaissent le surnaturel ! c’est vous qui êtes ignorants et de grâce, ne vous en prenez pas aux protestants ! On voit ce que JESUS fait par leur truchement.
    Il faut le reconnaitre, il y a le visible et l’invisible ! c’est plus objectif !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 10:19, par Le croyant sérieux
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Les grands Cheicks et grands marabouts comme les MAHMOUD BANDE doivent faire quelque chose pour neutraliser ces génies. Sinon qu’on cesse de nous pomper l’air

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 10:27, par Apollinaire
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Bonjour. Déjà que les maîtres des lieux nous ont permis à côté du fameux bâtiment d’ériger un autre de même forme architecturale, remercions le tout Puissant. S’il vous plait, ne vous entêtez pas, sinon la prochaine fois pourrait être pire. Ne refusons pas de croire au surnaturel. Même si ns parlons, ns habillons et utilisons la même religion que les blancs ou les arabes, nous avons du sang africain dans nos veines.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 10:34, par Uncitoyen
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    S’il y’a des génies à cet endroit alors il faut les chasser de gré ou de force. Si les autorités tiennent réellement à construire sur ce terrain alors il faut demander aux religieux de faire partir ses génies. Ses génies ne feront pas face à la puissance de DIEU.Mais il faut trouver les bons religieux sincères dans leur adoration. Je ne parle pas des animistes parce que eux ce sont les collaborateurs des génies maléfiques.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 10:37, par Impartial
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Soyons réaliste !! ne reflechissons pas comme ces gences du genre à pousser devant, reculer en arrière, monter en haut ,deposer en bas, pour dire qu’il n’accordent aucune sens à la réalité,,on dit souvent qu’il n’y a pas de fumer sans feu c’est la premiere fois que ceux qui ont des yeux ont vue un feu sans fumer,,que ceux qui savent reflechir decortique et tous d’un commun accord dire de ne plus investir dans ce lieu -même KOSYAM n’a pas pris du temps comme sa pour sortir de terre.suivez mon regard !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 10:55, par anta
    En réponse à : Siège du Fespaco : La salle polyvalente ravagée par les flammes

    Comme depuis 20 ans ce bâtiment refuse de se laisser construire, pourquoi ne pas changer de site ? De tout façon il est foutu pour de bon.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 10:57, par le bon citoyen
    En réponse à : Siège du Fespaco : La cinémathèque ravagée par les flammes

    Bonjour,

    Cette histoire nous fait comprendre qu’il y a des africains qui ont tout perdu jusqu’à la raison. Des pays asiatiques et autres peuples ont gardé une partie de leur croyance à tel point que ceux qui ont lavé nos cerveaux repartent là bas pour se retrouver.
    Il y a combien d’immeubles plus ou moins grand qui sont construits à Ouaga et personne ne parle de lieu hanté ?
    On a demandé à un grand scientifique s’il croit à l’invisible. Et sa réponse a été que si le visible existe, ce qu’il y a l’invisible. A méditer

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2013 à 15:52, par Alexio
    En réponse à : Siège du Fespaco : La salle polyvalente ravagée par les flammes

    La plupart des incendies relevent d un court-circuit du aux erreurs de competence de l electro- technicien. Dans ce contexte, les detecteurs devraient etre montes directement brancher sur sentrale board des sapeurs pompiers pour minimiser les degats. Malgre ma deduction toutes les alternatives sont ouvertes en cas de constat technique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés