Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

lundi 14 janvier 2013 à 22h55min

Le samedi 12 janvier 2013, Souleymane Diarra, à l’aide de l’essence, a mis le feu à l’atelier de couture de son grand frère Ousmane Diarra. Les faits se sont passés à Dédougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

Tout est parti en flammes après ce forfait de Souleymane Diarra : les machines à coudre, les tables, les chaises, les tissus, les pagnes et les tenues des clients. Il ne reste plus rien dans l’atelier de Ousmane Diarra après cet incendie provoqué par son propre frère. Armé de deux couteaux et d’un arc à flèches, Souleymane Diarra a d’abord versé de l’essence dans l’atelier avant d’y mettre le feu où travaillaient les deux occupants.

Sans pouvoir sauver même une seule aiguille, les agents ont pu s’échapper. Pris par la colère, les voisins de Ousmane Diarra, après avoir maîtrisé le feu, ont passé à tabac l’infortuné armé, qui a été évacué d’urgence au Centre hospitalier régional de Dédougou. Le criminel, couturier lui aussi, selon des confidents, en voulait à son grand frère depuis longtemps parce que selon lui, celui-ci s’est accaparé de toute la clientèle. N’étant pas à son premier forfait, Souleymane Diarra serait un malade mental.

Kamélé FAYAMA (faygracias@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 janvier 2013 à 08:47, par kaka
    En réponse à : Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

    S’il ne jouit pas de ses facultés mentales, il est pardonné. Dieu même ne l’en voudra pas pour cet acte jugé criminel. Il faut aussi que les nantis s’occupent souvent de leurs proches qui sont dans le besoin, sinon au nom d’une certaine follie on peut détruire ce que vous avez construit depuis des années.

  • Le 15 janvier 2013 à 12:08, par la raison
    En réponse à : Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

    Kaka laissez les gens avec vos histoires de dieu, dieu d’ailleurs si il y a un premier responsable a etre incriminé dans cette affaire c’est bien ce meme fameux dieu auquel fallacieusement vous vantez la bonté, sa puissance etc etc selon votre logique religieuse on comprendrait facilement que le pauvre Souleymane Diara est d’abord lui meme et avant tout victime de la méchanceté , du sadisme de ce NEANT dont vous appelez dieu

  • Le 15 janvier 2013 à 13:41, par Queen
    En réponse à : Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

    Mon cher "la raison" c est a vous de laisser Dieu la ou il est et s’il vous plait gardez vos sarcasmes pour vous seul....

  • Le 15 janvier 2013 à 17:26, par mady
    En réponse à : Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

    souleymane Diarra n’a rien. IL se porte très bien, il faut laisser la justice faire son travail en le condamnant

  • Le 15 janvier 2013 à 21:51, par Wambala
    En réponse à : Fait divers : Un atelier de couture incendié à Dédougou

    Mème si vous voulez faire le philosophe, sachez que le Néant n’existe pas. Je vous défie de me prouver le contraire !!!! Ne racontez pas n’importe quoi sur la toile !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés