Ressortissants du Sanguié à Bobo : Luc Tiao engage ses frères et sœurs

lundi 14 janvier 2013

Les ressortissants de la province du Sanguié, vivant à Bobo-Dioulasso étaient réunis samedi soir autour de Luc Adolphe Tiao, pour recevoir ses remerciements et prendre des engagements pour le développement de leur province.

Réagissez à cet article Réagissez

Luc Adolphe Tiao est revenu sur ses pas. Après avoir reçu le soutien de ses frères et sœurs qu’il a sollicités pendant la campagne électorale, il était de son devoir de revenir leur témoigner de sa reconnaissance. C’est le sens de la rencontre qu’il a eue avec eux le 12 janvier 2013 au Frangin. « Il fallait se mobiliser pour réussir une cause et nous l’avons fait, le travail a payé », a indiqué Luc Tiao. Le Sanguié a fait 82 % de taux de participation dont 80 % environ pour le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) parti dont Luc Tiao a conduit la liste. Ensuite, toutes les communes ont été remportées par le même CDP.

Le travail a donc été fait, des engagements ont été pris. Aussi, pour Luc Tiao, élu député et reconduit à son poste de Premier ministre : « nous allons tenir nos engagements ». Pour cela, un comité de suivi des engagements sera mis en place et évaluera une fois par trimestre, ce qui a été fait et ce qui ne l’a pas été. Car, « nous devons travailler et aller de l’avant », a insisté Luc Tiao, auprès de ses frères et sœurs. « Ne baissons pas les bras, au contraire, il nous faut continuer et davantage à respecter tous nos engagements afin de développer notre province », leur a-t-il dit.

Pour cela, il a demandé l’union, la cohésion et la fraternité, comme cela a pu se faire pendant la campagne électorale. « Je ne suis rien, je ne serai rien si je suis pas aidé, soutenu par vous », a-t-il reconnu. « Je vous dois le succès que nous avons enregistré à cause de vos soutiens, de vos prières et de votre engagement à mes côtés. C’est pourquoi, nous devons nous donner encore plus la main pour enfin regarder tous ensemble dans la même direction qui est celle du développement de notre région », leur a-t-il dit, avant d’inviter ceux qui le peuvent à se déplacer les jours à venir pour battre campagne dans les communes où les élections doivent être reprises. « Il nous faut démontrer que les premiers résultats que nous avions eus n’étaient pas un fait du hasard, mais le fruit d’une lutte digne. Si nous ne pouvons pas faire mieux, nous ne devrions pas gagner moins », a-t-il soutenu.

Ses frères et sœurs du Sanguié ont dit leur fierté et leur joie de voir leur frère reconduit à la tête du gouvernement. Quant à la victoire écrasante (deux députés sur deux), elle représente selon eux, la capacité de Luc Tiao à les réunir et unir autour d’objectifs clairs. Elle est aussi due à son « comportement exemplaire, à son amour pour le travail bien fait et surtout, à son engagement ». Rendez-vous est donc pris sur les chantiers du développement.

Séri Aymard BOGNINI

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés