Mali : 500 soldats burkinabè vont participer à la MISMA

lundi 14 janvier 2013

Au cours d’un point de presse ce samedi à la présidence du Faso, le Ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, Djibrill Bassolé, a annoncé que le Burkina va envoyer 500 soldats pour prendre "part au déploiement rapide de la MISMA sur le terrain, pour aider l’armée malienne à défendre l’intégrité de son territoire conformément à la résolution 2085 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies." L’intégralité de sa déclaration.

Réagissez à cet article Réagissez
Mali : 500 soldats burkinabè vont participer à la MISMA

Le Président du Faso, Chef suprême des forces armées nationales, a donné des instructions au Chef d’Etat Major Général des Armées (CEMGA), en vue de préparer la participation du Burkina Faso à la force internationale de soutien au Mali (MISMA).

Un contingent des forces armées burkinabè de 500 hommes prendra part au déploiement rapide de la MISMA sur le terrain, pour aider l’armée malienne à défendre l’intégrité de son territoire conformément à la résolution 2085 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies.

Le Gouvernement saisira l’Assemblée Nationale à cet effet.

Le Président du Faso, Médiateur de la CEDEAO pour le Mali déplore les violations caractérisées des engagements pris par les parties maliennes à l’issue de leur rencontre du 4 décembre 2012 à Ouagadougou.

Les groupes armés en décidant de se coaliser avec les forces terroristes et extrémistes pour attaquer les unités des forces maliennes à Konna, ont gravement violé la déclaration de cessation des hostilités et de rejet du terrorisme qu’ils avaient rendue publique, compromettant ainsi les chances d’aboutir à une sortie de crise négociée.

Le Médiateur les invite instamment à cesser toutes formes d’exactions et de terrorisme et à ne pas entraver la mission de la MISMA.

Le Burkina Faso n’épargnera aucun effort dans le cadre de ses engagements internationaux pour préserver la paix, la stabilité et la sécurité à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières.

Ouagadougou, le 12 janvier 2013

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés