Nouveau gouvernement burkinabè : L’ADF-RDA sur l’autel des explications

mercredi 9 janvier 2013 à 23h34min

Depuis le 2 janvier dernier, les membres de la nouvelle équipe du Premier ministre Luc Adolphe Tiao sont connus. Reconduit lui-même, il a rendu publique une liste dont les critères de composition ne semblent pas être compris par tout le monde. L’absence de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) fait jaser. La raison de cette absence remarquée ? « Les négociations n’ont pas abouti » entre le parti majoritaire, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), et son allié d’hier.

 Nouveau gouvernement burkinabè : L’ADF-RDA sur l’autel des explications

Mais cet argument est aussi flou que la réaction de l’état-major du « parti de l’éléphant » qui n’ajoute pas moins que « les négociations se poursuivent ». De quelles négociations s’agit-il ? Pourquoi doivent-elles se poursuivre pendant qu’un nouveau gouvernement est formé ? Ce sont là les questions auxquelles Luc Adolphe Tiao doit apporter des réponses au cours de la première conférence de presse qu’il donne ce jeudi. Réussira-t-il à mettre fin à la polémique qui enfle sur ce qui semble être un divorce entre le parti au pouvoir et l’ADF/RDA, que certains qualifient de « seconde épouse de Blaise Compaoré » ?

Cependant, les explications que ne manquera pas de donner le Premier ministre ne sauront dédouaner l’ADF/RDA elle-même d’une nécessaire clarification sur sa position. Maintenant qu’elle n’est plus au gouvernement, elle se doit de situer l’opinion sur son positionnement dans l’opposition ou dans la majorité. Après Luc Adolphe Tiao, Me Gilbert Noël Ouédraogo doit nécessairement monter lui aussi au créneau. Ne serait-ce que pour éclairer la lanterne des militants et sympathisants de son propre parti.

Bark Biiga

Fasozine

Messages

  • Bien fait pour l’adf/rda (en miniscule), car je déteste la prostitution en politique.

  • Mais ils vont dire quoi ? Un parti qui n’est meme pas capable de se pointer sur le plateau télé lors de la récente campagne, en présence d’autres partis pour participer au débat et défendre sa position (puisque ca change du tout au tout selon la saison) qu’est ce qu’on peut en attendre ? Ils ne peuvent plus convaincre personne, condamnés à se reposer sur la sympathie historique que leur voue une partie de nos concitoyens.

  • "idéologiquement", l’ADF-RDA est un parti d’opposition, non affilié au chef de file de l’opposition, soutenant le programme de la majorité présidentielle, non affilié à la mouvance présidentielle, ennemi du CDP et amoureux de Blaise Compaoré, ... bref, aidez-moi je perd mon latin

    • Au campus nous appelions ça du fantochisme ! Oui l’adf/rda est un parti fantoche. il veut manger sans effort. Et puis ca nous sauve si ce parti cherche à manger qu’a diriger le pays. imaginez un instant un indecis qui doit 16 millions de burkinabés !

    • Non Sali j ai trop kiffé ton latin quelle mascarade adf/rda

  • A vrai dire,c’est l’une des meilleures infos de ce début d’année. Je manque de termes pour exprimer ma satisfaction au président pour s’ètre passer des "services" de ces "gateaux". L’Histoire nous situera.
    Je me dis que si les électeurs votent avec au minimum le BEPC,ces farfelus n’aurront que leurs yeux pour pleurer.
    Vive le Faso intègre

  • Bien dit lefranc, mais j’appelle ça de la masturbation politique parceque tien toi bien L’ADF/RDA se flatte lui même. il ne pourra plus trahir quelqu’un sauf les sourds.

  • en vérité, l’ADF/RDA veut gros, avec leur 18 députés ils veulent plus de poste ministériel que dans le passé, et j’en suis sur que le CDP va céder. Pour avoir une majorité absolut de 2/3 à l’assemblé nationale pour faire leurs manœuvres, le CDP sera obligé de céder une partie du pouvoir à l’ADF/RDA c’est -à-dire des ministères clés. Le petit Ouédraogo est malin, c’est son parti qui est le faiseur de roi.

  • Quoi détonnant dans tout ça si l’ADF/RDA ne fait plus parti du Gouvernement Luc II. Il fallait si attendre car son jus est fini. Le CDP a pris sa natte il est donc temps de dormir à terre. Mais attention a la pneunomonie, il fait froid dèèhhh !!!

  • merci pour tout et que la verité triomphe un jour.attendons la réaction des responsables de l’Adf-rda pour nous convaincre de nos positions.
    Il semble plutôt que ce parti a quelque chose qu’il tient bon.
    Pour un parti qui veut le pouvoir il fallait s’y attendre.Forcement la rupture serait faite un jour.souhaitons lui bonne chance au lieu d’être haineux .

    attendons de voir.

  • je pense que l’ADF RDA a choisi de son plein gré de ne pas faire parti du gouvernement actuel si a en croire a LAT ce divorce la conséquence logique du non aboutissement des négociations et selon la rue l’élélphant aurait souhaité plus de 5 ministres et pata ti pata ta du blabla ce parti sait bien impossible l’exécution de ces demande doc une manière de mettre fin a l’union puisque il reste deux ans pour savoir la suite de ce Burkina Emergent avant que ses militants la quitte le parti a preferé le solo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés