Forces armées nationales : Des vœux au chef d’Etat-major général, Nabéré Honoré Traoré

lundi 7 janvier 2013 à 00h10min

Les Forces armées nationales (FAN) ont présenté leurs vœux du nouvel an au chef d’Etat-major général des armées, Nabéré Honoré Traoré, le mercredi 2 janvier 2013 à Ouagadougou. La cérémonie a été une occasion pour les différents états-major de l’armée de faire le bilan de l’année 2012.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Forces armées nationales : Des vœux au chef d’Etat-major général, Nabéré Honoré Traoré

La tradition a été respectée chez les forces armées nationales. Le mercredi 2 janvier 2013, au mess des officiers de Ouagadougou, les frères d’armes ont présenté les vœux du nouvel an au chef d’état-major général des armées, le général de brigade, Nabéré Honoré Traoré. Cette cérémonie de présentation de vœux a été un moment d’échange, de bilan des activités de l’année écoulée et d’expression de besoins pour le meilleur fonctionnement de l’armée burkinabè.

Le chef d’état-major général adjoint des armées, le colonel-major, Pingrenoma Zagré, a indiqué que les FAN ont besoin du personnel pour mieux mener les activités. Il a justifié le besoin en personnel par les exigences sécuritaires intérieures, les nécessités de l’exécution du service courant et les impératifs liés à la participation aux opérations de soutien de paix au Darfour et en Guinée-Bissau. Selon lui, la sécurisation de la frontière au Nord du Mali a nécessité également le déploiement d’un groupement anti-terroriste.

Le colonel-major, Pingrenoma Zagré, s’est aussi penché sur les actions menées en 2012. Il s’agit, entre autres, de l’adoption d’un plan stratégique 2012-2016 au profit des FAN, la révision du mode de recrutement et de la formation initiale des appelés du contingent. S’ajoutent à cela, le renforcement de l’éthique militaire, l’élaboration d’un programme de recyclage et de mise à niveau, l’adoption du code de nouvelles tenues appelées « Terre du Burkina », l’élaboration et l’adoption des textes portant création, organisation, attribution et fonctionnement des cadres de concertation. « Malgré quelques difficultés rencontrées, le bilan de l’année 2012 a été satisfaisant dans son ensemble », a-t-il dit.

Il a, en outre, souhaité que le gouvernement poursuive ses efforts dans l’équipement des différentes entités, le développement de la fonction de renseignement, l’amélioration continue des outils internes et externes ainsi que des conditions de vie et de travail des militaires afin de leur
permettre d’accomplir efficacement leur mission républicaine.

Quant au chef d’état-major général des armées, le général de brigade Nabéré Honoré Traoré, il a assuré que les préoccupations soulevées seront prises en compte pour la bonne marche de l’armée. Il a ainsi traduit l’engagement de l’Etat à renforcer davantage le personnel, les moyens logistiques et la sécurité interne. Il a, par ailleurs, fait cas de la poursuite des rééééformes dans le domaine de la formation et de la communication permanente et active.

A écouter le chef d’état-major général des armées burkinabè, « la mobilité des unités, le taux de logement en caserne, la reconversion des militaires et la poursuite de l’ancrage de l’esprit de la discipline et de l’éthique seront les vastes chantiers de 2013 ». Il a souhaité à son tour, santé, paix et succès aux différentes forces armées nationales

Nida OUERAOGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés