REJAT-BF : Une victoire dans la lutte contre le tabagisme

mercredi 19 décembre 2012 à 16h16min

Le Réseau des journalistes anti- tabac au Burkina Faso (REJAT-BF) existe depuis 12 mois. Il capitalise à ce jour plusieurs acquis dans le cadre de la réalisation de diverses activités. Et pour communiquer sur ces succès, le bureau exécutif du réseau a animé un point de presse ce jour 18 décembre 2102 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
REJAT-BF : Une  victoire dans la lutte contre le tabagisme

Crée le 13 août 2011, le REJAT-BF vise à mobiliser les hommes de médias en son sein pour une forte sensibilisation de la population sur les conséquences liées au tabagisme. Dans ce sens, il a conduit avec succès entre mai et juin 2012 un projet de création d’espaces non-fumeurs. Dans le cadre de projet en effet, le réseau a pu visiter 16 organes de presse qui ont chacun reçu un document sur la législation anti-tabac au Burkina. Au sein de ces organes de presse, au total 64 affiches et autocollants non-fumeurs ont été apposés. Au résultat, en plus du fait que de nombreux confrères ont davantage pris conscience de l’impact négatif de la fumée de la cigarette sur leur organisme et celui de leurs collègues non-fumeurs, la plupart de ces organes de presse ont pris l’engagement de se détourner de l’industrie du tabac.

« La première année d’existence a été également marquée par la participation des membres du réseau à plusieurs ateliers nationaux », a indiqué Abdoul Wahab Nombré, secrétaire exécutif du réseau. Et d’ajouter, « toutes ces sessions ont permis d’accentuer la dimension communication et information dans la lutte contre ce fléau ».

En plus de ces activités, les membres du réseau ont publié par voie de presse beaucoup de déclarations pour prendre position par rapport à la lutte contre le tabac. A en croire M. Nombré, l’implication des membres du réseau s’affiche au quotidien, à travers diverses activités entrant en droite ligne du volet sensibilisation de la lutte.

L’activisme multiforme du réseau lui a valu sa cooptation le 03 novembre dernier parmi « les personnes ressources qui composent le comité national de lutte contre la tabac », a indiqué M. Nombré, avant de se réjouir de l’existence même du réseau pendant une année. Ce qui n’était pas évident au départ, au regard de la capacité de nuisance des industries du tabac, notamment par interférence dans la vie de telles structures. En effet, dira le secrétaire exécutif, « le premier défi que les membres du bureau s’étaient fixés, c’était de pouvoir réussir à exister pendant 12 mois ». Et de poursuivre, « nous avons relevé le challenge en dépit des tâtonnements dus à tous premiers pas ».

En plus de l’interférence des industries du tabac « qui ont tenté de détourner notre plume », M. Nombré a souligné comme difficultés, non seulement la rareté des financements pour l’exécution des activités, mais aussi « l’incompréhension de certains confrères ».

En dépit de ces difficultés, M. Nombré invite les membres du réseau à plus de mobilisation et de détermination autour notamment de projets novateurs, en l’occurrence la formation des membres sur des aspects précis du tabagisme, la tenue de conférences thématiques autour du tabac, l’organisation d’une caravane de presse pour dénoncer la contrebande du tabac, l’organisation d’une rencontre internationale de partage d’expériences avec les réseaux de la sous-région, la conduite d’un projet de sevrage tabagique au profit des journalistes qui fument « pour leur permettre de se tirer des griffes du tabac ». Mais avant, une séance d’affichage d’autocollants anti-tabac est prévue pour se tenir le vendredi 21 décembre 2012 à l’aéroport international de Ouagadougou.

Le président de l’ONG de lutte anti-tabac ACONTA, le Dr Souleymane Ly voit dans le REJAT-BF un pilier très important et qui a déjà fait ses preuves, dans le combat contre le tabagisme. « C’est un réseau qui, depuis sa création ne cesse de se battre », a indiqué Dr Ly. « C’est un réseau qu’il faut encourager et soutenir », a ajouté le Dr avant d’appeler les ONG et le gouvernement du Burkina à appuyer financièrement le réseau.

La lutte contre le tabagisme est une opération très complexe, reconnaît Dr Ly. Mais « l’adoption de la loi anti-tabac est un grand pas comme progrès »dans cette lutte, a-t-il relevé, avant de saluer la prise du décret d’interdiction de fumer dans les espaces publics, et de magnifier l’existence du REJAT-BF.

Fulbert PARE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 décembre 2012 à 16:47, par L’ALCHIMISTE
    En réponse à : REJAT-BF : Une victoire dans la lutte contre le tabagisme

    Très bonne initiative.Seulement, sachez que vous aurez le vent en poupe si vous ne l’aviez déjà ! Tout de même,il y a du mérite à se démener avec de tels défis car cela va en droite ligne de votre participation à l’assainissement de l’espace public burkinabé,voire au-delà... Bon vent et que la Providence vous accompagne !

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2012 à 16:27
    En réponse à : REJAT-BF : Une victoire dans la lutte contre le tabagisme

    Est-ce que tout le monde est au courant de cette loi ?! Parce qu’il y des individus qui continuent de fumer au nez et à la barbe de leur camarade !!!! Il faut une information claire qui passe en boucle même dans le coin le plus reculé du burkina. Ils s’enfument et nous enfument par la même occasion ! JE DIS NON AU TABAC !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés