Droits humains et Promotion civique : La « citoyenneté » a fait le tour de Bobo

lundi 17 décembre 2012 à 00h36min

Différentes manifestations sont organisées pour marquer la 9ème Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC). Dans les Hauts-Bassins, la direction régionale a entamé une série d’activités dont un cross populaire et un concert le samedi 15 décembre 2012

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Droits humains et Promotion civique : La « citoyenneté » a fait le tour de Bobo

Promouvoir les droits humains, faire connaitre les locaux de la représentation régionale ou encore communier autour du civisme, étaient des objectifs recherchés par Germain Pîmé, Directeur régional des Droits humains et de la Promotion civique. Organisée par son ministère, la Semaine nationale de citoyenneté (SENAC) 2012 a pour thème : « droits humains et civisme : quelle synergie d’actions pour une société de paix ? » Au niveau régional, des Hommes avec des difficultés physiques, des hommes de tenue, des jeunes scolaires, universitaires, de la société civile… ont mené le cross en clamant les vertus de la citoyenneté.

Partis de la place Tiéfo Amoro, ils ont sillonné quelques artères de la cité de Sya avant de se retrouver à leur point de départ. En s’adressant aux sportifs d’un jour, le préfet de Bobo, représentant le gouverneur Joseph Nébilma Bakouan, a placé ses espérances sur la jeunesse. Pour lui, les jeunes doivent s’imprégner la citoyenneté, car, ils sont les plus concernés, les plus nombreux et les plus aptes à défendre l’intérêt de notre pays. Après le cross, les participants ont été conviés à un concert offert par le département des Droits humains. Des jeux radiophoniques et un panel le 18 décembre 2012 à Orodara, sont également prévus.

Droits humains à Sya

A Bobo-Dioulasso, la représentation régionale des Droits humains et de la Promotion civique est sise au secteur 5 côté Est du collège de l’Avenir. Structure déconcentrée du ministère en charge des Droits humains et de la Promotion civique, elle a pour mission de promouvoir le civisme, de protéger les droits humains… Dirigé par Germain Pîmé, la structure est dotée d’un centre d’écoute et d’orientation et de documentations sur les droits humains. Elle n’attend donc que les personnes qui veulent en savoir plus sur leurs droits et devoirs pour mieux se défendre et servir le Burkina Faso.
Ousséni BANCE

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés