Des fleurs pour Maurice YAMEOGO, des médailles pour les vaillants fils

mardi 11 décembre 2012 à 02h26min

Le premier président du Burkina Faso, feu Maurice yaméogo, vient de recevoir du fond de sa dernière demeure, des gerbes de fleurs de toute la nation burkinabè, après le monument érigé en sa mémoire. La cérémonie de dépôt a eu lieu ce lundi 10 décembre 2012 à Koudougou au palais qui porte son nom.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Des fleurs pour Maurice YAMEOGO, des médailles pour les vaillants fils

Elle a été présidée par le premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao qui a également présidé à la place de la Nation la cérémonie de décoration.

Des gerbes de fleurs pour le père de la nation. C’est l’événement matinal de ce lundi 10 décembre 2012. En effet, dans le cadre des festivités du 11 décembre, les autorités burkinabè ont voulu que la nation se recueille sur la tombe du père de l’indépendance, feu Maurice Yaméogo. Elles l’ont exprimé symboliquement à travers un dépôt de gerbes de fleurs sur sa tombe. Par ce geste confie le premier ministre, le président du Faso Blaise Compaoré veut traduire la reconnaissance de tout le peuple burkinabè à cet homme qui a proclamé l’indépendance du pays.

C’est un homme, poursuit-il, qui a incarné l’unité, la paix et la cohésion. C’est donc un honneur pour sa famille d’avoir eu un père, un frère ou un oncle pétri de telles valeurs. Ce n’est donc pas fortuit que le représentant de la famille de feu Maurice Yaméogo, Salvador Yaméogo ait traduit toute la joie et la reconnaissance des siens au président du Faso et à tous ceux qui ont contribué à rendre ce vibrant hommage à leur père. A l’issue de ce recueillement, le premier ministre a assisté à la cérémonie de décoration d’une centaine de récipiendaires parmi lesquels le jeune sapeur pompier, Bouma Néya ayant reçu la médaille d’honneur des sapeurs pompiers pour avoir sauvé une femme qui se noyait.

Pour le chef du gouvernement ces médailles sont le couronnement des efforts de ceux qui se sont distingués par leur engagement et leur dévouement dans le travail. Certains sont certes admis à la retraite mais comme le dit l’adage il n’est jamais trop tard pour mieux faire. C’est tout heureux que tous ont arboré leur médaille.

Service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés