Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

lundi 10 décembre 2012 à 02h44min

Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, a inauguré une statue de Feu le président Maurice Yaméogo. C’était ce samedi 8 décembre 2012, à Koudougou, ville natale du premier président de la Haute Volta devenue, par la suite, Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
  Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

En marge de la célébration du 52e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, le 11 décembre prochain, plusieurs activités sont menées dans la « cité du cavalier rouge », à une centaine de kilomètres de la capitale Ouagadougou. Parmi elles, figurent en bonne place l’inauguration de la statue du premier président du pays, Maurice Yaméogo, celui-là même qui a proclamé l’indépendance du pays, il y a de cela 52 ans. Cette statue présente l’homme en costume avec ses lunettes et tenant à la main la déclaration d’indépendance qu’il a lue au peuple burkinabè au soir du 15 août 1960.

Pour Jérôme Zoma, maire de la ville, cette statue du président Yaméogo est comparable à la statue de la liberté à New York aux Etats-Unis. « L’inauguration de la statue de Maurice Yaméogo, est la préface d’un roman, celui des immortels de notre ville et partant de là de tout le Burkina Faso », a-t-il ajouté. Salvador Maurice Yaméogo, un des fils de l’ex président qui représentait la famille, a quant à lui, exprimé sa reconnaissance aux autorités, pour cette initiative. « Après l’inauguration de la rue Maurice Yaméogo, on érige une statue à son image et cela nous fait dire que sa mémoire ne mourra jamais en nous », a-t-il déclaré.

« C’est la reconnaissance du pays au président Maurice Yaméogo, qui n’a pas fait que proclamer l’indépendance de la Haute volta, mais qui a conduit tout le processus du pays, au côté de grand hommes comme Ouezzin Coulibaly. Il est celui qui a amené le peuple à la souveraineté internationale, il a incarné des valeurs de paix, d’unité et de cohésion sociale », a déclaré Luc Adolphe Tiao. Et le Premier ministre d’exhorter la population de Koudougou, à ne pas coller des affiches sur les abords du monument, ni jeter des ordures par terre. « C’est un lieu sacré où nos enfants et petits-enfants viendront chaque fois se recueillir auprès d’un homme qui a marqué l’histoire de notre pays », a-t-il conclu.

Après la cérémonie d’inauguration du monument dédié à Maurice Yaméogo, le premier ministre a aussi inauguré un hôtel 4 étoiles, toujours dans la ville de Koudougou. Là, le promoteur, Victor Bouda, a fait don de matériels et de vivres à l’hôpital de Koudougou, aux pouponnières et aux femmes balayeuses. Don d’un montant de près de 5 millions de F CFA. Il a aussi assisté à la finale de la coupe régionale qui a opposé Koudougou A à la formation Zawara, du Sanguié. Le match s’est soldé par la victoire de l’équipe de Koudougou A par 2 buts à 0.

Elza Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 décembre 2012 à 04:36, par Progressisto
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Pourquoi comparable a la statut de la liberte ou a la tour eiffel franchement c’est pas du tout jolie comme monument et je ne craint fort que ceci poura attirer plus d’une touriste...Il s’agit quand du premier president du pays par consequent vous devez lui offrir une statuette plus grande,attractive, et vraiment bien...prenez l’exemple du président Nkwame Nkrumah au Ghana voisin, ou meme le monument de la renaissance au Senegal. Je salue l’initiative et l’effort de nos autorites c’est deja bien mais comme chez nous les mossi on dit toujours ya somma mai naaan paaa tayyyeeerrr....

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 04:36, par Wendlarima OUERMY
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Je crains l’incivisme de quelques individus lors des marches. Revendiquer,manifester,s’exprimer sont des droits reconnus. Detruire des monuments,des sites historiques ou tenant lieu de, doit etre puni comme un crime.Je vis aux USA et je dois dire que Tombouctou est cite’ et enseigne’ dans les ecoles pour ses sites historiques.Que pourra-t-on dire apres le passage des rebelles au nord du Mali. Faites en sorte que nous ne soyons pas comme eux une bande d’irresponsables et tres peu instruits.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 06:36, par Bouglass
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Enfin immortalisé !! Maurice Yaméogo est immortalisé !! Les gens n’ont pas les mêmes chances car pour avoir cet honneur, il faut, pour ceux politiquement entravés, attendre bien d’années après leur mort ; les chanceux, les décideurs, eux, c’est de leur vivant qu’ils acquièrent la stature de l’immortalité : des rues baptisées de leur nom, des hopitaux portant leur nom....

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 11:58, par ABLO
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Messieurs de la république, vous aurez pu faire mieux.Même si la photo à partir de laquelle vous vous êtes inspirés a un pantalon froissé, vous aurez pu l’arranger pour rendre encore plus joli la statut.La couleur du costume se confond à la couleur même du corps de celui qui le porte.J’ai l’impression que cette statut a été faite sans amour.Elle aurait pu être de grande taille même si ...................

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 12:23, par yeral dicko
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    quand je pense comment est tomber la statut du Président saddam hussein je déteste les statuts personnifier

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 12:23, par Eric de Kouria
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Le président Maurice Yaméogo était un patriote et de surcroît un pacifiste. En 1966 il aurait pu faire tirer sur la population et se maintenir au pouvoir, mais il a préféré démissionner. Je suis né peu près sa chute, mais je garde, à travers ce que j´ai lu ou entendu de lui un homme intelligent, cultivé et sage aimant profondément son pays. J´ai gardé pendant longtemps un numéro spécial de Jeune Afrique de 1978, intitulé Haute Volta, le retour des Civils, avec en couverture une photo du président Maurice Yaméogo. Plus tard je devais découvrir dans un livre d´histoire, un discours qu´il a prononcé à Addis- Abeba lors de la création de l´OUA (Organisation de l´Unité Africaine), intitulé « la bombe de l´unité africaine ».C´est un discours que je recommande à tous ceux qui sont nés après les indépendances. Le président Maurice Yaméogo est le premier démocrate et le premier révolutionnaire de la Haute Volta. Juste après l´indépendance contre toute attente et malgré les mises en garde de ses amis comme Houphouët, il a demandé aux troupes françaises de quitter la Haute Volta. Enseignons à nos enfants la véritable histoire de notre pays. Cette histoire n´a pas commencé ni en 1983, ni en 1987, encore moins en 1991.L´histoire du Burkina c´est depuis Yennega, Zoungrana, Diaba Lompo, Daniel Ouézzin Coulibaly, Maurice Yaméogo jusqu´à nos jours. Des hommes et des femmes de ce pays se sont sacrifiés pour que nous soyons libres. Le président Maurice Yaméogo est de ceux-là. Le président Thomas Sankara est de ceux-là. D´autres aussi sont rentrés dans l´histoire de notre pays par la petite porte malgré leur long règne et les feux d´artifices brillants ! Baptiser une rue en son nom, ou ériger une statuette de lui, est une très bonne initiative, mais hélas ce n´est pas suffisant. Il mérite mieux qu´une statue quand d´autres de leur vivant s´octroient des barrages et des hôpitaux en leur nom ! Au fait à quand une telle reconnaissance au président Thomas Sankara !? La patrie ou la mort, nous vaincrons ! Eric de Kouria

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 17:02, par l’homme du Kremlin
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Chers Gouvernants
    C’est déjà ça de penser à la mémoire de notre premier président...
    Mais pourquoi ne pas créer en plus de cela la vallée des grands hommes de notre nations où ces derniers auront chacun une statue ou un mausolée érigé en leur mémoire et en honneur de notre patrie...
    Vive la Terre des homme intègres

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2012 à 19:23, par Nissak
      En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

      Bien dit l’homme du kremlin, il faut appeler un chat, un chat. Moi je dirai d’ériger un véritable mausolée pour tous ces grands patriotes "Sangoulé Lamizana, Thomas Sankara" ces personnages aussi ont marqués l’histoire de notre pays.
      A vrai dire le costume de feu notre président Maurice YAMEOGO n’est pas honorable et la taille de la statue devrait mieux se hisser à une certaine hauteur.
      Le reste de l’argent prévu a dû être réutilisé ailleurs. Web-master laisse passer.
      Plusieurs fois mes textes ont été censurés

      Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2012 à 18:17, par N’dabi
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Quelques précisions sur l’emplacement du monument dans la ville, nous aurait éclairé davantage.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2012 à 01:57, par Vagabond
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Si Maurice était aussi sacré, le peuple n’allait pas le chasser du pouvoir ! Arretez de nous endormir ! C’est dire après que Blaise Comp. est un saint !

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2012 à 01:58, par Vagabond
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    11 Décembre 2012
    Programme de la Fin du monde heure GMT
    05h00 Réveil des populations
    06h00 Arrivée et installation des Mayas
    07h00 Arrivée des extra terrestres
    08h00 Arrivée des Avengers et des membres de l’ONU
    08h30 Arrivée et installation des Chefs d’Etat du G8
    09h00 Arrivée des Saints, Anges et Archanges...
    10h30 Hymne de la fin du monde : GANGNAM STYLE interprété par Justin Bieber, Arafat DJ et Niky Minaj
    11h00 Mot de Bienvenu
    12h00 Etats généraux de la fin du Monde
    14h00 SILENCE
    16h00 Collation
    16h30 Ouverture du bal
    17h00 Départ des Mayas
    18h00 Départ des Anges et Archanges
    19h00 Fin des Cérémonies

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2012 à 09:20, par Zounogo
    En réponse à : Festivités du 11 décembre : Maurice Yaméogo immortalisé

    Une statue du 1er president du Burkina pour Koudougou ? 1, 2, 4, 6, 9. Jai denombre 9 statuettes de la Vielle Marie...eeeh...excusez moi de la Vierge Marie dans des grottes a koudougou ou de pauvres pecheurs y vont se recueillir souvent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés