Festivités du 11-Décembre : Le Centre-Ouest en guerre contre le SIDA

lundi 10 décembre 2012 à 02h40min

La région du Centre-Ouest a célébré, en différé, le jeudi 6 décembre 2012 à Koudougou, la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, à travers une marche, en pleine festivités de la fête nationale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Festivités du 11-Décembre : Le Centre-Ouest en guerre contre le SIDA

Partis de la devanture de la mairie de Koudougou, des centaines de marcheurs, avec à leur tête, le gouverneur du Centre-Ouest, Komyaba Pascal Sawadogo, et la ministre de la Promotion de la femme, Nestorine Sangaré, ont battu le pavé pendant 45 minutes. Ils ont arpenté plusieurs artères de la « Cité du cavalier rouge », livrant par moments des messages et scandant des slogans contre le SIDA, avant de revenir au point de départ. Sur place, trois discours appelant les acteurs et les populations à redoubler d’effort contre la pandémie ont été livrés, dans une ambiance bon enfant.

Président du comité régional de lutte contre le SIDA, le gouverneur du Centre-Ouest a salué la mobilisation des marcheurs. Selon une Enquête démographique et de santé (EDS) de 2010, a-t-il indiqué, le taux de prévalence du VIH pour les personnes âgées de 15 à 49 ans est de 1,7% dans la région du Centre-Ouest. « Cette prévalence, quoiqu’en baisse par rapport à celle de l’EDS 2003, à savoir 2,3%, est toujours au-dessus de la moyenne nationale qui est de 1% », a-t-il noté. Le gouverneur du Centre-Ouest a surtout regretté que « le taux d’adhésion des femmes à la Prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME) reste peu satisfaisant (82,42%) ».

Il a aussi évoqué les difficultés de la lutte au niveau régional, liées, entre autres, au suivi biologique des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH), à la prise en charge médicale et à l’accompagnement psychosocial. Pour autant, il a invité les acteurs et les populations à s’impliquer davantage dans la lutte contre le SIDA. Pour sa part, la ministre de la Promotion de la femme, présidente de la cérémonie, a rappelé que la pathologie constitue toujours une « préoccupation », même si le taux de prévalence a baissé ces dernières années. Ainsi, a-t-elle exhorté les uns et les autres à consentir plus d’efforts dans le combat contre la maladie. Le même message a été véhiculé par Aziz Zoma, représentant du parrain, en l’occurrence le président des ressortissants du Centre-Ouest, Boukary Béréwoudougou.

Dans le cadre de cette commémoration, une séance de dépistage a été organisée dans l’enceinte de la mairie de Koudougou. Célébrée tous les 1er décembre, la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, placée sous le thème : « Objectif zéro-zéro décès lié au VIH », a été commémorée en différé, le 6 décembre au Burkina, à cause des élections couplées, législatives et municipales .

Kader Patrick KARANTAO (stkaderonline@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés