Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a l’habitude de faire de la place à l’homme dont les paroles et les actions montrent qu’il sait où il va.» Napoleon Hill

« Vertus » des plantes : Blighia sapida, espèce dangereuse et mortelle quand elle n’est pas complètement mûre

Accueil > Actualités > Environnement • • jeudi 6 décembre 2012 à 00h34min
« Vertus » des plantes : Blighia sapida, espèce dangereuse et mortelle quand elle n’est pas complètement mûre

Exploité dans la partie sud-ouest du Burkina, le Finzan (jula) est une espèce originaire d’Afrique centrale et occidentale. Le fruit est constitué d’une capsule pyriforme ou subovoïde rouge écarlate ressemblant à du cuir. Il s’ouvre à maturité en 3 valves et mettant à jour une à trois graines noires, brillantes, coiffées d’un arille blanc ou jaune pâle, charnu.

L’arille du pommier d’aki (appellation en français) est riche en huile comestible, son poids peut dépasser celui de la graine, mais le goût rappelle celui de l’arachide. Cet arille mûr est consommé crû ou cuit soit dans des soupes, soit frit dans l’huile ou le beurre.

Sa bonne préparation donne un repas délicieux. Lorsqu’il n’est pas mûr, l’arille peut causer une intoxication qui serait due au raphé, partie du funicule unie à l’ovule anatrope, qui est fibreuse et amère, et qui reste souvent adhérée à la graine. Les graines contiennent de l’hypoglycins qui est toxique et sa consommation peut être mortelle.

Le fruit vert forme dans l’eau une mousse savonneuse qui est utilisée pour la lessive. Dans certains endroits du pays, les pêcheurs écrasent les feuilles qu’ils appliquent sur les filets pour empoisonner les poissons. Le bois est résistant aux termites, et peut être utilisé dans la construction. L’arbre est aussi utilisé comme arbre d’ornement. Ses graines sont utilisées dans le traitement des parasites. Le fruit mûr est consommé pour faire baisser la fièvre et traiter la dysenterie. Le fruit ne doit être récolté qu’à maturité complète , lorsqu’il s’ouvre naturellement, et il doit être frais et pas blet. Un cataplasme de feuilles broyées est appliqué sur le front pour soulager les maux de tête, et sur la peau pour guérir les ulcères.

Antoine AKOANDAMBOU(akoantony@yahoo.fr)
Collaboration APFNL :www.apfnl.gov.bf

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale de l’eau 2019 : Contribution des comités de l’AITB, spécialises dans le domaine de l’eau
Grande muraille verte : Chercheurs et gestionnaires du Sénégal et du Burkina Faso en réflexion à Ouagadougou
Gestion intégrée de l’eau : Le « Musée de l’eau » s’ouvre aux étudiants
Environnement, eau et assainissement : Le Cadre sectoriel de dialogue passe à la loupe les activités de 2018
Société Nestlé : Une journée zéro plastique à Ouagadougou
Hygiène et assainissement : Kombissiri, un exemple dans la gestion des déchets solides
Grande muraille verte : Des journalistes outillés sur la gestion durable des terres
Programme d’investissement forestier : Impliquer les acteurs pour la réussite de la REDD+
Migrations et environnement : L’OIM lance un nouveau programme dans deux communes du Burkina
Préservation de l’environnement : Des parlementaires à l’école de la REDD+
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés