Mutineries 2011 au Burkina : 18 mois à 5 ans ferme pour les accusés

vendredi 30 novembre 2012 à 01h50min

La justice burkinabè a prononcé dans la nuit de mercredi à jeudi les premières condamnations pour les mutineries qui ont ébranlé le pays, en infligeant des peines de 18 mois à cinq ans de prison ferme contre sept gendarmes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mutineries 2011 au Burkina : 18 mois à 5 ans ferme pour les accusés

Le verdict de ce procès marathon est tombé dans la nuit de mercredi à jeudi. Sept des dix gendarmes, poursuivis pour "révolte", "complot militaire", "refus d’obéissance", "détention illégale d’armes de guerre" et "vols aggravés", ont été reconnus coupables. En poste dans les brigades territoriales de gendarmerie de Tenkodogo, Garango, Niagho et Bagré, ils auraient, en mai 2011, tiré des coups de feu. Ils ont également, selon l’accusation, séquestré certains de leurs supérieurs.
Le chef des mutins a écopé de cinq ans de prison ferme. Quatre gendarmes ont été condamnés à deux ans de prison et deux à 18 mois. Trois autres ont été relaxés.

Le parquet avait requis des peines allant de cinq ans à 20 ans ferme. Il s’agit des premières condamnations pour les mutineries de 2011.
Mardi, le tribunal militaire avait condamné cinq ex-soldats, dont l’un est en fuite, non pour ces soulèvements, mais pour des vols commis après leur radiation de l’armée pour avoir participé aux troubles. Les peines allaient de cinq ans avec sursis à dix ans ferme.

La série de procès qui ont commencé mardi doivent juger, d’ici la fin du premier trimestre 2013, 346 personnes - essentiellement des militaires - actuellement en détention et soupçonnées d’être impliquées dans les mutineries.

Raphael KAFANDO

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés