Journée mondiale du diabète : Intensifier la sensibilisation

mardi 27 novembre 2012 à 01h21min

L’Association burkinabè d’aide aux diabétiques (ABAD), en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a organisé, les 24 et 25 novembre 2012 à Ouagadougou, la Journée mondiale du diabète et son congrès ordinaire. Il s’est agi de sensibilisé la population contre cette maladie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée mondiale du diabète : Intensifier la sensibilisation

Placée sous le thème « Protégeons notre futur » cette activité a eu pour but principal de commémorer en différé la Journée mondiale du diabète par l’Association burkinabè d’aide aux diabétiques (ABAD) avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette journée avait entre autres objectifs, de retarder l’apparition du diabète de type 2 chez toute personne potentiellement à risque par une amélioration de la qualité de vie, d’informer les personnes atteintes de diabète des moyens d’éducation, de prévention, des soins disponibles, de sensibiliser le public à la problématique de l’accès à l’information, à la prévention et aux soins en matière de diabète.

Selon le secrétaire général du ministère de la Santé, Souleymane Sanou, les données sur le diabète dans la population ne sont pas disponibles, mais avec la transition épidémiologique qui est amorcée, une augmentation du nombre de cas est observée d’année en année. Il a également ajouté que le diabète est plus fréquent en milieu urbain qu’en milieu rural et intéresse toutes les couches de la population. « Nous sommes très content qu’avant même que sur le plan organisationnel, le ministère ait toutes ces résolutions, qu’il y ait des associations qui se soient créées pour des maladies spécifiques » a souligné le SG du Ministère de la santé. « Malheureusement, le gros problème de ces maladies,, c’est que les uns ignorent qu’ils sont malades jusqu’au moment où les complications apparaissent, mais s’ils sont suffisamment informés de cette maladie et dépistés à temps, leur prise en charge pourra être organisée de telle sorte que ces complications soient retardées au maximum », a-t-il ajouté.

Pour le président de l’ABAD, Adama Lengani, il est important de sensibiliser toute la population, car actuellement le diabète est l’une des maladies le plus en expansion dans le monde. « Lorsqu’on regarde les chiffres évoqués par l’OMS, même les prévisions qui ont été faites sont dépassées par la réalité des choses. C’est pourquoi les autorités, les institutions, tout le monde doit œuvrer à ce que le diabète soit contrôlé par la prévention », a-t-il confirmé. En effet selon la Fédération internationale du diabète, le nombre de cas de diabète dépistés chaque année, environ 200 millions de personnes, est en augmentation constante et pourrait dépasser 300 millions d’ici à 2015.

Assétou ZAMPALIGRE (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés