Commune de Bobo-Dioulasso : Le Conseil d’arrondissement de Dafra en deuil

jeudi 22 novembre 2012 à 00h47min

Conseiller municipal à l’arrondissement de Dafra au titre du mandat qui vient de s’achever, Moumouni Sanou est décédé le dimanche 18 novembre 2012 à Bobo-Dioulasso. Ses collègues du ministère en charge de l’Agriculture dont il relève, ses parents, amis et connaissances l’ont conduit à sa dernière demeure, le lundi 19 novembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso (route de Bama).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Bobo-Dioulasso : Le Conseil d’arrondissement de Dafra en deuil

Né à Dakar en juillet 1956, il a d’abord été Formateur des jeunes agriculteurs (FJA), puis assistant (FJA) avant de se retrouver à la direction régionale de l’Agriculture des Hauts-Bassins de 2001 à 2007 où il était chargé de l’organisation et de l’animation du monde paysan. Affecté par la suite à Ouagadougou, ses collègues disent de lui qu’il était un travailleur dévoué et soucieux du travail bien fait. Humble et partisan de la paix sociale, il a reçu un certificat international d’ambassadeur de la paix. Moumouni Sanou avait aussi la flèche de politicien à son arc. Militant du CDP, il a été élu conseiller municipal du secteur n°6 (Kuinima) de Bobo-Dioulasso dans l’arrondissement de Konsa en 2006. Pour le maire dudit arrondissement, Sidi Sanogo, il fut « un très grand camarade qui a mené beaucoup de luttes.

Dans le Conseil d’arrondissement de Dafra, il a été secrétaire de séance et était également membre de la commission affaires générales. Il a su accomplir ses tâches en toute responsabilité ». En plus, Moumouni Sanou portait en lui les germes du sport avec un amour pour le football. Brahima Sanou, conseiller CDP du secteur n°6, dit avoir cheminé avec lui.

A l’entendre, ils ont commencé comme joueurs à « Badéma stars », l’équipe du quartier. « Avec l’âge, il a arrêté de jouer pour s’investir dans l’encadrement. Nous avons organisé plusieurs tournois dans le secteur n°6, et même dans l’arrondissement et il était un organisateur principal », a-t-il ajouté. Son dévouement, a poursuivi Brahima Sanou, lui a valu le poste de responsable de la commission matériel. Moumouni Sanou laisse derrière lui une épouse et deux enfants.

Jean-Marie TOE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés