Meeting d’ouverture du MAP au Kadiogo : le pouvoir par les jeunes et pour les jeunes

jeudi 22 novembre 2012

Le Mouvement Africain des peuples (MAP) a tenu ce mardi 20 novembre à Ouagadougou, son meeting d’ouverture dans le Kadiogo. Pour l’occasion le représentant des vieux, des jeunes, des femmes, et le président du mouvement lui-même se sont succédé au micro pour adresser à l’assistance le message du MAP et les appeler à aller massivement voter MAP le 02 décembre prochain.

Réagissez à cet article Réagissez
Meeting d’ouverture du MAP au Kadiogo : le pouvoir par les jeunes et pour les jeunes

Conquérir le pouvoir pour la jeunesse. C’est l’objectif du MAP. Créé suite aux événements de 2011 au Burkina, le parti a pour symbole la case qui, pour son président Victorien Tougouma est « symbole de paix en Afrique ». Le pouvoir n’est pas dans la violence, il n’est pas dans la rue mais dans les urnes, foi de Victorien Tougouma. C’est pourquoi, il a exhorté les militants à rester sereins, à ne pas se laissez manipuler, à garder leur calme. « Nous sommes en démocratie et donc il faut sortir voter » leur a t- il lancé.

Le programme du MAP qui est de bâtir le Burkina, passe par un changement institutionnel et la prise du pouvoir par les jeunes. Pour y arriver, ils veulent d’abord instaurer des institutions fortes qui ne s’identifient pas à des individus. Ensuite renforcer la justice et la presse. « Vous savez on a dit au début Dieu créa la parole. Tant que rien n’est caché, rien ne peut pourrir » a expliqué Victorien Tougouma. Puis, travailler à développer l’agriculture. « La paysannerie est entrain de mourir. Il faut voter des crédits à l’endroit des paysans. Le rêve du MAP c’est de faire du Burkina la plus grande ferme d’Afrique ». Aussi, le MAP veut s’investir dans la santé. Victorien Tougouma pense qu’il n’est pas normal qu’aujourd’hui des femmes enceintes partent à l’hôpital et meurent, ou qu’elles meurent du paludisme. Il préconise donc la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans.

Enfin, L’éducation. Le MAP est convaincu qu’il faut reformer le système éducatif pour qu’à partir de la classe de 3e les jeunes soient prêts à travailler et allouer des bourses pour ceux qui veulent faire de grandes études. Le parti ne se réclame ni de la mouvance, ni de l’opposition. Il se dit du bord de la jeunesse. Il se présente pour les législatives et les municipales sur 5 listes Kadiogo, Passoré, Houet, le Ioba et sur la liste nationale. Si tout au long du meeting, le maitre mot a été la jeunesse, la stratégie du parti a également été dévoilée. « Le terrain, rien que le terrain » afin de sensibiliser les populations sur le fait que le pouvoir leur appartient. Bâtir le Faso et unir l’Afrique parce que le Burkina Faso n’a pas d’existence en dehors de l’Afrique. C’est le leitmotiv du parti qui espère le soutien des populations pour y arriver.

Aminata Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés