Baromètre du 19 novembre 2012

lundi 19 novembre 2012 à 14h06min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Yacouba Ouédraogo
Ministre des sports
Par son entregent, il a réussi à obtenir un tricycle motorisé par un ancien sportif handicapé. Le Colonel Yak a décidé de voler au secours des anciens sportifs victimes de handicap ; un projet à encourager fortement.


Ousséni Tamboura
DG de l’Agence Nationale pour l’Emploi
L’ANPE dispose désormais d’un site web aux normes ; un outil moderne de communication qui va un tant soit peu alléger la galère des chercheurs d’emploi.


Alain Edouard Traoré
Ministre de la Communication
La leçon de journalisme du ministre de la com ne passe visiblement pas auprès des professionnels des médias. Il avait déploré la susceptibilité des plumitifs qui aiment critiquer et refusent de se voir critiqués ; il ne pensait pas si bien dire…


Johanny Ouédraogo
Maire de Boulmiougou
A la veille de la campagne électorale, il n’ a pas trouvé mieux que de diffuser un « faux » communiqué annonçant la reprise des lotissements dans son arrondissement. Que ce soit à but purement électoraliste ou pas, Johanny va donner raison à ceux qui disent qu’il est pire que son prédécesseur, Séraphine Ouédraogo.


Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2012 à 11:06, par nullachier
    En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2012

    Hum c’est mainant vs savez ça ?!! séraphine et joanny c’est meme chose là mais en version plus sournoise !! La une chance nous est offerte de bouter tout ça hors de nos vues Votons Utile Votons UPC

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2012 à 17:38, par STALINE
    En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2012

    Pourquoi mettre le ministre en position de panne ? Je pense plutot le contraire car il s’est exprimé dans un langage franc sur les réalités de notre univers médiatique connus de tous. Vous n’étes pas sincères quand vous affirmé que le message n’est pas passé auprès des professsionnels des médias. Ce sont plutot nos journalistes amateurs sans formation de base qui se plaignent. Evitons de telles affirmations sans relativisme.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2012 à 15:25, par Janvier
    En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2012

    C’est pareil partout. M Le MATDS, pourquoi le maire de Kongoussi est en train de vendre les parcelles actuellement aux enchères public ??

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2012 à 10:34, par Le Reveur Triste
    En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2012

    Il parait qu’une adjointe du maire Joanny s’est faite déshabillée par une foule en colère suite à une tentative de vente nocturne de parcelle

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2012 à 01:34, par pistoner
      En réponse à : Baromètre du 19 novembre 2012

      ecoutez, une adjointe au maire de boulmiougou déshabillée, cè le minimum de sort que lui a réservée la population. Dieu lui réserve l enfer.
      Comment on peut vendre des parcelles comme si on vendait des arachides. Et cè les même qui roulent avc des véhicules qui coûtent des millions, elles construisent des villas, et cette adjointe nè pas seule, il y en a dautres et un jour au delà de déshabiller il va falloir leur demander de déclarer leurs biens. En réalité une conseillère gagne combien. je suis désolé.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés