Hadj 2012 : 6 morts, des blessés et un pèlerin indélicat, côté burkinabè

vendredi 16 novembre 2012 à 01h35min

Les premiers pèlerins burkinabè ont commencé à regagner le pays après avoir effectué tous les rites liés au Hadj. Selon cet article de Rasméné Zongo, de l’avis du Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque, l’organisation du retour connaît quelques difficultés liées à la pesée des bagages, à l’enregistrement des passagers et de leurs effets.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Hadj 2012 : 6 morts, des blessés et un pèlerin indélicat, côté burkinabè

Si certains pèlerins continuent de faire des visites de sites religieux et historiques, d’autres empruntent leur vol retour ce jeudi en direction de Bobo-Dioulasso. Les deux vols prévus sur Bobo auront lieu jeudi et vendredi. D’une manière générale, la fin du séjour se déroule normalement mais on note des difficultés relatives aux capacités organisationnelles du transporteur officiel pour les pesées des bagages, à l’enregistrement des passagers et de leurs effets et au retard accusé par une des agences de voyage dans la confection des listes de ses pèlerins devant embarquer. Des pèlerins transportent aussi des colis qui dépassent le poids autorisé.

Selon le président du Comité de suivi monsieur Boukaré Linkoné, ces situations pourraient entrainer des pertes provisoires de bagages qui pourraient par la suite être retrouvés par leurs propriétaires soit à Ouaga ou à Bobo. Ces difficultés sont déplorées par le consul général du Burkina à Djeddah, monsieur Adama Compaoré qui travaille nuit et jour afin de les minimiser au profit de l’ensemble des pèlerins.

Le président du comité de suivi a également fait le bilan provisoire du déroulement du hadj. Il a annoncé six (06) décès liés à des maladies et à l’âge très avancé de certains croyants. Après l’étape de Minah-Arafat, des blessés avec souvent des fractures ont été enregistrés. Au cours du « Tawaf » ou circumambulation autour de la Kaaba, un pèlerin burkinabè a dérobé les biens d’un autre pèlerin en ce lieu sacré de l’Islam. Appréhendé grâce aux multiples caméras de surveillance, il serait actuellement en prison à la Mecque où il écope de 3 mois de prison ferme et de 300 coups de fouet.

Rasmané ZONGO (depuis la Mecque)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés