Chantiers du 11-Décembre 2012 à Koudougou : La cité des forces vives inquiète

dimanche 4 novembre 2012 à 23h48min

A trente-neuf jours des festivités du 11-Décembre 2012, le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, était à Koudougou, le 2 novembre dernier pour s’assurer de l’état d’avancement des différents chantiers. Une visite qui, selon le chef du gouvernement, prépare une plus grande prévue le 10 novembre prochain.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Chantiers du 11-Décembre 2012 à Koudougou : La cité des forces vives inquiète

En compagnie des autorités de la région du Centre-Ouest et des techniciens des différents chantiers, Luc Adolphe Tiao a visité la cité des forces vives et la salle polyvalente de Koudougou, communément appelée salle des spectacles. Sur le site de la cité des forces vives, Luc Adolphe Tiao n’a pas caché ses inquiétudes au vu de l’état d’avancement des travaux qui ne permettra pas d’avoir le nombre de villas escompté pour la fête du 11-Décembre. « A un moment donné, on avait espéré avoir beaucoup plus de villas prêtes pour le 11-Décembre, mais ce matin, ce que j’ai vu, je crois qu’il y a encore beaucoup à faire », a relevé le chef du gouvernement.

En tous les cas, Luc Adolphe Tiao dit avoir constaté que les attributaires s’activent fortement et cela est à encourager. « Je ne peux que les encourager afin qu’en temps opportun, nous puissions disposer d’au moins une centaine de villas pour l’hébergement de nos hôtes », espère Luc Adolphe Tiao. Le directeur régional de l’Habitat estime qu’on sera à plus de 100 villas prêtes, car à la date du 2 novembre 2012, 45 villas sont entièrement finies et équipées tandis qu’une centaine est également en voie de l’être.

L’assurance a donc été donnée au Premier ministre que le comité d’organisation pourra disposer d’au moins 150 villas au minimum pour l’hébergement. « La difficulté actuellement à la cité des forces vives, c’est la finition », a reconnu Luc Adolphe Tiao, soutenant que « peut-être les propriétaires ont sous-estimé les délais de finition, autrement dit, les gens travaillent durement sur les différents chantiers et certains le font 24h/24h ».

Quant à la salle des spectacles, le Premier ministre pense qu’à ce niveau, les inquiétudes sont levées. « Les spécialistes et l’entrepreneur nous ont rassurés de la fin des travaux avant le 11-Décembre et réellement, le niveau d’avancement des travaux est rassurant », a-t-il indiqué. Selon lui, « c’est une salle qui a pris un peu de retard parce que le gouvernement a voulu mettre l’accent sur la sécurité, si bien qu’on a dû recourir à une société spécialisée dans ce genre de bâtiment pour vérifier particulièrement si la toiture, telle que conçue, convient à l’édifice.

Cette étude a pris deux mois et aujourd’hui on est satisfait de voir que le dispositif a été renforcé afin que la charpente tienne bon », a déclaré le Premier ministre. « Si cette salle finit », reconnaît Luc Adolphe Tiao, « je peux, sans me tromper, dire qu’après celle de Bobo, elle sera l’une des meilleures au Burkina Faso ».

François KABORE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés