Développement durable au Burkina Faso : les jeunes du RJEDD_BF veulent s’impliquer dans le processus

vendredi 16 novembre 2012 à 11h42min

Le réseau des jeunes pour l’eau, l’assainissement et le développement durable – Burkina Faso (RJEDD_BF) a officiellement lancé ses actions en faveur du développement durable ce jeudi 15 novembre 2012, à Ouagadougou. L’assainissement, la recherche d’emploi pour les jeunes, la formation aux enjeux environnementaux, etc. sont les terrains sur lesquels le réseau entend s’investir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Développement durable au Burkina Faso : les jeunes du RJEDD_BF  veulent s’impliquer dans le processus

Contribuer au développement de notre pays à travers différents domaines d’intervention. C’est le but que se fixe le RJEDD_BF. Fort d’une dizaine d’associations de jeunes, la naissance du réseau a été essentiellement motivée par deux constats. La jeunesse du Burkina est la frange la plus nombreuse de la population donc celle qui bénéficie le plus des actions de développement. Par ailleurs, le développement durable est la nouvelle dynamique dans lequel le monde s’est engagé. Pour ne pas se laisser conter le développement durable du Burkina, les jeunes du RJEDD_BF ont initié le concept « Youngers and Elders for Sustainable Developement ». Ce concept se base sur le dialogue intergénérationnel entre les jeunes (Youngers) et les (Elders), personnalités qui ont démontré leur engagement pour le développement à travers leurs actions sur le terrain. Pour que les acquis des devanciers ne soient pas perdus, le réseau estime que le flambeau doit être transmis à une génération formée et impliquée. Les Elders devront accompagner les jeunes à travers les conseils, l’accompagnement technique, à travers la mobilisation des autres acteurs de leurs différents domaines, à travers des plaidoyers pour l’implication des jeunes, désormais formés, dans la prise de décisions au niveau national et international.

A très court terme, le RJEDD_BF s’engagera dans des actions concrètes comme la campagne de salubrité nationale qui débutera bientôt, afin que, selon le souhait de Cheick Faycal Traoré, coordonnateur national du réseau des jeunes pour l’eau, l’assainissement et le développement durable – Burkina Faso RJEDD_BF, « chaque burkinabè fasse un geste de là où il est, de l’autorité au paysans, que chacun fasse un geste pour l’environnement parce que le slogan que nous avons au niveau du réseau c’est faisons un geste pour la terre ». « Le Burkina est un pays qui veut se développer et l’assainissement est un facteur de réduction des maladies et de la vulnérabilité des populations » a ajouté le coordonnateur. En 2013, le RJEDD_BF, entend organiser un focus sur deux volets principaux à savoir l’information des jeunes pour aiguiser leur participation aux actions de préservations de l’environnement mais également des actions concrètes de développement à travers la création d’emploie vert pour les jeunes. Les jeunes représentent une opportunité pour l’Afrique et les jeunes du REJDD_BF à travers leurs actions entendent bien le prouver.

Aminata Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés