Echos de l’Ouest : Une femme morte électrocutée à Houndé

vendredi 2 novembre 2012 à 03h20min

Une femme d’une soixantaine d’années est morte le 31 octobre 2012 à Houndé dans le Tuy, des suites d’une électrocution à son domicile. C’est en voulant étaler ses habits sur une corde située à côté d’un fil électrique que l’accident est arrivé. Elle a dû toucher le fil parti du compteur pour alimenter les concessions, et suspendu à quelque deux mètres du sol sans protection. Transportée d’urgence à l’hôpital, la malheureuse a rendu l’âme quelques instants après.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les élèves mécontents de la qualité de l’enseignement dans un établissement privé de Bobo

Dans un établissement secondaire de la place, les élèves se plaignent de la qualité de l’enseignement dispensé par des professeurs, surtout les dames. Il semble que les apprenants ne soient pas satisfaits des réponses aux questions posées pendant les cours. Les professeurs mis en cause n’auraient pas l’expérience dans l’enseignement, vu qu’ils exercent la profession avec le Diplôme d’études universitaires générales (DEUG II).


La publication des listes d’attribution de parcelles, suspendue à Bobo

L’arrondissement de Konsa avait publié en fin de semaine dernière, une liste d’attributaires de parcelles dans les secteurs n°21 et 18. Cette publication a créé des remous dans la ville, surtout à la mairie de Konsa et au domicile du maire dudit arrondissement, Karim Barro où certains mécontents se sont rendus le 29 octobre. Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Nébilma Joseph Bakouan qui a reçu certains manifestants dans la soirée du 29 octobre, a publié un communiqué dont teneur suit : « Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins porte à la connaissance du public que suite aux manifestations consécutives à la publication des listes d’attribution de parcelles dans l’arrondissement de Konsa, ladite publication est suspendue dans tous les arrondissements de la commune de Bobo-Dioulasso. Les publications reprendront leur cours après les élections couplées du 2 décembre 2012 ».

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 novembre 2012 à 08:44
    En réponse à : Echos de l’Ouest : Une femme morte électrocutée à Houndé

    MERCI MOI JE PENSEQUE LE GOUVERNEMENT DOIT SUSPENDRE TOUTE OPERATION DE LOTISSEMENT AVANT LES ELECTIONS. REGARDER COMMENT LE MAIRE DE NOONGR-MASSOM FAIT DANS SON ARRONDISSEMENT ? DU DESORDRES TOTAL ET LE GOUVERNEMENT REGARDE. FRANCHEMENT IL FAUT QUE L’AUTORITE DE L’ETAT REVIENNE A DEFAUT DU CHAOS TOTAL AVANT 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2012 à 10:31, par SAM
    En réponse à : Echos de l’Ouest : Une femme morte électrocutée à Houndé

    « Une femme morte électrocutée à Houndé » :
    Paix à son âme
    On ne cessera jamais de le dire, l’électricité est un produit dangereux. En lisant cette histoire de fils non isolés qui traversent une cour d’habitation on tombe des nues. Comment un électricien, un vrai peut-il faire un tel boulot ?
    C’est vrai que dieu nous protège mais il est sage de se protéger soi-même face à un risque et dieu nous couvrira ensuite.
    Dans ce pays-là les gens veulent tout ce qui est moins cher ; c’est normal, vu la pauvreté ambiante et la chèreté de la vie mais la vie humaine n’a pas de prix. Les installations électriques sont effectuées très souvent par des bricoleurs car ces derniers sont moins chers que les professionnels du domaine, dit-on. Au BF tout quidam qui a pu se procurer un tournevis testeur et sait que pour faire fonctionner une ampoule il faut 2 fils alimentés en 220 volts, se dit électricien. Il n’a aucune notion de sécurité des personnes et du matériel. C’est quand l’irréparable se produit(mort d’homme par électrisation, incendie, appareils endommagés...) à ces installations de fortune que les gens courent à la SONABEL. On accuse dieu et la SONABEL. C’est insensé et c’est c..
    Un conseil : toute installation domestique doit être protégée OBLIGATOIREMENT par un disjoncteur différentiel bien calibré ; ça ne protège pas totalement contre les électrocutions (la mort par électrisation) mais ça vous sauve dans environ 95 % des cas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2012 à 14:35, par LAB
    En réponse à : Echos de l’Ouest : Une femme morte électrocutée à Houndé

    Moi je préciserai le nom de l’etablissement en question : il s’agit de Bethanie II, la jeune dame ne s’en sort pas du tout en 2nd A, Il faut que les responsables du Lycée règlent le problème pour ne pas sacrifier l’avenir de nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2012 à 17:35, par lhommearsène
    En réponse à : Echos de l’Ouest : Une femme morte électrocutée à Houndé

    On n’a pas besoin d’avoir plus que le DEUG pour enseigner au lycée, c’est comme un master.... C’est quoi ces histoires ?!?
    Peut-être que les fautifs manquent de pédagogie, mais ne nous racontez pas que c’est parce qu’elles n’ont pas de diplôme !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés