Victime de chantage depuis la Côte d’Ivoire sur Facebook, un Français de 18 ans se suicide

dimanche 28 octobre 2012 à 21h44min

Un jeune-homme de 18 ans s’est donné la mort il y a deux semaines après avoir été victime d’un chantage organisé sur la Toile. Ses parents témoignent pour alerter sur ces "cyberdangers".

Victime de chantage depuis la Côte d’Ivoire sur Facebook, un Français de 18 ans se suicide

Les conséquences d’un chantage virtuel peuvent bel et bien devenir tragiquement réelles. Un Brestois de 18 ans s’est sucidé il y a deux semaines après avoir été la cible d’un chantage organisé sur Internet révèle Ouest-France.

Comme de nombreux internautes, Gaulthier, en classe de terminale, se connecte à un site de rencontre coquines. Par webcam interposées, il se livre avec une jeune-femme à un striptease à la demande de cette dernière. Elle lui donne alors rendez-vous via Facebook. Le profil de la jeune-femme n’a ne compte aucun autre ami, mais elle prétend qu’elle vient juste de refaire celui-ci. C’est alors qu’elle commence à le menacer de montrer la vidéo compromettante du jeune-homme à ses parents. "Je vais détruire ta vie et diffuser la vidéo auprès de tous tes amis." Prenant un malin plaisir à dérouler la liste des amis virtuels de Gaultier, elle commence à lui réclamer 200€ en échange de la suppresison de la vidéo. Elle va même jusqu’à envoyer un sms au cousin du jeune-homme.

Le 10 octobre, le jeune-homme sera retrouvé pendu à son abris de jardin, et déclaré mort après une semaine passée à l’hôpital. Aujourd’hui, ses parents tiennent à témoigner pour éviter que ce genre de drames ne se reproduisent. "Tout cela s’est passé sous notre toit, cela nous fait mal. À l’endroit où nous pensions que nos enfants étaient en sécurité." Désormais, ils ont instauré de nouvelles règles. "Téléphones portables et télévision sont proscrits à l’heure des repas."

Un chantage venu de Côte d’Ivoire

Une enquête a été ouverte par les services de police de Brest. L’origine des messages a été tracée grâce à l’adresse IP de l’ordinateur. Résultat ? Les corbeaux seraient situés en Côte d’Ivoire, installés dans un cybercafé. Il sera difficile, voire"impossible", selon François Dresen du parquet de Brest, de retrouver le ou les auteurs de ce cyber-harcèlement. Le suicide de la jeune Amanda Todd, Canadienne de 15 ans, avait déjà provoqué l’émoi sur les réseaux sociaux et au delà.

AFP

Messages

  • franchement hein,si c’est pa chez les blancs,c’est quel jeune burkinabè ou africain qui va se laisser berner de cette manière ? c’est quand meme tro facil quoi ! ya longtemps nous meme on attend cela ! ils n’ont qu’à essayer ici on va voir !!! ils vont prendre dra mal meme !

    • C’est vrai que les Africains sont réputés pour leur intelligence...

    • Ils ont trop galere. Galere rend intelligent. Est-ce que la poule de brousse qui eparpille la terre pour manger les restangolos de fourmis peut pas etre plus debrouillarde que les poulets de blancs a qui on jette les graines de mil ?

    • MMon cher Zaparo, soyons néanmoins prudents et vigilants car de choses pires se passent.à Ouagadougou. Il faut aller dans les quartiers périphériques tels que Kouritenga au Secteur 16 ou encore au Quartier Wogodogo (set.10) derrière le Stade du 04 Août pour voir le désastre que commettent les IBOS du Groupe 419 au vu et au su de la Police ayant la.charge de les traquer. On se demande même.si.ceux-ci ne mangent pas.avec des IBOS

    • mon frere TOGSISSIDA, toutes personnes sachant manipuler un ordinateur et de nationalité étrangère n’est pas IBO. de grace evitez de mettre des etiquettes sur certaines communautés au risque de faire pire que nos frères ivoiriens !!!

  • Peut être que je suis le plus ringard de la planète mais depuis la naissance de fessebouc,je n’ai pas pu succomber à son charme malgré les nombreux tapages médiatique.J’ai toujours trouvé très bizarre que des individus normalement constitués exposent leur vie privée dans le vide.Pas de profil fessebouc et autres machins de ce type et suis bien heureux comme ça

    • Mon frère, tu as raison d’avoir peur de facebook ou "fessebouc" parce que comme tout outil lié à la technologie il transporte des risque avérés. mais lui tourner le dos c’est refuser d’être un "être social" c’est à dire qui appartient à ton monde. Tu es en marge de la marche de la société et de cette façon ton efficacité pour ta société est limitée. Tu limite ta présence dans cette société et rend difficile tes relations avec les autres. tu te diras que ce n’est pas évident alors qu’il te suffira de changer d’avis pour le remarquer.
      Comme toute chose, il y a des limites à ne pas franchir dans l’utilisation de facebook et il vaut mieux tenter de toujours comprendre avant de faire des nouveaux pas. dans tous les cas la technologie s’impose à nous aujourd’hui. même quand on la veut pas elle peut être utilisée par les autres pour nous débusquer dans nos cases.

    • Rassure-toi, tu n’es pas seul, je suis exactement comme toi. Facebook me laisse de marbre

    • « Tu es en marge de la marche de la société et de cette façon ton efficacité dans cette société est limitée ». Je serais ravi que vous nous montriez l apport de faceboock dans la marche de la société outre que contribuer à enrichir son initiateur et autres actionnaires .Il y a souvent des faits insolite de retrouvailles grace à cet outils mais marginal par rapport à l exposition de la vie privée des gens tout de même.

    • Moi je vis aux USA depuis 1 5 ans. Je suis le maintenancier informaticien d’ une grande boite. Mais je ne suis pas encore sur FaceBook et ce n’est pas demain la veile. pourtant je suis tres in. Mon frere, Facebook, c’est un cjhoix. C’est un outil de communication mais ce n’est pas le seul. Evite d’etre carre. Parfois, je trouve meme la culture de FaceBook assez enfantine. De meme que ces histoires de Twitters. Mefiez- vous des New- Fangled technologies.

    • Est ce que l’ami de ton ami est forcément ton ami ?La réponse est mille fois NON et c’est pour cela ce criminel voulait se servir des amis et des membres de sa famille pour lui faire un chantage et c’est là toutes les limites de votre Facebook car ce truc ne m’a jamais intéressé

    • Je ne vais jamais aller sur FaceBook. Des gens qui croient qu’ il faut sauter sur toutes les nouveautes pour etre quelqu’ un !

    • merci facebook, merci ! pas besoin. A tous et toutes, faisons attention car si Internet offre des avantages, les inconvénients sont réels

  • des betises ouais !ns ici on a faim et on cherche à miam-miam.on napa le tps de se suicider pour ces coneries la.s’il veut il n’a q’a publier la video est-ce que mes parents vont me tuer pour ça ??tchuuur

  • ah les ivoiriens aussi !!! ya tro d brouteurs laba !il faudra prendr le fleau au serieux et sensibiliser les jeunes à ne pa se laisser prendr dans l’appat du gain facile ;il faut travailler decement au lieu d’escroquer les autres.

    • Si t’as pas peur de anago, Lougosi, faut peur bete, Labagarre.
      Si tu as seme Lagos il a pas pousse faut semer Abidjeh. Il va pousser bien bon. La cybercriminalite est en train de changer de cote.

  • De toute façon c’est pas le premier cas et ceux qui pensent que celui qui n’a pas son compte Facebook est asocial se trompent car si ce jeune homme n’était pas dans sa bulle virtuelle,il serait toujours en vie car si il avait le contact facile,dans sa ville il aurait trouvé des gonzesses pour s’éclater.Dans la vraie vie on a besoin de vrais amis et pas des virtuels.Pour moi Facebook est nul et je m’en passe volontiers

    • Je me demande ce qu il va repondre aux anges quand il lui demanderont pourquoi il a ote cette vie cherement acqui ?

    • Cybercafe, cyber-netique, cyber boen ni boen, ca finit ausi dans cyber- Mort. J’ai tendance a croie que ceux qui ne peuvent pas vivre la vie relle s’ engouffre dans la vie cybernetique ou virtuelle. Voila les neo- inadaptes sociaux qui croient qu’ ils sont branches.

    • Les anges ne discutent pas avec des gens comme ca. Ce petit avait des problemes. Sinon un garcon bien pendu a 18 ans doit penser a femmes. Moi j’ ai commence tres tard a draguer les filles. J’ ai commence a vingt ans et ma premiere drague fut catastrophique.J’ ai ecrit une longue lettre naive a celle pour qui mon coeur battait. Que croyiez - vous qu’ elle fit de ma lettre persanne ? Elle alla la clouer sur un arbre du lyce et ca n’ apas ete facile. Mais je me suis dit que meme si elle me honnissait de la facon la plus sauvage, partout ou elle ira, c’est un male a 2 testicules a qui elle se donnera. Et ca m’ a calme. Quelques annees plupart, quand j’ ai su comment parler aux femmes, en plus de mon succes social, c’est elle maintenant qui me pousuivait en fois en fac et au dela. J’ avoue que je suis sorti avec elle plusieurs fois et la derniere fois ou je devais la larguer, je lui ai dit qu’ elle ne meritait pas d’ etre ma femme. Je lui ai rappele toute l’ humiliaton qu’ elle m’a fait subir et j’ ai ete assez dure avec ell. Mais je regrette de l’ avoir trollee pour une autre car le mal contre le mal ne devient pas le bien.

  • Ce qui est surprenant dans ce que je viens de lire.

    C’est qu’un adolescent s’est suicidé suite à un chantage sur le Net. C’est tout juste si certaines et certaines n’approuvent pas ce suicuide.

  • C’est vraiment dommage ce qui est arrivé à ce jeune français. Ce que je retiens de cette histoire et de toutes les autres (comme celle de cette camerounaise dont les photos nues ont fait le tour du monde via un français) c’est de ne jamais jamais au grand jamais, même si c’est son conjoint qui le demande, se faire filmer nu, on ne sait pas dans les mains de qui la vidéo ou les photos peuvent tomber. En général éviter d’exposer votre vie privée sur la toile. A bon entendeur salut !

  • Bonjour à tous,
    Histoire dramatique !!! Il ne faut pas négliger la capacité de nuisance de ces cybercriminels. Il y a deux semaines, une soeur vivant en RCI m’a saisi pour me parler de chantage dont elle fait l’objet : Après avoir fait des photos avec une de ses amis et suite à la prétendue perte de l’appareil par cette amie, elle reçoit un mail avec les photos et d’autres photos de nues et par la suite un coup de fil lui sommant de verser la somme de 50.000 francs sinon les photos de nues et ses photos seront répandues sur internet avec copies à son employeur. Dans le désarroi de perdre son emploi, elle avait pris la résolution de verser le montant demandé. c’est alors que je lui demandé si son visage était sur les photos dénudées !! ou c’est simplement sa photo jointe aux autres photos qui l’embêtait !! Mon conseil a été de prévenir son employeur et ensuite de saisir la gendarmerie pour qu’un piège soit tendu à l’escroc. J’estime en effet que c’est un criminel et que c’est lui qui court des risques et non la soeur qui m’a saisi.
    Si nous n’avons pas de recul et un caractère assez fort, nous pouvons nous culpabiliser et poser des actes insensés. Qui en effet voudrait voir son nom associé à des images ou à des actes répréhensibles et condamnables ?
    Ne condamnons pas très vite le jeune homme avant de connaître la culture de sa famille, le milieu dans lequel il vit. Comment accepter d’avoir honnis une famille de renommée ? Comment accepter de se livrer à des actes dont les parents se font les pourfendeurs dans leurs faits et gestes quotidiens ?

  • fo pa dir sa dèh.jè une amie ki a cessé ses etudes universitaires soient disant k sa foto s pass sur l net entr1 d s prostitué.2è ané à l’université,el a cessé sè etud et rentré en famill.si u la voi,mem si on t di rien u sè kel è malad.ya dè gens telema serieu dc si un problème sergi sa p foutr leur vie en air

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés