Le président du Faso face aux personnes âgées : le rendez-vous du donner et du recevoir

mardi 23 octobre 2012 à 23h43min

Le premier forum national des personnes âgées a connu le pic de sa participation en termes de sommités avec la présence du président du Faso Blaise Compaoré « himself ». L’occasion est celle de la clôture ce jour 23 octobre dudit forum débuté la veille. A près avoir dépeint l’importance des personnes du 3è âge à qui des efforts spécifiques ont déjà été consentis par le gouvernement, le chef de l’Etat, tout en recevant leurs multiples et multiformes doléances, les a invités à faire preuve de plus de disponibilité en partageant leurs riches expériences avec les générations montantes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le président du Faso face aux  personnes âgées : le rendez-vous du donner et du recevoir

La promotion et l’ancrage de la solidarité intergénérationnelle, socles majeurs d’une Nation forte, unie et prospère, ont motivé la tenue du présent forum, particulièrement comme activité phare du mois de la solidarité 2012. Pour le chef de l’Etat en effet, la mobilisation des personnes âgées dans le cadre de ce forum témoigne non seulement de leur « attachement à un Burkina Faso de stabilité et de progrès », mais aussi de leur « détermination exemplaire à toujours accompagner le gouvernement dans ses efforts de construction d’une société burkinabè épanouie et solidaire ».

De vive voix et à ses interlocuteurs privilégiés du jour dans la magnifique salle des banquets de Ouaga 2000, le président du Faso dira « votre riche et féconde expérience constitue une référence sûre à même d’éclairer la marche de notre peuple vers un avenir de paix et de progrès », avant d’ajouter, « nous n’aurons de cesse de nous tourner vers vous afin de puiser dans ce trésor dont vous êtes les dépositaires ». Si le Burkina Faso est reconnu aujourd’hui de par ses qualités de négociation et de pacification, c’est parce que, dira le chef de l’Etat, des valeurs y relatives ont été transmises de génération en génération. C’est donc dire que le président Blaise Compaoré mesure toute l’importance, dans un monde caractérisé aujourd’hui par l’absence de repères fiables et où il faut pourtant conduire un Etat comme le nôtre vers l’émergence, des personnes âgées qu’il convient toutefois de protéger et d’améliorer les conditions de vie.

Dans ce sens, promesse est faite aux personnes âgées vivant dans les campagnes représentant 83% de ce groupe social que « le gouvernement s’investira pour lever les contraintes liées aux conditions d’accès aux soins de santé dans les formations sanitaires du secteur public ».

A ceux de nos villes, invite leur est faite de s’approprier les technologies de l’information et de la communication « dont l’exploitation est en mesure d’offrir un accès au vaste capital d’informations et de formation générale ou fonctionnelle ainsi que des opportunités de partenariat facilitant les activités de développement individuel et collectif ».

En contrepartie, il est attendu des personnes âgées qu’elles demeurent « une force d’interpellation des différents segments de notre société afin que la sagesse » dont elles sont l’incarnation, « prévale dans la recherche de solutions aux différents conflits de nature à compromettre la cohésion nationale ».

Du reste, le présent forum qui devra se répéter les années à venir, s’inscrit dans le contexte du « processus d’élargissement continu des espaces de dialogue et d’échanges féconds avec les représentants des grandes composantes de la société burkinabè comme une forme de gouvernance vertueuse », a indiqué le président du Faso, avant de prononcer la clôture du forum en saluant le dynamisme et l’enthousiasme avec les quels les personnes âgées ont « pris part à cette plateforme de partage qui ouvre la voie pour conjuguer avec harmonie le savoir et l’expérience des ainés avec le vigueur de la jeunesse ».

Le premier ministre B. Luc Adolphe Tiao qui a assisté le chef de l’Etat au présidium, a indiqué que le gouvernement dégagera les jours à venir, une feuille de route des principales recommandations émises par les personnes du 3è âge, tout en invitant ces dernières à s’impliquer davantage dans l’éducation des plus jeunes qui ont besoin de leurs expériences et de valeurs morales cardinales pour leurs contributions éclairées à la consolidation de notre chère patrie.

En plus de Madame Clémence Traoré, ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale qui a aussi présenté le rapport de synthèse des travaux à proprement parler du forum au début de la séance en faisant ressortir de pertinentes recommandations secteur par secteur, desquelles il ressort qu’au niveau du secteur institutionnel, les personnes âgées recommandent l’admission du Conseil national des personnes âgées aussi bien au sein des corps constitués de l’Etat, qu’au sein du Conseil économique et social (CES), les ministres de la Santé, de la Fonction publique, de l’Agriculture et de l’hydraulique, de l’Habitat, des Sports et loisirs, des Infrastructures et du désenclavement, de l’Economie et des finances, ont intervenu sur appel du président du Faso, en faisant l’état de ce qu’ils ont fait ou envisagent faire en réponse aux nombreuses doléances soumises les représentants des personnes âgées de chacune des treize (13) Région du pays.

Pour le président du Conseil national des Personnes âgées du Burkina Faso (CNPA-BF) M. Vitalien Kpoda, la satisfaction des différentes recommandations qui relatent dans la réalité les vrais problèmes des personnes âgées est le profond souhait de cette catégorie sociale qui appelle à son intégration dans les instances de décisions afin qu’elle puisse au mieux, contribuer aux efforts de développement du Burkina émergent.

Fulbert Paré (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés