Vision Express sur… : Pour ces femmes, le foyer vient après…

lundi 22 octobre 2012 à 23h35min

Certaines personnes se plaisent très souvent à affirmer, confirmer, et même défendre que le mariage demeure la première raison d’être pour la femme. Le premier objectif à atteindre avant tout autre. Ainsi, une femme au foyer et une femme non encore mariée sont inégalement estimées par la société. Ces affirmations selon lesquelles, « la femme c’est le foyer » paraissent de nos jours révolues voire insensées. Condamner une femme parce qu’elle n’est pas dans un foyer relève en ce 21è siècle du passé. Si bien qu’il n’est plus rare d’entendre des filles souhaiter avoir un enfant au cas où le mariage tarde à venir. Pour elles, l’enfant du mariage peut attendre.

Vision Express sur… : Pour ces femmes, le foyer vient après…

Etre donc une fille mère ou une célibataire avec un ou deux enfants n’est qu’une mince affaire pour elles. Bintou est une des adeptes de cette conception des choses. « Je suis secrétaire et j’ai 29 ans. Mon souci aujourd’hui est d’avoir juste un enfant vu que je suis en train de prendre de l’âge. Connaissant les difficultés qui peuvent se présenter pour la procréation après un certain âge, je chercherai à me faire enceinter pour laisser une trace de ma vie sur terre », confie-t-elle.

Laisser une trace ! Ce qui est clair et bien dit. Un enfant peut donc constituer la trace que beaucoup de femmes recherchent à travers le foyer qui se fait de plus en plus rare. Ce statut, ailleurs, fait partie intégrante de la société, mais sous nos cieux, il est encore inadmissible et très mal vu. Aussi, faut-il signifier que ce souhait d’avoir volontiers un enfant sans être mariée n’est pas donné à toutes les filles. Certainement celles dont la situation financière est stable, pour s’occuper toute seule du « bout’chou » ont plus d’opportunités pour mener volontairement une vie de mère solitaire. Elles ont de quoi faire comme activités rémunératrices, elles sont des professionnelles, quelques fois belles, mais le temps n’attend pas selon elles.

Une femme après 35 ans, disent certaines, rencontrera des difficultés pour procréer. Une situation inconfortable que beaucoup de personnes voient pourtant de travers en n’acceptant pas ce qu’elles qualifient de dérives comportementales. « Une femme, c’est d’abord le foyer et le reste s’en suivra », soutiennent-elles. Des discours qui peuvent paraître sans fondement car si ici, le premier souci de la femme est le mariage, ailleurs, le premier mari de la femme, est le travail. Cette culture de prioriser l’épanouissement de la femme via une activité donnée est en train de se faire une place dans nos sociétés. Il faudra donc faire et composer avec les femmes célibataires et mères. Apprendre à se défaire des idées obstruant le développement de la femme longtemps vulnérables. Il y va de l’intérêt de tous.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Messages

  • Bien que souhaitable le mariage n’est pas une fin en soit par contre on est obligé de se prendre en charge. le monde d’aujourd’hui est tel qu’il ne faut compter que sur soit même.Les hommes aussi sont devenus calculateurs donc il est mieux de chercher à avoir une situation que de compter sur un homme pour vivre.

  • Voilà qui est bien dit !

  • Ton sujet est bien traité cette fois-ci car tu n’a pas indexé une ville tu as parlé de façon générale.

  • très bon sujet de debat, vos analyses sont trop terre a terre.vous aurriez pu mener une belle enquette auprès des religieux, des personnes agées,des jeunes pour avoir la vision de chaqu’un sur le mariage,ensuite auprès des agents de santé pour avoir une bonne explication sur la difficulté de procréer a partir d’un certain age.

  • Voilà que les filles commencent à comprendre maintenant. Il n’ y a pas longtemps j’étais entrain de donner un petit conseil à une ami de lycée qui a 36 ans et toujours pas mariée et pas d’enfants. Je lui disais de faire son enfant avec ou sans mari car après 35 ans, le taux de fertilité de la femme commence à baisser et je crains fort pour elle si elle souhaite avoir un enfant avec le temps. Vous voyez des femmes qui ont leurs propres moyens pour prendre en charge 1,2 voire 3 enfants et qui attendent toujours d’avoir un homme pour le faire. Si les hommes ne veulent plus se marier, arrangez vous pour avoir vos enfants et occupez vous d’eux et c’est tout. Bien sûr avec toutes les garanties medicales possibles.

  • Hé Bassératou ! Tjrs intéréssé par les histoirs de femmes.eh bien dit a cette sécrétair qui cherche un enfant que bien d autres hommes le cherche aussi.alors qu’elle laisse son contacte et elle aura même des jumeaux.lol !

  • "Une femme après 35 ans, disent certaines, rencontrera des difficultés pour procréer" disent certains, NON CE N’EST PAS CERTAINS QUI LE DISENT C’EST SCIENTIFIQUEMENT PROUVE ET IL FAUT CHERCHER LES BONNES RÉFÉRENCES. Vous avez des sujet intéressants que traiter en surface, aucune enquête, aucun travail de fond. Combien de filles avec des expériences différentes auriez-vous pu interviewer pour étoffer votre article ? C’EST DOMMAGE

  • Ce n’est pas un crime d’avoir un enfant hors mariage, au contraire cela est une fierté. En plus, il ne faut pas se marier pour faire comme les autres, il faut le faire parce kon en a envie. Il ya des gens ki s marie juste parce k la société le leur oblige et quelke mois après le calvaire d la vie d couple commence. Au vue de tout cela, je crois k en tant k femme l’indépendance financière passe devant le mariage, et atteint la trentaine tu t fai ton enfant et la vie continue.

    • je suis un peu d’accord avec vous mais vs dites que l’independance financiere pour vous femme passe devant le marriage ces le quel de deux vous pouvez gagnez facilement ? moi je pense qu’il sont egaux et le premier a venir dieu merci et on continu a chercher l’autre

    • Ah bon ? C’est une fierté d’avoir des enfants hors mariage ? Quelle morale !!!! Mais vraiment quelles genres de bêtises ne va t-on pas entendre de nos jours ?! pffff

    • Beaucoup de jeunes femmes tout comme moi sont dans cette situation où professionnellement elles ont tout réussit mais savent à l’évidence (âge et situation matérielle) que la bataille sera rude pour se trouver un mari. Soit accepter d’être la maîtresse d’un Mr qui ne vous épousera jamais, soit entretenir un petit pompier qui louche vers les filles de son âge. Dans ce cas oui, mieux vaut avoir un enfant hors mariage que pas de mariage du tout et d’enfant du tout !

  • la situation est inquiétante .dans les services et les mères célibataires sont plus nombreuses que les celles mariées .on pourrait penser que la cellule familiale est entrain de disparaître ce qui créera plus de problèmes encore. les mariages se comptent au bout des doigts .Dans cette situation déjà catastrophique on veut qu’on supprime la polygamie. dans quelle planète sommes nous ?

  • Je ne vois pas de mal pour une femme de faire un enfant hors marige ou mener une vie solitaire. Cependant élever et éduquer un enfant relève de la responsabilité d’un père et d’une mère quoi que de nombreuses mère s’occupent toutes seules de leur enfant. Courage à toutes les femmes qui se battent pour survivre sans compter sur un homme ou un foyer.

  • la secrétaire ne doit oublier qu’il ya des hommes aussi qui ne cherchent que des enfants et non pas des femmes donc attention.

  • Vraiment la morale agonise au pays des hommes intègres. Il y a une source religieuse qui dit que lorsque les enfants hors mariage seront plus nombreux que les enfants dans le mariage, c’est un signe précurseur de la fin du monde.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés