Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a l’habitude de faire de la place à l’homme dont les paroles et les actions montrent qu’il sait où il va.» Napoleon Hill

La philosophie de la fête de Tabaski

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 25 octobre 2012 à 19h07min
La philosophie de la fête de Tabaski

Les musulmans du monde entier ont hérité de leur prophète Mohammad deux grandes fêtes qui mobilisent chaque année des millions d’hommes et de femmes. Il s’agit de la fête de Ramadan et celle de Tabaski communement appelée "fête des moutons". Quel sens faut-il donner au sacrifice de bêtes lors de cette fête ? Quelles attitudes les musulmans doivent-il observer en ce jour grandiose ?

On ne peut parler de la fête de tabaski sans faire allusion à Abraham le père des croyants, l’ami intime de Dieu. Que peut-on alors retenir de ce grand homme ? Comme beaucoup d’autres prophètes, Abraham est né dans un milieu où les gens s’adonnaient à des pratiques païennes condamnées par Dieu. Pour conquérir les cœurs de son peuple, sa prédication était respectueuse et bienveillante. Malgré tout, son message n’a pas été bien accueilli par les siens. Des injures, des menaces et avertissements lui ont été adressés mais il est resté serein et imperturbable. Il mit au monde deux fils qui, à leur tour ont propagé la parole de Dieu.

Naissance de Ismaël

Jusqu’à un âge avancé (environ 90 ans), Abraham n’avait pas d’enfant. Sarah, sa première femme lui autorisa d’épouser sa servante nommée Hagar dans l’espoir que Dieu leur donnera un enfant. De cette union est né Ismaël, l’ancêtre des arabes. La jalousie a alors envahi le cœur de la première épouse et Dieu ordonna à Abraham d’émigrer vers la Mecque pour s’y installer. C’est dans cette contrée désertique et inhabitée qu’il a laissé Ismaël et sa mère. Un peu plus loin, il s’adressa à Dieu en ces termes : « Notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta maison sacrée (la kaaba) pour qu’ils accomplissent la prière. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? » Sourate 14 verset 37

On peut affirmer sans conteste que cette invocation est exaucée puisque chaque année des millions de fidèles musulmans se dirigent vers la Mecque pour accomplir le pèlerinage.

La mère d’Ismaël l’allaita et buvait du peu d’eau mis à leur disposition dans une outre qui finit par se vider. Elle a alors commencé à gravir les monts Safa et Marwa dans l’espoir de voir un passant ou un point d’eau. C’est au septième trajet que par la grâce de Dieu une source d’eau jaillit non loin du berceau d’Ismaël, eau bénite que chaque pèlérin apporte de son retour de la Mecque.

Naissance d’Isaac

Sarah, stérile jusqu’à l’âge de la vieillesse n’espérait plus avoir d’enfant. Dieu envoya alors des anges à Abraham lui apporter la nouvelle de la naissance d’Isaac. Cette annonce a créé en lui et en son épouse un sentiment d’étonnement et de surprise. Comment admettre qu’une vieille femme de son âge et un époux assez vieux et inoppotent puissent-ils avoir un enfant ? C’est ainsi que Abraham s’exclama :<< Vous me faites une telle annonce en dépit de ma vieillesse ?>> Et aux anges de lui répondre : << Nous te faisons annonce de vérité. Ne sois pas de ceux qui désespèrent>>. C’est ainsi que la stupéfaction de Abraham se dissipa. Isaac naquit, grandit et fut envoyé au peuple de Damas comme prophète.

Edification de la Kaaba

Abraham comme tout bon chef de famille rendait visite régulièrement à sa famille installée à la Mecque. Lors de l’une de ses tournées, il annonça à Ismaël qu’il a reçu un ordre de Dieu d’édifier une maison en lui désignant de la main un endroit surélevé. C’est ainsi qu’ils procédèrent ensemble à ériger les fondations de la maison jusqu’à son achèvement.

Le sacrifice d’Ismaël

Abraham, faut-il le rappeler avait demandé à Dieu de lui donner un enfant et ce vœu fut exaucé. Il était attaché à cet enfant de sorte que son cœur fut pleinement occupé par ce dernier. Un jour, il reçu en songe l’ordre de Dieu d’égorger son bien aimé Ismaël. La finalité de ce commandement était loin le sacrifice de l’enfant, mais la preuve de sa foi en Dieu. Dès que Ismaël a appris la nouvelle de son père, il s’est soumis à la volonté de Dieu sans la moindre réticence. Il n’était même pas affligé, bien au contraire il a montré une bravoure sans pareille et a même encouragé son père à exécuter la volonté de Dieu en ces termes :<< Ô père, lui dit-il, quand tu seras prêt à m’égorger, ligote moi fermement pour éviter que je te rende la tâche dure en me débattant, puisqu’il est difficile de se contrôler au moment de la mort. Aiguise bien ta lame pour m’achever le plus promptement possible. Ainsi je serai vite soulagé. Et lorsque tu me coucheras par terre, fais en sorte que ma face soit tournée vers le sol, car si tu regardes mon visage au moment où tu dois passer la lame sur mon cou, je crains que la tendresse ne t’envahisse et t’empêcher d’exécuter la volonté de Dieu. Enfin, tu pourrais remettre ma chemise à ma mère. Ça pourrait la consoler en tant que souvenir.>>

Au moment où Abraham posa la lame sur le cou d’Ismaël, Dieu le racheta contre une prestigieuse victime (un bélier selon certaines sources). C’est en mémoire de ce sacrifice plein de piété que les musulmans du monde entier sans exception célèbrent la Tabaski et sacrifient des animaux.

Attitude à observer lors de la fête

Chers frères musulmans, la Tabaski est une fête musulmane et doit être célébrée dans le strict respect des principes islamiques. Ce qui importe pour le croyant ce jour là, c’est la prière et le sacrifice de l’animal qui se fait après la prière collective. A ce sujet, il convient de rappeler que le sacrifice est fortement recommandé pour ceux qui ont les moyens. Comme Dieu nous l’enseigne dans le Saint coran, ni la viande, ni le sang qui s’écoule ne l’atteignent mais la piété qui nous anime. Cette viande est divisée en trois parties : la 1ère pour la famille, la 2ème pour les voisins et amis et la 3ème est destinée aux nécessiteux. Cela est juste une recommandation et non une obligation. On peut consommer la totalité de la viande comme on peut également tout donner en aumône.

Pendant la fête, on peut également :
- se rendre visite ;
- partager son repas avec les autres (musulmans ou non musulmans) ;
- s’habiller décemment ;
- se divertir de façon licite (cantique religieux, jeux licites …)

En un mot, tout ce que l’islam a rendu licite est autorisé le jour de la fête. Par contre, il faut éviter de tomber dans le pêché à travers les attitudes perverses condamnées par Dieu (alcool, danse mixte...)

Chaque musulman devrait s’approprier de ces dires du prophète Mohammad (Paix et Salut de Dieu sur Lui) : « Aime pour ton frère ce que tu aimes pour toi-même » Le musulman ne consomme pas l’alcool, même pas une goutte ; par conséquent, il lui est strictement interdit d’en offrir à autrui quel que soit son rang social ou hiérarchique.

Bonne fête de tabaski à tous les fidèles musulmans

KABORE Karim
Econome CEG de Poura (abdoulkaka@yahoo.fr)

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2012 à 08:51, par Aymard En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Que le Seigneur bénisse tous les musulmans du monde ! Bonne fête de TABASK à vousI. Je vous aime tous !

    Répondre à ce message

    • Le 20 septembre 2013 à 12:02, par Aboudou latif En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      L’africain ou bien comment on t’appelle.tu sais,on ne parle pas parcequ’il faut parler.les musulmans(es) ne sont pas à ta merci,donc avant de parler il faut murement refléchir.même si tu a la liberté et tu a l’envi de t’exprimer comme tes potes,il faut que tes paroles fasse suite à ta reflèxion.on ne parle pas avant de méditer.toi tu connais quoi du coran pour dire cela.est ce qu’il y a un humain sans histoire.peut être tu a une mauvaise histoire.imbecile.que ça fasse la première et la dernière fois que tu va dementir les genres.mais cela ne m’etonne pas.parceque Dieu(Alla) a dit:celui que lui guide persone ne peut pas l’égarer et celui que lui égare persone ne peut pas le guider.qu’Alla nous guide sur ses droits chemins et qu’Alla prolifère la connaissance de ceux qui se gènent pour le developpement de la réligion islamique dans le monde entier:amin.salam aleîkum à tous(tes) les musulmants(es).à bientôt l’africain

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 08:56, par L’Africain En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Vous faites vraiment rire avec votre histoire là. vous êtes héritiers d’un enfant illégitime (Ismael, fils de la servante). Si Dieu a permis qu’un mouton vous soit donné en sacrifice en lieu et place d’Ismael et bien vous pourquoi coupez les membres de vos prochains. Pourquoi les attentats suicides. Ne me dites pas que c’est pas l’Islam parce que quand c’est pas bon c’est pas l’islam alors que tout est écrit laba dans le coran. Retournons à nos sources c’est mieux que de s’adonner à des pratiques que nous ne connaissons pas. merci et bonne fête néanmoins

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2012 à 14:15, par Le Zinzantrope En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      toi faux africain, tu un vrais con. un imbécile au sens réel du terme. que sais tu du coran ?! Arrête de dire des choses dont tu n’as pas le moindre savoir là dessus.

      Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2012 à 15:36, par Jilkiemdé En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      Que Dieu ait pitié de vous. Habraham (saw) est désigné par le Prophète Issa (saw) comme l’Intime de Dieu. Méditez sur cela cher "juste"

      Répondre à ce message

    • Le 22 mai 2014 à 13:48, par TINTO En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      Monsieur l Africqin, au meme titre que l occident t a esclavaiger et coloniser puis enssuite a ecrit faussement ton histoire, on t a aussi menti sur l Islam. recherché la verite en toute chose et seras heureux et libre plutot que d etre esclqve de la pensee des autres. fais donc usage de ta raison car la raison n a pas de sens pour un humain qui n en use pas. Allah ouvre ton Coeur a la verite.

      je profite demander aux frères et soeurs musulmans de repondre aux gens avec sagesse meme s ils nous blaissent dans notre honneur. ne cedons pas a la colere, ce qu ALLAH et ASon Bien Aime aiment et attendant de nous !!!

      Merci et tres fraternellement, TINTO du Burkina Faso

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 09:21, par indjaba En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Les religions africaines connaissaient aussi le sacrifice de mouton. Le sacrifice du mouton fait partie des sacrifices les plus importants avant celui du chien qui consacre une tentative de sauvetage d’une âme en détresse. En vérité, il n’y a aucune pratique prévue par les religions dites révélées qui n’étaient pas prévue par nos religions traditionnelles : lieu de culte, sacrifice, pèlerinage, l’au-delà, les leaders, les jours de fête, etc etc. Mais comme les noirs aiment abandonner ce qui vient d’eux.......

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 09:39, par soboré En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Très bel article et rappel pour les musulmans qui ignorent souvent ces aspects, le fond même de cette fête et s’attachent beaucoup plus à la forme. Puisse Dieu te récompenser pour cette initiative louable. Je souhaite aussi une très bonne fête de la tabaski à tous les musulmans du Burkina ainsi qu’à ceux du monde entier. Puisse la paix régner dans le monde entier, puisse Dieu bénir le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 11:59, par tao En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    les musulmans sacrifient les moutons pour Dieu.rien d’autre. BONNE FËTE DE TABASKI à INDJABa

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 11:59, par anta En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    il « n’est pas obligatoire d’immoler le jour de la fête quand on n’a pas les moyens, même si on a pu le faire les années antérieures », a dit Imam Nouhoun Bakayoko. Si fait que je ne comprends pas les jérémiades des acheteurs. On peut comprendre les vendeurs de moutons parce qu’ils sont là pour égorger leurs "moutons de tabaski" que sont les acheteurs, mais que les acheteurs tendent la gorge, ce n’est plus un sacrifice, c’est vraiment une immolation ! Ne vous immolez pas:si votre argent n’est pas suffisant pour un mouton, achetez de la viande en détail ou du poisson pour le repas de fête.Dieu bénit les cœurs purs, il déteste ceux qui font le malin.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 12:39, par Parole de h En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    je ne suis pas complètement d’accord avec votre récit de genèse, le fils que Dieu demande à Abraham de sacrifié ne serait-il pas plutôt Isaac ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 12:55, par Abraham En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Cher Akim je vois bien que vs ete un Taliban en vs lisant car vs deformez les choses a votre profit,Ismael et sa mere Agar ont ete chases tres loin de la famille de Abraham a la demande de Saran car c’est Isac que a choisi pour heritier Abraham et tellement Isac etait une Benediction pour lui car il la concu dans sa vieillesse.et Dieu lui a demande de sacrifier son fils unique pour Lui car Dieu voulait voir a tel point Abraham lui serait Fidel .Dc cher akim epargne ns avec vos fauses connaissance bidon .

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2012 à 14:48, par Parole de h En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      merci pour cette rectification, ils ont été chassé et c’est Isaac qui devait etre sacrifié

      Répondre à ce message

      • Le 25 octobre 2012 à 18:29, par touy sida En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

        Bonne fête à tous les musulmans du Burkina et d’ailleur !Il faut éviter de créer des polymiques inutiles par rapport aux croyances. Le Christ l’a si bien dit aux juifs. Je préfère l’Amour aux sacrifices. Soyer des artisants de la paix à la dimension de l’Amour de Dieu pour les hommes. Ce que vous voulez qu’on fasse pour vous faites le pour les autres. Soyons seriens à la suite de Jésus et acceptons les autres comme les frères.

        Répondre à ce message

      • Le 28 octobre 2012 à 08:35, par Abdoul Hamid Majid En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

        ABRAHAM stp de grace ne te prononnce pas sur une chose dont tu n’as pas la connaissance.Cett informaion que Mr KABORE Karim vient de livrer est une version du coran et tu n’as jamais fait une etude coranique pour nous donner une leçons sur ce plan,alors nous ne comprenons pas ton acharnement sur le sujet.Ouvre bien tes oreils et yeux :" C’EST BIEN UNE VERSION SELON LE CORAN ET S’ADRESSE AUX MUSULMANS POUR LEUR EXPLIQUER L’ORIGINE DE LEUR FETE.PAS A TOI UN INCONNU".Quand à toi "PAROLE DE H",ce n’est pas un debat ni une question posée et en plus il nous semble que tu n’es d’ailleur pas concerné,alors on s’en fiche pas mal de ton avis sur la question d’Ismael et Isac à propos de l’heritage d’ABRAHAM.Nous ne demandont pas l’avis de personne mais plutot de ce que dit Dieu dans son livre.c’est Dieu qui choisit son heritier mais pas les hommes.De grace epargneZ nous des vos rechercheS de debats initils car nous en avons pas besoin.

        Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 13:25, par Patriote En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    On parle des musulmans, seulement des musulmans. Si vous etes pas musulmans, ne vous melez pas de ça. Merci bien, que ALLAH Vous pardonne !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2012 à 01:34, par bendatoega En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      C’est où Dieu a dit de tuez un mouton ? Oui, là où vous l’avez lu et compris. C’est Ismaël, un être humain qui devait être sacrifié. Mais l’homme n’étant pas un animal, Dieu à remplacer Ismaël par un animal, ça pouvait être un âne aussi ou un cochon ou une dinde par exemple. Si Dieu avait laissé ce sacrifice humain, peut être vous ne serez pas aujourd’hui à tergiverser. C’est pour vous dire qu’on ne peut tuer un être humain au nom de Dieu, on ne peut demander à Dieu de tuer son concept, alors religion incomprise quant tu nous tiens, j’ai envie de vous dire de changer de chemin car nul ne peut tuer au nom d’allah ! n’importe quel animal à porté de main peut être sacrifié mais pas un être humain au nom de dieu

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 13:30, par AMOUR En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    LE SEUL SACRIFICE DIGNE DE DIEU EST CELUI DE JÉSUS CHRIST, SON FILS UNIQUE QUI A DONNE SA VIE SUR LA CROIX POUR TOUTE L’HUMANITÉ. C’EST A LUI QUE CHACUN FERA FACE QUAND IL QUITTERA CETTE TERRE. QUE CHAQUE HOMME PRÉPARE LE JOUR DE CETTE RENCONTRE CAR C’EST POUR CE JOUR QUE NOUS SOMMES SUR TERRE.
    QUE LA SAINTE TRINITÉ BÉNISSE NOTRE MONDE

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 13:31, par abou2533 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    je pense que vous ne comprends rien de l’islam. Si vous êtes ignorant, faites un effort pour comprendre quelques choses de l’islam. l’islam n’est pas synonyme de violence il est plutôt synonyme de paix et de bonne conduite. méfie toi des critiques islamophobes. On te force pas à devenir musulman, on devient musulman par ses propres convictions suite à la guidage de Dieu le tout puissant. que Dieu te montre le chemin de lslam.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 13:40, par Abraham En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Tout ca n’est purema une invention de ce soit disant prophète mohamed ki a tout mis en oeuvre ,car le sacrifice concernant isaac et non Ismael

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2012 à 11:24, par oliver En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      Abraham,si tu veux,invente ou instore la tienne qui soit Isac l’enfant en question et non Ismael et laisse ton soit disant invention de Mohamed (SAW).invente pour toi si vite nous allons voir si tu es capable

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 13:45, par Biba washington En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Allah le tt puissant cet article me Donne la chere de poule et des larmes aux yeux. Rien ne vaut la religion musulmane.bonne fete de mouton a ts les musulmanes du monde entier. Que la paix et la grace d Allah et du prophet Mohamed ns accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 13:57, par Biba washington En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Bonne fete de Tabaski a ts les musulmanes du monde entier. May Allah and his prophet Mohamed bless l Islam .

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 14:50, par PASCAL En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    bonne fête de Tabaski à les musulmans du burkina . Si réellement la TABASKI c’est pour commémorer l’acte d’Abraham les chrétiens doivent célébrer cette fête .

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 15:10, par ki En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    la fête signifie rendre grâce à Dieu par les prières ,bien manger et boire ce qui est licite .Certaines personnes la nuit tombée fréquentent les bars et lieux de prostitutions ce qui annule toutes les prières du matin et même leur offrandes à Dieu est caduc .

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 15:21 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    la semaine passé un article parlait de Mgr Peter Appiah qui disait que la France sera une republique islamique en 2025. de ce fait la fête sera plus universelle et grandiose en ces périodes .

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 17:18, par Isaac En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    A ce rytme la les musulmans vont finir tous les mouton du monde

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 17:25, par the excellent one En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    que Dieu benisses tous les musulman du mondes, et tous nos frere et soeur d’’autre religion

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2012 à 01:22, par bendatoega En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      Vous voyez que vous êtes pas sociables, vous les pseudo-musulmans. Pourquoi souhaiter seulement bonne fête aux musulmans seulement. N’oubliez pas cela, au Burkina Faso, jusqu’à preuve de contraire on est tous animistes et les reste c’est du camouflet. Alors souhaitez le tous aux burkinabè que ce soit mon pèré, à merka, car dieu est unique et aime le pardon, sinon pourquoi trancher le membre d’un individu sous le couvert d’une religion ! Ah ba !

      Répondre à ce message

      • Le 28 octobre 2012 à 13:24 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

        Je ne comprends pas quand on répète chaque fois que les africains ont une religion qui est animiste. Il faut comprendre qu’avant l’arrivée des prophètes tout le monde pratiquait l’animiste. On est peut être les derniers a rester dans l’animiste.

        Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2012 à 17:28, par the excellent one En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    que Dieu benisse touts les musulmans(es) du monde entiers et touts nis frere et soeures des autre religion. ameen

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2012 à 00:30 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      Voyez comment les messages les plus intolérants sont ceux des non musulmans. nous lisons dans la GENESE :
      Spoiler :
      ce nous comprenons ici :
      1-c’est la premiere foi ou DIEU
      revele a ABRAHAM qu’il sera
      béni.
      2-ABRAHAM a alors su qu’il
      aura une postériorité, mais rien
      n’est indiqué si elle sera de son
      fils ISAAC, ISMAEL ou les fils de
      KETURAH (elle n’était pas encor
      sa femme) ou encor de tout
      ces fils.
      3-DIEU maudira ceux qui
      maudissent ABRAHAM ce qui
      est un signe qu’il est un
      SOUMIS A DIEU et que DIEU la
      favorisé et la béni.
      cette promesse se renouvella
      ici :
      GENESE
      Spoiler :
      donc encor une foi, ABRAHAM a
      depuis la révélation, su qu’il
      aura une postériorité, et qu’elle
      dominera.
      puis DIEU a encor dit a
      ABRAHAM :
      GENESE
      Spoiler :
      et donc , nous voyons encor
      que DIEU insiste sur la
      postériorité d’ABRAHAM.
      ABRAHAM a alors eu
      CONFIANCE EN DIEU suivant la
      suite des versets que je vient
      de montrer :
      15.6 Abram eut confiance
      en l’Éternel, qui le lui
      imputa à justice.
      a la fin de ce chapitre, DIEU
      annonça pour la premiere foi :
      L’ALLIANCE AVEC
      ABRAHAM , mais pas encor a
      sa postériorité.
      en éffet , nous lisons tres bien
      que depuis le début, DIEU
      annonce uniquement
      qu’ABRAHAM aura un
      postériorité bénite, mais rien
      concernant : L’ALLIANCE
      puis DIEU annonça
      l’ALLIANCE dabord a
      ABRAHAM
      GENESE
      15.18 En ce jour-là,
      l’Éternel fit alliance avec
      Abram, et dit : Je donne ce
      pays à ta postérité, depuis
      le fleuve d’Égypte jusqu’au
      grand fleuve, au fleuve
      d’Euphrate,
      si DIEU fait ALLIANCE avec
      ABRAHAM, alors celui-ci serais
      un fornicateur ?
      les chrétiens et juifs sous-
      entendent que ABRAHAM a
      commis la fornication qui a vue
      la naissance d’ISMAEL, et
      pourtant , nous savons tous
      que DIEU autorise la relation
      entre MAITRE et son ESCLAVE
      que nous le voulons ou non.
      c’est une relation légitime qui a
      vu naitre la moitié des fils
      d’ISRALE.
      car nous savons aussi que
      JACOB avait 12 fils, parmi eux
      presque la moitié sont d’une
      mere esclave, et jamais DIEU
      n’a approuvé cet acte, et si
      alors les chrétiens nous diront :
      DIEU NE L’AIME PAS NON PLUS,
      alors qu’ils nous montrent une
      preuve de ce qu’ils disent, et
      assurément, ils n’égalerons
      jamais ABRAHAM et JACOB
      dans la piété et l’obeissance
      envers DIEU.
      continuons dans notre exposé.
      apres que DIEU a donné
      l’alliance a ABRAHAM, la
      GENESE dit :
      Spoiler :
      nous lisons clairement que
      l’ANGE envoyé par DIEU ne
      considere point ISMAEL comme
      ILLEGITIME.
      au contraire, c’est DIEU qui l’a
      nommé, puisque l’ange ne dit
      que ce que DIEU lui ordonne.
      mais ce que nous constatons
      surement, est que AGAR est
      informé qu’ISMAEL sera une
      grande nation, mais cette
      annonce est seulement envers
      AGAR et non envers ABRAHAM.
      puis nous lisons ceci :
      Spoiler :
      donc DIEU promet cette fois-ci
      l’alliance n’ont pas seulement a
      ABRAHAM mais aussi a sa
      déscandante, et il faut précisé
      qu’a cette instant, il n’avais
      qu’ISMAEL.
      mais DIEU n’a pas préciser que
      cette alliance serais continuelle
      avec ISMAEL, et donc
      ABRAHAM pourra suposé qu’il
      aura d’autres fils plus tard.
      l’éssentiel rien n’est encor
      promis pour ABRAHAM ( et non
      AGAR) concernant ISMAEL.
      puis nous lisons ceci :
      Spoiler :
      et c’est alors, qu’ABRAHAM
      vient de recevoir l’annonce
      précise qui dit que :
      1-ISAAC grandira et aura
      l’alliance d’ABRAHAM, et
      engendrera une grande nation.
      2- ISMAEL grandira et aura la
      bénédiction de DIEU et lui aussi
      engendrera une grande nation.
      durant cette annonce, ISAAC
      n’était meme pas né, et c’est
      alors qu’ABRAHAM a su
      qu’ISAAC vivra au moins
      jusqu’a l’age adulte et qu’il
      devra au moins se marié une
      foi, et donc ABRAHAM a su
      avant la naissance d’ISAAC que
      son fils ne sera point tué
      durant son enfance.
      mais pour ISMAEL, ABRAHAM
      n’a eu cette annonce que
      lorsque ISMAEL a eu dans les
      environs de 13 ans, et donc
      avant cette annonce, ABRAHAM
      n’a jamais su si ISMAEL
      grandira ou non, puisque
      personne ne sais quand la mort
      viendra.
      mais le plu important dans
      ceci, et que rien n’indique
      POURQUOI DIEU A DONNER
      CETTE ALLIANCE A SA
      POSTERIORITE ?
      apres ceci, l’histoire du
      sacrifice est venu, alors
      qu’ABRAHAM a toujours su
      qu’ISAAC grandira et ne
      mourra point et aura sa
      postériorité, et ceci avant
      meme sa naissance.
      ceci est confirmé encor une foi
      dans le chapitre 21 :
      21.12 Mais Dieu dit à
      Abraham : Que cela ne
      déplaise pas à tes yeux, à
      cause de l’enfant et de ta
      servante. Accorde à Sara
      tout ce qu’elle te
      demandera ; car c’est
      d’Isaac que sortira une
      postérité qui te sera
      propre.
      21.13 Je ferai aussi une
      nation du fils de ta
      servante ; car il est ta
      postérité.
      et dans le chapitre 21, ISAAC a
      grandit un peu, mais l’annonce
      de la postériorité d’ISAAC est
      encor rappellé, ce qui ne laisse
      alors aucun doute pour
      ABRAHAM :
      CES 2 FILS GRANDIRONS ET
      AURONS DES FEMMES ET DES
      ENFANTS, et L’ALLIANCE SERA
      AVEC ISAAC (suivant des
      conditions traiter dans cette
      section :
      [...] )
      apres tout ceci et toutes ses
      annonces, nous lisons l’histoire
      du sacrifice qui débuta ainsi :
      22.1 Après ces choses, Dieu
      mit Abraham à l’épreuve,
      et lui dit : Abraham ! Et il
      répondit : Me voici !
      souvenez vous, qu’en haut j’ai
      posé la question suivante :
      POURQUOI DIEU A DONNE
      CETTE ALLIANCE A SA
      POSTERIORITE ?
      donc, logiquement, il faut
      dabord que la cause
      s’accomplisse, puisque c’est
      elle qui va fair en sorte que
      DIEU donne l’alliance a
      ABRAHAM puis a sa
      POSTERIORITE.
      et cette cause est cette
      épreuve comme on va le voir,
      et comme parhasard, au lieu
      qu’elle précede l’annonce de l’a
      postériorité et l’alliance d’issac
      par DIEU, elle vient de la suivre
      lorsque ISAAC a grandi ????
      en plus, cette épreuve est
      annoncé alors que nous
      somme déja au courant que :
      DE TOUTE FAçont , ISAAC
      ne mourra pas ?????
      donc, comment peut ELLE
      etre une épreuve, si nous
      connaissons tous le futur
      d’ISAAC ?
      voila la suite :
      22.2 Dieu dit : Prends ton
      fils, ton unique, celui que
      tu aimes, Isaac ; va-t’en au
      pays de Morija, et là offre-
      le en holocauste sur l’une
      des montagnes que je te
      dirai.
      nous voyons la mention de
      l’unique, or ISAAC n’est pas
      l’ UNIQUE ; et c’est ISMAEL qui
      était l’unique pendant 13 ans ,
      et il est tout a fait légitime
      comme nous l’avions prouvé et
      comme le savent meme les
      juifs et les chrétiens bien qu’ils
      puissent trouver une raison
      d’attribué cette histoire a
      ISAAC, tout en créant des
      contradictions comme nous
      allons le voir.
      donc finalement, 3 choses se
      précisent :
      1-soit le mot : UNIQUE est
      rajouté.
      2- SOIT ISAAC est substitué par
      ISMAEL.
      3-SOIT, tout est faux.
      continuons l’histoire :
      Spoiler :
      nous comprenons qu’il s’agit
      réellement d’une épreuve, et
      elle n’est une épreuve que
      dans la mesure ou ABRAHAM
      n’aurais jamais su que son fils
      aura l’alliance et une
      postériorité.
      la seul solution a ce sujet, est
      que cette histoire doit précéder
      cette annonce :
      17.19 Dieu dit :
      Certainement Sara, ta
      femme, t ’enfantera un fils ;
      et tu l’appelleras du nom
      d ’Isaac. J’établirai mon
      alliance avec lui comme
      une alliance perpétuelle
      pour sa postérité après lui.
      or, si l’histoire du sacrifice doit
      précédé cette ANNONCE, nous
      voyons clairement qu’ISAAC
      n’était pas encor né.
      ceci est une preuve que ce
      n’est pas le mot UNIQUE qui
      est rajouté, mais c’est le nom
      ISMAEL qui est modifé par
      ISAAC.
      d’autres part, souvenez bien de
      ma question que j’ai posé en
      ROUGE FONCE a 2 reprises.
      pourquoi DIEU a donné
      l’alliance a ISAAC ?
      il faut alors qu’ABRAHAM a
      accompli qqchose qui a alors
      fait en sorte que DIEU donne
      en récompense a ABRAHAM
      une alliance continuelle a
      ISAAC.
      ce quelquchose ne doit-il pas
      précédé l’annonce de l’alliance
      a ISAAC ? et donc le chapitre
      17 ? et donc avant la naissance
      d’ISAAC ?
      et comme parahasard, ce
      quelquechose est décrit
      exactement dans le chapitre
      22 :
      Spoiler :
      voila alors pourquoi DIEU a
      établi l’alliance avec la
      postériorité d’ABRAHAM.
      la chronololgie alors impose
      que 22 doit précédé 17, ainsi
      nous comprenons clairement
      que :
      1-DIEU établi dabord l’alliance
      avec ABRAHAM.
      2-puis DIEU donne ISMAEL
      comme premier et unique
      enfant pendant 13 ans a
      ABRAHAM.
      3-puis DIEU donne une épreuve
      a ABRAHAM, celle du sacrifice
      d’ISMAEL.
      4-puis finalement, vient le
      chapitre 17, qui est la
      récompense de DIEU envers
      ABRAHAM pour l’épreuve, et
      ainsi, DIEU donne un autre fils
      a ABRAHAM qui est ISAAC et
      qui héritera l’alliance apres
      qu’ABRAHAM a accompli
      l’épreuve de DIEU.
      voila la preuve irréfutable que
      le SACRIFIE ne peut etre ISAAC
      mais ISMAEL, mais celui qui
      reçoit dabord l’alliance qui est
      la récompense du sacrifice, est
      ISAAC.

      Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2012 à 07:31, par romson En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    je vous souhaite bocou d bonheur en ce jour de fête et durant toute l’année.que la vie nous apporte ce que nous desirons...AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2012 à 14:17, par raguisida En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    bonne fete

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 07:18, par CLARTE En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    www.insecula.com/contact/A006358.html
    lisez sur ce lien. vous comprendrez mieux. oued

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 08:01 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    www.aimer-jesus.com
    Chaque musulman devrait s’approprier de ces dires du prophète Mohammad (Paix et Salut de Dieu sur Lui) : « Aime pour ton frère ce que tu aimes pour toi-même » Le musulman ne consomme pas l’alcool, même pas une goutte ; par conséquent, il lui est strictement interdit d’en offrir à autrui quel que soit son rang social ou hiérarchique.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 08:40 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    il faut que les gens comprennent une chose : une civilisation disparaît si elle est imparfaite c’est de même certaines réligions.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 11:59, par Hamidou En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    L’Africain que Dieu te pardone pour ce que tu profere car tu ignore ce que tu dis.Dieu a dit à quelque part dans un livre ceci je cite"NE DISCUTEZ PAS SUR UNE CHOSE QUE TU VOUS N’AVAER PAS LA CONNAISSANCE" et c’est que nous constatons ici. tu t’aventure sur un sujet dont tu es completement ignorant et c’est dangeraux pour toi.Il est temps pour toi de te repantir avant qu’il ne soit trop tard pour toi comme l’autre(ISSA) le disait "Que le seigneur le tout puissant seigneur vous pardonne, quand vous serez à 2m50 sous terre vous sourrez mieu prononcer le nom de DIEU.".Abraham est cité dans le Coran et dans la Bible comme l’ami de Dieu et lui de lui ce que tu l’accuse.Les prophetes de Dieu sont exempté de ce genre de saleté dont tu fais allusion.Il ne s’aurait avoir un enfant illetime.Pureté à eux.Que Dieu nous guide tous et bonne fete à tous et à toutes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 13:57, par S DIALLO En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Arrêtez cette polémique stérile sur qui de Isaac ou de Ismael à été choisi par Abraham pour le sacrifice. C’est une question sur lesquels les 3 religions monothéistes divergent pour les Judéo-chrétiens ( juifs et chrétiens) c’est Isaac et pour les musulmans c’est Ismael. Si vous êtes juif ou chrétien vous répèterez comme un perroquet que c’est Isaac si vous êtes musulman vous répèterez comme un perroquet que c’est Ismael. À mon humble avis le débat n à pas lieu d être que chacun pratique et approfondisse sa religion et évite ces confrontations inutiles.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 17:46, par kila En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    Tout homme doit adorer le vrai Dieu exclusivement. Cette vie pleine d’épreuves et de jouîssances multiple finira un jour .le jour que tu rendras ton dernier soupir tu verras la vérité en face mais hélas trop tard pour mieux faire .Ceux que tu n’aimais pas seront tes vrais amis car ils t’interdissaient le blâmable comme la consommation de l’alcool ,l’adultère, et te rappellent les heures de prière . Sur terre même cela se voit : qui n’aimerait pas qu’ un homme de Dieu vienne nous voir sur notre lit à l’hopital ??????.AMEEN

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2012 à 19:37 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

    MERCI KABORE POUR CET ECRIT

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre 2012 à 16:50 En réponse à : La philosophie de la fête de Tabaski

      Merci à vous tous pour les opinions données et surtout à KABORE pour l’éclairage. c’est la liberté d’expression . mais sache K.A.K que les grands défendent leurs points de vue par des idées et les autres par des grossièretés à défaut de quoi défendre leurs idées mais à qui la faute . le chien aboient et la caravane passe

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la fraude au Burkina : Maixent Somé appelle à protéger les industries locales
MINEFID : « Réformer ou mourir de mort lente »
Lettre ouverte de Dr Poussi Sawadogo, ancien SG du Gouvernement, au Ministre des Finances : Un appel à la justice pour tous les agents de l’Etat
Kadré Désiré Ouédraogo : « Où se trouve la candidature de la décence et de l’honneur » ?
Burkina : « Pour un Mémorial de la Nation »
Burkina : « Kadré Désiré Ouédraogo, la candidature de la décence républicaine »
Gestion des projets au Burkina : De la nécessité d’une profonde réforme technique et méthodologique
Burkina : « De la nécessité de (re)penser notre idéal commun national »
Projet HIMO : « Il faut réorienter les tâches de ces jeunes et femmes car cette pratique a montré ses limites » (Mariam Konaté, juriste-environnementaliste)
Burkina : Quel leader en 2020 ?
Financement participatif : Une alternative au développement d’un entrepreneuriat inclusif et durable
Education : « Au sahel, l’école se porterait mieux si… »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés