Au coin du palais - Mort accidentelle du gendarme Isaïe Kohoun : Absence inexpliquée du prévenu Pierre Hage au Tribunal

mercredi 17 octobre 2012 à 01h54min

L’affaire Isaïe Kohoun, du nom de ce gendarme mortellement fauché par un automobiliste sur l’avenue du gouverneur Louveau le 13 septembre 2012, a été appelée à la barre du Tribunal correctionnel de Bobo. Le prévenu, Pierre Hage devait répondre des accusations de défaut de maîtrise et d’homicide involontaire. Mais à l’audience du vendredi 12 octobre dernier, le parquet a été surpris de constater que le prévenu n’était pas dans le box des accusés. Le procureur du Faso a pris le soin de vérifier qu’un mandat de dépôt a bel et bien été décerné contre le sieur Pierre Hage. Il se tourne alors vers les gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) : « L’avez-vous laissé en prison ? N’est-il pas à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso ? ». L’air confus, un GSP répond au procureur en disant que le prévenu Pierre Hage est passé à la MACB, mais « qu’il était de passage ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

16 octobre 2012, par Webmaster


Il use et abuse de la générosité de son bienfaiteur

Un soir de mai 2012, S M s’est vu offrir une bière par un de ses meilleurs amis, BA, dans un bistrot de Kampti. Mais ce qui trottait dans la tête de SM était bien loin d’être amical : il rêvait secrètement de tailler avec la moto de son compagnon sans un sou en poche. Pour mettre son plan à exécution, SM se présente au comptoir de la buvette à l’insu de BA et retire la monnaie de 4 000 F CFA qu’on devrait à ce dernier. Il prétexte ensuite une envie d’aller chercher de la cigarette. Son ami lui remet 2 00 F CFA pour qu’il lui en achète aussi. Le plan fonctionne sans couacs. Le délinquant demande alors la moto de BA pour aller dit-il, chercher la clope. BA ne se doute toujours de rien. Son ami vient pourtant de lui subtiliser et son argent, et son engin qu’il a caché par la suite chez ses parents à Bobo-Dioulasso.

C’est plus tard que SM avouera devant le Tribunal avoir prémédité son acte qu’il a planifié dans les moindres détails, à savoir escroquer de l’argent à sa victime pour acheter du carburant à mettre dans la moto volée. Reconnu coupable d’escroquerie et d’abus de confiance, le parquet a requis contre SM une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis. Mais le Tribunal l’a condamné à 12 mois de prison ferme, au regard de la gravité d’un comportement qui remet en cause une valeur cardinale dans les relations humaines : la confiance.


Le pantalon jeans flottant très suspect du couturier

Le 22 août, KM, un couturier sans atelier se rend sur le lieu de travail d’un de ses amis, couturier lui aussi. KM était parti, semble-t-il, pour causer avec son camarade EK. Mais en réalité, il voulait mettre à exécution une idée noire qui lui trottait dans la tête : voler les habits des clients de son ami pour lui créer des problèmes, étant donné qu’il a apparemment mieux réussi dans le métier. KM était donc habillé ce jour-là à dessein, d’un pantalon jeans flottant dans lequel il a pu glisser un pagne bazin et un téléphone portable et repartir discrètement. La victime qui a tout de suite soupçonné son ami de l’avoir volé, a bondi immédiatement chez lui. KM a donc été obligé d’avouer son forfait. Devant le Tribunal correctionnel, il a reconnu même avoir volé « pour faire du mal à son ami » car il n’avait pas besoin, ni des 8 500 F CFA, le coût du pagne basin, ni d’utiliser le téléphone portable dérobé qu’il a reconnu avoir déposé chez lui. Le procureur du Faso a déploré ce genre de comportement, surtout entre des amis. Le parquet a jugé les accusations de vol fondées et a requis 12 mois de prison avec sursis à son encontre. Le Tribunal a suivi la réquisition du parquet.

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés