Au coin du palais - Mort accidentelle du gendarme Isaïe Kohoun : Absence inexpliquée du prévenu Pierre Hage au Tribunal

mercredi 17 octobre 2012 à 01h54min

L’affaire Isaïe Kohoun, du nom de ce gendarme mortellement fauché par un automobiliste sur l’avenue du gouverneur Louveau le 13 septembre 2012, a été appelée à la barre du Tribunal correctionnel de Bobo. Le prévenu, Pierre Hage devait répondre des accusations de défaut de maîtrise et d’homicide involontaire. Mais à l’audience du vendredi 12 octobre dernier, le parquet a été surpris de constater que le prévenu n’était pas dans le box des accusés. Le procureur du Faso a pris le soin de vérifier qu’un mandat de dépôt a bel et bien été décerné contre le sieur Pierre Hage. Il se tourne alors vers les gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) : « L’avez-vous laissé en prison ? N’est-il pas à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso ? ». L’air confus, un GSP répond au procureur en disant que le prévenu Pierre Hage est passé à la MACB, mais « qu’il était de passage ».

16 octobre 2012, par Webmaster


Il use et abuse de la générosité de son bienfaiteur

Un soir de mai 2012, S M s’est vu offrir une bière par un de ses meilleurs amis, BA, dans un bistrot de Kampti. Mais ce qui trottait dans la tête de SM était bien loin d’être amical : il rêvait secrètement de tailler avec la moto de son compagnon sans un sou en poche. Pour mettre son plan à exécution, SM se présente au comptoir de la buvette à l’insu de BA et retire la monnaie de 4 000 F CFA qu’on devrait à ce dernier. Il prétexte ensuite une envie d’aller chercher de la cigarette. Son ami lui remet 2 00 F CFA pour qu’il lui en achète aussi. Le plan fonctionne sans couacs. Le délinquant demande alors la moto de BA pour aller dit-il, chercher la clope. BA ne se doute toujours de rien. Son ami vient pourtant de lui subtiliser et son argent, et son engin qu’il a caché par la suite chez ses parents à Bobo-Dioulasso.

C’est plus tard que SM avouera devant le Tribunal avoir prémédité son acte qu’il a planifié dans les moindres détails, à savoir escroquer de l’argent à sa victime pour acheter du carburant à mettre dans la moto volée. Reconnu coupable d’escroquerie et d’abus de confiance, le parquet a requis contre SM une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis. Mais le Tribunal l’a condamné à 12 mois de prison ferme, au regard de la gravité d’un comportement qui remet en cause une valeur cardinale dans les relations humaines : la confiance.


Le pantalon jeans flottant très suspect du couturier

Le 22 août, KM, un couturier sans atelier se rend sur le lieu de travail d’un de ses amis, couturier lui aussi. KM était parti, semble-t-il, pour causer avec son camarade EK. Mais en réalité, il voulait mettre à exécution une idée noire qui lui trottait dans la tête : voler les habits des clients de son ami pour lui créer des problèmes, étant donné qu’il a apparemment mieux réussi dans le métier. KM était donc habillé ce jour-là à dessein, d’un pantalon jeans flottant dans lequel il a pu glisser un pagne bazin et un téléphone portable et repartir discrètement. La victime qui a tout de suite soupçonné son ami de l’avoir volé, a bondi immédiatement chez lui. KM a donc été obligé d’avouer son forfait. Devant le Tribunal correctionnel, il a reconnu même avoir volé « pour faire du mal à son ami » car il n’avait pas besoin, ni des 8 500 F CFA, le coût du pagne basin, ni d’utiliser le téléphone portable dérobé qu’il a reconnu avoir déposé chez lui. Le procureur du Faso a déploré ce genre de comportement, surtout entre des amis. Le parquet a jugé les accusations de vol fondées et a requis 12 mois de prison avec sursis à son encontre. Le Tribunal a suivi la réquisition du parquet.

Sidwaya

Messages

  • un GSP répond au procureur en disant que le prévenu Pierre Hage est passé à la MACB, mais « qu’il était de passage ».Ainsi va la justice.meme sur le dos des morts,vous faites des affaires !!!!!!!!!!!!!
    Pauvre de nous.La morale continue d’agoniser au Faso

  • Comment pouvons nous faire confiance à cette justice burkinabè ? C’est triste et en même temps grave. Une justice à 2 vitesse dans un pays soit disant démocratique.
    Saurait été le cas contraire, vous verrez de quel bois elle se chauffera. Opposant unissez vous pour qu’on change les données le 2 Décembre sinon...

  • Ou était Pierre Hage ? Parce qu’il s’appelle Hage ou n’importe qu’i peut être de passage à la MACB ? Qu’en dit le procureur puisque le mandat de depot emane de son bureau. Ou peut -on mettre quelq’un en liberté m^me provisoire sans qu’il n’en soit informer ? La justice veut qu’on lui fasse confiance et elle s’illustre aussi négativement par des situations de ce genre

    • Tu oublies que Monsieur Hage n’est pas n’importe qui.D’abord c’est un Libanais et en plus il a du fric,ce qui fait qu’il a deux chances qui lui permettent de ne jamais se retrouver dans une maison d’arrêt crasseuse construite pour les petits délinquants burkinabè.Alors Mr Hage a engraissé toute la chaine judiciaire car même celle qui faisait semblant de se demander où ce criminel de la route était passé savait déjà.Justice corrompue,y en a marre

  • "Le procureur du Faso a pris le soin de vérifier qu’un mandat de dépôt a bel et bien été décerné contre le sieur Pierre Hage. Il se tourne alors vers les gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) : « L’avez-vous laissé en prison ? N’est-il pas à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso ? ». L’air confus, un GSP répond au procureur en disant que le prévenu Pierre Hage est passé à la MACB, mais « qu’il était de passage ».
    C’est incroyable ! C’est plus une injure à la justice du Faso et aucune réaction ? Alors, pourquoi quand on insulte un magistrat comme le cas à Ouhigouya, on enferme les gens pour si peu ?
    Mme le Ministre de la justice, vous me faite pitiè et honte. Vous devez démissionné immédiatement et sans délai. Et que fait le PM LAT dans tout ça lui qui bande des muscles contre la corruption ? Voilà un cas flagrant de corruption à élucider et à punir avec la plus grande fermeté. C’est lamentable cette justice au Faso.

  • Quelle honte pour notre justice,que chacun prend ses responsabilités, on est où la ?????

    • Cest vraiment une honte, si vous ne saviez pas saché que le Burkina appartient au libanais se sont eux qui font leur loi ici et personne n ose parler. Tous pour le changement

    • C’est un scandale judiciaire. Mais enfin... les organisations de défense des droits humains s’en soucient peu. car comment comprendre que une affaire aussi importante où on parle de mort d’homme, un individu se permet un tel luxe. Ils ont parlé d’un certain HAGE ; est-ce les gens du même clan ?

  • moi ce qui me choque c’est cet article qui est trop mal écrit... on dirait une rédaction d’un élève de CM... impossible de comprendre quoi que ce soit... Mais mon point de vue c’est que la justice a deux vitesses doit être combattue si nous voulons la paix sociale...

    • C’est honteux et dégradant pour ce corps que je respectait beaucoup. Le procureur dit ou a fait quoi ? Le ministre de la justice doit creuser et sanctioner les gsp et les magistrats impliqués en les radiant. Ne gatez pas le nom du corps d la magistrature.

    • chaque jour on se bat pour etre moins pire que le veille.Et ca l’’air de marché si vous suivez tous les jours.merci

  • c’est cela qui fait que nous n’avons plus confiance en la justice et qu’on se fait justice soi meme.si les parents du gendarme s’etait fais justice affaire classée.

  • la corruption de la justice s est une realité.en voila une preuve

    • Rappelez-vous la Mercedès tueuse. Encore une histoire de voiture conduite par un Libanais dans un pays qu’on appelle le Burkina Faso. Où est notre intégrité ? Derrière l’argent se cache bien quelqu’un qu’on appelle le Diable.

  • Le GSP ne peut qu’etre confus et ce, à juste titre car c’est le meme Procureur qui s’étonne de cette absence qui a, non seulement délivré un mandat de dépot contre Hage qui lui a acccordé sa liberté de mouvement à Hage. Et comme Hage ne parle pas terriblement bien le français, comment pouvait-il savoir que le jour de l’audience, il devait se rendre à la MACB pour une pseudo arrestation et etre conduit au palais ? il a compris à sa manière, juste un acte de présence de sa part et hop on remonte dans le véhicule jusqu’au prochain homicide involontaire. Le Liban et son fric tiennent le swstème de ce pays. Combien de voitures, de villas et de liasses d’argent ces Libanais ont distribué à la nomenclatura politico-judicio-économico-............... Ajoutez vous meme les autres domaines d’activités. Poufffff. A l’heure du bilan, on sen rendra tous compte, nous Burkinabé, pour combien, nous avons bradé notre pays pour des broutilles. Tel ce Roi qui, pendant l’esclavage, a livré une bonne partie de ses bras valides et de son Territoire pour un miroir ; rien que pour permettre à sa fille de se mirer. NE RECLAMEZ SURTOUT PAS JUSTICE CAR SI PROCES IL YAVAIT, TOUS LES 16 millions de burkinabé devraient aller en prison. Et qui garderait qui ?

    • ah cè inadmissible cela. moi je pense que la population doit se soulever contre ces tueurs ambulants que sont les libanais. Ils se croient tout permis dans ce pays mais il faut savoir les arreter et maintenant. combien de libanais ont fauché mortellement des personnes dans leur excès de vitesse sans rien craindre de notre justice. corruption aidant quoi. Il faut voir leur cas dès maintenant car en plus de sur expoiter nos compatriotes qui travaillent avec eux sans pouvoir sortir de leur pauvreté un jour, ils se paient le luxe de rouler en grosse carosse pour montrer qu’ils sont pas petis, mais je pense que le gendarme fauché sera le dernier à compter d’aujourd’hui sinon..... ngawwww

    • Ne tombe pas dans le petit racisme des pauvres.Je suis Burkinabè depuis 1000 ans comme toi je sais faire la part des choses.

  • Moi je pari qu’il a déjà quitté le pays.

  • Les magistrats ont paralysé le système judiciaire Bukinabé il ya de cela une année parce qu’un militaire refusait d’aller en prison.
    Si ce même appareil judiciaire existe je crois qu’il va réagir avec cette disparition miraculeuse de ce libanais, sinon se sera une justice à double vitesse et le peuple vous jugera. Pauvre gendarme......

  • RIP mon parent Kohoun ! Dieu ne laissera pas cette affaire impunie ! Tôt ou tard le sieur HAGE Pierre devra répondre ! Rien que par respect pour la famille endeuillée il devrait se présenter à l’audience (même si c’est pour faire du cinéma là-bas ! pfff) Justice burkinabé, avec çà là vous ne voulez pas que les gens se font justice par eux-mêmes !!! vous serez surpris d’être étonnés ici dans ce pays vendu là ! tout va finir vous tomberez tous, bandes d’autorités corrompues que vous êtes !

  • comment un procureur peut s’étonner de l’absence d’un prévenu lors d’une audiance si ce n’est que de la comédie ? Oui le prévenu n’était pas là le 12 octobre 2012 mais qu’est le procureur a fait à la date du 17 octobre por se rattraper. je crois que les gendarmes sauront mettre la pression nécessaire pour que justice soit rendue à leur collègue meme ca implique un HAGE. un criminel ne saurait avoir plus de droits que la victime. Le PM à travers son ministre de la justice a l’occasion de nous montrer son engagement à faire respecter la loi quleques soient ses entrées et ses sorties dans le cercle du pouvoir

    • vraiment on sait plus quoi dire dans ce pays là. C’est du laissé aller seulement. comment est ce possible qu’un présumé coupable puisse disparaitre dans la nature sans que les autorités de la justice ne s’en rendent compte. Ou il était en garde à vu ou en liberté provisoire, il peut pas disparitre comme ça. s’il est hors du pays c’est que la justice burkinabé est aussi hors du pays. Et comment ça on veut toujours avancer. Pauvre Esaïe de toutes les façons Dieu seul rendra justice à ton cas. Tous les complices de cette dissipation paieront au centuple leur complicité

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés