Orphelinat de Loumbila : 17 millions FCFA collectés au cours d’une soirée

mardi 16 octobre 2012 à 09h35min

Pour étendre et équiper la pouponnière de l’Orphelinat Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Loumbila, les sœurs de l’Eau Vive ont besoin de 75 millions de francs CFA. Après avoir lancé l’opération de souscription, elles sont organisé le samedi 6 octobre dernier à Ouagadougou un diner gala au cours duquel elles ont collecté 17 300 000 FCFA.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Orphelinat de Loumbila : 17 millions FCFA collectés au cours d’une soirée

« Je ne m’attendais pas à autant de somme ce soir », a dit toute émue sœur Pascaline Ouédraogo, directrice de l’Orphelinat de Loumbila. Bien surprenants pour la première responsable de la maison qui accueille des enfants abandonnés par leurs parents, les 17 300 000 FCFA restent cependant très en-deça des attentes de la structure. Créé en 1995, l’Orphelinat de Loumbila a accueilli à nos jours 447 enfants et porté assistance aux familles de près de 600 autres. « Nous touchons actuellement nos limites en ce qui concerne la prise en charge des nourrissons », a indiqué la sœur directrice. D’où la nécessité selon elle d’étendre et d’équiper la pouponnière, dont les Engagements nationaux ont réalisé un bâtiment, qui a une capacité d’accueil de 10 nourrissons. « Si nous arrivons à étendre la pouponnière, nous pourrons accueillir une quarantaine de nourrissons », a vivement souhaité la sœur Pascaline Ouédraogo. « Nous sommes souvent obligés de refuser l’accueil à certains nourrissons parce que nous ne sommes pas aux normes exigées par le Ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale », a-t-elle déploré.

En légitime porte-voix de l’orphelinat, le parrain de la soirée, André Bayala, directeur général de la Société nationale d’assurance et de réassurance (Sonar), a appelé à soutenir la structure. « L’orphelinat Sainte Thérèse, victime de son succès, croule sous les demandes de nourrissons abandonnés et ne peut, pour l’instant, en accueillir que 10. Il faut donc impérativement agrandir la pouponnière et la mettre aux normes afin de satisfaire dans une relative dignité les légitimes attentes des enfants », a-t-il indiqué. Selon des estimations, la réalisation du projet nécessite 75 millions de francs CFA.

Au cours de la soirée, les participants ont laissé parler leur cœur. Le ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale, Clémence Traoré, a contribué à hauteur de 500 mille francs CFA tandis que son homologue de la Promotion de la femme, Nestorine Sangaré en a donné 200 mille francs CFA et la Sonar a contribué à 1 million de francs CFA. Au total 17 300 000 ont été collectés au cours de la soirée. Le budget n’étant pas clos, les contributions restent ouvertes afin que tous ceux qui veulent aider à la prise en charge des enfants abandonnés puissent le faire. « Nous acceptons toutes les contributions. Peu importe le montant », a indiqué Ibrahim Hema, représentant de l’Association des amis de l’Orphelinat de Loumbila.

La soirée, animée par Alif Naba ambassadeur de bonne volonté de l’orphelinat, Mawndoé et Moïses Muntanga a été l’occasion pour beaucoup de laisser parler leur cœur.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés