Journée mondiale des personnes âgées : Les vieillards sont dans les oubliettes

mercredi 3 octobre 2012 à 23h08min

« Chaque jour on entend à la télé et à la radio, le droit des femmes et le droit des enfants. Mais jamais le droit des vieux. Avant, les personnes âgées ne dormaient pas la nuit parce qu’ils faisaient tout pour trouver des solutions aux problèmes des enfants. Mais maintenant, ces personnes ne dorment pas parce qu’ils ne se retrouvent plus. », Ces propos ont été délivrés en présence du professeur Albert Ouédraogo, ministre des Droits humains et de la Promotion civique lors d’une de ses tournées. Vrai ou faux, on ne saurait le dire. Mais la morosité des actions au profit des personnes âgées est certaine. Pour preuve, le 1er octobre, journée mondiale des personnes âgées est passé sous silence, sans tapage et sans geste majeur. A contrario du 8 mars journée mondiale de la femme et des journées dédiées à la jeunesse et aux enfants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée mondiale des personnes âgées : Les vieillards sont dans les oubliettes

Les conditions des personnes du troisième âge sont de plus en plus vulnérables dans notre pays alors que les regards se détournent d’eux. Au niveau national et familial on ne se souvient plus d’eux que dans les instants particuliers. Dans nombres de famille, on ne prend soin du vieux et de la vielle que quand il est malade. Sinon pour le reste on circule tranquillement. L’Etat n’eut été l’éprouvante épreuve de 2011 qu’a connue notre pays avait aussi fini par les oublier. Dans ces conditions, ils n’y a plus que les « boites de garibou », la rue, les cabarets, maquis… pour les plus nantis qui s’occupent d’eux avant que la famille ne vienne pomper leurs disparitions.

Et pourtant, du fait de leur âge et de l’ensemble des facteurs psychique et physique qui amenuisent forcement leur capacité à se battre et même à assurer souvent leur propreté corporelle ces personnes méritent une attention particulière. D’autant plus que la régression mentale les ramène à la dépendance humaine des premiers jours. Dans les villages et villes des vieux passent pour être des sorciers et des sorcières à bannir ou à éviter. Il est donc temps de redresser l’image de la personne âgée dans notre société. En quête d’identité et de citoyenneté, il serait judicieux pour le Burkina d’exploiter au maximum ces personnes du troisième âge.

A titre d’exemple aux maisons de la promotion de la femme et de la jeunesse on pourrait ajouter celles des vieillards. Là, des personnes de tous bords pourraient se ressourcer et bénéficier de « prise en charge à moins frais ». Du même coup et par la grâce des vieux éclairés on mettra des embûches sur la route des marabouts et charlatans qui narguent et engrangent des millions sur le dos des milliers de femmes et d’hommes. Être vieux, on y échappera peut-être pas.

Ousséni BANCE

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 octobre 2012 à 09:55
    En réponse à : Journée mondiale des personnes âgées : Les vieillards sont dans les oubliettes

    Quid de la maison des retraités à Gounghin qui existe depuis longtemps ?
    Il serait peut-être temps d’arrêter de bassiner le peuple tous les jours avec journée mondiale de ceci, journée mondiale de cela... Il faudrait se contenter de 5 ou 6 journées dans l’année dont les thèmes sont très importants pour le peuple burkinabè et mettre en sourdine le reste de moindre importance pour nous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés