Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

jeudi 20 septembre 2012 à 22h27min

Au cours du point de presse du gouvernement tenu, le 20 septembre 2012, à Ouagadougou, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, s’est prononcé sur certains sujets d’actualité. La démission de l’ambassadeur du Burkina Faso à Paris, l’actualité électorale et la médiation burkinabè au Mali ont, entre autres, fait l’objet des échanges.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

Selon le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernent, Alain Edouard Traoré, il est avéré que l’ambassadeur Joseph Paré à Paris a déposé une lettre de démission. Mais le ministre Traoré a tenu à préciser que le dépôt de la lettre de démission ne signifie pas que l’ambassadeur est coupable de quoi que ce soit. « Sa culpabilité, c’est la justice qui va l’établir », a expliqué le ministre, porte-parole du gouvernement. Pour Alain Edouard Traoré, il ne faut pas faire des amalgames,entre la justice et l’ASCE. Cette structure fait un travail d’inspection, d’investigation et cette structure ne peut pas condamner une personne du point de vue républicain.

L’ASCE, selon toujours le ministre, se charge de produire des rapports et les soumet au Premier ministre, après quoi, des institutions de l’Etat sont utilisées pour pouvoir rendre justice. « Toute lutte contre la corruption qui ne respecterait pas ces procédures peut être contre productive », a affirmé Alain Edouard Traoré. Au sujet de l’éventuelle démission d’un autre ambassadeur épinglé dans les rapports de l’ASCE, le ministre de la Communication a indiqué ne pas pouvoir le confirmer, car ne disposant pas d’autres informations.

« Ce qui est sûr, le Premier ministre a demandé a l’ASCE de lui fournir, dans un délai de 10 jours, la liste des personnes identifiées dans tous les rapports, comme responsables de fautes lourdes », a affirmé le ministre. Pour lui, il est de la responsabilité du gouvernement et du Premier ministre de dire que même si les personnes citées ne sont pas encore coupables, on peut les décharger de leur mission. Le Premier ministre n’a pas à attendre que la justice condamne avant de décharger quelqu’un. Et le porte-parole du gouvernement de rappeler qu’au 8e point des engagements pris par le Premier ministre pour lutter contre la corruption au Burkina, celui-ci n’exige rien à la justice, mais souhaite plutôt un traitement diligent par la justice des dossiers de mauvaise gestion.

« Je pense que nous sommes dans une démarche, somme toute, responsable, cadencée et très cohérente, qui marque à la fois la volonté, l’engagement, mais le sens de responsabilité qui sied en la matière. Et cela, il faut s’en féliciter », a laissé entendre le ministre Traoré.

Le ton est donné

De son avis, on a longtemps accusé le gouvernement de n’avoir rien fait ou de ne rien faire, en matière de lutte contre la corruption. Mais le porte-voix du gouvernement pense que le ton est maintenant donné à travers le message du Premier ministre. Pour lui, il faut accompagner le mouvement initié par le chef du gouvernement de traquer la corruption et la mal gouvernance au Burkina. Mais, a averti le ministre : « autant nous devons lutter contre la corruption, autant nous ne devons pas faire des accusations faciles ». Car, si les accusations ne sont pas avérées, cela crée d’autres types de problèmes, comme la possibilité donnée à une personne déclarée par la suite innocente, par rapport à des allégations, de poursuivre l’Etat. D’où la nécessité de ne pas donner l’impression d’une chasse aux sorcières ou d’une démarche intégriste.

Concernant certaines sociétés citées dans le rapport de l’ASCE, Alain Edouard Traoré a indiqué que la réflexion est en train d’être menée, par rapport à leur sort. Parce qu’étant dans un Etat de droit, il faut sanctionner, en fonction d’une loi qui existe. Mais quand cette loi n’existe pas, il faut trouver de nouvelles dispositions, legales, selon le ministre. « Nous sommes en train de trouver des solutions à cette pléthore de sociétés qui exécutent mal les marchés publics, qui font du mauvais travail ou qui sont aussi des acteurs de la corruption dans notre pays. Et cela est aussi un élément d’engagement », a déclaré le ministre, porte-parole du gouvernement.

L’autre point de l’actualité a concerné la demande de report, par 17 partis politiques de l’opposition, des élections municipales et législatives couplées du 2 décembre prochain et les risques de crises postélectorales. « Il y a 17 partis politiques qui ont demandé le report. Il y en a combien qui n’ont pas demandé cela ? Il y a 17 qui évoquent une crise postélectorale. Il y a combien d’autres qui n’ont rien dit », s’est interrogé Alain Edouard Traoré.

Dans une dynamique de préparation des élections couplées

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a d’ailleurs annoncé une rencontre pour le 2 octobre 2012, entre le Premier ministre et l’ensemble de la classe politique au sujet des prochaines élections couplées. M. Traoré pense qu’au cours de cette rencontre, il y aura plus de clarté et la marche à suivre sera décidée. « Mais pour notre part, nous sommes dans une dynamique de préparation des élections, pour le 2 décembre et l’agenda du gouvernement est cadencé à cette date », a confié Alain Edouard Traoré. Il a d’ailleurs rappelé que le 17 septembre dernier, le Premier ministre, accompagné du ministre de l’Economie et des Finances, celui en charge de l’Administration du territoire et lui-même de la Communication, a rencontré le président de la Commission électorale nationale indépendance (CENI) pour échanger sur la préparation des élections.

Le ministre a révélé qu’au cours de cette rencontre, le Premier ministre a fait le point de l’enrôlement biométrique et la situation des inscrits, de l’opération de réception des candidatures et des mesures administratives spécifiques que le gouvernement devra éventuellement prendre pour accompagner le processus. Selon le ministre Traoré, il a été aussi question de l’acquisition du matériel électoral et du financement des élections. Le porte-parole du gouvernement a assuré qu’entre le Premier ministre et le Président de la CENI, le consensus est établi sur la tenue des élections le 2 décembre 2012 et c’est dans cette dynamique que le conseil des ministres du 12 septembre dernier a adopté les décrets concernant les campagnes électorales, pour les municipales et les législatives.

Une des préoccupations a porté sur les candidatures aux législatives du Premier ministre et de certains membres du gouvernement, dont le ministre de la Communication, lui-même, avec le risque de voir ces derniers être juges et parties. Pour ce dernier, il n’y a aucun problème. « Le Premier ministre n’est ni juge, ni partie dans quoi que ce soit », a-t-il martelé avant d’argumenter que ce dernier est candidat au titre d’un parti politique et qu’en la matière, aucune disposition de la loi n’empêche le premier ministre et les membres du gouvernement d’être candidats à une élection. Toujours dans le cadre de ces candidatures, des manifestations violentes ont eu lieu à Tougan dans la province du Sourou, avec à la clé des blessés et une destruction de biens privés. Le ministre Traoré a fustigé le comportement de certains citoyens qui, à son avis, n’ont pas encore compris la politique qui est un sacerdoce. Il a indiqué que le ministère en charge de la Sécurité a pris ses responsabilités, face à la situation.

Au sujet d’une certaine divergence de vue entre le président du Faso, médiateur dans la crise malienne et le président de la CEDEAO, Alassane Ouattara, Alain Edouard Traoré a rassuré qu’il n’en est rien. Selon lui, les rôles sont différents et aux différents sommets de l’institution d’intégration sous-régionale, la médiation du président du Faso a toujours été saluée. Et de déclarer que le voyage du président du Faso en France est un signe : « c’est parce qu’on accorde une certaine crédibilité à cette médiation que l’on reçoit le président du Faso a l’Elysée pour s’enquérir de sa vision par rapport à la situation malienne… C’est pourquoi, j’appelle d’aller au-delà de ce qui se dit, qui n’est pas forcement vrai », a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Gabriel SAMA

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 septembre 2012 à 23:04, par enseignant
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    je suis sure d’une chose, ce pauvre ambassadeur doit etre innocent. Il a du être trompé par ses collaborateurs qui n’ont pas joué franc jeu avec lui. Pourquoi ce phénomène est t-il récurrent aux prof d’université ? On a l’impression que ces pédagogues sont trop naïf quand ils occupent des postes ministériels, ils ne sont pas trop regardant sur les aspects financiers et pendant ce temps leur DAF collaborateurs et comptables se sucrent pour qu’un jour ils récoltent les peaux cassés. Il semble d’ailleurs que chez Nestorine certaines personne commencent déja à exploiter sa naïveté pour ce sucré impunémént. Un conseil pour vous les profs, restez à l’université et éviter d’intégrer des milieux qui ne vous sont pas familiers.e

    • Le 21 septembre 2012 à 17:47
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      non, les profs d’ universite , eux aussi veulent appliquer leurs idees. Autrement, ils veulent aussi controler le pouvoir d’etat et ameliorer aussi leur quotidien, soyons francs. Ce qu’ il leur reste a faire, c’est d’ etudier la comptabilite, les finances, ou la gestion pour ne pas se laisser rouler dans la farine. Moi par exemple, je suis prof da l’ UO et en plus j’ai prepare un DUT en finance compta. Si je devenais ministre, tu vas faire comment comement pour me rouler ? Sinon la ou je suis d’accord avec toi, c’est qu’ on dirait que les docteurs et l’ ambassade du BF en France, ca ne marche pas bien. : Dr. Mathias Some, vire. Dr. Theophile Balima, vire, Dr. Joseph Pare, demissionne ou vire, meme resultat(=il a perdu son poste et ne le retrouvera plus jamais.)

      • Le 22 septembre 2012 à 02:38
        En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

        En te lisant tu ne peux pas être enseignant d’université pour la simple raison que ton niveau de raisonnement ne dépasse pas celui qui est au secondaire et je m’explique.Ainsi selon toi le professeur Paré s’est fait roulé dans la farine parcequ’il ne maîtrise pas sûrement la compta.C’est à ne rien comprendre de la fonction d’un ministre mais comme tu t’y prépares,je te souhaite d’être un jour nommé ministre et tu verras que si tu t’entoures de mauvais collaborateurs tu seras enfariné malgré ta formation complémentaire de DUT.Ensuite tu avances que les docteurs se font chaque fois virés à l’ambassade de France.Là aussi tu racontes des absurdités,ce ne sont pas des fonctions à vie,par contre leur poste à vie c’est l’enseignement

  • Le 20 septembre 2012 à 23:08, par Un ancien du RSP
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Encore SIDWAYA qui édulcore cette mise au point du gouvernement. Quand est-il de la question concernant les armes qui ont transité par le faso pour le nord mali, le sinistre à répondu que c’était du délire. J’espère qu’il se souviendra du Libéria et de la Sierra Leonne où des armes ont belles et bien transitées par le Faso pour Charles Taylors et le RUF. Blaise en sait quelque chose vue qu’il a été ménacé par les USA. J’étais de ceux qui ont assuré le transport des armes, L’ECOMOG en sait d’avantage. Bandes de menteurs

  • Le 21 septembre 2012 à 01:34, par Michel15
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Donc le gouvernement burkinabe qui il veut en se fondant sur des accusations...Donc pour un rien tu te voi parachuter....donc si tu prouves ton innocence c’est toujours toi le perdant puisque les journalistes auront fini de salir ton nom dans les medias et on sait tres bien comment wagalai critique....Pauvre Pare il etait dans l’encien gouvernement dechu et en essayant de poursuivre sa carriere a ete sacrifier pour l’intérêt personnel de certains. Pleaz ne detruiser pas le pays prenez soin de bien rereflechir a vos décisions car c’est tous qui payeront les pots casses...Sa n’arrive pas qu’aux autres mais pensez a vous egalement a votre famille et vos proche qui vous on en estime...LE MAL ENGENDRERA LE MAL donc trouver une autre solution aux reglements de compte....

    • Le 21 septembre 2012 à 12:10
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      michel15 avec des raisonnements pareils comment on peut lutter contre la corruption les détournements dans ce pays ? on vole on pille au vu et au su de tout le monde mais quand un se fait prendre,toute sa famille,ses amis ses collègues se lèvent pour dire que le truand est blanc comme neige. c’est insupportable. si tu as mangé avec lui,c’est ton affaire mais il doit rendre compte comme d’autres à venir. inch allah. assez nargué le peuple,ça suffit

      • Le 21 septembre 2012 à 13:36, par Michel15
        En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

        Mr mon raisonement est assez clair et explicite pour que vous comprenez. Je pense quil faut pas confondre couper des tetes de certains pour ses prpres intérêts et combattre la corruption. Il ya bien des mains qui se cache en bas de sa mais nous le saurons aussi tot ou tard. Si on doit commencer par lutter contre la corruption et la mal gouvernance il ya des dossiers plus urgent que de s’attaquer a des gens qui établisse leur carrière. VOUS OUBLIEZ DES GENS QUI ONT FETE LEUR MILLIARDS DANS CE PAYS POUR VOUS ATTAQUER A DES HONNETES PERSONES ? LE PEUPLE EST PEUT ETRE ANALPHABETE OU AVEUGLE MAIS PAS BETE. Quand meme Pare il a ete debarquer doublement en moins de 2ans comment vous expliquer sa ? jai de lestime pour lui et je me met a sa place je pense que c ce que vous devriez faire car sa n"arive pas qu’aux autres Mr. POURQUOI TUER LA POULE DANS LOEUF ?? Et a qui benefici ces règlements de compte ?? on verra bien la suite...mais sa sent tres mauvais pour les prochains jours au Bf....

  • Le 21 septembre 2012 à 06:11, par Atrap Le Moize.
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    J’apprecierais que ce ministre arrete de se placer directement derriere les personnes s’adressant aux cameras lorsque celles ci sont interviewees. Je trouve cela ridicule. Les actions posees faisant l’objet du reportage doivent etre desinteresees.

  • Le 21 septembre 2012 à 06:45
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Alors le Président du Faso est allé s’expliqué à un autre Président ? C’est vraiment mince. Bref c’est votre problème.

  • Le 21 septembre 2012 à 08:08, par le riche
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Je propose qu’on fasse table rase sur le passé en matière de corruption. On pourrait faire ensuite un genre "réconciliation nationale" pour se pardonner, s’entendre sur un minimum et repartir sur de nouvelles bases. N’oubliez pas que Blaise a hérité d’un régime d’exception qu’il a lui même dirigé pendant 4 ans avant de passer dans le processus démocratique. Au regard de ce passé, il est difficile de se lancer aujourd’hui dans une lutte active contre les corrompus ou corrupteurs sans faire de la chasse aux sorcières. Pourtant chasse aux sorcières = risque d’instabilité. En ayant le courage de se parler, de se pardonnant mutuellement, corrompus et corrupteurs ou potentiels corrompus ou corrupteurs s’engageront à être cleaned pour les années à venir sous une présidence encore renforcée de Blaise.

    • Le 21 septembre 2012 à 09:28
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      CA JAMAIS, alors là mon type tu cherche à me provoquer. Ils ont diné tout l’argent du pays et tu veux qu’on reparte comment. Tu crois que les partenaires financiers vont accepter une telle injure ? Reviens sur le sol. Même Luc Adolphe Tia devra rendre des comptes pour montrer pates blanches. Pour Blaise, lui il va devoir demander une nouvelle fois pardon en remboursant tous les sous.

    • Le 21 septembre 2012 à 09:38, par YORO
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      Le Riche, là vous êtes à côté de la plaque. Il faudra innocenter certains, culpabiliser d’autres, selon les cas. Sinon comment faire table rase de la sorte ? Et repartir sur quelles bases ? Ce sera utopique de prétendre vouloir éradiquer la corruption dans nos Etats ; à la limite, l’amoindrir parce qu’avec les actions entreprises, si elles vont jusqu’au bout, corrupteurs, corrompus et autres apprentis dans ce sens, tireront peut être leçon !

    • Le 21 septembre 2012 à 09:42, par Billy de New York
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      Pour etre pardonne, il faut d abord avouer la faute. C est ce que la famille de Norbert Zongo et ses compagnons demandait. Si tous ceux qui ont vole des milliards laisser a leurs enfants avant de mourir peuvent avouer que c est notre argent ils ont vole (ils doivent l avouer publiquement comment pendant les TPR), alors le peuple peut pardonner. Tant qu une faute (ou un crime de sange ou economique) n est pas avouee, on ne peut pas pardonner.

    • Le 21 septembre 2012 à 10:32
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      Mr Le riche,je ne partage pas votre point de vue. Car ça sera également facile d’accepter chaque fois les tords crées et demander pardon par la suite. Dr Lee, avait souligné le fait que " au nom du pardon, on propage toujours le mal" puisque ça sera la même logique toujours. On commet des fautes, et ensuite on vient demander pardon pour se blanchir. Comme c’est accepter et tolérer, tout monde suit le même repère. Je pense qu’à un certain moment, il faut punir, sevir. C’est aussi une voie efficace lorsqu’on cherche une solution radicale à des des dérapages chroniques." l’erreur est humaine dit-on, mais persister dans l’erreur est diabolique.

  • Le 21 septembre 2012 à 08:31, par team
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Hiéé djesse il es deja disculpé coe adama bigtogo. Paré tu seras blanchi et présenté au peuple

  • Le 21 septembre 2012 à 09:28
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    CA JAMAIS, alors là mon type tu cherche à me provoquer. Ils ont diné tout l’argent du pays et tu veux qu’on reparte comment. Tu crois que les partenaires financiers vont accepter une telle injure ? Reviens sur le sol. Même Luc Adolphe Tia devra rendre des comptes pour montrer pates blanches. Pour Blaise, lui il va devoir demander une nouvelle fois pardon en remboursant tous les sous.

  • Le 21 septembre 2012 à 09:38, par YORO
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Le Riche, là vous êtes à côté de la plaque. Il faudra innocenter certains, culpabiliser d’autres, selon les cas. Sinon comment faire table rase de la sorte ? Et repartir sur quelles bases ? Ce sera utopique de prétendre vouloir éradiquer la corruption dans nos Etats ; à la limite, l’amoindrir parce qu’avec les actions entreprises, si elles vont jusqu’au bout, corrupteurs, corrompus et autres apprentis dans ce sens, tireront peut être leçon !

  • Le 21 septembre 2012 à 09:42, par Billy de New York
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Pour etre pardonne, il faut d abord avouer la faute. C est ce que la famille de Norbert Zongo et ses compagnons demandait. Si tous ceux qui ont vole des milliards laisser a leurs enfants avant de mourir peuvent avouer que c est notre argent ils ont vole (ils doivent l avouer publiquement comment pendant les TPR), alors le peuple peut pardonner. Tant qu une faute (ou un crime de sange ou economique) n est pas avouee, on ne peut pas pardonner.

  • Le 21 septembre 2012 à 09:51
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Merci pour l’info mais laisse les se chatouiller pour rire.Le jour viendra où chacun répondra de ses forfaits,si ce n’est pas ici bas,ça sera devant le bon Dieu

  • Le 21 septembre 2012 à 10:15, par Kiléa
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Malheureusement certains frères burkinabé qui n’aiment pas l’Homme Joseph Paré le condamnent déjà en pensée et en parole

  • Le 21 septembre 2012 à 10:32
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Mr Le riche,je ne partage pas votre point de vue. Car ça sera également facile d’accepter chaque fois les tords crées et demander pardon par la suite. Dr Lee, avait souligné le fait que " au nom du pardon, on propage toujours le mal" puisque ça sera la même logique toujours. On commet des fautes, et ensuite on vient demander pardon pour se blanchir. Comme c’est accepter et tolérer, tout monde suit le même repère. Je pense qu’à un certain moment, il faut punir, sevir. C’est aussi une voie efficace lorsqu’on cherche une solution radicale à des des dérapages chroniques." l’erreur est humaine dit-on, mais persister dans l’erreur est diabolique.

  • Le 21 septembre 2012 à 10:48, par un médecin en privé
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    ’on reçoit le président du faso a l’élysée pour...’ quel honneur ! jai vraiment pitié pour vous !

  • Le 21 septembre 2012 à 12:10
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    michel15 avec des raisonnements pareils comment on peut lutter contre la corruption les détournements dans ce pays ? on vole on pille au vu et au su de tout le monde mais quand un se fait prendre,toute sa famille,ses amis ses collègues se lèvent pour dire que le truand est blanc comme neige. c’est insupportable. si tu as mangé avec lui,c’est ton affaire mais il doit rendre compte comme d’autres à venir. inch allah. assez nargué le peuple,ça suffit

    • Le 21 septembre 2012 à 13:36, par Michel15
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      Mr mon raisonement est assez clair et explicite pour que vous comprenez. Je pense quil faut pas confondre couper des tetes de certains pour ses prpres intérêts et combattre la corruption. Il ya bien des mains qui se cache en bas de sa mais nous le saurons aussi tot ou tard. Si on doit commencer par lutter contre la corruption et la mal gouvernance il ya des dossiers plus urgent que de s’attaquer a des gens qui établisse leur carrière. VOUS OUBLIEZ DES GENS QUI ONT FETE LEUR MILLIARDS DANS CE PAYS POUR VOUS ATTAQUER A DES HONNETES PERSONES ? LE PEUPLE EST PEUT ETRE ANALPHABETE OU AVEUGLE MAIS PAS BETE. Quand meme Pare il a ete debarquer doublement en moins de 2ans comment vous expliquer sa ? jai de lestime pour lui et je me met a sa place je pense que c ce que vous devriez faire car sa n"arive pas qu’aux autres Mr. POURQUOI TUER LA POULE DANS LOEUF ?? Et a qui benefici ces règlements de compte ?? on verra bien la suite...mais sa sent tres mauvais pour les prochains jours au Bf....

  • Le 21 septembre 2012 à 13:36, par Michel15
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Mr mon raisonement est assez clair et explicite pour que vous comprenez. Je pense quil faut pas confondre couper des tetes de certains pour ses prpres intérêts et combattre la corruption. Il ya bien des mains qui se cache en bas de sa mais nous le saurons aussi tot ou tard. Si on doit commencer par lutter contre la corruption et la mal gouvernance il ya des dossiers plus urgent que de s’attaquer a des gens qui établisse leur carrière. VOUS OUBLIEZ DES GENS QUI ONT FETE LEUR MILLIARDS DANS CE PAYS POUR VOUS ATTAQUER A DES HONNETES PERSONES ? LE PEUPLE EST PEUT ETRE ANALPHABETE OU AVEUGLE MAIS PAS BETE. Quand meme Pare il a ete debarquer doublement en moins de 2ans comment vous expliquer sa ? jai de lestime pour lui et je me met a sa place je pense que c ce que vous devriez faire car sa n"arive pas qu’aux autres Mr. POURQUOI TUER LA POULE DANS LOEUF ?? Et a qui benefici ces règlements de compte ?? on verra bien la suite...mais sa sent tres mauvais pour les prochains jours au Bf....

  • Le 21 septembre 2012 à 14:21, par IcomeIcare
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Nous sommes amis. Mais je déplore la manière, fut-il ministre et porte parole, de présenter les événements. Il joue avec beaucoup trop de zèle ou de passion la pièce tant et si bien que l’on croirait qu’il porte la robe noir de l’avocat. Ton rôle n’est pas de convaincre les téléspectateurs mais plutôt de leur apporter la version officielle d’une information. Tout le reste me paraît de la gesticullation proche du cocorico.

    • Le 21 septembre 2012 à 18:56, par Révolté
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      Entre nous, entre Paré (Ex-Excellence) et Guiro qui est plus présumé coupable ? qui a un nom directement inscrit dans un rapport ASCE ? etc. etc. Si on commence à disculpé les gens dans des tournures de phrases en français tous les soupçons de farces aux yeux des citoyens vont se confirmer bientôt. Après on va obliger l’ASCE à dire qu’il se sont trompé !!! On vous regarde.

      • Le 22 septembre 2012 à 14:52, par Quelqu’un
        En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

        Rien ne prouve aussi que l’asce n’a pas fait d’erreur dans son travail qu’elle peine à reconnaître publiquement raison pour laquelle Paré aurait décidé de se battre afin que la verité et son honneur soient rétablis. Les jours prochains nous en diront d’avantage et cependant nous le peuple devons éviter de croire à tout ce qu’on nous montre ( ex rapport de l’asce) car bien de vilaines choses ont lieu en coulisses et vous serez un jour déçu par l’hypocrisie de ces gens désirant lutter contre la corruption sans pour autant enlever la poutre qui est dans leurs oeils gauches respectifs....

  • Le 21 septembre 2012 à 17:35, par kassoum
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    moi je pense qu’une seul main ne peut pas ramassé la farine.si Blaise est allé voir son homologue Hollande il a peut etre raison.arretons de critiquer la diplomatie apportons leur nos ideo pour sortir nos frere de la crise.

  • Le 21 septembre 2012 à 17:47
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    non, les profs d’ universite , eux aussi veulent appliquer leurs idees. Autrement, ils veulent aussi controler le pouvoir d’etat et ameliorer aussi leur quotidien, soyons francs. Ce qu’ il leur reste a faire, c’est d’ etudier la comptabilite, les finances, ou la gestion pour ne pas se laisser rouler dans la farine. Moi par exemple, je suis prof da l’ UO et en plus j’ai prepare un DUT en finance compta. Si je devenais ministre, tu vas faire comment comement pour me rouler ? Sinon la ou je suis d’accord avec toi, c’est qu’ on dirait que les docteurs et l’ ambassade du BF en France, ca ne marche pas bien. : Dr. Mathias Some, vire. Dr. Theophile Balima, vire, Dr. Joseph Pare, demissionne ou vire, meme resultat(=il a perdu son poste et ne le retrouvera plus jamais.)

    • Le 22 septembre 2012 à 02:38
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      En te lisant tu ne peux pas être enseignant d’université pour la simple raison que ton niveau de raisonnement ne dépasse pas celui qui est au secondaire et je m’explique.Ainsi selon toi le professeur Paré s’est fait roulé dans la farine parcequ’il ne maîtrise pas sûrement la compta.C’est à ne rien comprendre de la fonction d’un ministre mais comme tu t’y prépares,je te souhaite d’être un jour nommé ministre et tu verras que si tu t’entoures de mauvais collaborateurs tu seras enfariné malgré ta formation complémentaire de DUT.Ensuite tu avances que les docteurs se font chaque fois virés à l’ambassade de France.Là aussi tu racontes des absurdités,ce ne sont pas des fonctions à vie,par contre leur poste à vie c’est l’enseignement

  • Le 21 septembre 2012 à 18:56
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Enseignant, tu penses que les profs et autres intellectuels de haut vol sont naïfs et tombent dans lespièges de financiers sans fois ni lois. Alors, détrompe toi car personne ne vient plus en politique pour appliquer ses nobles idées comme vous semblez le croire. C’est la course à l’enrichissement illicite et rapide pour tout ce beau monde. La preuve, c’est la déliquescence de l’université, de nos écoles et de nos hôpitaux dépuis tout ce temps que ces intellectuels en ont été à leurs têtes pour promouvoirs leurs idées savantes. Personne n’est dupe et personne ne trompe personne. Pour s’en convaincre, exigeons l’adoption de la loi sur l’enrichissement illicite (délit d’apparence) et au grand jour, des anges se revéleront être en réalité de véritables démons affameurs de veuves et d’orphélins. Pour le moment, laissons une pétite marge de manoeuvre aux corps de contrôle, et les choses se préciséront

  • Le 21 septembre 2012 à 18:56, par Révolté
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Entre nous, entre Paré (Ex-Excellence) et Guiro qui est plus présumé coupable ? qui a un nom directement inscrit dans un rapport ASCE ? etc. etc. Si on commence à disculpé les gens dans des tournures de phrases en français tous les soupçons de farces aux yeux des citoyens vont se confirmer bientôt. Après on va obliger l’ASCE à dire qu’il se sont trompé !!! On vous regarde.

    • Le 22 septembre 2012 à 14:52, par Quelqu’un
      En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

      Rien ne prouve aussi que l’asce n’a pas fait d’erreur dans son travail qu’elle peine à reconnaître publiquement raison pour laquelle Paré aurait décidé de se battre afin que la verité et son honneur soient rétablis. Les jours prochains nous en diront d’avantage et cependant nous le peuple devons éviter de croire à tout ce qu’on nous montre ( ex rapport de l’asce) car bien de vilaines choses ont lieu en coulisses et vous serez un jour déçu par l’hypocrisie de ces gens désirant lutter contre la corruption sans pour autant enlever la poutre qui est dans leurs oeils gauches respectifs....

  • Le 22 septembre 2012 à 02:38
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    En te lisant tu ne peux pas être enseignant d’université pour la simple raison que ton niveau de raisonnement ne dépasse pas celui qui est au secondaire et je m’explique.Ainsi selon toi le professeur Paré s’est fait roulé dans la farine parcequ’il ne maîtrise pas sûrement la compta.C’est à ne rien comprendre de la fonction d’un ministre mais comme tu t’y prépares,je te souhaite d’être un jour nommé ministre et tu verras que si tu t’entoures de mauvais collaborateurs tu seras enfariné malgré ta formation complémentaire de DUT.Ensuite tu avances que les docteurs se font chaque fois virés à l’ambassade de France.Là aussi tu racontes des absurdités,ce ne sont pas des fonctions à vie,par contre leur poste à vie c’est l’enseignement

  • Le 22 septembre 2012 à 14:52, par Quelqu’un
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Rien ne prouve aussi que l’asce n’a pas fait d’erreur dans son travail qu’elle peine à reconnaître publiquement raison pour laquelle Paré aurait décidé de se battre afin que la verité et son honneur soient rétablis. Les jours prochains nous en diront d’avantage et cependant nous le peuple devons éviter de croire à tout ce qu’on nous montre ( ex rapport de l’asce) car bien de vilaines choses ont lieu en coulisses et vous serez un jour déçu par l’hypocrisie de ces gens désirant lutter contre la corruption sans pour autant enlever la poutre qui est dans leurs oeils gauches respectifs....

  • Le 22 septembre 2012 à 16:41, par DOUDOU
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    mon frère c’est ça qui est la vérité comme le disait l’autre....

  • Le 22 septembre 2012 à 23:26, par leveridict
    En réponse à : Alain Edouard Traoré, porte parole du gouvernement : « La démission de l’ambassadeur Paré ne fait pas de lui un coupable »

    Ton ministère a aussi un gros problème la pige de RFI des gens un contrat a été signé et doit être respecter ça c’est une bonne gouvernance chez toi si tu le respecte. on comprend pas pourquoi il faut toujours revendiquer ses droits au Burkina. on parle de paix avec la bouche sans la pratique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés