Accident de la circulation routière à Bobo : Un gendarme trouve la mort sur l’avenue du gouverneur Louveau

mardi 18 septembre 2012 à 23h10min

Sur l’avenue du gouverneur Louveau à Bobo-Dioulasso, un gendarme en stage à l’Ecole nationale de gendarmerie du nom de Isaïe Kohoun a été mortellement fauchée le jeudi 13 septembre 2012. Les faits se sont déroulés à une heure de pointe, peu avant 19 heures 10 minutes, le jeudi 13 septembre 2012. A ce moment précis, un coup de fil d’un riverain du siège régional des Editions Sidwaya, sis avenue du gouverneur Louveau nous annonce  : «  un accident grave vient d’avoir lieu devant votre porte même. Il faut venir vite  ». A notre arrivée, un motocycliste gisait dans une mare de sang, en pleine voie, alors que son téléphone portable n’arrêtait pas de sonner.

Accident de la circulation routière à Bobo : Un gendarme trouve la mort sur l’avenue du gouverneur Louveau

Son décès a été constaté sur place par les sapeurs pompiers venus lui porter secours. Stationnée à quelques mètres dans un état indescriptible, la voiture qui l’a fauché. Sur le bas côté de la route était entassé ce qui reste de la moto. La victime était entourée d’une nuée de badauds médusés et révoltés par ce qui venait de se passer. Les pompistes de la station d’essence située juste en face du lieu de l’accident ont suivi le drame.

Ils ont témoigné avoir vu le jeune homme quitter chez le « colleur » d’à côté et tenter de traverser la voie, en poussant sa moto. C’est en ce moment qu’un « bolide » allant en direction du centre ville l’a percuté de plein fouet. «  ?e choc était tel que la victime a été projeté en l’air. Le conducteur de la voiture a eu le temps de s’arrêter avant qu’il ne retombe au sol », explique un témoin. Un autre témoin, très remonté, n’a jamais pardonné aux gendarmes d’avoir protégé l’automobiliste contre une tentative d’agression de la foule en colère. En effet, le jeune automobiliste est un expatrié travaillant dans une des grandes maisons de distribution de pneumatiques et connu dans les secteurs 5 et 6 comme un chauffard. Il a eu la vie sauve grâce à l’intervention des gendarmes.

Mais ironie du sort, l’identification de la victime a révélé qu’il s’agissait d’un des leurs, un gendarme en stage à l’Ecole nationale de gendarmerie, au camp Ouezzin Coulibaly, du nom de Isaïe Kohoun. Sur les lieux de cet accident, la nouvelle d’un autre accident parvient aux secouristes. Une vieille dame résidant au secteur 25 de Bobo-Dioulasso venait, elle aussi, d’être mortellement fauchée dans la circulation, sur le pont du marigot Kua.

M.T

Sidwaya

Messages

  • "Mais ironie du sort, l’identification de la victime a révélé qu’il s’agissait d’un des leurs, un gendarme en stage à l’Ecole nationale de gendarmerie, au camp Ouezzin Coulibaly, du nom de Isaïe Kohoun" donc si les gendarmes savaient que c’était un des leurs, ils ne devaient plus protégé le chauffeur ? ils devaient le laisser aux mains de la foule ? M.T c’est dommage de réfléchir comme cela

  • Paix a son ame ;que la terre libre du Faso lui soit legere ;Ton promotionnaire depuis le Darfour

  • Je l ai toujours dit et je le repette. Le ministrer des transport doit rendre sa demission.
    J ai á mainte fois fait des proposition, rien. Voici un ministere qui á bcp á faire mais ne fait absolumenet rien. c est triste

    • C’est n’est pas le ministre des transport qui pilote nos vehicules. C’est juste une fuite responsabilité d’accuser chaque fois le gouverneur pour les kaka que nous chions et qui empoissone l’air.
      Chacun doit être son propre gendrame. Soyons responsables et prudents et nous assisterons à moins d’accident.
      Le journal devrait ajouter que ce gendarme est le deuxième gendarmes du camp Kuinuima qui ont perdus la vie par la faute des chauffards qui pullulent nos rues à moins d’une année. c’est quand me^me trop

    • IL est vrai que l’imprudence nous conduit souvent loin, mais le ministère des transports doit y réfléchir fortement.Il faut faut que nous acceptions aussi les forces de maintien de l’ordre quant ils sont entrain de règlementer la circulation. Évitons l’incivisme. Bravo une fois de plus à nos vayants gendarmes et paix à l’âme de leurs collègues.

    • Change de ministre de transports autant que tu veux. Si chacun ne met pas de discipline et d’intelligence dans ce qu’il fait, tant que nous allons nous comporter en irresponsables sur les routes, les accidents continueront malheureusement d’endeuiller des familles.

  • No comment (comme le dit les anglais). Tant qu’on va continuer de vouloir proteger ces soi-disants etrangers (les libanais, surtout) a cause des pots de vin que ceux-ci offrent gracieusement a nos autorités, ces abus vont continuer. Ce chauffard est tres connu a Bobo pour ses courses folles en ville. Et personne ne dit mot. Consequence : un gendarme tué froidement et c’est presque sur que cette affaire sera vite classee. Paix a son ame le pauvre

  • A QUAND LA REGLEMENTATION DE L’EXCES DE VITESSE DANS NOS VILLES ? A QUAND ?

  • Décidement, il y a un problème chez les KOHOUN. Souvenons-nous du KOHOUN abattu par balles par les 02 gendarmes à Bobo pour une histoire banale de drogue et aussi du KOHOUN sapeur pompier noyé en voulant sauver des vies. Vivement que la famille KOHOUN résolve ce problème dans leur lignée pour stoper la mort accidentelle des leurs. C’est le village et nous sommes en afrique.
    Merci.

    • Ce sont des bwaba. Les kohoun venez me voir. Mes condoleances. Je crois k s il poussait sa moto com on le dit, le chauffard ne doit pouvoir echapper a la plus grande rigueur et severité de la loi. Paix a son ame

  • ke ton ame repose en paix mon frère.

  • il faut que le service des transport multiplie les sensibisations sur le code de la route et les exces de vitesse

  • je suis desolé monsieur MT vous etes journaliste ou pas ?de quelle ironie il s’agit ?Ne devraient ils pas protéger le chauffeur quelqu’en soit la personne ?

  • Paix a l’ame du gendarme

  • Paix aux âmes des regretés et que le tout puissant assiste les familles eplorées.

  • Bjr monsieur le journaliste. Je pense qu’il faut bannir la loi de la jungle et retenir que : la haine engendre la haine ; la violence, la violence ; la vengeance la vengeance !

  • Un KOHOUN tué par des gendarmes pour fait de drogue à Bobo, un autre KOHOUN sapeur pompier mort en voulant sauver la vie à Koudougou et un troisième KOHOUN mort accidentellement. Sont-ils du même village ? de la même famille ? Ils ont des décès qui se ressemblent. Il y a un problème.

  • - Limitation de vitesse à 50 km/h à respecter ;
    - Sanctions des badauds qui s’en prennent aux mis en cause dans les cas d’accidents car ce n’est pas à eux de rendre justice, la police est là et la justice aussi ;
    - Sanctions des chauffeurs par la justice si l’accident est imputable à une mauvaise conduite ou à un mauvais comportement en circulation surtout à l’incivisme routier.
    Les Badauds de grâce, ne déverser pas vos colères dues à votre dur quotidien sur les chauffeurs indélicats, la police est là pour faire son travail.

  • Je note que c’est vraiment triste ce n’ième cas d’accident, que les autorités prennent leur responsabilité pour nous éviter ces types d’accidents malheureux.
    Paix à l’âme de gendarme en formation

  • Paix à son âme et soyons prudent en circulation en évitant la vitesse et respectons les piétons .

  • Paix aux âmes des disparus de la circulation.
    La réalité est que les autorités de Bobo-Dioulasso ne jouent pas leur partition quant à la sécurité routière des populations. Pour preuves, l’entrée pricipale de la ville côté Ouagadougou n’est pas éclairée jusqu’au rond point de la femme. Une semaine ne se passe sans accident au secteur 24 et 25. La voie est totalement obscure à la tombée de la nuit.
    Les rues sont détériorées dans toute la ville et les usagers sont souvent obligés de rouler en sens inverse pour se frayer le moindre chemin "propre".
    La police ne réglemente pas la circulation et les stationnements abusifs (des parkings de motos déborbent sur le goudron qui contourne le marché central par exemple)....
    A quand un changement à Bobo-Dioulasso ?

  • MT, kan mèm ! relie souven tè aticles avt de publier ! cè plu pro, ou ta formation nè pa complète ! Fallait donc dire au gendarmes de le lyncher, com cè un dè leurs ! ou tu mets la protection des personnes et la justice ?en tant que jrnaliste tu es censé info lè gens sur les bonnes pratiques.

  • "il ya problème dans la famille KOHOUN" .réagissez utile .n’éffrayez pas les gens .cette famille a quel problème ? en plus tu accuses leurs familles au village d’être des sorciers .toi mêmes wakman,sorcier,diable ; c’est ton village qui est sorcier. tu as des idées noires .va au diable !!!!!!!!!!!!!!

    • Loin de là une idée noire. Je m’inquiète seulement de la serie de mort violente dans la famille KOHOUN. C’est un conseil que j’ai voulu donné. Quelque fois dans certaines familles il peut avoir un litige mal resolu ou autre chose, ce qui se repercute sur la descendance, j’ai dit seulement de vérifier les KOHOUN, vous êtes BWABA surêment, demandez au village, on vous situera. Merci.

    • Désoléé et choquée a la fois car toutes ces vilaines choses se passent chaque fois à Bobo sans que pesonne ne prenne de décision conséquente !!!
      Voyez la route "non éclairée" "noire" du secteur 24 combien elle tue vachement chaque semaine prèsque !!!
      Il n’ya pas de lumière et les caniveaux de 3 mètres de profondeur ne sont pas recouvertes depuis près de 5ans au vu et au sus de tous !!!
      Comme l’a dit un grand de ce pays" tout le monde va chier" un jour si nous restons égoistes et passifs.

    • Avec les Bobos qu’est que vous attendez meilleurs pour Bobo.Des autochtones figes sans rien donner de bons a la populations, et qui insistent a chaque fois que c’est un des leurs qui prendrele trône et vous ne foutez rien bons. Pauvres Bobos.

  • est ce que le gendarme tué etait marie et c’est dans kel village il travaillais

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés