Palais de justice : « Ma mort est proche »

vendredi 14 septembre 2012 à 19h20min

Abdoulaye est âgé de 58 ans. Père d’un enfant, il se dit artiste peintre. Il séjourne depuis le mardi dernier à la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso pour avoir frauduleusement soustrait un téléphone portable. Devant les juges comme à l’enquête préliminaire, il n’a pas nié les faits à lui reprochés. Pour se défendre, il déclare avoir volé l’appareil pour le revendre aux fins d’obtenir de quoi acheter des produits pour se soigner. Abdoulaye, visiblement, regrettait son acte. Il ne fera que présenter ses excuses et de promettre qu’il n’agirait plus de la sorte. Mais son statut de récidiviste ne lui garantit plus des circonstances atténuantes. Le prévenu, pour avoir commis des actes de vol avait écopé d’une peine de 6 mois avec sursis courant 2012.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Il revient encore pour les mêmes faits », lesquels faits selon le parquet, sont établit. Abdoulaye ne peut plus bénéficier d’un sursis, d’où la peine de 12 mois fermes requis. Le prévenu informe les juges qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Autrement dit, il ne veut pas mourir en prison. « La loi reste la loi », lui rappelle le tribunal, qui après délibération lui a infligé six (6) de prison ferme.


Il « mangeait » sur le dos des orphelins

L’air flemmard, Yacouba (31 ans) est allé écouter les faits à lui reprochés à la barre du Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso. Ex-agent de Remar, il se serait servi de ce titre pour demander de l’argent aux bonnes volontés en vue de la réalisation des œuvres sociales pour des orphelins. « Je suis venu à Bobo-Dioulasso pour des soins. A cet effet, j’ai subi une opération chirurgicale et je n’avais plus de moyens pour subvenir à certains besoins. C’est ainsi que l’idée d’usurpation de titre m’est venue. J’ai fait sortir les vieux documents de Remar dont je me suis servi pour collecter de l’argent », a-t-il dit. Par jour, Yacouba avoue qu’il pouvait récolter 1000 à 1500 FCFA. Cette activité « illicite », il dit l’avoir commencé depuis juillet dernier.

« Vous mangez donc sur le dos des orphelins ? », lui demande le juge. Pour toute réponse Yacouba lui dira qu’il est lui aussi orphelin. Mais il reconnaît les faits à lui reprochés et sollicite la clémence des juges. Le parquet a demandé de le retenir dans les liens de la prévention et le condamné à 6 mois de prison ferme. Il a écopé d’une peine de 12 mois avec sursis.


Il vole du nescafé, du thé…

Moustapha était le gardien d’un kiosque que lui-même cambriolait. En effet, après la fermeture du commerce, il s’introduisait frauduleusement pour soustraire des boîtes de café, de thé, de lait et bien d’autres articles. L’employeur qui soupçonnait toujours ses vendeurs a dû en renvoyer jusqu’à 7. C’est finalement le 9 septembre dernier qu’il se rendit compte que son « voleur » n’était autre que celui qui était chargé de traquer les voleurs : le gardien des lieux. L’affaire était au rôle du Tribunal de grande instance (TGI) le mardi 11 septembre 2012. L’accusé n’a pas nié les faits. Si fait que le procès fut bref. Six mois de prison fermes ont été requis contre lui. Mais il n’en fera finalement que trois, car le verdict du tribunal fait état de trois mois de prison ferme.

Rassemblées par Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés