Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.»  Victor Hugo

Ouilly, Diabaté, Yoada, Ouédraogo, ces pros méconnus

Accueil > Actualités > Sport • • mercredi 5 septembre 2012 à 22h42min

L’ex-attaquant de l’USO, Ismaël Ouédraogo réapparaît sur les radars. Il fait parler de lui en Tchèque où il a entamé une nouvelle carrière. Ce jeune attaquant de 21ans joue à Dukla Prague (D1 République Tchèque). La saison passée, il évoluait encore à l’USO. Un autre ancien unioniste, qui tente de faire son petit bonhomme de chemin sous d’autres cieux, se nomme Nouhoun Sam Thiam. A 20 ans, ce natif de Banfora et milieu de terrain, évolue dans les rangs de Ghazl El Mehalla, un club de l’élite (D1) égyptien. Il a acquis sa place de titulaire incontestable. Dans le chapitre des découvertes, quelques Burkinabé se signalent. En Belgique, un compatriote de 22 ans y monnaie son talent en D3.

Il s’agit de Alfred Ouédraogo, un milieu de terrain qui jouit de la double nationalité. Il est sociétaire de Diegem Sport. En Italie, Souhaibou Yoada, ce fils de Bissa a compris que "la cueillette de tomates, la marque de fabrique de sa descendance" n’était pas l’unique activité ! Lui, a décidé d’être footballeur. A 18 ans, il a eu de l’intérêt pour FC Forli (Série D Italie). Dans le calcio, il nous est signalé la présence d’un autre Burkinabé. Ousmane Tall, milieu de terrain de 19 ans, joue à l’US Agropoli en Série D italienne aussi.

Au Maroc, un footballeur en herbe burkinabé fait parler de lui. Aboubacar Diabaté qu’il s’appelle. C’est un attaquant de 16 ans qui joue avec l’équipe juniors du FC Casablanca. C’est un gosse qui a appris à taper dans le ballon à l’USO et à l’AS-SONABEL à sa tendre enfance. Seydou Ouilly, lui aussi, est un jeune Burkinabé évoluant hors de nos frontières. A 19 ans, ce latéral gauche fait le bonheur de son club portugais, Oliveira Hospital.

Enfin, dans la famille Sana en Suède, il n’y a pas que Tobias qui joue. Le demi-frère du joueur de l’Ajax, celui-là totalement « Noir » Muba Sana, évolue avec les U-17 de BK Hacken en Suède. La mère de Muba est d’origine ghanéenne. Muba n’exclut pas la possibilité de jouer au compte du Burkina.

Jérémie NION

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : Les Etalons au chevet de l’hôpital Yalgado
Jeux Olympiques Spéciaux « Abou Dhabi 2019 » : Déjà cinq médailles pour les Étalons
Championnat national D1 : L’USO surprend l’EFO (2-1)
Golf : le Burkina remporte la Rudy Cup 2019
Coupe CAF : Fin de parcours pour Salitas (1-0)
Eliminatoires CAN2019 : Le Burkina reçoit la Mauritanie sans Charles Kaboré
Kung Fu Wushu : Les dragons de Ouagadougou préparent le tournoi national
Championnat national D1 : L’USO prend des points face à l’ASFB
Coupe CAF : Presque fini pour Salitas
Première édition de la Super coupe féminine : L’USFA s’octroie le trophée
8 Mars : Nestlé célèbre la femme à travers une course cycliste
Championnat D1 : L’USO accroche l’ASFA-Y
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés