DIRECTION RÉGIONALE DE LA DOUANE DE L’OUEST : 258 peaux de crocodile et de serpent saisies chez des voyageurs

mardi 14 août 2012 à 00h38min

La direction régionale de la douane de l’Ouest a présenté le 9 août 2012 à la presse, la drogue et divers autres objets qu’elle a saisis au cours de ces dernières semaines.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les objets saisis étaient composés de 247 peaux de crocodile, 11 de serpent, 991 kg de chanvre indien, 5 197 boîtes d’herbicides contrefaites et 7 tortues. La quantité de drogue a été saisie au cours de ce seul mois de juillet 2012. Ce sont au total 4 tonnes de drogue que la douane a récupérées au cours du premier semestre de l’année 2012. Si la saisie des drogues est fréquente, ce n’est pas le cas pour les peaux des animaux. C’est probablement dans le Sud-Ouest du Burkina ou dans les pays limitrophes que ces peaux ont été collectées. Elles sont destinées à être écouler dans la sous-région ou hors du continent où ces peaux sont chèrement vendues.

Ces différents objets ont été saisis des mains des voyageurs lors des contrôles effectués par la brigade de Bobo-Dioulasso et de Fô. Selon le directeur régional de la douane de l’Ouest, Victorien Zoungrana « c’est essentiellement lors des contrôles que les agents font sur les routes, que les peaux et les drogues ont pu être saisies. Les passagers se plaignent des contrôles que nous effectuons sur les axes routiers. Mais tout ce qui été saisi a été trouvé sur les passagers. C’est pour cela qu’il est nécessaire pour les agents de toujours faire les contrôles afin de protéger la santé de la population et l’environnement ».

Pour le directeur régional de la douane, les objets saisis ont des conséquences néfastes sur la santé de la population et aussi sur l’environnement. En effet et selon le directeur national des eaux et forêts, Alassane Cheick Traoré, les animaux qui ont été abattus jouent un rôle important dans l’équilibre de l’écosystème. Aussi, sont-ils des espèces protégées qui risquent de disparaitre si on ne met pas fin à leur abattage clandestin. Le directeur régional de la douane et le directeur des eaux et forêts ont tous invité la population à plus de collaboration pour mettre fin à la circulation de la drogue et au commerce des produits issus des animaux en général et ceux protégés en particulier.

Adaman DRABO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés