CARNET SANTÉ - Témoignage : Séropositive, mais heureuse

mardi 14 août 2012 à 00h38min

A travers le récit ci-dessous, empreint de sincérité, B.M montre comment il est possible d’avoir une vie épanouie malgré sa séropositivité. Pour cela, il faut prendre les bonnes décisions et surtout être bien entouré. Lisez-plutôt.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Je m’appelle B.M. Je suis la première fille d’une famille de 3 enfants. Suite au décès de mon père, ma mère a contracté un second mariage et je fus adoptée par mon beau-père. Nous vivions en parfaite harmonie, il subvenait aux besoins de la famille et assurait ma scolarité. De ce fait, je ne ménageais aucun effort pour mériter sa confiance et mes résultats scolaires étaient des plus brillants. Mon courage fut récompensé par l’obtention d’un diplôme qui me permit d’intégrer assez tôt le monde du travail.

J’obtins un poste lié à ma formation puis je fis la connaissance d’un homme. Quelques années plus tard, je commençai à tomber successivement malade. Ce qui m’a amenée à faire mon test de dépistage du Sida. L’annonce de ma séropositivité fut un choc pour moi et ma famille. A l’époque, cette maladie ramenait toujours à l’image de la mort, les malades faisaient l’objet d’une discrimination totale, ils devaient quotidiennement vivre dans la crainte de l’autre et porter leur séropositivité comme un fardeau secret à garder malgré eux.

Mon premier réflexe fut d’informer mon copain mais il refusa de faire le test de dépistage prétextant qu’il était en bonne santé. Trois mois plus tard, il rompit notre relation soit disant que sa situation sociale n’est pas compatible avec mon statut sérologique et qu’il envisageait de fonder une famille.

Grâce à des relations, je fus inscrite pour le traitement ARV et le suivi médical mais très vite cela devint difficile à cause du coût des médicaments et des examens à l’époque. Et puis cette situation n’était pas trop compatible avec mon boulot. Il fallait aller s’aligner de longues heures pour avoir le médicament ou les examens. Mes absences répétées et ma santé précaire me firent perdre ce premier boulot.

Ma mère à la suite d’une expérience vécue par une cousine, me recommanda à une association.
Grâce à l’association, le fardeau de la maladie diminua pour moi. J’avais les médicaments et les examens gratuits ainsi que des personnes avec qui partager mon vécu. Le conseiller psychosocial de l’association me rendait visite à la maison et m’apportait un grand soutien moral. De nos jours il est un ami de la famille. Tout cela m’aida à reprendre de l’assurance et ressuscita la confiance en l’avenir.
Grâce aux conseils, je me suis juré de mener une vie sexuelle saine.

J’ai rencontré un homme séropositif comme moi sous traitement. Au fil des temps, notre relation s’est nourrie de petits projets, puis nous avons senti un besoin d’en réaliser un plus grand : " faire un enfant". Nous nous sommes fait assister et de nos jours, nous sommes parents d’un garçon de 3 ans sain et plein de joie de vivre qui éclaire notre quotidien. Ce bonheur immense de la maternité a été parachevé pour moi par l’obtention d’un autre poste 6 mois plus tard dans une institution de la place.

Je vis actuellement avec le père de mon enfant et nous envisageons célébrer notre mariage d’ici la fin de cette année. Séropositif ou pas, nous pouvons tous nous réaliser pleinement, il faut juste savoir prendre sa vie en main en suivant une hygiène de vie.

B.M

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés