HYGIÈNE ET ASSAINISSEMENT AU NORD : Le ministre Adama Traoré offre des latrines aux populations de Ronga

vendredi 10 août 2012 à 00h18min

Le ministre de la Santé, le Pr Adama Traoré a lancé le dimanche 5 août 2012, la campagne de latrinisation dans son village natal à Ronga, localité relevant de la commune de Koumbri à quelques encablures de Ouahigouya. L’activité a été suivie de reboisement et de dons divers aux populations de cette contrée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En cette matinée de journée de souvenir de l’indépendance de notre pays, les populations du village de Ronga étaient mobilisées pour un triple évènement. En effet, reboisement, opération de soutien à l’assainissement à travers la latrinisation des localités rurales, partage, ont été autant d’activités initiées par le ministre de la Santé, le Pr Adama Traoré. La noble initiative de celui-ci a été soutenue par des sommités venues de la région du Nord et de Ouagadougou et placée sous le patronage du Président directeur général (PDG) du groupe SOMIKA, Adama Kindo.

A la cérémonie, tour à tour les représentants du chef de Ronga et du maire de la commune de Koumbri ont exprimé leur joie et traduit leur reconnaissance à l’endroit de leur fils qui a bien voulu se sacrifier physiquement et financièrement pour la cause de son terroir en ce mois béni de carême musulman. Le ministre Adama Traoré, pour sa part, après avoir exprimé sa satisfaction pour l’accompagnement des uns et des autres, a laissé entendre que l’évènement du jour constitue à son sens, une opportunité de se retrouver entre collègues, amis et frères pour unir les forces pour le développement local et du Burkina Faso.

L’activité phare de la journée était sans conteste le lancement dans le village de Ronga de la campagne de latrinisation en milieu rural instruite par le chef du gouvernement. Aline Ouédraogo, représentante de l’ONG Water Aid a annoncé à l’auditoire que 13 millions des citoyens de notre pays par manque de latrines, défèquent dans la nature. Elle a évidemment salué l’engagement du Pr Adama Traoré dans le cadre de l’approche « assainissement total porté par les leaders » qui va permettre, à son avis, de soutenir des ménages à se doter de latrines familiales, ce qui va participer énormément à l’amélioration de la santé des villageois et concourir au respect de leur dignité.

15 latrines ont été offertes par le ministre et son épouse, acte suivi séance tenante par des dons de latrines aux populations par des partenaires et amis venus accompagner le premier responsable du département de la santé. Au terme de la campagne, Adama Traoré envisage réaliser un total de 200 latrines au profit des populations de son village.

Quant au reboisement qui était au programme de la journée à entendre l’organisateur principal, il s’inscrit dans la logique du thème national de reboisement « Jeunesse, environnement pour un développement durable ». L’opération a permis la mise en terre d’environ 1600 plants par la jeunesse et les officiels. Le ministre Adama Traoré a fait comprendre que cet effort doit être soutenu par l’espoir, l’ambition d’une protection globale de l’environnement, d’un développement durable pour assurer l’autosuffisance alimentaire et la réduction de la pauvreté.

« Que chacun s’engage à entretenir l’arbre qu’il a planté, car c’est à ce prix qu’il aura contribué à la lutte contre la désertification, à la conservation de la biodiversité, à l’atténuation des effets néfastes des changements climatiques, entre autres », a soutenu M. Traoré. Faisant sien l’adage qui dit que celui qui plante un arbre dans sa vie n’a pas vécu inutilement, le parrain Yacouba Barry, ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, en son nom propre et à celui du coparrain Abdoulaye Porgo, opérateur économique du Yatenga, a invité les populations à s’impliquer fortement pour améliorer leur cadre de vie par le reboisement permanent et l’entretien des plants.

Des vivres et du matériel au profit des populations de Koumbri

La saison agricole dernière ayant été déficitaire dans la région du Nord, Adama Traoré a laissé parler son cœur en cette période de soudure pour les braves populations de la localité. Il leur a offert 16 tonnes de maïs. Le geste a étésalué à sa juste valeur par les bénéficiaires. Les formations sanitaires de la commune de Koumbri quant à elles, devront recevoir des kits de petits matériels et de consommables médicaux. A cela s’ajoutent, 25 vélos remis à la commune pour les agents de santé communautaire de Koumbri afin d’appuyer les structures sanitaires à la détection précoce et à la référence des cas.

Le ministre a précisé que l’action équitable aux soins de santé pour les populations est une des composantes prioritaires dans laquelle notre pays compte s’appuyer pour relever le défi du développement et de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement. « Je souhaite que ses dons divers soient utilisés le mieux possible par les bénéficiaires et je formule le vœu que toutes les contrées de notre pays bénéficient d’une bonne saison hivernale pour le bien-être des populations », a soutenu Adama Traoré en fin de cérémonie.

Philibert NIKIEMA (philnikiema@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés