AU COIN DU PALAIS : 6 mois de prison ferme pour abus de confiance

mercredi 8 août 2012 à 00h34min

SM a confié la garde de deux taureaux à son berger SS d’une valeur de 600 000 francs CFA environ, mais ce dernier a vendu ces animaux sans prévenir le propriétaire. Constatant les faits, SM a conduit SS devant le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso pour abus de confiance le 7 août 2012. Devant les juges, SS a reconnu les faits et déclare avoir vendu les bœufs à 140 000 F CFA. Il dit cependant avoir racheté deux en remplacement, mais qui sont dans un endroit inconnu de SM. Pour se justifier, le berger sous-tend que les animaux étaient malades. De plus, il a fait savoir à SM que les animaux ont été pris par les services des eaux et forêt à cause des dégâts et la contravention était de 35 000 F CFA payée par SM. 

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Egalement il a obtenu 30 000 F de son partenaire soit disant que cette somme servira à soigner son père malade. Pour le Parquet, SS a abusé de la confiance de SM étant donné qu’il y avait un contrat de travail entre eux, établissant un salaire mensuel. De plus, il a indiqué que SS a profité de la confiance de SM pour lui soutirer de l’argent de façon malhonnête. De l’avis du procureur, les actes de SM étaient posés au regard du contrat qui liait les deux. Il a été condamné à 6 mois de prison ferme.


Les émissions de chèque sans provision encore à la barre

BK est un navigateur aérien converti en chef d’entreprise de vente d’ordinateurs. En plus des activités de commerce, il s’essaye à toutes sortes d’affaires le permettant de se remplir les poches. C’est dans cette lancée qu’il a rencontré ZA et BM, et a promis de les aider à se rendre en Turquie. Dans cette affaire, il a obtenu d’eux, près de 1 500 000 F CFA sans que ZA et BM n’obtiennent gain de cause. En fait, il a réussi à établir un visa pour eux via Abidjan, mais arrivés à l’aéroport de cette ville, le délai de validité de leurs billets était expiré alors qu’ils n’avaient plus d’argent pour se payer de nouveaux billets. Devant la Cour, BK s’explique de façon laconique, selon le procureur. Car pour lui BK savait que ses clients ne savaient pas lire et ne se rendraient pas compte qu’ils pouvaient être frappés de délai de validité des billets. Pour plus d’éclaircissement, le parquet a demandé le report du procès pour le 24 août 2012 afin que BM, absent, puisse comparaître. Et cela permettra d’avoir plus d’éléments d’information.


Il vole 18 bœufs d’un propriétaire inconnu

La Cour correctionnelle de Bobo-Dioulasso a statué sur le vol de 18 bœufs d’autrui par BP, le 7 août 2012 à Boni. A la barre, le prévenu a déclaré que les bœufs lui ont pourtant été confiés par un certain BA depuis Boni pour être conduits à Bobo-Dioulasso. Pour la Cour, BP est de mauvaise foi, car « quelqu’un ne peut pas confier à un inconnu une telle richesse ». De ce fait, il a été condamné à 12 mois de prison ferme.

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés