PRÉSENTATION D’ÉLÈVES-POLICIERS AU DRAPEAU EN FIN DE FORMATION : La promotion 2010-2012, première à sacrifier à la tradition

mercredi 1er août 2012 à 00h15min

Les élèves-policiers en fin de formation à l’Ecole nationale de police (ENP) de la promotion 2010-2012 ont été présentés au drapeau, ce jeudi 26 juillet 2012 dernier sur le site de l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP), sis à Pabré. C’etait au cours d’une cérémonie sobre, mais riche en couleur et en enseignement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Première du genre, la cérémonie de présentation au drapeau des élèves de l’Ecole nationale de police (ENP) en fin de formation de la promotion 2010-2012 a eu lieu, le jeudi 26 juillet 2012, sur le site de l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP), sis à Pabré, en présence d’autorités administratives, militaires et paramilitaires. Elle s’inscrit dans le cadre de l’application des textes fondamentaux qui régissent la vie des institutions dont sont issues la Police nationale (PN), la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) et la Police municipale (PM). Ils étaient au total 999 (809 de la PN, 169 de la GSP et 21 de la PM) élèves, tous grades confondus, qui ont eu l’honneur d’être la première cuvée de l’ENP, à sacrifier à cette tradition.

Après la cérémonie proprement dite de présentation au drapeau, le directeur de l’ENP, le commissaire principal Roger Ouédraogo a donné lecture de la formule consacrée : « Policiers, fonctionnaires de la garde de sécurité pénitentiaire, policiers municipaux de la promotion 2010-2012, vous voilà à la fin de votre formation. Désormais, vous êtes dignes d’être considérés, non plus comme des élèves, mais comme des policiers, aptes pour servir l’Etat, la Nation et les collectivités territoriales. Votre devoir est de servir avec discipline, loyauté, intégrité et honneur. Le drapeau auquel vous avez l’honneur d’être présentés incarne à lui seul les valeurs de vos aînés que vous défendez.

C’est le patrimoine de la sueur et de sang que nous ont légué nos ancêtres. Il constitue pour tous, le signe de ralliement dans l’unité pour le meilleur comme pour le pire ». Il a ensuite rappelé aux élèves la signification des couleurs nationales : « le drapeau national est fait de bandes horizontales de couleurs rouge et verte de dimensions égales avec une étoile dorée à cinq branches au milieu.
Le rouge symbolise le sang versé par les anciens ou le triomphe des idéaux de justice et de liberté dans notre pays. Le vert représente les richesses et l’abondance dont aspire notre pays, basées en premier lieu sur l’agriculture et l’élevage.

L’étoile dorée symbolise le guide et l’orientation idéologique de la Nation dans sa marche radieuse vers le progrès et la justice dans notre pays ». Il a expliqué aux élèves les moments ou les circonstances où les honneurs sont rendus au drapeau, selon l’article 104 et 107 du règlement de discipline générale de la PN et des dispositions pertinentes des règlements de discipline générale de la GSP et la PM : « les honneurs sont rendus au drapeau au cours de cérémonials où il y a des honneurs militaires ou prises d’armes. Chaque fois qu’une troupe rencontre un drapeau, elle lui rend les honneurs.

Aussi, l’exécution du service est interrompue pour rendre les honneurs au drapeau sauf dans le cas où cette interruption lui est préjudiciable. En principe, les honneurs ne sont rendus que le jour, mais exceptionnellement, ils peuvent être rendus la nuit ». Après cela, Roger Ouédraogo a remis la troupe à la disposition de leur commandant pour la parade. Un défilé bien exécuté qui a servi de test grandeur-nature pour cette promotion dont la sortie officielle est prévue le 3 août prochain.

Yves OUEDRAOGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés