Fait de chez nous : Il escaladait le mur pour rejoindre la fille du voisin

vendredi 20 juillet 2012 à 00h23min

Deux coups de fusil tirés en l’air. C’est ce que le vieux voisin de Karim a choisi comme riposte pour intimider son soi-disant voleur. De voleur, il n’en était pas question ! En réalité, c’est Karim qui venait de « finir avec la fille » du voisin. Comme d’habitude, il a voulu escalader le mur pour rejoindre son domicile. C’est à ce moment qu’il perd de pied et est retombé d’où il venait. Sa chute a donc réveillé le vieux, père de la jeune fille avec qui il venait de « coucher ». Si les autres jours, Karim atteignait son objectif sans susciter le moindre doute, ce jour, les choses se sont passées autrement. N’eusse été son réflexe et son sang froid, le pire pouvait arriver. Car si le maître des lieux l’avait trouvé au pied du mur, il allait directement tirer sur lui. Heureusement ! A peine redescendu de l’autre côté du mur, le père de la fille qui est « un corps habillé » à la retraite, est sorti avec un fusil.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est pourquoi, le voleur supposé qu’est Karim a tout fait pour franchir le mur avant la réaction du vieux. Heureusement pour lui, il a pu quitter les lieux avant les coups de sommation. Sans chercher la provenance du bruit qui l’a réveillé, le vieux a tiré pour que le « voleur » sache qu’il y a « garçon » dans la cour. De l’autre côté, Karim a lui aussi tiré deux autres coups de fusil en l’air, une façon de persuader son voisin de sa solidarité. Et il n’avait pas tort. Car juste après ces tirs, le papa de la fille l’a interpellé. « Mon fils, tu ne dors pas » ? « Non papa », a répondu Karim. Et au papa de la fille de continuer en ses termes. « Ah ! Donc on peut compter sur toi. Car les salauds de voleurs ont tous les moyens pour parvenir à leurs fins ».

Tout en renforçant les dires du vieux, Karim a pris l’engagement de veiller autant que lui, pour la sécurité des deux cours. Depuis cette sortie nocturne qui a faillie lui coûter sa vie, Karim n’a plus pris le mur pour rejoindre la fille du voisin. Désormais, les deux se rencontrent ailleurs loin de leur quartier. Et aucun des deux n’ose dire la vérité au père de la fille qui croit toujours à l’hypothèse de voleurs qui voulaient passer par là. Une histoire qui a rapproché Karim de son voisin qui passe son temps à le présenter à ses visiteurs. Il ne tarde pas à faire l’éloge de Karim à ses enfants. Car pour lui, c’est l’exemple type de garçon respectueux et respectable.

Souro DAO (daosouro@yahoo.fr )

L’express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés