Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

mercredi 4 juillet 2012 à 23h30min

Le portrait que consacrait Jeune Afrique le 23 juin dernier à Ismael Sankara, présenté comme le fils caché du défunt président Thomas Sankara, fait l’effet d’une bombe au Burkina Faso. Ainsi donc Thomas Sankara, admiré au Burkina et dans le monde entier, aurait un enfant caché, de surcroit aux Etats Unis, "capitale" de l’impérialisme tant décrié par le père de la révolution burkinabè ? La stupéfaction était à la hauteur de la réputation d’intégrité de l’homme. Pour en avoir le cœur net, notre confrère Bendré, se lance sur la trace de ce « fils caché » qu’il finira par dénicher.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Questionné par le journaliste de l’hebdomadaire burkinabè, Ismael Sankara, musicien aux Etats Unis, finit par lâcher : « Mes intentions n’étaient pas de créer des problèmes, des commérages ou des doutes. Je sais que ces derniers jours n’ont pas été faciles pour moi à cause de cet incident qui a eu lieu. Mais JE NE SUIS PAS LE FILS DE THOMAS SANKARA, expliquez ça à toute personne que vous croisez ou qui est assise juste à côté de vous, ainsi qu’à tous ceux qui ont voulu en faire une plus grande histoire qu’elle n’en est pas une. » Sur jeuneafrique.com ce mercredi 4 juillet 2012, l’auteur de l’article revient sur les circonstances dans lesquelles s’est déroulé l’interview, et assure qu’il poursuit ses investigations. Saura t-on vraiment un jour ce qui s’est réellement passé ? Voici les explications données par Pascal Pascal Ailrault :

« Un portrait du rappeur burkinabè Ismael Sankara publié dans "Jeune Afrique" suscite une polémique. Le problème ? La filiation supposée de l’intéressé avec l’ancien président burkinabè, Thomas Sankara. Explications.

« Désolé, mais légalement je ne suis pas le fils de Thomas Sankara. Pour être reconnu comme son fils, cela nécessiterait un recours à la justice et soulèverait beaucoup de questions sensibles... Actuellement, certaines personnes au Burkina pensent que le gouvernement du président Blaise Compaoré est impliqué dans cette affaire et cette situation est allée jusqu’à créer une campagne avant une audience de justice [le 28 juin, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi de la famille Sankara portant sur la séquestration de l’ex-président, NDLR]. Je ne souhaite pas être associé à tout cela. Je suis un artiste, et mon travail est la musique. »

Voilà le dernier e-mail que m’a adressé le rappeur Ismael Sankara, le 23 juin, après la publication de son portrait dans J.A. (no 2684). Un portrait repris et commenté dans la presse burkinabè. Aujourd’hui, nos lecteurs s’interrogent sur la réalité de cette filiation. Leurs demandes sont légitimes, et je me dois de raconter dans quelles conditions cet article a vu le jour.

Un père qui "avait une vision"

Tout a débuté par une rencontre, en mars, avec un réalisateur gabonais qui se trouve être également l’un des deux producteurs de The Rhythm of My Life, un documentaire de vingt minutes consacré au rappeur. On y voit l’artiste enregistrer un album à Libreville et parler de son travail. Il fait aussi une allusion ambiguë à son enfance aux États-Unis, à une mère qui « ne voulait pas parler des coups durs du passé », à un père qui « avait une vision » et « savait ce qui allait arriver ». Lorsque j’ai demandé si Ismael était le fils de Thomas Sankara, le réalisateur gabonais m’a répondu par l’affirmative, tout en me disant que l’artiste était assez discret sur sa vie de famille.

Il m’a ensuite mis en contact avec Ismael Sankara, que j’ai rencontré à l’hôtel Onomo de Libreville au début de mars pendant près d’une heure. Ce dernier m’a confirmé être le fils de Thomas Sankara. Son talent, la version qu’il m’a donnée de son histoire et le travail des documentaristes - primé lors de deux festivals de cinéma - m’ont convaincu de proposer un article à ma rédaction.
Liens avec la famille

Après sa publication, Ismael Sankara m’a prié d’écrire un correctif, me disant qu’il était soumis à des pressions familiales et qu’il était encore trop tôt pour dévoiler son passé. Je lui ai répondu que je ne pouvais pas revenir sur la version qu’il m’avait donnée. Il s’est ensuite adressé à ma rédaction en chef, qui lui a proposé un droit de réponse. Nous avons reçu un e-mail (d’une adresse inconnue), que nous lui avons demandé de reprendre pour y apporter des précisions, et de signer.

À l’heure du bouclage, nous n’avions rien reçu, si ce n’est un courriel de Théodul Sankara, neveu du président défunt, qui précise : « Ismael porte peut-être le nom Sankara, il a peut-être des liens avec la famille, mais Ismael n’est pas un fils de Thomas. » Aujourd’hui, je poursuis mes investigations et n’écarte aucune hypothèse.

Pascal Ailrault (Jeune Afrique)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 juillet 2012 à 23:43, par omadsaw
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    vs perdrez votre temps, que sankara repose en paix et que soit maudit tous ces personnes de mauvaises intentions

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 00:07, par l’oeil
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Même s’il est le fils de sankara, personnellement, je m’en fou...j’aurai aimé que nos dirigéants aient des enfants hors mariage au lieu de tuer, piller, s’adonner au népotisme, à la gabégie, j’en passe. Webmaster, c’est mon point de vue, ça n’a rien de diffamatoire car en droit la diffamation est définie comme l’imputation d’un fait précis à une personne ou à un corps....

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 05:32, par L’oeil.
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      J’avoue que nous sommes sur un Forum et que les pseudos peuvent être les mêmes, cependant , l’oeil n’est pas L’oeil. ( subtilité dans la façon d’écrire le pseudo).

      c’est comme si pour un commentaire, je prends le pseudo KORO YAMYELE, sachant que sur ce même forum une personne signe ses messages comme tel, il y’a fort à parier que la confusion peut naitre.

      La censure sur le faso.net étant ce qu’elle est, lundi , j’ai publié un extrait de ce même article de M. Ayrault et cela n’est jamais passé.

      Sur le fond, vous n’avez pas tord et je partage dans une moindre mesure votre point de vue.

      Je maintiens toute fois que l’oeil n’est pas L’oeil.

      Sans rancune .

      L’oeil.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 00:14
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Mais ho, si c’est son enfant ; le probleme est ou ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 00:34
      En réponse à : Tom Sank n est pas hypocrite et menteur

      Si c etait son enfant (ce qui n est pas le cas), ce serait grave. C est Tom Sank qui a voulu valoriser les femmes sous la revolution (Colombes, Union des Femmes du Burkina, motards femmes,...). Il avait meme nomme des femmes ministres, haut commissaires, prefets, directrices...sans leur demander des faveurs sexuelles. La journee du 8 mars etait aussi celebree en grande pompe par le CNR.
      Tom Sank n ose pas faire tout ca et en cachette tromper sa femme. Tom Sank n est pas hypocrite, s il a dit qu il respectait les femmes, il n a pas pu avoir de maitresse a plus forte raison faire un enfant en cachette.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juillet 2012 à 07:50, par raogo
        En réponse à : Tom Sank n est pas hypocrite et menteur

        même si Ismaël était son enfant, il y a quel rapport avec la place qu’il a donné à la femme ?
        On contraire c’est ce que les femmes pouvaient faire pour le remercier, tu ne crois pas.

        Répondre à ce message

      • Le 5 juillet 2012 à 08:46, par Le dozo
        En réponse à : Tom Sank n est pas hypocrite et menteur

        De quel grave tu parles. Depuis quand en Afrique avoir un enfant hors mariage est un crime ? Et puis ou se trouve hypocrisie envers les femmes dont tu parles. Si tu trouves que avoir plusieurs femmes dans sa vie c’est être hypocrite, ça c’est ta vision et celle de tes idéologies des blancs. Sinon quand SANKARA etait au pouvoir, je ne pense pas que la polygamie etait interdite. Ne melange pas affaire de sentiments et objectivité dans les affaires d’Etat.
        Meme si c’etait son fils ça ne me ferait ni chaud ni froid.
        Nos journalistes mediocre qu’ils soient, ne raisonnent jamais conformement à nos mentalités etréalités mais plutot à celle des blancs. Le titre en dit long sur le terrain sur lequel ce journaliste veut nous emmener. Je pense que l’objectif du journaliste de fasozine est salir la memoire de TOMSANK à travers ce qui n’en vaut pas la peine ; mais comme on sait d’ou vous venez, ça n’etonne personne au Faso.

        Répondre à ce message

        • Le 5 juillet 2012 à 18:31
          En réponse à : Tom Sank n est pas hypocrite et menteur

          Depuis meme que l’ homme a deux testicules, il ne peut pas se contenter d’ une seule femme. C’est pourquoi nos femmes qui le savent si bien nous tiennent a l’ oeil. Combien sont- ils ces hommes qui n’ ont connu que leurs femmes ? N’exagerez pas. meme president, tu restes testicule et ca n’a rien a voir avec ta capacite a developper le pays. Meme les americains qui jouent aux saintes nitouches , on voit les scandales sexuels qui font rire bcp de presidents africains qui "internent" des femmes en les nommant a des postes ministerielles. Mais le public ici s’ en fout. On ne gere pas les activites intra- jambieres de deux adultes. Meme si cet enfant est l’ enfant de Sankara, ca n’ enleve rien au charisme de l’ homme, a son engagement pour le pueple, a son ideologie. Celui qui a dit que si c’etait vrait, que ca voudrait dire qu’ il est hypocrite est un retarde mental. Et nos minsitres aujourd’ hui qui engrossent les femmes des gens et meteent meme leur nom ? Et des presidents africains qui ont droit de cuissage sur leurs ministres et aux autres ambassadrices ? Thomas est un grand et s’ il faut attendre 30 ans apres sa mort pour sortir ca, c’est trop mince. Plus mince meme que cette pauvre affaire de 80 miliions du president Gabonais. Encore le Gabon. Mais pourquoi toujours le Gabon ? Est-ce parce que Mariam Sankara a refuse de jouer le jeu de l’ homme court du Gabon ?
          Quant a toi Ismael Sankara, tu n’es pas correct. Le journaliste de Jeune Afrique a fait son travail. Tu entretiens l’ ambiguite pour salir le nom de Sankara. Le simple fait de dire que tu n’est pas "legalement" le fils de Sankara montre que tu es en mal de publicite. Ca veut dire que "legalement" tu n’es pas le fils de Sankara, ce qui veut dire que tu peux etre le fils de Sankara biologiquement au moins. On sait que legal n’est pas necessairement equivalent a biologique. Tu es mal barre, petit arriviste. Tes excuse a la famille Sankara sont loin d’etre sinceres. D’ailleurs meme excuse pour quoi si la faute est arrivee par un journaliste ? On commence a voir clair dans cette affaire. Sankara est devenu un label. Mdme ceux qui l’ ont tue se reapprorpient ces messages vivante et perennes comme consommons burkinabe. Je me rappele quand le riz coutait la peau des fesses en 2005. On parlait de produire ce que nous consommons. Au Karnold, ou je prends ma bibine, j’ avais rigole avec des amis en disant que les fesses, on se rappelera toujours quand vient le moment de
          s ’asseoir. Sankara, un vrai Homme meme mort, vaut mieux qu’ un homme lige en vie. Webmaster, je te laisse avec l’ esprit de Sankara et de tes ancetres a toi si cette fois encore tu me censures car je n’ai difffame personne.

          LOP

          Répondre à ce message

      • Le 5 juillet 2012 à 17:57, par JLKABORE
        En réponse à : Tom Sank n est pas hypocrite et menteur

        Je sais pas qui est mais je suis sûr que tu es soit un homme hypocrite mesquin et malhonnete ou une femme d’une naiveté jamais égalée, le problème avec les etroits d’esprit comme toi c’est que vous ne savez pas faire la diference entre le cadeau qu’on vous fait et l’emballage dans lequel il est, un homme vaut ce qu’il fait et qui te permet d’avancer, ce qu’il fait de sa vie personnelle, on s’en moque éperdument. Tromper sa femme ne lui a pas empecher de mettre les femmes en avant ni de sortir le burkina pendant un certain temps de de la faim.c un genie, un genie obsedé sexuel ou homosexuel si ça le chante.ON S’EN FOUT

        Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 12:10, par L’Autre Africain
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Suis d’accord avec toi mon frère ! Que Ismaël soit ou non le fils de Tom Sank, cela n’entame en rien les rêves et les visions que le père de la Révolution burkinabè avait à coeur pour sa patrie et pour l’Afrique.

      Cependant ce qui me chagrine, c’est de voir que même après l’avoir assassiné, les bourreaux de Tom lui en veulent toujours, en témoignent les nombreuses campagnes pour salir son image.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 15:47, par Bangda
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      J’ajoute : qu’est-ce qu’un enfant caché ? Un enfant n’est-il pas simplement un enfant ? Quelle différence faites-vous entre un enfant "caché" et un enfant hors mariage ou dans le mariage ? Ne sont-ils pas tous des enfants ? Nos enfants.
      Mais seul celui qui a soulevé ce problème matrise ces tenants et ses aboutissants et surtout son objectif inavoué et inavouable. Taisez-vous et laisser reposer les morts qui sont morts pour notre démocratie.

      Répondre à ce message

      • Le 7 juillet 2012 à 14:03, par anti-LOP
        En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

        Je me demande pourquoi LOP s’en prend à Ismael, alors que ce jeune n’a rien demandé à personne qu’il soit ou non le fils présomptif de feu le Président SANKARA. En plus de souffrir de la mort de pseudo père "biologique" (que l’on veut nous faire croire, (si tel était le le cas), il doit aussi souffrir des critiques des internautes ? Webmaster, continuez à censurer LOP. Ce n’est pas un citoyen sérieux... Je persiste et signe qu’un enfant est et reste un enfant de tous, surtout au pays des hommes intègres. Taisez-vous.

        Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 00:30
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    "l’effet d’une bombe" vous dites ? de grâce, peut-être un feu de pétard mouillé.C’est vous que cette information préoccupe. Que Ismaël soit oui ou non le fils de Sankara, où est le problème ? Sankara n’avait jamais dit ou voulu paraître un modèle d’homme parfait, sans défauts ni reproches.Il poursuivait des idéaux qu’il croyait bons pour les burkinabé.Bref, je crois que c’est plutôt une occasion que certains journaux, en manque de génie, veulent saisir en vue de mieux vendre en attendant la grande foire des élections couplées.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 00:33, par l homme integre fache
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Moi meme on m appelle le fils de sankara ou tom sank bis,ici personne ne connais mon vrais nom et j en suis fier.
    je ne connais pas sankara, je suis ne 2 ans apres son assassina, donc fichez la paix au gens qui s identifie a lui

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 00:38, par cyclone
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    J’ai étudié au lycée avec un garçon (en classe de 3eme) qui s’appelle sankara hendrix devis, son regard, sa voix, son teint...tout en lui rappelle sankara. J’aimais bien le taquiner de me dire s’il était le fils de sankara, il se contentait de rire, un jour...il m’a présenter son acte de naissance, j’ai vu qu’il n’était pas lié à sankare. Masi, il se peut qu’il mente, donc Jeune Afrique et Observateur paalga...vous n’allez le chercher aussi ? Il est tout beau comme sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 01:00, par biais
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je vis hors du Burkina, plusieurs ressortissants des autres pays d’Afrique m’appellent sankara...suis-je son fils ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 01:43
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Bon, je vais décevoir les thuriféraires du CNR ! Sans me comparer à Thom Sank, quoi qu’à un moment avant même qu’il ne soit PF je fus surnommé ainsi, je suis toujours considéré aujourd’hui dans mon milieu comme un lutteur pour les causes justes. Et justement c’est ce plein engagement qui fait qu’on se retrouve avec des enfants hors foyer ; je m’en suis retrouvé avec deux ! Mon épouse chaque fois interloquée me demande toujours où j’ai trouvé le temps pour lui faire ça sur le dos. Sans me disculper, les gens jouent aux hypocrites où feignent d’ignorer l’ingéniosité féminine. Toutes les deux fois, j’ai été piégé et chaque fois que je suis "surbouqué". C’est souvent en voulant se donner un repis que la faille se creuse et celle qui est aux aguets s’engouffre. Et si on déteste et condamne l’avortement comme cela a pu être le cas pour le PF ou a été le cas en ce qui me concerne on se retrouve avec le produit de ces moments de faiblesse. Quoique engagé, on reste quand même humain !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 02:22, par yagueps
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je suis le fils de Blaise Compaoré. je demande a tout journal en perte de vitesse dans la vente de venir décrocher le scoop de l’année. Ah !Ah !Ah !!!!!
    Vraiment, pauvres journaleux, faites un peu d’investigation au lieu de balancer n’importe quoi pour nous accrocher. Vraiment l’obs me déçoit. Je vous prenais comme un des journaux les plus sérieux de la place. Sans aucune preuve, vous relayez simplement les écrits de jeune Afrique. Je vois pourquoi la moindre analyse faite sur RFI est considérée par nos journaux comme parole d’évangile. L’alliénation mentale a assez duré. faites des efforts car le chemin semble encore long et le bout du tunnel n’est pas pour bientôt.
    Sincères salutations a tous les internautes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 03:47, par Afrik wak’up
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Et voilà, je voudrais dire ici toute la vérité. Moi aussi, je suis le fils de Sankara. Oui, cet homme qui a rêver d’une Afrique libérée de l’impérialisme. Cet africain qui à oser, celui là même qui s’est privé de tout, jusqu’à se donner la mort pour les autres, aussi vrai que jésus est notre frère, aussi vrai, Sankara est mon père. j’ai souvent honte de ne pas être courageux comme eux. Sankara a des millions d’enfants dans le monde et oui... Ismaël fait peut être partie de ces enfants et en cela je suis fière !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 03:53
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Il sert à rien de divertir le peuple. Tous les montages on en connait.N’inventons pas des choses à dormir débout. S’il faut chercher ces genres d’enfants des membres du gouvernement actuel ,il n’est pas évident qu’on en finira la liste.Que l’ame de Thomas SANKARA dorme en paix.Même les enfants nés après l’HOMME savent qui est cet Homme .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 03:58
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    les nouvelles sont tellement plates au burkina qu’on cherche à vendre du papier en inventant des histoires à dormir debout sur thom sank.
    sacré thom sank,il est éternel

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 04:34, par François
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Poursuivre quelles investigations ? Ismaël soit le fils de Thomas ou non, ce que le peuple burkinabè veut savoir c’est la vérité sur la mort de Thomas. Aidez-nous plutôt dans ce sens ; poursuivez vos investigations dans ce sens. Personne, pas mêmes les plus fous partisans de Thomas Sankara ne pense que le PF était un ange. Personnellement je pense que tout ce bruit n’a pas sa raison d’être.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 05:47, par fongnon
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    est ce une conspiration de blaise compaoré et de son CDP pour nuire a la memoire de sankara ?sinon au moment ou ismael a donné sa vrai filiation et s’est excusé pour l’incident,il n’y a plus de debat.les faut sankariste tombé dans leur piege doutent-ils de sankara ?non je n’ose pas le croire.il a été assassiné integre et le debat qui merite d’etre mené c’est justice pour sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 06:30
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Où est le problème même s’il est fils de Sankara ? cela n’enlève rien à la probité de l’homme Sankara. Sankara était intègre et avait une vision pour ce pays et son peuple. Il était convaincu que l’on pouvait sortir le Burkina de la misère par la force du travail et de la justice. Allez fouiller et vous trouverez que d’autres présidents ont plus d’un enfant caché dans le désert de l’inconnu.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 07:23, par citoyen
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Peine perdu. que ismael soit ou nom le fils de Thomas SANKARA n’enlève en rien l’admiration que nous les burkinabè et de tous ces africains avons pour ce africaniste intègre.
    Effet de bombe vous dite ? pas même l’effet d’un pétard mouillé comme l’a dit un prédécesseur.Thomas SANKARA n’a jamais dit de voir en lui l’homme idéal. Il à simplement voulu qu’on garde de lui l’image d’un homme qui a mené une vie utile pour tous.Nous sommes tous très fier de nous identifier à lui n’en déplaise à ses détracteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 07:26
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    pardon laissez l’âme de notre président se reposer en paix, que Ismael soit son fils ou nom où es le problème, Thomas SANKARA (paix à son âme) na jamais dit qu’il es ange, il fut un homme comme vous et moi.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 07:47, par Yelé
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Franchement la ressemblance est troublantes. Même si c’est effectivement le fils de Tom Sank, cela n’enlève rien au respect que j’ai pour cet homme qui n’a jamais voulu se faire passer comme un homme parfait, un messi comme l’a dit un precedent internaute.

    Sankara n’est pas Dieu, il avait des defauts comme nous tous mais surtout des qualités et une vision. Moi c’est ce que je retiens de lui aujourd’hui. "Que celui qui n’a jamais peché jette la première pierre".

    Donc fils de Tom Sank ou pas, cela n’enlève rien à mon respect pour cet homme qui a marquer le Burkina, l’Afrique et le monde entier. S’il etait toujours de ce monde toutes nos autorités corrompus n’allaient plus être de monde. Tom sank, que tu nous manques, que ton âme vienne sauver le Burkina de ces magouilleurs

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 07:52
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Vraiment, Jeune Afrique est en train de tomber bas et meme tres bas. Ce n’est pas un scoop ca. Les vrais problemes du Burkina sont ailleurs. avec la complicité de certains de nos dirigeants ces journalistes veulent nous distraire. Tom Sank a été et demeure un modele pour l’Afrique et le monde. Donc laissez son ame reposer en paix. S’il vous plait...

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 07:56
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Mais écouter ou le probleme dans ça ? avant tout c’est un militaire là ! et en plus qui vous a dit que c’est avant ou apres son mariage. laisser notre president reposer en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 07:59, par Luluan "Le monde a changé"
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Et ensuite, si ce jeune homme est le fils de Thomas Sankara, ou est le problème.Serait il le premier à avoir fait un enfant hors mariage ?
    Ensuite, est il né avant ou après mariage ?
    Par ailleurs serait il le premier jeune à faire un enfant dans sa jeunesse ?
    De grâce, en Afrique on a toujours respecté les morts.laissez Thomas reposer en paix. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:03, par KONE A. DE NY
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je ne connais pas du tout ce jeune, et son nom ne me dit rien. Mais juste en regardant son visage il a une ressemblance flagrante au défunt Capitaine Thomas Sankara. Je pense bien que l’on peut jamais écarter l’hypothèse que ça soit son fils. Et meme si c’était le cas, je ne vois pas du tout un inconvénient parceque notre President était un être Humain qui fait aussi des erreurs et pêche comme tout le monde.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 18:38
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Les ressemblances flagrantes, il y en a des milliers dans la vie. Ce n’est pas une preuve. Dis- toi que les mossi se ressemblent beaucoup entre eux et que les dagaris avec leurs tetes plates de buveurs de dolo se ressemblent aussi entre eux. Les beaux Gbins se ressemblent aussi entre eux. Peut- etre que Ismael a profite des quelques ressemblances pour se proclamer fils de Sankara. Mais en verite, moi meme je ne vois pas ces ressemblances que tu trouves flagrantes. Celui- la me semble grand de taille et a les traits moins fins que le defunt. Mais si c’est vraiment son fils, il va s’ embarrasser de considerations "legales" pour le dire ? Sankara n’a laisse aucun tresor en mourant, pardon, il a laisse tout de meme une autre maniere de faire la politique et il a meme laisse un chateau de 20 toles qui sera bientot un patrimoine de l’ humanite. Mais qui n’ aimerait pas etre le fils de ce grand homme ? Je vous assure, cet Ismael doit etre un vrai Cagliostro, un imposteur, un Raspoutine de la pire espece.

      Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:06, par saw
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    y’a t-il un lien entre avoir un enfant hors mariage et revolution ?et si c’était le fils de Sankara savez-vous comment il est arrivé au USA ? c’est honteux journalistes burkinabé ;combien d’enfants hors mariage certains de nos dirigents ont au faso et ailleurs dans le monde, pourquoi n’en parlez-vous pas ?la population burkinabé n’est pas aussi bête donc ne faites pas croire au monde que les burkinabés doute de la personalité de Thom SANK ;que son âme se repose en paix

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 00:13
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      je crois que le debat ne doit exister la famille sankara pourrais apporter plus de renseignements a cela confirmer ou infirmer cet enfant ne serait t’il pas ismael a l’enfant a un certain karim sankara apres la mort de tom sank a ete arrete etant militaire couturier avec le grade de sergent a la mort de sankara son fils iismael avait 3ans au moment des faits si necessaire je pourrai dire exactement le quartier ou il etait loge car ns etions des voisins dans un quartier de ouagadougou je suis pret pour tout renseignemet.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:11
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Qu’il soit ou pa le fils de THOMAS SANKARA on sens fou.
    THOMAS SANKARA etait, est et restera un GRAND D’HOMME pour nous. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:15
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Personne ne pourra ternir l’image de cet grand homme !!!
    nous revons tous d’etre ses enfants et nous le somme a travers ses ideaux !!!!

    ne cherchez pas de poux sur une tete bien rasé
    Ismael peut etre fièr parce kil ressemble meme a Sankara,cè une chance pour lui.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:17, par Le PRIMAIRIEN
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Mariam SANKARA, pas de pougtaré. Sinon tu risque de perdre tes acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:17, par Désiré
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Mr le journaliste pourquoi posez-vous la question si c’est un fils à THOM SANK ? Si il y a une raison particulière faites en cas. Tous les jeunes SANKARA ne sont pas des enfants biologiques de THOM SANK à ce que je sache ? Et puis ça fait quoi si c’est un enfant à SANKARA. Combien de Présidents ont des enfants cachés ; le cas du Président Mittérand est patent. D’autres Présidents ne connaissent même pas le nombre de leurs enfants. Merde cassez nos tympans.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:20
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    C’est tout de même intéressant qu’on en parle de cet homme qui a fait la fierté du Burkina Faso et qui continue de le faire toujours. Toutes les réalisations qu’on connaît dans ce pays jusqu’à présent sont ses initiatives personnelles. Il s’agit des projets qu’il avait depuis longtemps tracés. Ses ennemis, ses détracteurs continuent à vouloir le discrediter. Mais nous sommes vigilants car c’est une peine perdue pour eux. Ils ne pouront pas. Toute iniative entreprise est vouée d’avance à l’échec. La jeunesse est consciente de la réalité et ne voudra pas se faire berner. On a tout compris. Que le jeune rappeur soit son fils ou pas cela ne nous regarde pas.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:22, par GO
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Quel est le problème si ce monsieur est le fils de SANKARA ?
    De toutes les façons, nous on garde que THOMAS SANKARA était un homme qui se battait pour le peuple, la preuve, il est mort sans aucune richesse. Ne croyez pas que c’est en parlant de ce monsieur que cela va changer nos pensées.
    Si c’est son fils, il est le bien venu.
    Sinon, SANKARA est un héros. C’était le président de la majorité.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:24
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Et ceux de blaise ou bien c’est après sa mort que vs allez chercher ses enfants ?Au lieu de mener tes investigations sur les voleurs de la republique tu les mene sur la vie privée d’un honnete citoyen.Que ce dernier soit le fils de sankara qu’est ce que cela rapporte au pays ?Monsieurs les griots si vs n’avez rien a dire fermer la !et toi tu est fils de qui ?Tu connais la vrai mère de Djamila Compaoré ?Tu sais combien d’enfants Blaise a ?Meme toi a la place de Sankara tu allais faire des enfants hors mariage,qu’est ce qui prouve que tu n’a meme pas fait et tu n’arrive meme pas a t’occupé d’eux lui aumoins il l’a envoyer au etats unis et toi.Prochaine si tu ns amene des betise comme tu vas voir !ah gnainai potoo quoi !si tu as reportage tordu nous on met en place !Djou là !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:25, par bourly
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    SANKARA était un humain comme chacun de nous donc pas infaillible si Imael est son fils ou est le problème ? ne remetons pas en cause cette belle image de ce grand homme que bcp admire parce qu’il aurait eu en enfant hors mariage

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:25, par ditout
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    ISMAEL et si ta mère t’avais menti ? car à 2 ans un enfant ne peut pas se souvenir de son père.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:25
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je connais un Sankara Moussa un camarade avec qui jai fait les bancs, quand vous le voyer,il n’ya rien qui puisse vous faire dire qu’il n’est pas affilié à Sankara Président,tellement ils se ressemble. Le nom ou/et la ressemblance ne sont des facteurs sûrs et exhaustifs qui affilient des individus. alors épargnez-nous messieurs les journalistes de ce que vous n’etes pas sûrs. Personnellement qu’ils soient fils ou pas de ThomSank ça ne me ni chaud ni froid.Je défend les idéaux de Thomas Sankara et non de ces enfants. Arrêtons d’animer la galerie avec une histoire sans tête ni queue.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:27, par Ben
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je vois que l’on cherche à ternir par tous les moyens l’image du vrai Président du Peuple.Mais cela ne passera pas !
    Vous l’avez assissiné puis vous aviez dit qu’il est mort d’une mort naturelle.Il y a combien de Sankara au Burkina ?
    Et combien d’entre eux ressemblent à Tom Sank ?
    Il y a bien d’autres sujets d’actualités qui interesserons vos lecteurs donc épargnez nous de vos futilités.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:27
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    C’est tout de même intéressant qu’on en parle de cet homme qui a fait la fierté du Burkina Faso et qui continue de le faire toujours. Toutes les réalisations qu’on connaît dans ce pays jusqu’à présent sont ses initiatives personnelles. Il s’agit des projets qu’il avait depuis longtemps tracés. Ses ennemis, ses détracteurs continuent à vouloir le discrediter. Mais nous sommes vigilants car c’est une peine perdue pour eux. Ils ne pouront pas. Toute iniative entreprise est vouée d’avance à l’échec. La jeunesse est consciente de la réalité et ne voudra pas se faire berner. On a tout compris. Que le jeune rappeur soit son fils ou pas cela ne nous regarde pas.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:35, par MOSES
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Thomas Sankara un grand homme qui avait pitié de sa population et c’est ça qui est fondamental.Tout ce que vous manigancez que ce soit vrai ou faut n’enlèvera rien à cette valeur très intrinsèque.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:35, par UNE CHOSE EST VRAIE
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Bonjour, moi je pense que TOM SANK, a rempli sa vie sur terre ; il à fait son devoir de conscientisation de la jeunesse burkinabè. Mais au sujet de son pretendu fils , il n’ya pas à s’afoler ; top ou tard, ismael lui meme nous dira qui est son père s’il est un fils digne de sankara. Nous sommes tous des hommes ; donc aceptons que chaqu’un peut faire des erreurs. sinon il est plus probable qu’il le soit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:52
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    C’est parce que Thomas SANKARA avait aussi des défauts qu’il était aimé de son peuple et dans le monde entier (à méditer). Le fait que Ismael soit son fils est une très bonne chose, le fait qu’il vive au Etats Unis, épicentre de l’impérialisme c’est certainement son choix à lui et pas forcement celui de son père. Chaque génération est appelée à s’assumer. Son père a combattu l’impérialisme lui n’est pas obligé de le faire.
    Merci de nous en avoir informé c’est votre boulot, mais vous ferez mieux de consacrer plus de temps à débusquer les voleurs de la république.
    Mon petit Ismael continu ton bonhomme de chemin, reste humble et honnête c’est le plus important.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:54, par Leyou
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Peuple du Burkina , ne vous laissez pas distraire par les gens qui ont conduit le BF au KO et cherchent des échappatoires. la question de savoir que Sankara ait commis l’adultère n’apporte rien au peuple par contre ses actions pendant les 4 ans de révolution ont bien changé les mentalités des burkinabé. c’est ça les acquis, le reste c’est sa vie privée en tant qu’un homme.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:55, par Pionnier
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Ecoutez le PF n’est pas un saint, c’est un humain comme nous, mais DIEU l’a envoyé en mission sur terre. Tout le monde peut être ou peut se dire fils de TomSank, mais personne au burkina ne peut être comme TomSank à commencer par moi, même ses 02 ou plusieurs fils. L’avantage d’être un enfant de TomSank, c’est d’être très heureux d’appartenir à la descendance de ce visionnaire. Qu’il soit un enfant légitime, légal ou naturel, cela ne resout pas le problème du burkina, qui est gouverné par des nulards. Pour nous les fans de cet illustre d’homme, nous voulons savoir toute la vérité de la journée du 15 octobre 1987 et où il se répose.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:56
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Laissez ce type là, il veut utiliser le nom de SANKARA pour se faire une popularité. Un chrétien qui a un enfan à nom musulman c’est possible mais très rare

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 08:58, par Ki PAré de Zerbo
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Il faut aider ce petit à se retrouver car il a des traits qui rejoignent ceux de Tom et il ne faut pas qu’il soit perturbé maintenant. Alors s’il est possible de faire des tests et profiter pour s’assurer que c’est bien notre TIS (Thomas Isidore Sankara) qui repose à Dagnoi c’est bien.
    Il ne faut pas non plus que les Sankara abandonnent un des leurs. "Si haut que vole l’aigle son nombre est en bas" et "le buffle est sauvage mais reste compté parmi les bovidés" disent des proverbes des mossé ethnie de Sankara.
    Dans ma famille nous avons du recueillir un des notres dont la mère s’était enfuie avec une grossesse d’à peine deux mois. Seul son mari (un de nos grands pères défunts) disait toujours que sa femme était partie avec un début de grossesse et que nous devions poursuivre son "sang". Mais le nouveau mari de la femme a accepter la femme avec la grossesse et a fait semblant de reconnaitre l’enfant. C’est à sa mort que les anciens du village ont refusé que notre oncle fasse les coutumes dévolues au fils ainé et lui ont demandé de se référer à sa mère pour connaitre la vérité. Notre oncle a donc rejoint notre famille où certains vieux vivants ont reconnu que son vrai père (notre grand père)réclamait sa paternité. Il a été anormal jusqu’à la fin de ses jours.
    C’est dire qu’une telle situation est perturbante et qu’il faut gérer le petit vivant, car rien, pas même les fausses accusations de détournement de mallettes d’argent, ne peut salir la mémoire d’homme intègre ayant un idéal de TIS.
    C’est l’occasion donc de faire la lumière sur la filiation ce jeune homme qui n’est sûrement qu’un innocent dans tous les cas.
    J’invite aussi les autres célèbres qui auraient des enfants à les reconnaitre (même en cachette en donnant l’info à au moins un parent si cela peut casser leurs foyers (celui de la mère et du père).
    Après tout personne, ne doute de la virilité de TIS et, à ce que je sache, sa vision était celle d’une société juste, équitable, responsable et fière (que les Sankaristes me corrigent et complètent le vrai projet de société proposé par TIS, c’est le combat qui vaille aujourd’hui).

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 11:22, par PAZOET-NIFFOU
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Enfin un Samo qui sait lire entre les lignes et qui dit la vérité. Je suis d’accord avec toi. C’est bien "Africain"

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 11:36
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      De grâce mon frère Paré (petit esclave)
      Je t’informe que Sankara était peulh

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 12:35, par bili-bili
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Pauvre journaliste, continus tes investigations.Seulement sache que ca ne te menera nul part.C’est à cause de vous autres que lafrique est toujours à la traine.Au lieu de parler d’economie, comment lafrique doit sunir pour sen sortir de la misère, votre sport favori le denigrement des bonnes gens pour avoir quelque chose en retour.
      Ce qui est sur, toi hoo, ISMAEL hoo, votre journal hoo on sen gaba de vous.D’ailleur même on ne veut même pas qu’il soit le fils de SANKARA.
      Fais tes investigations dans nos dirigeants actuels, plus de 90% sont à leur second mariage.Il ont tous abadonner leur femme"YAMPOKA" de village, parce qu’elles ne peuvent pas parler francais, soit elles ne sont pas presentables pour les accompagner dns les ceremonies à OUAGA2000.Ces pauvres dames vivent part dans OUAGADOUGOU avec leur enfants,pendant ce temps le gars vit avec ALICIA ou MONIKA quelques dans une villa à OUAGA200.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2012 à 05:59, par SANOU
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Sages propos qui nous invitent tous à plus d’objectivité et moins de passion pour construire notre pays qui nous est si cher et aussi contribuer à l’histoire de l’humanité. Recherchons ce qui peut construire et laissons Dieu juger les intentions des uns et des autres. La capacité de se projeter en avant dépend de la capacité d’appréhender les faits sans état d’âme (chose difficile pas impossible). En ces temps de crises généralisées et mondiales nous avons besoin de "partis" pas seulement politique, mais en tant que constituants social, qui s’opposent comme les murs ainsi que le toit et le sol d’une maison pour assurer la sécurité faces aux intempéries tout en étant la base des activités quotidiennes d’épanouissement de la famille. Le fait est là, il est là ce qu’il peut nous apporter de positif et comment minimiser et potentialiser le négatif voici la question.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:16, par BONKELY
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Qu’il le soit ou pas ; je ne vois même pas le problème dans ça. SVP de grâce cultivons la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:21, par anta
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je demande à tous les internautes de savoir lire entre les lignes.Cette histoire de fils adultérin de Tom Sank ne vient pas au hasard.Laissez jeune Afrique et son soutien l’Obs. poursuivre le contrat qu’il ont signé avec X pour saper la réputation du Héros qu’ils n’égaleront jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:22, par Rafffaelo ®
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Et ceux-là qui sont toujours au pouvoir dont on connaît les enfants adultérins, qu’en dites vous ?

    Et ceux-là qui ont tué dans le ventre de leurs maîtresses des fœtus ?

    En-dessous de la ceinture, c’est une terre inconnue sans confiance, sans religion, sans idéologie, sans tabous, sans age, sans rang social.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:30, par yabafasofils
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je vois vraiment pas ou se trouve le problème. Rappelez vous de ceci’’ FAIS CE QUE JE DIS MAIS NE FAIS PAS CE QUE JE FAIS’’.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:32, par bona
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Ma colère est si dépassé que je ne peux me taire, J. A était un quotidien du peuple du monde et de vérité, avec des journalistes confirmés avec tout ouverture pour la vérité, et non des aveugles de mensonges : le directeur de J. A doit ouvertement formuler ses excuses au veuve de Tom et de ses enfants. Je remercie le Faso net et le pays , pour les deux articles ‘’’’ séquestration et la réaction du faux fils,’’’ tôt ou tard la vérité sur Tom éclatera. Concernant sa séquestration, je demande aux journalistes de J.A qui cherche des sujets brulants, qu’ils peuvent remuer la plaie et trouver la verité sur l’assassinat de Tom, eux qui se permettent de côtoyer les anciens haut commissaires de PO aujourd’hui ambassadeurs et qui coulent la grande vie a Genève, ou les infirmiers de la présidence de l’époque qui ont a présent des villas a Ouaga 2000 , ils n’ont qu’a leur demandé comment Tom a été séquestré et assassiner, avec a la clé un certificat de déccé ‘’Mort Naturel’’ ?
    Les Journalistes devraient s’intéresser a ses personnes pour des vérités sur tables au lieu de salir le nom de Tom. C’est vrais qu’il n’était pas un saint comme tout lieder, mais il méritait la vie comme Yaméogo, Lamizana, Zerbo, et Ouédraogo , surtout laissez le se reposer en paix / Bona

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 20:46, par kom
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Bona, tu as le courage, on connaissait tom, et ce haut haut commissaire qu’il aimait et nomé a PO, et qui était lâche le jour de son assassinat, pourtant pouvait aller a Ouaga et stopper le massacre. Ou cet infirmier aujourd’hui après un petit séjour en France se dit Docteur en sait trop, car a l’infirmerie de la présidence il en a soigner des blessures des torturés du conseil de l’Entente, et ramasser des cadavres y compris celui de Tom . Nous étions des petits soldats a PO, et on connaissait Tom, il n’aura jamais fait cela a sa femme et les deux petits. Ils étaient des fervents croyant catholique, la place de ce soit disant fils caché était dans la cour du vieux Sankara si c’était le cas. Messieurs les journalistes, C’est très courageux ce que vous faites, mais au sujet de Tom, si vraiment vous voulez un sujet de feu et vérité, fouillez dans la vie des habitants de Ouaga 2000, les honorables ambassadeurs de nos jours a l’étranger, leur qualification et leur rang : 80 % de ces ambassadeurs sont dans le classement de ’’ferme ta bouche ou tu es mal barré pour l’assassinat de Tom.’’ Si vous avez le courage de le faire comme ce petit soldat en exil qui s’est permis de montrer sa colère pour un sujet qui n’est même pas a traiter, par ce que 70 % des Burkinabé ont des enfants de gauche a droite y compris les gouvernants, alors vous permettrez l’âme de Tom de dormir en paix là il se trouve. Bravo a l’équipe de FASO NET la vérité verra jour, car les mensonges donne des fleurs mais pas de fruits. / kom

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:33
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Merci a M Ayrault pour son article. Mais je constate qu’il a bien muri son coup. On a compris qu’il veut vendre car aujourd’hui dans ce journal a malheureusement perdu toute deontologie et credibilité a force de se prostituer au plus offrant. C’est ce qui fait plus que gener certains individus quand ils se regardent dans le miroir de leur salle de bain doré ou dans leurs ecrits d’un journal tout aussi glossy, c’est cette image de Thomas sankara qui s’impose a eux malgre eux. Ce n’est pas en barbouillant le miroir que cela masquera la realité. Alors on ne reculera rien pour vendre encore plus
    Je constate tout simplement que Jeune Afrique a attendu que la polemique fasse son effet avant de tenter un semblant de reponse. Mais je constate qu’il n‘apporte pas grand chose mais qu’il essaie simplement de maintenir les choses sinon les emflammer. Ainsi Jeune Afrique restera au centre de la polemique et les sous entreront.
    Que Jeune Afrique sache que depuis bien longtemps la jeunesse africaine a fini par comprendre de quel coté ils sont et au meme tite que certains medias comme L’observateur. Que nous apprend cet article de Jeune afrique a part le fait de maintenir son idee ? Que nous apporte t-il reellement de nouveau dans le vrai fond ?
    Oui certes on y apprend beaucoup plus qu’il n’aurait voulu dire. Ce qui me confirme que cette pretendue affaire traitée comme banale (cf le premier article et ces « explications » de Jeune afrique) ‘est autre chose qu’une pure machination. Personne n’est dupe !

    Cette pretendue rencontre par hasard du producteur, etc tout ca c’est du totalement fabriqué. Je ne rentre meme as dans l’analyse du fond et de la forme meme de cet article et de ce qu’il donne expressement a entendre et pourquoi ? Il aurait pu donner le nom de ces producteurs (on les connaît de toute facon). Nous savons pourquoi c’est a ce moment meme que vous sortez votre article et pourquoi c’est au Gabon. La chauve souris accrochée a la branche par les pattes arriere et la ete en bas dit qu’elle veut pisser sur Dieu ; elle ne fait que pisser sur elle meme !

    D’ailleurs pourquoi ces producteurs ne se sont meme pas manifestés jusque là. Esperons que votre article les fera sortir du bois d’eux memes car ils ne peuvent plus rester sans reagir. Alors lachez le morceau car on vous lachera pas . Vous les producteurs de Ismael sankara, c’est vous qui avez ete les instigateurs de l’interview aupres de jeune afrique et du tournage de la video, alors on attend votre version de ce qui s’est passé. C’est vous qui avez suggeré que Ismael etre discret sur s vie prié a caus ed eson origie alorss donnez nous vos soures et vos informations. C’est vous qui avez lancé cette affaire, alors prenez vos responsabilités ; Vous avez peur de quoi ? A moins que vous n’ayez quelque chose a cacher. Alors parlez !!! La difference entre thomas sankara et vous, c’est que sankara lui il affectionnait la Lumiere et la Verité. Ce n’est point tel un cafard qui ne vit que de tenebres et dans la saleté. Alors aidez nous a faire sortir la lumiere. A moins que vous soyez en mission commandée.

    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:46, par sambiga
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    on s’en fout si c’est son enfant ou pas. Arrêtez de vouloir distraire la population avec une discussion aussi farfelu. Y a des maux plus importants, on mange pas, y a pas essence... Donc laissez nous tranquille.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:52, par Joukov
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Sankara reste un sujet qui fait vendre du papier. L’obs du lundi n’a pas fait mieux que ça car dans l’ITW de Me Farama, en couverture de page c’est plutôt une photo des deux mousquetaires et de leurs ideologues de l’époque qui est à la une. En page interieur, c’est encore une photo de ces deux là et des soldats inconnus qui y est. Que ce soit son enfant ou pas, où est le problème ? Mettez vous à sa place, dans le contexte de l’époque où presque tout le monde rêvait de prendre sa place et où les coup venaient de partout. Que pouvait il faire si ce n’est peut être soit se mettre dans l’alcool, les fem..... ou devinir fou. Je ne sais pas si l’on peut voir la mort par coup de fusil venir et rester stoïque. Les militaires peut être. Ce qui est sûr cette histoire n’a pas été lancé maintenant par hasard, et attendons nous à des rebondissements spectaculaires tels que les scenaristes holliwoodiens de cette affaire l’ont preparé. Il appartient aux gens sincères de clore au plus vite cette affaire pour que nous pussions nous occupper de l’essentiel et l’essentiel c’est le nord Mali et le scénario Nigerian qui nous attend tous meme à plus de 600km du théatre des opérations. Quelle mediation pouvons nous mener dans des histoires où Dieu est acteur principal au nom de qui on agit. A ce que je sache, Je n’ai jamais appris que Blaise bon militaire fut un docteur de la loi ou docteur en théologie or içi c’est Hadith contre Hadith.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:57, par Bako
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    C’est vraiment dommage que nous passions tant de temps à vouloir salir un homme qui a son nom déjà inscrit dans l’histoire du Burkina, de l’Afrique et du monde entier. Que Ismaël soit le fils de Sankara, où est votre problème ? Laisser la famille gérer ce problème et surtout laisser Ismaël en Paix. Vous savez certainement lire entre les lignes ? Je vous invite à relire les mails de Ismaël et vous verrez qu’il est paniqué, sa carrière connait déjà des perturbations, il dit que tout son staff s’apprête à gérer les attaques des médis (solidarité des organes des médias). Il a désormais peur pour sa vie, pour sa carrière. Bref, vous l’avez mis dans de sales draps et vous devez réparer cela. Il a vécu jusque là sans rien réclamer, il a tracé sa voie dans la vie, sans rien demander à quelqu’un et c’est à son honneur. S’il était un opportuniste, il se serait fait annoncer depuis, ne serait que pour exploiter les nombreuses relations de son "père", voire de l’État du BF.
    Je ne le connais pas, je n’ai jamais entendu parler de lui, mais je peine de voir tout ce tapage autour d’un jeune, qui peut être le jeun frère, le fils ou même le petit fils de certains de nous. N’avons nous rien à faire si ce n’est que de fouiner dans la vie des gens comme ça ??
    LAISSER LE TRANQUILLE, IL N’ATTEND RIEN DE VOUS, SI CE N’EST LA PAIX, LE RESPECT DE SA VIE PRIVÉE !!
    Ismaël, que Dieu te garde dans Sa grâce, qu’Il te soutienne dans ta carrière et ta vie et qu’un jour tu viennes te produire ici au Burkina, même si c’est dans 50 ans !!
    Je prierai désormais pour toi, car tu es innocent des circonstances de ta venue sur terre.
    A vous de la presse, à nous internautes, faisons une introspection et répondons à cette célèbre invitation "QUE CELUI QUI N’A JAMAIS PÉCHÉ JETTE LE PREMIER LA PIERRE". Vous verrez combien de nous aurons encore le courage de s’intéresser à cette affaire !!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 19:09
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Honnetement, je ne sui spas pour le clonage. Alors, donc, imaginez Sankara avec mille gosses a gauche, mille gosses a droite. Ca serait l’ aubaine, car l’ homme a des qualites, hein. Ce n’est pas un sanguinaire, ce n’est pas un detourneur, ce n’est pas un gabegiste, ce n’est pas un gars qui aime le luxe. Qu’ un tel type meme puisse avoir d’autres enfants en plus de ces deux fils, je ne mserai spas triste. Par contre, certains qui ne pensent qu’ a leurs panses et bas ventres, meme toucher a une femme sans concevoir le moindre retarde mental qui brule nos sous dans les boites pour retrouve les perles des gamines toutes aussi retardees emntales serait une bonne chose. Malheureusement , c’est eux qui vivent avec nous, nous dirigent et nous volent a longueur de decennnies.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:58, par popol
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    j’ai l’impression que les journaux en questions veulent necessairement faire de cette histoire "une bombe" . quel bombe ça meme ?

    Personnellement que Sankara est eu d’autres enfants ne me pose absolument pas de problèmes. Cela n’enlève rien dans sa personalité et le patriotisme dont il a fait preuve durant sa courte vie.

    Ismael est le fils de Sanskara ! et alors ?

    - est-ce que cette information a un impact direct sur les souffrances des populations actuels du Faso ?
    - Les Burkinabés vont-ils vivre mieux ?
    - Est-ce que ça va faire baisser le prix de l’essence ,les pb de logement et de chomage ?
    - Est-ce que ça va apporter la bonne gouvernance , plus de justice ?

    ou simplement : Blaise va-t-il mieux dormir ?

    Ecoutez , Mr les journalistes , ne forcer pas pour faire du sensationnel inutilement , parce que le Burkinabé a vraiment d’autres soucis en ce moment !

    Nous souhaitons bon vent à Ismael !

    Dieu reconnaitra les siens !

    Webmaster , laisse passer ya rien de bien mechant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 09:59
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    SANKARA est mort. Laissez le en paix. Sa vie privée ne concerne que lui. S’il a eu un enfant hors mariage, c’est pas la fin du monde (de toutes façons y en a qui enceintent des femmes mariées et donnent de surcroit leur nom à l’enfant. D’autres copulent en plein air). Alors ne jugeons pas. On ne fais pas le passé. Seuls le présente et l’avenir comptent. Pour moi, Sank reste un idéal mais avant tout, un homme avec ses forces et bien entendu ses faiblesses. N’oubliez pas qu’entre temps dame rumeur disait que Mariam SANKARA avait eu un autre enfant après SANKARA. Alors déposez-nous ici.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:02
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Vous n’êtes que des diffamateurs ! vs ne pourrez enlevez du coeur des Burkinabés ce sentiment de respect et d’admiration que le peuple à pour ce Vrai et Unique Président ! toi journaliste qui a écrit cet article, qui te connais ? tu as quoi ? tu es qui ?,tu mène de investigations...., quel bonne investigations ça !
    Qu’il ai 10 enfants hors mariage là n’est pas le problème ! c’est sont sens de sacrifice et son amour impartial et inconditionnel qu’il avait pour son pays qui est à garder en mémoire, donc il ne faut pas distraire les gens avec des histoires Bidon de chez Bidon !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:05, par AFRICAIN
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    HONTE à LA PRESSE QUI DONNE UNE PRIMEUR AU SENSATIONNEL PLUTÔT QU’à LA CONSCIENTISATION DES PEUPLES.
    ON EN A CURE QU’IL EST 25 ENFANTS OU DIX MILLES GOSSES,C’EST PAS DES INFO QUI FONT AVANCER L’AFRIQUE.
    IL YA VRAIMENT MIEUX à ECRIRE LORSQU’ON CHOISIT D’ÊTRE JOURNALISTE

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:10, par Sylvie
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Le petit ressemble vraiment à Tomas Sankara (paix à son âme). Que la famille arrête de lui faire la pression. A cause de la politique (argent et grandeur)vous (famille Sankara) reniez votre (peut être) sang. Au lieu de le menacer, demandez lui calmement si il est réellement le fils du défunt Président. Observez bien les traits, le petit est vraiment le fils de Sankara. Je vous donne un exemple, mon cousin était un des grands hommes ici, 07 ans après son décès, un jour dans mon bureau, un jeune homme débarque, j’ai failli tomber quand j’ai aperçu le petit, c’était vraiment mon cousin, y avait rien à dire. La maman du petit était en erreur, elle a eu peur d’avouer à temps qu’elle avait l’enfant de mon cousin, elle s’est marié à un Mr qui a accepté l’enfant comme son propre fils (lui donné son nom de famille)après y a eu divorce le Mr chasse le petit et dévoile tout le secret. De renseignement à renseignement, il tombe sur moi... Nous avons accepté le petit après avoir vu la maman qui a confirmé qu’il est de notre sang (même démarche, même teint, voix, taille, habillement gout....)c’était l’incarnation de mon frère.
    Donc je demande à la famille Sankara de mener bien des enquêtes surtout du coté de la mère de l’enfant et ses proches. De grâce, ne les mettez pas la pression c’est pas bon. Je suis sur que le défunt ignorait l’existence de l’enfant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:12, par victoire
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    c’est très simple, posez la question à blaise compaore qui est était l’ami inséparable de thomas sankara. il n’a certainement pas pu lui cacher l’existence de ce soit disant fils. D’ailleurs, blaise même l’aurait dévoilé par l’intermédiaire des simon compaoré, rock, salif diallo, achille tapsoba et autres qui ne cherchaient que l’occasion pour salir le nom du PF.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:12
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    N’importe quoi .combien de personnalités ont des enfants hors mariage ? Que cela soit vrai ou pas ,où est le problème ? Seule sa famille a le droit de savoir.QU’il soit Sankara ou pas on s’en fout.Même si THom SANK à eu mille enfants hors mariage ou pas ,il restera le même ,le Révolutionnaire celui que tout le monde vénère.Il est temps de le laisser reposer en paix.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS. CE JOURNALISTE FERA MIEUX D’ALLER VOIR CE QUI SE PASSE AU MALI.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:18, par cocojean
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Pour ma part je ne vois aucun mal en cela. Ce n’est pas une raison pour remettre en cause l’intégrité de Thomas Sankara donc arrêter ça.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:26
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    vous n’avez rien compris, le petit (rappeur) a besoin de se faire connaitre au Burkina et je lui tire mon chapeau il a trouver le bon levier.............c’est ça l’esprit US

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:31
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Bravo au journal !!! maintenant cherchez le nom et la photo de l’enfant de B.C et vous serez primés. N’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:35, par fanko
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Et s’ il était le fils de Simon Compaoré ? Obama a bien un sosie photographe en indonesie. Et pourtant ils n’ont aucun lien de parenté.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:41
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    les journalistes ont trouvé un thème qui peut leur rapporté des grosses ventes. voyez-vous combien sont interessés par ce "problème" qui n’a rien de fondamental. les vrais sujets sont : la bonne gouvernance, les guerres fratricides, la famine, l’enrôlement biométrique, les opérateurs économiques américains et autres qui envahissent, les tablettes à l’école. ne vous laissez pas divertir

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:45, par Burkind’bi
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je suis dépassé par le manque de professionnalisme de ce journaliste de jeune Afrique qui diffuse des informations sans vérifier. Même si Ismael avait dit qu’il est le fils de Thomas Sankara, la moindre des choses pour un journaliste professionnel, c’est de chercher à vérifier l’information (en demandant simplement à voir une pièce d’identité du garçon par exemple) d’autant plus qu’il sait que Thomas SANKARA n’est pas n’importe qui.
    Ce journaliste est un vaurien en manque d’inspiration qui a proposé cet article à sa rédaction juste pour toucher des piges. Honte à lui !!!!!!!!!!!
    Webmaster, s’il te plait............

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:45, par Bougli
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Au lieu que ça soit son fils, peut-être que que c’est lui-même. Alors-là...., il faut bien réfléchir : Le président Thomas SANKARA (le vrai) disait alors :"si vous tuez Thomas Sankara, alors il en naitra mille autres.."

    Bougli

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:51
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Des manipulations pour salir la memoire de notre illustre disparu ne meneront a rien. Foutez la paix au gosse la...
    Voila moi aussi je m’appelle TOM Sank ...

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 10:58, par foumoilapè
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Si tu es un bon investigateur, dis nous qui as tué Norbert Zongo qui était un grand journaliste de mon pays.Au lieu d’aller jusqu’à Libreville pour nous raconter des ragots, va au palais de justice de Ouagadougou pour nous informer : qui, comment et pouquoi on n’a tordu le cou à la vérité.Si tu n’a rien à dire aux Burkinabè, laisse la mémoire du grand Thom Sank en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 11:13, par PAZOET-NIFFOU
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    A Monsieur le Directeur de Publication de BENDRE !
    Cher Ami,
    Je voue beaucoup de respect pour votre hebdomadaire dont je ne rate aucun numéro tant vos écrits sont intéressants, objectifs et positifs dans l’éducation des citoyens patriotes. Mais cet écrit sur l’éventuel enfant caché du Président Sankara ne me convient pas du tout. Même si c’est un relais de Jeune Afrique dont on sait en Afrique que c’est le Journal le moins objectif qui est animé par un/des africains "politiques" vivant en France et déconnectés des réalités africaines. Et de surcroît, un Article rédigé par un "blanc" qui ne cherche qu’à se faire intéressant et de vendre ses "feuilles de choux". Que cherchez-vous à prouver. A blaisser Mariam qui votre déjà difficilement un veuvage intervenu très tôt dans sa vie ? A la famille Sankara qui solidaire et soudée sera choquée de savoir un des siens en villégiature hors de la famille ? Ou à mettre en doute la moralité de celui-là qui à correctement mené sa "Mission" sur cette terre hostile des hommes ? Je souhaiterai pas que BENDRE déverse dans le lot des "Communicateurs" qui n’ont d’objectif que de se faire intéressant et des sous. Vous vallez mieux que cela. Quel péché y a-t-il à avoir un/des enfants hors mariage en Afrique ? Qui vous dit que Compare n’a pas d’enfant(s) hors mariage ? Qui dit qu’il n’y a pas eu de "Baba SY" autre que celui que nous avons tous connu et aimé ? Et s’il en avait laissé, rejeterez-vous en tant que votre frère ? Même si c’est d’une affaire d’héritage que vous envoyez, vous conviendrez avec moi que vous Tom Sankara n’a rien laissé que son vieux vélo de course. De grâce, laissez tomber cette affaire pour ne pas susciter des douleurs à la famille Sankara qui doit avoir d’autres soucis telle que son la "Réhabilitation" politique et morale de TOM SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 11:24, par Bukinatitude
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je crois que c’est l’élu !( matrix), c’est néo ! l’oracle l’avait prédit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 11:36
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    « Désolé, mais légalement je ne suis pas le fils de Thomas Sankara. Pour être reconnu comme son fils, cela nécessiterait un recours à la justice et soulèverait beaucoup de questions sensibles...

    Ce enfant ment et il faut qu’il arrête de jouer avec les gens. pourquoi je dis qu’il ment
    1) S’il avait été le fils du défunt président et que ce dernier l’a envoyé avec sa mère vivre aux USA c’est qu’il l’a reconnu. En ce moment il ne peut pas dire que pour établir la filiation il faut recourir encore à la justice. Ce n’est pas bien de profiter du fait que les autres se sont endormis dans le silence de la mort pour mentir sur eux. Est-ce que le regretté président était le seul garçon nommé SANKARA ?
    2) pourquoi alors rester caché jusqu’à maintenant ? qui a besoin de lui ? le gouvernement n’a même pas fini avec les bonnes personnes qui les agacent, c’est d’un artiste lointain qu’ils vont se préoccuper ? Si la progéniture de Tomas avait été une menace pour eux, ils savent où trouver ses enfants légitimes. ils ne vont quand même pas les épargner pour s’en prendre à un "sans papier" oui, "sans papier" parce qu’il a besoin de passer par la justice avant d’avoir de quoi prouver qu’il est le fils au defunt président. Je dis encore que ce petit ment. enterrez cette affaire. Mais si petit là persiste dans son flou, il va falloir que la famille l’attaque et demande un test ADN et s’il s’avère que c’est négatif, ... Il faudra qu’il paie pour apprendre que c’est pas bien de profiter de la mort pour mentir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 11:40, par saw
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    y’a t-il un lien entre avoir un enfant hors mariage et revolution ?et si c’était le fils de Sankara savez-vous comment il est arrivé au USA ? c’est honteux journalistes burkinabé ;combien d’enfants hors mariage certains de nos dirigents ont au faso et ailleurs dans le monde, pourquoi n’en parlez-vous pas ?la population burkinabé n’est pas aussi bête donc ne faites pas croire au monde que les burkinabés doute de la personalité de Thom SANK ;que son âme se repose en paix

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 11:41, par victoire
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    c’est très simple, posez la question à blaise compaore qui est était l’ami inséparable de thomas sankara. il n’a certainement pas pu lui cacher l’existence de ce soit disant fils.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 11:53, par O_D_RoZ
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Sacré buzz quand même comme en raffolent les africains, en particulier le Burkinabè... Pendant qu’on y est monsieur le journaliste et si tu révélais l’identité des enfants conçus hors mariage des présidents actuels en exercice ??? ton canard se vendrait certainement mieux, j’en suis sûr !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 12:07, par FILSDUPAYSAN
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Vraiment du temps à perdre.
    Est il interdit que SANKARA (paix à son âme) ait un enfant hors mariage ?
    Serait il le premier à le faire ?
    Est il le seul et unique à le faire ?
    Alors que tout est bien clair que ce n’est pas son fils, on continue à nous divertir.
    Encore une histoire de journaleux

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 12:18, par RAS
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    hum, article bidon ! c’est quoi,vos journaux ne marchent plus ? Si vous êtes à cours d’idées dans ce Faso pourri là, ah là c’est grave. Fermez vos éditons si vous n’avez pus rien à proposer de concret.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 12:24, par sawato
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Où est le problème, "bandes de d’aigris et d’hypocrites", TS n’est pas le premier et ne sera pas non plus le dernier. Vous n’aurez jamais, d’arguments contre TS jusqu’à la fin des temps. Ce que Dieu a béni, nul ne peut détruire, la gloire de TS est un don de Dieu, contrairement à certaines personnes qui forcent le destin.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 12:43, par sawato
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Si vous n’avez rien à nous dire au peuple Burkinabé, il serait intéressant de nous épargner des insanités de ce genre. Qu’il soit son fils ou pas où est le blème ? Si vous êtes un vrai journaliste d’investigation, dites nous ce qui c’est passé réellement le 15 octobre 1987 ? Dites nous réellement de quoi est mort TS ?, dites nous qui sont les vrais auteurs ? Dites nous pourquoi, on l’a sauvagement assassiné ? Si vous n’avez pas des réponses à ces interrogations, alors de grâce, arrêter de nous faire pleurer, car vous n’imaginer pas à quel point vous nous faites du mal. Tôt au tard, la justice Divine, triomphera.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 12:55
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    De grâce permettez a Tom SANK de se reposer où est le problème que ça soit son enfant ou pas ? Norbert TIENDREBEOGO ressemble à Blaise COMPAORE est ce pour autant qu’ils sont même mère ou même père ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 13:10, par le peuple
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Même s’il est le fils à TOM SANK, où est le problème ? Nous resterons toujours fier de notre PRESIDENT.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 13:14, par l’oeil.
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Pour ma part, je trouve que tous les scenarii sont possible. Examinons.
    - soit le petit, avec l’esprit americain, cherche du nom. Imginez qu’une personne lui dise ’’tu es burkinabè et tu ressembles au célèbre sankara, ne vas-tu en profiter, même si on prouve le contraire, le monde t’aurait au moins connu et ta musique". C’est bien possible car Akon, le chanteur sénégalais vivant au USA avait soutenu qu’il a avait fait la prison plusieurs fois pour vols de voitures et grands braquages, ces camarades étaient étonnés de voir qu’il s’inventait une vie qu’il avait jamais eue. Car aux USA, la rédemption après une vie de Caid, ça paie ;

    - soit il est le fils de sankara ( ce qui me réjouira car un homme de sa trempe devrait nous laisser beaucooup d’enfants afin que nous puissions lui rendre hommage à travers eux. Personnellemet, quand j’aurai les moyens, je ferai ce que je pourrai pour la famille sankara), mais vu le sort qui été réservé à ce dernier, il veut rester caché ;

    - soit, c’est une histoire montée par jeune Afrique et son relais L’obs (ce dernier garde une dent bien longue contre Sankara, le commentaire qu’il a fait sur cette affaire en dit long, je compati à la douleur de l’obs pour son siège incendié sous le CNR) en vue de l’exécution d’un contrat pour le compte de X. Le jeune peut être dans le coup de façon consciente. Il se peut aussi, qu’il a de façon innocente vu dans cette "plaisanterie", une occasion de se faire la pub...ça réjoint ma première hypothèse. Au cas où cette dernière hypothèse serait vraie,les commanditaires nous prouvent qu’ils ne vallent vraiment pas la cheville de sankara, s’il est encore nécessaire de le démontrer...Dans ce cas, on dira : sankara, après ta mort naturelle, voici la liste de tes fils naturels...! Webmaster, je sais que tu as du boulot, voici mon texte, je sais qu’il sera publié car rien de méchant !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 13:17, par La vérité
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Ismael sankara est son nom d’artiste. Son vrai nom est Ismael junior SABA. son père a immigre’ aux USA depuis qu’il a 2 ans. Rien a voir avec notre hero Thomas sankara

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 13:29
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Mon cher jounaliste !ce que vous raconter ne changera en rien sur la personne de Tom,cependant je reconnais en vous quelq’un qui passerait par tous les moyens pour s’arracher un peu d’argent.BRAVO pour vos nouvelles methodes memes si elles sont laches au point de diffamer les parties dignes de notre histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 13:50, par Big Brother (Simba) is watching you
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Sankara n’avait jamais dit ou voulu paraître un modèle d’homme parfait, sans défauts ni reproches.Il poursuivait des idéaux qu’il croyait bons pour les burkinabé.

    dixit :...anonyme

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 13:51, par sana
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Aux imbéciles qui veulent salir ou trainer le nom de Thomas Sankara a travers internet je vous ceci : ceux qui l’ont tué se connaissent. Des assassins qui sont entrain de finir l’argent du Burkina, je parles de Blaise Compaore et sa bande de sauvage. Si Sankara avait un autre fils et Apres ? c’était sa vie privée et il en avait le droit, lui au moins était marié a une Burkinabé. Blaise couchait un JB on le savait c’est pourquoi elle a été ambassadeur sinon sa femme allait faire sa sauce. Puis François a voler notre argent pour Aicha Kone bordel on n’en parle. Laissez Sankare dormir en paix, bande de sauvage. Vive Sankara, il n’est pas mais il dort et il finira par ce réveiller.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 14:50, par africain
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    De grâce ! Ce jeune a quoi de ressemblanche à Sankara ? Ce que je vois chez lui, c’est juste de traits typiquement africain : Grosses lèvres, nez applati, yeux bridés (signe de defaut génétique) et sa grande taille (type des jeunes noirs américains du à leur alimentation trop grasse). Pour moi, il n’y a aucun trait de ce jeune qui laisse penser qu’il est le fils de Sankara. D’ailleurs aujourd’hui, la médecine nous a épargné des guerres et de chantages inutiles. Ainsi, si vous supçonnez qu’il est le fils de Sankara, vous lui demandez de faire un test de parténité. Moi en tant que docteur, je vous propose volontier le test gratuit ou j’ai paie pour le test s’il est d’accord.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 14:56, par Burkinbila
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Entre celui qui donne la vie et celui qui ôte la vie, je préfère le premier. j’aurai tant aimé que Thomas Sankara ait beaucoup d’enfants. Cela vaut mieux que ceux qui tuent, pillent et détruisent le Burkina. ces individus sans foi ni lois, ces individus sans âme et leurs courtisans qui sont prêt a tout et qui les vénèrent pour les postes, l’argent ou la peur auront leurs récompenses sur cette terre avant l’au-delà. C’est Dieu seul qui va payer. Tom Sank, repose en paix

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 14:56
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Le titre de cette affaire par fasonet est déjà une prise de position . Je demande au journaliste de changer de profession car il est manipuler plus qu’une galette .

    SANKARA est unique et le le demeurera dans l’éternité. Du courage pour vos inventions, montage pour salir son image.
    Sachez que le peuple a déjà mis dans la poubelle vos allégations.

    A bas les incapables , vive SANKARA !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 15:03
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Un seul enfant c’est petit. Que thom sank ait cent ou mille enfants au dehors, on s’en fout. les gars, ne vous laissez pas raser la tête dans le noir ; sinon on va vous couper les oreilles. Le problème, il est ailleurs : comment lutter contre la famine qui fait des victimes dans tout le pays ? comment lutter contre la corruption dans notre pays ? Pourquoi l’essentiel des richesses est concentré entre les mains de quelques individus ? Pourquoi les députés qui ne payent pas l’IUTS parce qu’ils ne sont ni fonctionnaires ni salariés ont-ils droit à une pension de retraite payée sur le dos du contribuable ? Pourquoi Compaoré ne veut-il pas quitter le pouvoir ? Ce sont autant de préoccupations qui doivent guider les uns et les autres en ce moment et non un problème d’enfant hors mariage de thom sank( mort mais vivant dans les esprits de tout le monde qu’on l’aime ou pas ; il hante surtout ses bourreaux). Ne vous laissez pas distraire par le pouvoir et ses affidés que sont JA et l’observateur paalga. Et dire que ce journal est dirigé par un doyen qui gagnerait à être plus sage que faire le jeu du pouvoir. Que cherche-t-il encore à son age ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 15:18, par la lumière
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Je demande à l’Observateur et jeune Afrique d’enquêter aussi sur les Présidents en vie notament Blaise Compaoré ? Ou veut-on nous faire avaler une couleuvre pour nous preparer à accepter un Président actuel qui aurait des enfants hors mariage en nous montrant que ces prédecesseurs ont fait la même chose. Sortez nous tous ces enfants cachés des Présidents et nous aviserons. Car avant tout ce sont des bukinabè et ils ont le même droit que tous les autres et ils peuvent aussi prétendre à la magistrature suprême. Je demande aux autres enfants qu’on cache de sortir afin qu’on sache qui est qui, qui fait quoi comment et pourquoi ?
    Je demande à Ismael de ne pas avoir peur d’être le rejeton de TOM SANK car de son vivant le TOM n’avait pas peur de dire la vérité.Revoyez le film dans lequel le journaliste lui avait demandé "si Blaise venait à vouloir vous renverser" Il a dit de demander au Blaiso si c’était possible ? Blaiso s’est mis à rire en bon mossi.Ensuite il a dit que si cela arrivait que ce n’est pas la peine d’intervenir car ce sera trop tard.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 15:19, par Alexio
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Ce n est pas la fin du monde d avoir un enfant en dehors de sa famille.Le grand Mitterand a eu un enfant hors famille,cela n a ote sa gandeur d homme politique.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 15:45, par LeFURIEUX
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    chers journaleux arrêtez vos élucubrations car c’est réservé à Toegui. en quoi avoir un fils qui vie au USA a à voir avec les idéaux de la révolution ?! a t-il fait l’enfant avec la femme ou la maman de quelqu’un (journaleux) ?! Arrêtez ça dêh. Dites nous qui est/ sont le (les) rejetons de BC. Les nés avant la honte là ça suffit. TOM SANK était, est, sera et restera intègre dans nos esprits. cherchez un autre morceau sinon ça c’est raté. le jour où vous trouverez sur le titre de propriété que le parc animalier de ziniaré est la propriété cachée de TOM SANK écrivez et nous allons vous suivre. Vive TOM SANK ! malheur à ses ennemis.
    Webmaster c’est ma ptite contribution. laisse passer. je t’ai à l’oeil. merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 15:46
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    ’’Aucune hythese n’est a ecarter’’ ? A mon avis le test d’ADN tant recclame par la veuve Sankara pourrait etre utile pour clore l’affaire.

    Ne cherchez pas distraire les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 15:56, par Cicéron
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    QUE DE LA PASSION FRENETIQUE AVEC DES FOIS UNE AIGREUR SAUVAGE POUR SI PEU. N’OUBLIONS PAS, EN SUPPOSANT QUE THOMAS SANKARA SOIT UN SAINT,QUE LE PLUS SAINT DES SAINTS RESTE UN HOMME, C’EST A DIRE AVEC DES FAIBLESSES. A BON ENTENDEUR SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 16:09, par Wiitb-Yaada Bèèb-Yandé
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    "Même si un père se reconnaît dans son fils ou un Maître dans son disciple, le fils ne sera jamais son père et le disciple ne sera jamais son Maître. Aucun être humain ne peut être l’exacte reproduction d’un autre.
    Chacun a sa voie, sa mission, et même si le disciple prend son Maître pour modèle, il doit toujours se développer d’après sa propre nature. Pour prendre une image, je vous dirai qu’il doit seulement s’efforcer de chanter en respectant la partition ; mais il ne peut pas faire autrement que de la chanter avec son propre gosier, avec sa propre voix, qui n’est certainement pas identique à celle de son Maître. Mais cela n’a aucune importance : la seule chose importante, c’est d’exécuter la partition, c’est-à-dire de se conformer à la seule philosophie éternelle et véridique qui est celle de tous les grands Maîtres de l’humanité."
    à meditrt

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 16:19
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Sankara n’étais pas un imam ou un prêtre. Il un HOMME avec ses faiblesses comme tout autre homme. Pourquoi chercher des pous sur une tête rasée.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 16:50, par tinto
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Foutez la paix aux gens. Quand les uns envoient leur intelligence devant pour construire, les autres envoient la leur en arrière pour détruire ou distraire ! Il y a tant à investiguer dans l’avenir ! Cessez ces idioties qui ne font pas honneur à ce continent qui a d’autres chats à fouetter.D’ailleurs le Président a -t-il dit à qui qu’il est sans faute ? Et vos fautes à vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 16:57, par indigné
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    JA est un journal qui fait la publicité du pouvoir en place depuis belle lurette. Ne vous laissez pas distraire.Il ya des gens dont les épouses ont stérilisées les maitresses ici et ya ,foueeeeeeeeeee.Meme si Sankara a un enfant hors foyer, il a quand meme sauvé le Faso et c’est ce qui est important.Meme de sa tombe il aime mieux le Burkina que nos dinausores tapis rien que pour leurs intérets économiques.Sankara paix à ton ame.
    Repoussez ansardine de nos frontières c’est ce que j’attends de vous et rien d’autre ;iL n’ya point de salut en vous

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 17:10, par le visionnaire
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    fils de SANKARA ! et alors ? dites moi ce que ça fait ! foutez lui la paix HOMMAGE A TOI TOM SANK !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 17:15, par KELEMASSA
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    aucune hypothese n est à ecarter.Thom est un vrai militaire un commando un gandaogo. il connaissait ce qui allait arriver. que ça vienne de l interieur ou de l extérieur. il savait le sort qu on reserve aux revolutionnaires(.khadafi et ses fils).
    Peut etre voulait il mettre à l abri un fils inconnu afin de preserver sa progéniture au cas ou...
    Ismael veut il utiliser le nom de Sankara pour faire ses affaires . Savait il que Jeune Afrique est lu au Burkina ?et que son histoire serait connue ?
    C est à la famille de THOM de trouver une solution à cette affaire .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 17:16, par DISCIPLE DE SANKARA
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Thomas Sankara ne s’est jamais fait appelé Prophète encore mois Messi,même Jesus que beaucoup de gens disent être Saint,certains pretentendus chercheurs se sont mis à pied d’oeuvre pour lui attribuer une paternié ;donc que des journalistes voulant multiplier leur chiffre d’affaires diffuse une telle information n’est chose étonnante.Sankara lui même avait dit que si lui il meure,il y aura des milliers de Sankara qui vont naître ;ou se trouve donc le probleme si un honnête citoyen se reclame etre son fils.Ne deviens pas Fils de Sankara qui veut mais qui peut.
    Vive Thomas Sankara .
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 17:56
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Comme ce sont des sujets que nos journalistes veulent traiter, prions tous en semble pour que DIEU les donne des sujets à traiter. A supposer que SANKARA ne soit pas un exemple comme certaines personnes veulent nous faire croire, ceux au moins qui constituent l’exemple aujourd’hui ne devraient pas continuer à enceinter les femmes d’autrui et pire, reclamer la paternité de ces enfants pendant même que les femmes "violées" vivent sous le toit de leur mari. Entre nous sous l’ère de la revolution et maintenant quelle comparaison on peut faire sur la morale dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 18:00, par Moi aussi je suis un fils de SANKARA
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    CChers CAMARADES Internautes,
    Le meilleur moyen à mon avis pour contrer cette nouvelle attaque de tous ces réactionnaires qui ont engendré le 15 octobre 1987 c’est de créer le mouvement " Je suis aussi le fils de SANKARA !"
    D’ailleurs dès aujourd’hui je mais me faire confectionner un tee-shirt frappé des inscriptions
    - En français "Je suis aussi le fils de SANKARA"
    - En Mooré " M’Ya SANKARA BIIGA"
    - En Anglais " I’m also SANKARA’s SON"
    Le 15 octobre prochain je demanderai à tous les Sankaristes de s’habiller en tee-shirt avec les même inscriptions et qu’il y ait une déferlante marée humaine ce jour là à DAGNOEN, le lieu de pèlerinage de tous les Brah-môgô révolutionnaires.
    Et ce jour là si les journaleux veulent qu’ils s’en viennent pour dénombrer tous les fils de SANKARA.
    Que tous ceux qui sont d’accord avec le mouvement me contactent à mon adresse personnelle que voici : sysanbe@yahoo.fr
    MERCI A TOUS ET TOUTES

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 18:16, par alex
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Savez vous combien d’enfants nos dirigeants actuels ont au dehors ????
    Foutez la paix à Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 18:30, par carine
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    si Ismael est le fils de de Tom il n y a pas de problème ; avant d’être président c’est un être humain, un homme avec toutes ses sensibilités laisser le se reposer en paix ; après tout ceux qu’il a mené comme combat pour que le Faso prospère

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 19:01, par Leréaliste
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Internautes et journalistes, vous me faites tous pitié.
    Le peuple burkinabè a besoin de débats constructifs sur des sujets d’intérêt national et non de vos niaiseries. Ah !j’oubliais l’autre jour j’ai croisé Thomas SANKARA au marché de kienfangué ; ça ne vous intéresse pas ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2012 à 22:50, par THOM SANK
      En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

      Ou est le probleme si mon président a mille enfants, pourvu qu’il soit dévoué à son peuple. Sank était un beau et intélligents gars qui ne pouvait laisser aucune fille indiffrente. S’il a failli ce doit etre aprés mille et une tentative de la maman d’Ismael et comme on dit " ce que femme veut dieu veut". Alors Sank a succombé et peut-etre lui meme ignorai( si c’est averé que c’est son enfant) l’existence d’Ismael. Moi je souhaite mem que l’enfant soit de THOM SANK et cela n’enlevera rien en sa qualité du president le plus juste et integre de l’Afrique.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 19:02
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    On s’en fout. Un grand reste un grand. Vive Sankara !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 19:13, par didereau
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Laisser TOM SANK reposer en paix. Il a fait son devoir et a rempli son contrat contre tous les laches de cette planète terre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 19:23, par Integre
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Ainsi on a une preuve que Thom Sank en plus d’avoir une tête pleine, avait aussi des testicules pleins...
    Quand à l’auteur de l’article, peut être qu’il rêvait d’employer l’expression " faire effet d’une bombe" dans un article,
    mais là c’est hors sujet..Cette information ne diminue en rien du bien qu’on sait et pense de ce president

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 20:22
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Voilà Lefaso.net rien que l’autre jour parlait que des internautes diffamaient de simples canditats charognards pour être élus au CSBE,voilà que le même Lefaso.net se met à diffamer depuis quelques jours notre héros national avec ses articles bidonnés.Si vous croyez que les internautes et au delà les vrais Burkinabè intègres sont des bornés comme vous,vous vous trompez.
    Vous pouvez mettre vos conneries sur Thom Sank tous les jours pour le salir sur votre site qui est à la botte de Blaise,la mayonnaise ne prendra jamais.
    Merde à vous

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 20:31, par Rabalba
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Ah, que c’est beau ! Si nous avons un autre Sankara fils en plus de ceux connus, c’est très bien. Ce qui salierait le Nom du défunt Thom Sank, c’est que son enfant, légal ou non, biologique ou pas, d’adoption ou simplement d’admiration se fourvoit au point de renoncer à son combat, celui de l’intégrité, de l’amour de sa patrie...du développement du Burkina et de ses fils sans discrimination et sans exclusive ! Si Ismaël en tant qu’artiste sait défendre les valeurs chères à nos pères, il est fils de Sankara, au même titre que Awadi du Sénégal, Smokey du Burkina et tous les autres qui disent la vérité en se servant de leur art !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 21:59, par Mounil n
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    S il vous plait journaliste faites vos enquêtes sur les vivants ceux qui peuvent vous repondre là vous saurez votre place.Il ya bocou d secret k vou savez d vivan devoilez les au lieu d pavané sans refuse, la honte a vous.Laissez les honnète citoyen reposé en paix.S il vous mank dè information allez en syrie vou en orez.Le Burkina a besoin d la paix pr avancé.Un enfant legal,un enfant illegal,un enfant hors mariage,un enfant sous mariage,1 enfant sur mariage,1 un enfant dans mariage,... on sans fou.il est avan tt 1 humain com tw journaliste.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 23:04, par bibi
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    juste vous dire que j’ai un sozi que je refuse de regarder tant il me ressemble .
    il est d’une autre nationalité et mieux apres rencontre, il a la meme date de naissance que moi . alors pas etonnant que ce jeune ressemble a notre tom sank
    et meme si c’est cest fils , ou est le problème..

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 23:18, par on s’en fou !!
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    heyyy vous là , arreter d’embetr les gens hein !!! il a enfant ohh il n’a pas enfant ou est le probleme ? meme si c’est son enfant on s’en fou de lui !!! c’est son père qu’on connait et on ferai mieux de le rendre hommage et de uivre son exemple . un point c’est tout . ce nouveau venu là on le connait pas et on n’a na que foutre de lui ........ s’il est le fils de sankara vous allez faire quoi ? ???????????? insulter sankara ? le maudir dans sa tombe ? ou bien le juger ???
    sankara a fait le travail que la ^population attendait de lui . meme s’il a 150 enfants a traver le monde qui se réclamment etre les enfants de sankara çà fait quoi ? vous allez faire quoi ? laissez nous trankill mais dit don !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2012 à 23:32
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Tout d’abord cher internautes, il serait tres difficile de mediatiser certaines informations dont l’on n’a pas les preuves. Si tel est reellement le cas selon les informations recues par le Journaliste de J.A. Il serait difficile a Ismael de remedier a cela. Il serait egalement difficile de pretendre etre le fils d’un grand-homme devant un journaliste dont leur devoir est de soutirer certaines informations dont ils auriont eu l’air la dessus.
    Les consequences de pretendre etre le fils du grand-homme peuvent se resumer positivement ou negativement. Tout dependra comment les lecteurs s’y prendront.
    D’autre part, il faudra aussi noter que Ismael a enormement les traits du "genie" et egalement les meme loisirs tel que la musique (ecrire et chanter).
    Hypothese #1 : Ismael a aussi mentionne qu’il est "venu au USA quand il avait 2 ans" cela veut dire qu’il doit avoir soit 23 ans, 25 ans ou 27 ans.
    Hypothese #2 : A-t-il autre prenom que musulman ?
    Hypothese #3 : Un membre de la famille aurait-il essaye de joindre la mere d’Ismael ou le journaliste pour des investigations ?

    Comme dit si Ismael comme il a bien dit (paraphrasons)"si tu es digne du "genie" dit le haut et Fort comme le "genie" faisait devant les exploitateurs de l’Afrique".

    "Il est gtres facile de mettre la brouille, mais trop difficile d’en sortir facilement."

    Conclusion : Veuillez noter qu’il soit ou pas le fils du genie, rien ne changera la grandeur morale de cet homme qui a voulu combattre le dictatorship de la bourgeoisie, etc....

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 00:44, par mimi a new york
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    moi je mapel mimi. je suis meme une fille de thomas sankara moi qui vou ecriu comme ca en live and direct

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 00:59, par Kenza
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis vous croyez que ns sommes des nez perc’’’ ? Arretons maintenant !! c vrai que ce sont les sectes et le sexe qui gerent notr monde mais les icones snt les icones.
    THOMAS SANKARA est un label. aujourdhui ls burkinabes ne sont pas fier de leur patrie mais c’est sur le seul point qils vont tjrs s entendr cad defendre la memoire de cette etoile. biensur a part les CAMELEONs equilibriste.

    Ismael s il est malin doit s ecarter de cette histoire car THOMAS SANKARA n appartient plus a sa famille meme a plus forte raison d’un tombe du ciel.
    Pourquoi ns repondons mem c telmen faut. personne ne devrait dir un mot dessus ils allaient s ranger
    MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2012 à 16:03, par pasco
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    de grâce, ne salissez pas la memoire du Hero Thom Sank.Et même s’il avait 10enfants hors marriage quel est le probleme ? C’est sa vie privé après tout.Si vous desirez vous faire lire,allez fouiller ailleur !!!!
    Sinon j’ai appris que l’actuel président sort avec une... ne serez vous pas intéressés ? les media vont nous tuez !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2012 à 11:09, par pawit-rawgo
    En réponse à : Affaire du « fils » de Thomas Sankara : « Aucune hypothèse n’est à écarter »

    Laissez,cette affaire maintenant car ce n’est que du pipo :

    - son père s’appelle Saba Songrinooma Ismael.
    - c’est un burkinabé ressortissant de Bangré, une commune rurale situé dans le passoré.
    - il a quitté le pays et a fait fortune au Gabon.
    - il était même introduit au palais à libreville. c’est la qu’il a connu l’ex femme de Bongo, patiance dabani.
    - il a suivi patiance dabani à Miami avec sa femme et son fils ismael junior.
    - il a de la famille ici au BF qui peuvent témoigner (j’en fais partie). Les journalistes qui veulent chercher peuvent chercher et ils nous trouveront pour confirmer tout celà avec des photo a l’appui.

    Alors de grâce, laisser tomber maintenant cette histoire e

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés