Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

jeudi 28 juin 2012 à 23h58min

Les grandes questions de l’éducation et de l’alphabétisation au Burkina Faso. C’était là le plat de résistance du point de presse du gouvernement tenu le jeudi 28 juin 2012. Il en ressort, entre autres, que l’une des innovations majeures dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’enseignement est l’introduction prochaine de tablettes électroniques pour ainsi remplacer les livres scolaires sur les tables-bancs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Aborder l’éducation sous l’angle global. C’est l’objectif assigné d’entrée de jeu au point de presse du gouvernement le jeudi 28 juin 2012 par le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré. Ont fait le déplacement pour en parler, les deux ministres en charge du secteur, en l’occurrence le ministre de l’Education nationale et l’Alphabétisation (MENA), Koumba Boly/Barry, et le ministre délégué à l’Alphabétisation et à l’Education non formelle, Zakaria Tiemtoré.

Avec 70% d’analphabètes composés en majorité de femmes, l’importance d’initiatives comme le Plan décennal de développement de l’éducation de base ou encore le programme stratégique de développement de l’éducation de base ne fait plus l’ombre d’un doute, selon le ministre Koumba Boly/Barry. C’est la raison pour laquelle son département vise, entre autres, à atteindre un taux d’alphabétisation de 60% en 2015 non seulement en mettant un accent particulier sur le préscolaire et le postprimaire, mais aussi en développant la déconcentration des ressources financières et en assurant une meilleure gestion des ressources humaines.

L’une des innovations, selon Koumba Boly/Barry, sera l’introduction prochaine de tablettes électroniques dans les salles de classe pour y remplacer les livres scolaires. Bientôt donc, les élèves auront des manuels électroniques à la place des livres d’Histoire, de Mathématiques ou de Géographie en langues nationales, en français et en anglais, a expliqué le ministre en charge de l’Education. L’introduction de cet outil technologique qui sera gratuit avec l’appui de la diaspora burkinabè, de la BAD, de la Banque mondiale et de l’UNICEF, connaîtra une phase expérimentale dans des écoles et centres d’alphabétisation afin de mieux déterminer ses caractéristiques, notamment la résistance et la facilité de lecture.

La prise en charge des enfants des réfugiés maliens, la manifestation des enseignants à la veille du CEP, la nécessité de révision du calendrier scolaire, la gratuité de l’éducation sont, entre autres, les points abordés dans les échanges avec les journalistes. Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation a assuré qu’un dispositif est prévu pour prendre en charge les élèves réfugiés qui sont plus d’un millier dans la région du Sahel : « Lorsqu’un enfant réfugié malien arrive, le système éducatif est prêt à l’accueillir. Là où il y a des places, on les intègre ; sinon, les inspecteurs nous interpellent et nous mettons tout en œuvre pour qu’ils soient pris en charge.

A ce jour, la majorité de ceux qui se sont présentés ont été pris en charge. L’examen du CEP leur a également été ouvert. Nous prévoyons aussi des cours de rattrapage pour eux pendant les vacances en collaboration avec le ministère malien en charge de l’Education. » Pour ce qui est de la grève des enseignants, Koumba Boly/Barry estime que c’est la résultante d’un problème de communication : « Nous n’avons jamais dit que nous n’allions pas relever les taux d’indemnités, mais nous avons précisé notamment lors de nos rencontres avec les syndicats qu’il fallait attendre l’assainissement du fichier solde avant de revoir les indemnités et de relever les taux qui le devaient.

Hélas, l’information n’est pas parvenue aux enseignants. » Aussi Koumba Boly/Barry, qui ne manque pas de saluer l’esprit de citoyenneté des acteurs du monde éducatif qui a permis la tenue effective du CEP, promet-elle de voir avec ses services comment mieux communiquer à l’avenir. Qu’entend-on concrètement par gratuité de l’éducation ? Réponse du MENA : « Quand on parle de gratuité, il ne faut pas oublier qu’il y a toujours quelqu’un qui paie quelque part. Les fournitures, les manuels scolaires et la cantine scolaire sont gratuits. Cependant, la gratuité de l’éducation, ce n’est pas une déresponsabilisation des parents d’élèves dans l’accompagnement de l’éducation de leurs enfants.

Ils devront s’acquitter des cotisations des Associations des parents d’élèves (APE) qui sont des structures autonomes, mais il est désormais interdit qu’un enfant soit renvoyé parce que ses parents n’ont pas pu payer leur cotisation de l’APE. » Son département envisagerait également la décentralisation du système éducatif à partir d’un calendrier scolaire et un contenu déclinés par région. Il est possible de vaincre l’analphabétisme pour peu qu’on fasse preuve de volonté, d’abnégation et d’investissement à long terme, a renchéri Zakaria Tiemtoré. Actualité oblige, l’affaire du marabout de You et de la question de la libération des militaires se sont invités dans les échanges avec le porte-parole du gouvernement. Ce dernier s’est refusé à commenter ces dossiers qui relèvent de décisions de justice, tout en retenant comme leçons qu’« au-delà de tout, ce qui est important, c’est le respect des uns et des autres ».

Hyacinthe Sanou

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 juin 2012 à 00:50, par Le Citoyen
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Quelle utopie !!!!!!!!! Vous n’avez meme pas assuré le minimum d’un cahier par élève et ce sont des tablettes électroniques qui vous préoccupent. Sur quelle planète vous croyez-vous ? Il faut cesser de tromper le peuple. Quant à l’alphabétisation des adultes, elle constitue un fond de commerce pour les opérateurs en alpha et certaines autorités du MENA. La réalité est autre et triste. Et c’est le Burkina qui marche à reculons

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 11:47, par Patrimoine
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      Je ne sais pas avec quoi nos responsables réfléchissent ! une grosse arnaque comme ça crue et visible, vous y allez quand même.c’est comme ça qu’on gère l’avenir de nos enfants ? déjà qu’on prépare des générations de "cadres sans niveau" en raison du sabotage actuel. demandez à ces truands qui vous proposent ces tablettes si en France ils en ont vendu.
      oubien on est vraiment des cons au Burkina Faso, oubien alors on est dominé. je crois plutôt que les deux ministres veulent dealer sur nos enfants

      WM, poste ce message, si tu n’es pas dans leur deal

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 12:29, par Atta
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      Pardonnez, vous m’avez trop censuré !!!!!!!!

      Vos inspecteurs et conseillers pedagogiques de Ouaga I ou Ouaga II ou Yako, Diapaga, etc. ne savent pas ce c’est qu’un ordinateur pentium 1 d’abord ; n’en parlons même pas de tablettes. Ahbaaa, C’est la verité ou bien je rêve ?
      Le BIB (Brave Instituteur de Brousse)qui prepare ses cours avec une lampe tampête, et nos enfants veulent des conditons de vie meilleures avant la venue de ses fameuses tablettes.
      vraiment nos gens la aussi !!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 16:44, par yamame
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      C’est vraiment une utopie comme dit Le citoyen !

      "Avec 70% d’analphabètes" soit plus de 11 millions de personnes avec les estimations actuelles, on veut "atteindre un taux d’alphabétisation de 60% en 2015" !! Mon oeil ; toute simplification faite on veut donc nous faire croire qu’on va réaliser un taux de croissance du niveau d’alphabétisation de 100% en 3 ans. Ne nous prenez pas pour des cons et continuez à raconter vos histoires de stratégie de développement à dormir debout à vos enfants.

      Que Diable les tablettes électroniques viennent-ils faire dans cette galère !! C’est à se demander si vous avez les pieds sur le sol des Burkindi. Entre nous voyons nous même qui avons le privilège de pouvoir surfer sur le Net et vous lire combien d’entre nous ont des tablettes ? je connais bien le domaine des TIC et il faut avouer que le coût total de possession de ces appareils n’est pas du niveau de notre budget éducatif actuel. Puisque rien n’est effectivement gratuit et que quelqu’un doit payer quelque, il est plus réfléchi et sage de dire à ce quelqu’un que c’est bien les tablette et même très bien mais pour le moment nous nous avons besoin de construire des écoles pour nos village, de former des enseignants, de sensibiliser à la scolarisation des enfants, d’élaborer des méthodes et programmes efficaces d’enseignement pour éviter le décrochage scolaire, de motiver enseignants et élèves, en un mot de mieux ORGANISER notre système éducatifs en optimisant les ressources.

      Même s’il est sûr que les TIC peuvent booster le niveau de l’éducation et qu’il faille introduire les TIC dans les l’enseignement il ne faut pas s’aventurer dans des expériences impromptues vouées d’avance à l’échec sauf si les promoteurs ont des idées noires qui trottent dans la tête. Oui, nous les voyons venir mais nous les tenons à l’oeil !!

      Messieurs et Mesdames les "têtes pensante ou plutôt dirigeante" de notre système éducatif, stratégiquement il faut analyser les réalités du moment et créer des conditions propices avant d’entreprendre de telle initiatives. Vous savez sans doute que ce projet ne tiendra pas à grande échelle actuellement ou bien voulez-vous créer une école publique à double vitesse ? Celle des privilégiés (avec tablette, vidéo-projecteur, tableau blanc et marqueur) et celle des laisser-pour-compte(où l’écolier marche 10 km/jour pour trouver l’école 3 classes dans laquelle il dispute sa place avec 5 camarades, où dans les villages et même des chefs lieux de province les enfants de 6 ans doivent attendre d’avoir 7 ans par manque de place pour aller au CP1 même si la loi d’orientation avance l’obligation scolaire entre 6-16 ans, où la cantine n’est plus servie parce que les "gens du système" ont tout vendu) ??....

      Je pense qu’il faut actuellement travailler à rendre l’école accessible, y améliorer les conditions, finir les programmes d’enseignement et STABILISER pas mal de choses car qui va payer des tablette et les mettre dans un environnement instable où la moindre grève peut emporter tout sur son passage ?

      Après quoi on pourra songer aux tablettes qui ne sont pas nouvelle dans ce domaine. On se rappelle le programme associatif "One Laptop Per Child pour distribuer aux élèves des pays en développement (kenya, rwanda, madagascar,uruguay, paraguay, Perou,mexique, australie,..) des tablettes produites par le MIT(Massachusetts Institute of Technology)à 100$. Le gouvernement indien a lui refusé la proposition de l’association et recensement les ingénieurs/scientifiques des "Indian Institute of Technology/Science" ont mis au point leur propre ordi portable pour les élèves indiens à 35$. Voici un pays qui s’est ce qu’il veut et où il va car ils envisagent déjà d’autre variante à 10$ !!!

      Attendons de voir combien aura coûté les tablettes de nos fistons si le projet voit le jour !!

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 17:16
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      quelle galère pour nous.......
      le pie c’est que malgré nos acharnements ils vont le faire.
      Je hais la politique et nos politiciens avec.
      on ne peut pas se permettre de telles sottises.
      Arrêtons cet égoïsme et pensons au peuple qui a faim.
      On a même pas de bonne lampe pour étudier et on se voit déjà grand.
      je pense que nos dirigeants top à l’aise car penser à de telles choses supposent qu’on a pas de problème.
      On doit commencer par leur faire descendre de leur pied d’estrade et les mettre face à la réalité.
      On est ou là ?
      svp laissez le peuple burkinabé marché à 4 pattes avant de lui demander de courir et si vous avez toujours envie de créer ce marché allez sur le marché international

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 02:41
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Pathétique

    Avant les tablettes électroniques, construisez d’abord des écoles. Dans une classe de 150 élèves avec 30 tables. Comment utiliser les tablettes. Mieux, il faut se rappeler que le burkina ne se limite pas à Ouaga seulement. Il ya des chefs de départements qui n’ont pas encore d’électricité et des écoles sous paillotes. N’en parlons pas des villages.
    Donnez nous des écoles et des table-bancs. Pour les tablettes, il faut attendre en 2030. A moins que ces tablettes soient destinées aux enfants des ministres. Mais il parait qu’ils ne sont inscrits au faso ;

    Fernandel

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 07:22
      En réponse à : maudits Noirs, creer un marche gre a gre pour se faire les sous

      Le Noir est vraiment maudit,
      juste parce qu un Burkinabe a "developpe" une tablette made-in-Africa (Smart tablet Africa, par Victor Agbenenou,un Togolais vivant au BF), il faut creer un marche qu on lui attribuera de gre a gre au conseil des ministres et il reversa une commission sous la table aux 2 ministres en charge.
      Un pays ou les eleves sont coinces a 3 sur un table banc, ou les eleves ne mangent meme pas a midi parce que les responsables detournen le yellow du Cathwell destine aux cantines scolaires en province...
      Vouloir coute que coute creer un marche pour se faire de l argent par le gre-a-gre

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 11:44, par Patrimoine
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      Je ne sais pas avec quoi nos responsables réfléchissent ! une grosse arnaque comme ça crue et visible, vous y allez quand même.c’est comme ça qu’on gère l’avenir de nos enfants ? déjà qu’on prépare des générations de "cadres sans niveau" en raison du sabotage actuel. demandez à ces truands qui vous proposent ces tablettes si en France ils en ont vendu.
      oubien on est vraiment des cons au Burkina Faso, oubien alors on est dominé.

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 04:15, par LEBON
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    PENDANT QUE CERTAINES ECOLES N ONT MEME PAS DE TABLES BANCS POUR S ASSEOIR VOUS PARLEZ DE TABLETTES ELECTRONIQUES. C EST QUEL MONDE CA........

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 06:30, par Le Lyonnais
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Belles idées Mme Bolly Mr Tiemtoré

    Question : je charge comment cette tablette a Komki Ypaala ? ou en non loti (faut pas aller loin). Du solaire encore ? oui, c’est a la mode, non cela ne tiendra pas. Donc avant de parler tablette, parlons energie

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 08:11, par fiston
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      Foutaises ! ils nous prennent pour qui/quoi ? on a besoin d’écoles, d’enseignent entre autres avant de se lancer dans 20 ans peut-être dans les tablettes. C’est quoi ces idées à la con ?

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 08:13, par samogo
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      Ces deux ministres rêvent ou quoi ?
      Quand est ce que les enseignants seront formés à l’utilisation de ces outils,

      La question des contenus, La numérisation des contenus est un souci réel. le vidéo projecteur et l’ordinateur sont aujourd’hui beaucoup plus accessibles, combien d’établissement en disposent et combien d’enseignants utilisent ces outils.

      Je pense qu’il faut arrêté de distraire le peuple. Contruisons des salles de classes, formons suffisamment d’enseignants et équipons nos classes comme il se doit. C’est encore mieux. Rien que l’année précédente, nous étions oubliés de cotiser pour acheter des tables bancs pour l’école de notre village parce que l’Etat n’avait les moyens pour équiper les salles de classes.

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 06:46
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Franchement je ne sais pas quoi dire. « Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles ». Tablette pour un élève qui n’a pas de courant électrique à la maison ? qui peut etre n’as pas les trois repas par jours. Dans des classes d’écoles sans électricité ?

    « Les tablettes » ce n’est pas de l’inovation mais du copier coler de quelque part (suivez biensur mon regard) sans considérer le context dans lequel le burkinabé moyen existe. Il ne faut pas confondre le niveau de vie des enfants des ministres et autres Guiros avec celui des enfants de « l’oncle Goama ».

    « Innovation » ? quels sont nos problemes prioritaires au bf et en quoi des « tablettes èlectroniques » contribuent dans la solution à ces problêmes ?

    Et pour me decourager totalement nous comptons sur la mendicité pour l’introduction de cette « innovation ». ce que je trouve incompabible aux « burkindi ». et quel bel exemple pour les enfants !

    Cheres Burkinabés changons nos tactiques « d’émergence ».

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 06:48, par Jeune mossi
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Non mais je rêve !!!!

    Utiliser une belle tablette le ventre affamé ?
    Utiliser une belle tablette alors que mes parents ne peuvent même pas payer ma scolarité ?
    Utiliser une belle tablette dans mon école sous les paillotes ?

    Ho !! Mais réveillez-vous mes chers dirigeants !!! Dans toute politique il faut définir les priorités.

    "’une des innovations majeures dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’enseignement est l’introduction prochaine de tablettes électroniques pour ainsi remplacer les livres scolaires sur les tables-bancs"

    Ah oui comme ça le problème de la qualité de l’enseignement au Burkina viendrait de là ?

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 14:51, par bili-bili
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      Moi j’ai des larmes aux yeux.Je me demande si nous vivons sur la même planète même ! Mes chers dirigeants, maintenant vtre cas devient de la pure mechanceté.
      M.le MINISTRE, sâches qu’il nya d’ecole( même en paillote svp..) à ZAMBOIGNËRË, PITITÖLÖ, OSONADJË... ; les enfants de ces localités ne vous demandent pas de tablettes ; mais seulement quatre mures ; même banco et un IAC(instituteur adjoint certifié) devant eux.Au lieu de ça vous parlez de tablettes. SVP ayez pitié de nous...!!

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 18:09, par TARRYAM
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      "’une des innovations majeures dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’enseignement est l’introduction prochaine de tablettes électroniques pour ainsi remplacer les livres scolaires sur les tables-bancs"

      moi je dirai plutôt :

      "’une des innovations majeures dans le cadre de l’amélioration de vos déficits intellectuels sur mauvaise gouvernance est l’introduction prochaine de tablettes électroniques pour ainsi remplacer vos têtes mules au conseil des ministres".
      question de vous aider a mieux réfléchir pour donner un avenir meilleur honnêtes héritiers des honnêtes citoyens.

      un défi : si vous ne soufrez pas de constipation intellectuelles, répondez aux questions suivantes :

      Combien des ministres peuvent répondre a un sms a partir d’un simple téléphone portable ?

      Combien en possèdent une tablette électronique et peuvent l’utiliser pour rédiger un mail ou lire un doc.

      Au conseil de ministres en CI, tous utilisent des tablettes ; et vous ?

      Combien on a dispensé a plusieurs heures voire mois des formations pour utiliser soit un simple ordinateur ou même une tablette et sans résultats escompté ?

      nos enfants sont intelligents !

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:19, par l’ami du peuple
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Sans vouloir offenser les initiateurs des tablettes à l’école burkinabé, je pense que ce choix est très ambitieux en ce sens que notre pays a besoin plus d’autres choses que ça pour l’instant.C’est bien de se développer mais un développement harmonieux tenant compte de toutes les couches sociales est plus responsable.
    L’école burkinabé manque des infrastructures (toujours les écoles sous paillote à travers l’intérieur du pays, toujours les briques ou à même le sol comme tables bancs, bref) ; A mon humble, je crois qu’il est plus intéressant et bénéfique pour notre pays de se pencher sur nos réels besoins et éviter de se leurrer sinon le réveil sera douloureux ;
    je tiens tout même à saluer les responsables de ce département pour leur quête d’innovations

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:21, par Sibala
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    J’espère qu’on postera mon point de vue Webmaster !

    Je ne crois pas à cette affaire. D’abord Mme la Ministre, allez dans les villages vous verez le manque cruel de salles de classe. De fois les enfants sous des arbres ou hangars comme salle de cours et vous voulez nous faire dormir débout avec des tablettes.

    Ce sera encore une manière de piller le denier public et nourrir la corruption avec ces phases d’essai dans certaines écoles.

    Construisez des salles de cour, dotez les d’infrastructures minimales et renumérer bien les éducateurs. On va s’en sortir doucement. Mon père disait "Quand on est pressé il faut aller doucement".

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:27, par le moaga !!!
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Pardon des écoles d’abord !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:29, par bidiore
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    De grâce Mme la ministre, ce n’est parce que des milliards viennent d’être octroyés au Burkina dans le cadre du développement de l’éducation de base qu’il faut se précipiter pour le dépenser dans des supports pédagogiques inaccessibles et difficiles à entretenir. Je vois déjà un satisfecit délivré après la phase d’expérimentation pour se lancer dans la commande de es tablettes. Ce qui manque à nos écoles, ce sont des classes, des infrastructures pour comme des centres de documentations pour permettre aux élèves de mieux apprendre. Ne gaspillez pas nos sous. Et enfin, comme nous aimons bien les comparaisons, citez nous un pays de la sous-région où cela a été expérimenté avec succès. Arrêtons le badigeonnage et faisons les choses avec sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:29
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Ces individus se moquent de nous,encore un effet d’annonce qui va faire pschittttt car je me demande dans quel monde ils viennent.Ils sont vraiment déconnectés des réalités de ce pays qu’ils croient bêtement que leur Burkina se limite à Ouaga 2000 car j’aimerai bien voir ces tablettes dans le Burkina profond où les classes de ces élèves ce sont les arbres,les hangars,les paillotes.
    Messieurs les membres du gouvernements,un peu de considération pour votre peuple parceque j’appelle ça du foutage de gueule.Arrêtez de mépriser le peuple

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 12:34, par Fanny
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      vous avez raison, il faut voir les choses telles qu’elles sont : distribuer des tablettes électroniques,ce n’est pas le plus urgent ; il vaudrait mieux utiliser cet argent pour construire les structures de bases, payer les enseignants, les cantines, les fournitures scolaires.même en France, les tablettes sont du luxe !ce n’est pas ça qui aidera les enfants à mieux apprendre,il faut diminuer le nombre d’enfants par classe ! c’est bien pareil dans tous les pays : les dirigeants sont loin des réalités et ne pensent qu’à l’apparence, ou favoriser leurs "amis"

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:31, par jeshi
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    quelle idiotie de la part d’un gouvernement. avec un taux d’électrification ne dépassant pas 30% en zone rurale comment allez vous les alimentez.payer plutôt des ordinateurs chinetoc seconde main à moindre coût afin que nos enfants s’y familiarisent d’abord. quand on ne plus pas ou commencer on ne peut que errer dans le vide comme ça. gouvernement irresponsable !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:37
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Encore une ineptie du gouvernement prêt à tester n’importe quoi en provenance de l’occident et des bailleurs de fond. Vous feriez mieux avec cet argent construire d’autres écoles et de les équiper correctement en tables-bancs. Avec l’argent de ces tablettes, vous pourriez imprimer les livres au niveau local et faire tourner l’économie burkinabè au lieu de faire venir des tablettes importées à coût de milliards dont la plupart seront en panne au bout de 6 mois ou cassée. Un livre lui, s’il tombe, ne se casse pas et à une durée de vie de 5 à 10 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:42
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Peuple du Burkina,
    Il ya des articles, quand on voit rien que leur titre ; on est franchement ecoeuré.
    Ecoeuré Peuple du Burkina et se demander si nous vivons dans le même pays que nos gouyvernants !
    Tablette electronique à l’Ecole pour remplacer les livres ?
    On parle de quel pays là ?
    Avons nous fini de construire plus d’écoles ? de fournir le livre papier à ceux qui ne peuvent pas en avoir dans ce pays ?
    De mettre plus de materiel et combler les insuffisances en terme de logistique dans nos écoles, (craie, table banc etc ?)
    Vraiment Tablette electronique dans nos écoles pour remplacer les livres, voilà le type d’annonce qui donne des envies de meurtres !

    Allez aux Diables en fin de compte !

    Que Les Burkinabé se levent pour se sauver !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:48
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Donnez d’abord à manger chaque midi à tous les élèves !!! avant les tablettes numériques démagogiques !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 07:49, par bing
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    je vais demandé au gouvernement Tiao de rester les pieds sur terre. s’ils étaient soucieux de l’avenir des enfants de ce pays ils simplement demandé à la banque mondiale en lieu et place des tablettes la dotation en écoles et table banc à toutes les localités du Burkina. au bien c’est le gombo d’un des ministres qui va encore se sucrer sur le dos des honnétes citoyens. j’ai compris que nos gouvernants n’ont pas honte sinon les ministres en charge de l’éducation n’oseraient tenir de telle assertions au regard du contexte éducatif(plthorité des classes, manques criardes de table banc, manque d’écoles, manque d’enseignant,manque d’énergie pour charger ces soi disant tablettes,....)de grâce nous avons besoin d’école et de tables banc pour les tablettes il faut laissé quand nous aurons besoin de cela on les aura et ’est sur que en ce moment vous ne serez plus au commandes. il faut detaxer u subventionner les ordinateurs portables pour les étudiants et travailleurs d’abord

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 08:13, par parlespasboku
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Mr Compaore B SVP SVP SVP !!!arreter le massacre . Ca frise le redicule maintenant . je crois que la crise la est derriere nous pardon retablisser l’odre dans vos rang en mettant des vrai ministre . Non mais voyez moi des ellucubrations de la sorte. D’aucun me diront que cest pas ds l’immediat je leur repondrai que meme a moyen terme nous avons d’autres priorites pour notre enseignement de base. DOTER d’abord les enseignant d’ordianteurs (de 1ere generation ) et former les. Doter nous d’ecoles et d’electrivite dans nos villages . Luttons contre la misere afin que ce paysans ne se voit pas obliger d’utilser sa proginuture comme outil de production (main d’eouvre) les empechant du coup d’aller dans vos ecole ou y’a des tablette et androide . Jai fait ma terminal en 1995 et je partageais ma calculette avec certain pour math et PC. Je sais qu’aujourdhui encore bcp n’en ont pas . Et voila que ZAKI et sa boss decouvre quelque part dans le monde des gadgets du 3eme millenaire et ils veulent en faire de meme .Tu vois il n’ont pas faim , ont des chaussures , des cahier , des vetements , des toits , des table-banc , bref les conditions reunies pour l’ECOLE DE LEUR GOSS et ils veulent nous mettre au tablettes ... non MERCI LABAS on veut pas tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!! moderateur tu es contre moi depuis laisse passer ya rien de mechant dedans juste un coup de gueule .

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 08:14, par DSK
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    le problème avec nous au Faso (^même en Afrique de facon générale), est que on aime copier en sautant du coq à l’âne, sans tenir compte de nos réalités. les autres sont arrivés aux tablettes après avoir pris toutes les dispositions utiles : par exemple construction décoles, électrification de tout le pays... Il me semble que ces 2 exemples sont assez prioritaires. combien ces tablettes couteront ? y aura til subvention ? ou bien elles seront distribuées gratuitement aux élèves. Dans ce derneir cas, les montants qui seront mobilisés par l’état, ne seront peut être pas plus utiles á la construction de salle de classes pour nos enfants qui prennent les cours sous des tentes ou des arbres ?. Le Burkina ne doit pas être en marge de lévolution du monde, certe, mais il faut être réaliste et adapter cette évolution du monde á notre contexte.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 08:23, par Bouglass
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Faites bien ce que vous devez sur le terrain d’abord : des dotations d’écoles en vivres en début d’années, des manuels scolaires au temps qu’il faut (avant la rentrée scolaire), des écoles en nombre suffisant, des classes pouvant éviter les effectifs pléthoriques, un déploiement réfléchi des enseignants...
    A vouloir aller vite pour simplement mesurer ou citer le nombre d’innovations, nous poussons notre système scolaire droit dans le mur.Vite fait et bien fait sont incompatibles.

    Madame, nous saluons votre dynamisme mais nous vous disons que l’école burkinabè n’est pas malade du manque de tablettes numériques. NON et NON.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 08:46, par zeph
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    quand on se trompe de guerre, on se trompe d’adversaire.au moment où les écoles sous pallottes existent, on veut introduire des tablettes au primaire.tout ceux comme moi qui sont nés au village et qui y vont régulièrement savent que cette innovation n’est pas actuellement utile à notre enseignement primaire.
    que pensent les imminents conseillers techniques et inspecteurs ?
    de grace arrêter d’insulter le peuple.Madame la Ministre je vous croyais réellement engager à sauver notre système éducatif par des reformes et des innovations pertinentes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 08:52, par passi
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Félicitation à toi Fernandel. c’est carrément la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:08, par uncitoyen
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    c’est très grave.Ceux que vous voulons copier avec les tablettes électronique,
    - chez eux ils n’ya pas d’école sous paillotte,
    - chez eux il n’ya pas de classe multigrade,
    - chez eux les élèves mangent à leur faim,
    - chez eux les enfants connaissent même l’ordinateur avant d’aller à l’école,
    - chez eux ils ont une indépendance énergétique ,
    chez eux les enseignants maitrisent les TIC et sont motivé, etc...

    S’il vous plait ne vous foutez pas de nous.

    Les tablettes ne sont pas les bienvenues actuellement

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:11, par Juriste !
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Bonjour !
    Je me suis toujours posé la question, est ce que réellement nous sommes dirigés par les responsables doués d’une intelligence moyenne. Vous réfusez catégoriquement de mettre le doigt sur le problème mine tout le système éducatif au Burkina, à savoir le manque d’infractruture ( les élèves continuent de prendre des cours sous des hangars, des classes de 150 élèves, l’institution des mécanismes bizares comme le système à double flut etc.) une formation des enseignants (à peine 6 mois, il ya eu une année où ils ont commencé la formation par le stage pratique sur le terrain avant la formation théorique à l’école de formation) consistant à prendre en otage l’avenir de nos enfants, un personnel enseignant insuffisant etc.
    Un responsable, qui se dit responsable se focaliserait sur tous ces problèmes pour sortir de notre système éducatif de ce trou noir ( élèves de la classe de CM2 qui ne peuvent pas écrire leurs noms).
    Madame le Ministre, nous ne demandons pas autres choses. Pas ce truc je ne sais quel nom, où vous allez certainement demander au pauvres parents de payer, qui ne va certainement tenir pas avec des enfants. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:15
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Mme le Ministre Boly, qui vous a mis cette idée farfelue dans la tête ? Hé mon esclave, ne te laisse pas embrouiller comme ça dè !!par ce type à l’accent corézien !Pour ta gouverne, les seules tablettes dont nous avons besoin sont les tablettes nutritives et non des tablettes électroniques qui ne se mangent pas. Cela doit être l’idée de ce Tiemtoré plus blanc que les blancs qui se croit de Tule ? Vous aussi les Ministres, au cas où vous ne le saviez pas encore, les enfants sont toujours sous des hangars ou maisons en banco sans lumière et vous osez nous faire ce coup de pub !C’est désolant ! Si on a rien à dire mieux vaut passer ! Où sont partis tes chapeaux ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:22, par Juriste !
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Bonjour !
    Je me suis toujours posé la question, est ce que réellement nous sommes dirigés par les responsables doués d’une intelligence moyenne. Vous réfusez catégoriquement de mettre le doigt sur le problème mine tout le système éducatif au Burkina, à savoir le manque d’infractruture ( les élèves continuent de prendre des cours sous des hangars, des classes de 150 élèves, l’institution des mécanismes bizares comme le système à double flut etc.) une formation des enseignants (à peine 6 mois, il ya eu une année où ils ont commencé la formation par le stage pratique sur le terrain avant la formation théorique à l’école de formation) consistant à prendre en otage l’avenir de nos enfants, un personnel enseignant insuffisant etc.
    Un responsable, qui se dit responsable se focaliserait sur tous ces problèmes pour sortir de notre système éducatif de ce trou noir ( élèves de la classe de CM2 qui ne peuvent pas écrire leurs noms).
    Madame le Ministre, nous ne demandons pas autres choses. Pas ce truc je ne sais quel nom, où vous allez certainement demander au pauvres parents de payer, qui ne va certainement tenir pas avec des enfants. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:24
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Que les dirigeants soient un peu réalistes dans leur prise de décision
    comment utiliseront ils ces tablettes avec le problème d’énergie qui se pose même dans les grands centres
    Préoccupons nous de leur trouver assez d’infrastructures et de leur pourvoir les éléments nécessaires à l’acquisition du savoir au lieu de se lancer dans des innovations qui frisent le ridicule

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:33, par Patrimoine
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je ne sais pas avec quoi nos responsables réfléchissent ! une grosse arnaque comme ça crue et visible, vous y allez quand même.c’est comme ça qu’on gère l’avenir de nos enfants ? déjà qu’on prépare des générations de "cadres sans niveau" en raison du sabotage actuel. demandez à ces truands qui vous proposent ces tablettes si en France ils en ont vendu.
    oubien on est vraiment des cons au Burkina Faso, oubien alors on est dominé.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:35
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Belle initiative,mais dans mon village les enfants n’ont pas besoin de ces tablettes mais plutôt des salles de classes et de tables bancs, peut être a la longue des enseignants qui savent eu même utiliser ces tablettes,

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:41
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    La reforme de l’ education necessite qu’ on aille au dela de l’ introduction des tablettes. Il faut aussi introduire l’ anglais des l’ ecole primaire

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:56, par Inoussa
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Et si le marché des tablettes étaient déja confié, promis à un gros bonnet ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 09:58, par Malick
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Perso, je suis un accro des TIC. Mais c’est idée du gouvernement est pire qu’une absurdité. On peut introduire ces tablette, mais seulement comme un complément au support papier.

    Dans un pays où même le ministre en charge du numérique n’a pas compris ce qu’est la sécurité numérique (son compte mail a été piraté), que se passera-t-il si un petit malin décidait de faire perdre la mémoire à toutes vos tablettes ?

    Un peu de sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:02, par Red pepper
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Toujours cette fuite en avant ! Construisez des écoles et motivez les enseignants ! même la Corée du Sud n’est pas allez au numérique en toute vitesse comme sa ! C’est pour nous dire dans 5 ans que c’est un échec total !

    Chers dirigeants ayez au moins un peu de pitier pour votre peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:03
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Tablettes dans nous nos écoles ?
    On est où là ? Alice au pays des merveilles ?
    Ridicule du ridicule ! Des tablettes dans des écoles sous paillotes où les élèves sont entassés les uns sur les autres. Bravos pour la trouvaille !
    Quels types d’intellos on a dans ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:13
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Encore un faut deal qui permettra à un grand quelqu’un à se remplir la poche. Nos dirigeants n’ont aucune stratégie, tout est bon à prendre, sans réflexion tant qu’ils ont l’impression que c’est un cadeau... Ouvrez vos yeux, dans ce monde plus de cadeau, tous empoisonnés ; attention on vous regarde...

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:20, par mouka
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    construisez les écoles et décongestionnez les classes avant de se lancer dans les projets trop futuristes. attaquez vous des préoccupations fondamentales de notre éducation pour le moment. il y toujours des écoles sous paillotes, il existe toujours des classes à 200 élèves, des élèves font toujours 10 km 20KM POUR PRENDRE COURS.
    SOYEZ SERIEUX

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:22, par Patrimoine
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je ne sais pas avec quoi nos responsables réfléchissent ! une grosse arnaque comme ça crue et visible, vous y allez quand même.c’est comme ça qu’on gère l’avenir de nos enfants ? déjà qu’on prépare des générations de "cadres sans niveau" en raison du sabotage actuel. demandez à ces truands qui vous proposent ces tablettes si en France ils en ont vendu.
    oubien on est vraiment des cons au Burkina Faso, oubien alors on est dominé. C’est ça que LAT devait regarder de plus près.le fossé s’est vraiment élargi entre le burkinabé et son dirigeant, pardon entre le pauvre et le riche.
    Kôro, tu dis quoi ? la bêtise a atteint l’intolérable ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:22
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Salut,
    Il ne faudrait pas etre retissent a toutes les propositions de technologie.Certaines tablettes ont des piles solaires. Je crois qu’il a eu une etude et les initiateurs du projet sont conscient de la chose. Les pays de l’Afrique de l’Est et Madagascar sont en plein dans ce genre de projet. Avancons mes freres !

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2012 à 17:18, par Patrimoine
      En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

      tu es aussi au même niveau que ces deux ministres...vous êtes des martiens...mais le soleil se lèvera. même avec son anus, on ne peut pas imaginer une telle connerie. je te dis mon gars, c’est comme ça qu’ils ont endetté notre pays dans des projets farfelus. mais si on a longue vis, on verra. ils vont payer tout ça. et puis, demandez à Boly, fille de pauvre si elle même en est convaincu.si elle dist oui, dites lui que le développement, ce n’est pas une cours de vitesse mais de fond.

      W.M je te tiens à l’oeil

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:30, par jean Malaria
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    J’ai l’impression que nos dirigeants sont devenus schizophrènes ; Comment parler de tablettes électroniques dans un pays ou l’éducation est au stade primaire avec des classes surchargées, des problèmes d’enseignants... etc. n’est t-il pas plus logique et urgent d’assurer l’accès universel qui est un droit pour tout enfant d’avoir accès à l’éducation ? c’est vraiment de la folie.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 10:32
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Hé !!! mon pays !!!
    manque de salles de classes, des livres, de tables bancs,de cantines scolaires ,et j’en passe !!
    ne nous parlez pa de tablettes svp !!
    j’ai envie d’atraper ma tete et de crier !
    si vous voulez, regroupez vos enfants a waga 2000 ou vous ferrez une école a tablette mais construisez nous des écoles.
    Pensez qu’il y a des enfants qui parcourent toujours des kilomètres chaque matin et soir pour se rendre a l’école du village voisin.
    somketa

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 11:02
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je me demande qui conseil ces ministres ? On est loin des tablettes à l école bande de c....

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 11:27, par Juriste !
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Bonjour !
    Je reviens pour ma deuxième fois, j’ai l’impression que l’Adminsitrateur réfuse de publier ma note. Pourtant je ne vois rien de mal.
    De grâce !
    Je me suis toujours posé la question, est ce que réellement nous sommes dirigés par les responsables doués d’une intelligence moyenne. Vous refusez catégoriquement de mettre le doigt sur le problème mine tout le système éducatif au Burkina, à savoir le manque d’infrastructures ( les élèves continuent de prendre des cours sous des hangars, des classes de 150 élèves, l’institution des mécanismes bizarres comme le système à double flûte etc.) une formation des enseignants (à peine 6 mois, il ya eu une année où ils ont commencé la formation par le stage pratique sur le terrain avant la formation théorique à l’école de formation) consistant à prendre en otage l’avenir de nos enfants, un personnel enseignant insuffisant etc.
    Un responsable, qui se dit responsable se focaliserait sur tous ces problèmes pour sortir de notre système éducatif de ce trou noir (élèves de la classe de CM2 qui ne peuvent pas écrire leurs noms).
    Madame le Ministre, nous ne demandons pas autres choses. Pas ce truc, je ne sais quel nom, où vous allez certainement demander aux pauvres parents de payer, qui ne va certainement durer entre les mains des enfants. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 11:33, par le visionnaire
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Ils sont bêtes et méchants ; c’est tout ce que je peux dire ! Il y’a encore plus de 143 classes sous paillottes seulement dans la région de Diapaga. sans compter ces tablettes seront pour des écoles situées à Ouaga 2000, Bobo 2010 et 2 ou 3 quartiers des deux villes. pour les classes sous paillottes, que des ONGs et Associations s’en chargent !
    Voyez-vous irresponsabilité de nos décideurs ?
    Vivement que 2015 arrive !

    webmaster si vous êtes soucieux du devenir de tous les enfants burkinabè, please, laissez passer ce post...

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 11:45
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je pense qu’on devrait faire une petition pour bloquer ce projet.
    Je peut comprendre qu’une ecole privee de Ouaga se lance dans un tel projet mais non le gouvernement du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 11:52, par trou bonbon
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Devopmt du coq a l âne. on ne courre pas en se grattant les fesses.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 11:56, par Dr. CAC , c’est assez clair
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    ça s’appelle être "déconnecté" de la réalité !
    Des tablettes qui seront revendues pour assurer la popote !
    yes we want it (eat).

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:13
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Bonjour à tous.
    L’initiative est bonne mais le mieux pour vous commencez à former les futurs enseignants dans les écoles professionnelles afin qu’ils métrisent l’outil. Certainement ils pouront censurer cette nouvelle méthode pédagogique. Au B.F on met les chevaux avant les charues. Prenons le cas de certaines décisions de grande portée nationale (cas de la décentralisation et déconcentration de l’adtion), vous ne verrez en aucun cas dans une école professionnelle (peut-être à l’enam) ou un module lié à ça est enseigné pour que les futures gestionnaires de la nation métrisent la chose. C’est dans le terrain que l’agent commence à comprendre et à mal interpreter même les textes. Il faudrait que l’état s’adapte aux réalités du moment. Tous mes encouragements aux enseignants du faso, vous faites du bon boulot pour votre pays.
    A lire les internauts, j’ai l’impression que le ministère ne vous a pas associé à l’introduction des tablettes électroniques dans l’enseignement, or vous êtes les 1ers concernés. Pourquoi pas une assise ou un forum pour réceullir les avis des uns et des autres.
    J’étais avec des amis du MID ou ils disaient qu’on les a réunis pour les informer que certaines tâches seront affectées pour les travaux HIMO et on n’a pas besoin de leurs points de vu. Donc pas besoin que les acteurs comprennent sur quoi s’en tenir. Et si un jour il y a échec, ils s’en prendront à ces pauvres agents d’exécution. Que c’est vilain. J’espère que c’est pas le cas chez vous aussi ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:14
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Hé !!! mon pays !!!
    manque de salles de classes, des livres, de tables bancs,de cantines scolaires ,et j’en passe !!
    ne nous parlez pa de tablettes svp !!
    j’ai envie d’atraper ma tete et de crier !
    si vous voulez, regroupez vos enfants a waga 2000 ou vous ferrez une école a tablette mais construisez nous des écoles.
    Pensez qu’il y a des enfants qui parcourent toujours des kilomètres chaque matin et soir pour se rendre a l’école du village voisin.
    somketa

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:15
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Encore de la poudre aux yeux !Tablettes pourquoi faire ? Hô MR le Ministre de l’Alphabétisation on sait que vous êtes devenu blanc par votre manière de parler : "le Sôgôbite". Mais nous, nous en sommes pas là d’abord. Les pays que vous voulez imiter ont fait un minimum de travail à la base avant d’en arriver là. Mais vous, toujours à la croisée des chemins, vous sautez pieds joins pour entrer dans la danse juste pour donner l’impression que vous bosser dur. Mais NUl n’est maintenant dupe.Hier on parlais de TIC et monde rural. Aujourd’hui c’est tablettes pour des gens qui ne savent plus à quel saint se vouer. Il est bon qu’avant de prendre une decision, faire un minimum de sondage pour s’assurer de la popularité et l’efficacité de la mesure parce qu’on a l’impression qu’on ne vit pas sur la même planète.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:15, par JP
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Ils faudra que les parents d’elevent demandent la demission pure et simple de ces samblant de responsables educatifs qui n’ont aucune conscience et pret a tout utiliser pour leur simple interet. Je suis ecouerer en lisant cet article, preuve qu’il ya deux mondes tres tres different au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:27, par Alexio
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Le probleme n est pas les tablettes mais les infrastructures.Sinon une bonne idee qui permettra de nous sauver l environement avec le papier malgre sa capabilite de recyclage.A l ere numerique a long terme c est inutile de miser sur le papier vs les tablettes electroniques.N oublions pas son efficacite impact sur l analphabetisation.Il faudrait batir des ecoles decentes pour abriter ses tablettes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:36, par zombie zombie
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je ne sais même plus si je suis au Burkina ou bien dans une galaxie très très lointaine.
    Mais je vais résumer un peu.
    2011 pas de pluie faim chronique 2011/2012
    2012 prévision mauvaise pluviométrie faim chronique 2012/13
    La population veux :
    Manger et se soigner est ce dur de comprendre ou sont les priorité de l’état ?
    Au Burkina faso on a fait FAIM et om est malade
    c’est une équation a 2 variables a résoudre.
    X= FAIM Y=MALADIE
    qu’est ce qui est difficile à comprendre ?
    Tout passe par la faim car si t’a pas faim tu auras moins de maladies et tu auras la force de travailler.
    je suis fatigué d’attendre le changement tous les jours les gens meurent au burkina du a la faim directement ou indirectement ... c’est pas cool mrs le président vraiment pas cool je suis sur que vous faites un tours sur le site du faso pour vous faire une idée de ce qui se dit j’ai espoir que vous lisiez bref, je ne sais quelle image vous comptez laisser dans les livres d’ histoire parce que sérieusement après 23 ou 25 ans de pouvoir on ne voit rien de positif au faso.
    La vie est chère ? En 1990 si l’autosuffisance alimentaire étais une priorité pour vous
    en 2012 au Burkina on serai autonome du riz de chine. on aurai plus de barrages.
    l’argent de la douane on fait comment avec ?
    je ne comprends pas comment un état qui a problèmes de finances qui n’arrivent pas joindre les 2 bouts se permet
    de laisser des recettes filer devant le nez
    le nouveau DG a pris poste et miraculeusement les recettes ne font qu’augmenter ?? Pourquoi ? je veux le savoir.
    Tout le monde sait que la douane c’est une comédie mais je vais m’attarder
    l’argent de l’ or on fait comment avec ?
    on a négocier des contrats ou l on reverse pas plus de 20% des recettes !!! Pourquoi. je sais que le compagnie investissent beaucoup d’argent pour l’exploitation mais il faut être un peu intelligent et récupérer le maximum indirectement avec des nouvelles taxes
    le cotton on fait comment avec ?
    dire au paysans de cultiver le coton c est malhonnête de votre part !
    il laisse sont champs de maïs ou mils pour aller s’intoxiquer avec des angrais frelatés au finish
    l etat récupère des sous pour l’exportation, le paysan récupère un cancer du aux chimiques l’argent versé c’est une illusion il va aller se faire soigner le pire le grenier est vide il doit acheter a manger si on multiplie cela al l’échelle national on comprend pourquoi la vie est cher car il Ya pas a manger.
    L’impunité croissante on fait comment avec ?
    NO COMMENT !!!!!!!
    le site du faso na pas assez de place pour sauvegarder ce que je veux dire.
    le non-respect des institutions par le peuple ?
    qui a encore peur d’un policier un militaire ou un juge ?
    personne ? pourquoi.. parce le peuple a marre et cherche la confrontation ils vont tirer le bouchon aussi loin que possible ... j emmerai pas etre a ouaga quand ça va chauffer ... ça risque d etre trop laid.
    je crois sincèrement que vous ne contrôlez plus la situation ? et vous le savez au fond de vous.
    Vous avez perdu la main depuis longtemps faut vous en prendre aux mangeurs qui rodent à vos côtés qui vous ont caché la vérité
    un conseil au lieu de chercher a changer la constitution pour chercher une amnistie ca ne sert a rien si après vous il y un coup d etat le constitution c est pour la pubelle
    il faudra plutôt réfléchir au un dernier KATA ! qui mettra le peuple deriere vous pour vous accompagner a partir.
    Aucun marabout au monde pourra vous aidez ca on appelle cela
    le destin ! Et chacun devra affronter son destin tôt au tard

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:36
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    C’est de l’idiotie, bete et impense

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:38, par LeSage
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Moi je ne crois pas que l’idee de la tablette est prematuree comme le souligne la plupart des internautes. Je ne pense pas qu’on doit attendre de contruire des ecoles dans chaque village et les equipper de tables avant de penser a la technologie. La diffusion des nouvelles technologies ne procedent pas de facon lineaire. Est-ce qu’on a attendu d’installer le telphone fixe dans toutes les villaes et villages du Burkina avant de passer au mobile ?

    Je suis d’accord qu’on a encore du chemin a faire dans la construction d’ecoles et dans la scolarisation des enfants de facon generale, mais si nous ne prenons garde nous risquons de former des resources humaines obsoletes. les eleves et etudiants que nous formons aujourd’hui n’ont pas les competences technologiques dont ils ont besoins pour etre competitifs sur le marhe de l’emploi. Jetez un coup d’oeil dans les annoonces et vous vous en rendrez compte que la plupart des boulots (les bons) exigent des competences informatiques.

    A mon avis il faut agir sur deux fronts a la fois. Il faut chercher a accroitre le nombre d’infrastructures educatives pour acceuillir plus d’eleves tout en cherchant a ameliorer la qualite de l’enseignement pour ceux qui ont la chance d’etre deja inscrits dans un etablissment scolaire.

    Aussi n’oublions pas que ls bailleurs de fonds tels que la Banque Mondiale ou la BAD ont un budget aloue au TIC et education. Et ce budget ne saurait etre utilise pour la construction d’ecoles. Donc, c’est a prendre ou a laisser. Si nous ne prenons pas ca ira au Ghana au Senegal ou au Kenya.

    Conclusion : J"encourage Mme la Ministre a poursuivre sa vision pour l’ecole Burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 12:55, par tal
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Avez vous mesurez l’impact de l’utilisation de ces tablettes sur la vue de nos enfants. A dix ans ils seront tous des aveugles.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 13:08, par tinga
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Pauvre de nous.C’est ridicule cette idée des tablettes-Foutez nous la paix ;ces gens là ils veulent" sinistrer" le pays.A force de reformer notre éducation n’importe comment on s’étonne de la baisse du niveau scolaire.arrètez de vous prendre pour des dirigeants innovateurs.Ces reformes a la con on n’en veux pas.tirez vous de vos sieges de ministres parce que vous ne les merités pas .Le gouvernement est plein de nullards ça se confirme avec ces idées bidons de tablette.
    Amicalement

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 13:13, par COZ Nobles
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Tout à fait d’accord avec Rolande et le Lyonnais ! les autorités à la tête de ce pays ont une courte vue !
    C’est une pensée émergente à l’image de ce pays émergent ! Lol !
    Je ne vais donc pas me fatigué pour développer que mes prédécesseurs ont dit !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 14:21, par Olas GOGS
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    N’importe quoi même celle qui est dite venue de la société civile. N’importe quoi ! elle prouve qu’elle ne connait rien des des réalités de ce pays malgré ce qu’elle a suscité comme espoir. Va à Dori voir si lune seule des priorités de l’enseignement réside dans des tablettes. Vous allez l’utiliser sous des seckos. C’est fini elle est embarquée là où on voulait l’emmener

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 14:33, par Rayimbéogo
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Laissez les venir ! Et si le ridicule tuait ? SVP ne bradons pas notre dignité ou du moins ce qui semble restée ;

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 14:45, par koana
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    c’est quoi ça, la tablette pour remplacer les livres sur les tables bancs ? de quels livres parlent ces ministres ? il n’y a jamais eu des livres pour nos élèves pour qu’il ait un remplacement. on remplace quelque chose alors qu’au Burkina combien d’élèves n’ont jamais vu le livre de sa classe à l’état neuf ? nous somme devenu malade, on a même pas pu doter des simples livres à nos enfants et nous sautons directement à la tablette.c’est vraiment idiot.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 14:48, par Wiitb-Yaada Bèèb-Yandé
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Dans un pays où il ya insuffisance des infrastructures scolaires de base et on vient nous parler de l’introduction des tablettes électroniques dans les écoles primaires : ça c’est se foutre du peuple, ça c’est un manque de respect au peuple, ça c’est une insulte à la nation entière, ça c’est fermé les yeux sur les réalités du peuple burkinabè, ça c’est un déficit mental de la part de ces deux ministres, bref....
    si j’étais à la place du Président du Faso, j’allais convoquer un conseil de ministre extraordinaire pour demander des explication à ces ministres, mais hélas, je ne suis qu’un simple citoyen lamda,
    si j’étais à la place de ces deux ministre, j’allais tout simplement démissionner et demander pardon au peuple pour avoir dit des idioties pareilles, mais hélas...
    mon pauvre Burkina, où va tu avec des dirigeants mentalement arriérées comme ça ? si on y prend garde, je vous jure que d’ici 2015, on votera un budget pour aller sur la lune

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 14:58, par MTN
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Non ! ! ! ! Emetez tout ce que vous avez comme idée sur l’éducation au Faso ; mais n’insultez personne. Ce n’est pas burkinabè. Un burkimbila n’est pas un fauve. S’il vous plait ; revenez vite à la maison.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:00
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Mr et Madame les mInistres, ecoutez ! Vous etes au serieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:04
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    HEEEEEEE
    LE FASO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    S’il vous plait, dite moi dans quel pays du monde, on n’utilise pas de livres en classes ? Meme dans les pays ou l’on produit les tablettes, ils continuent d’utiliser des livres en papiers.... J’en veux pour preuve la France,l’Angletere, et Taiwan ; des pays que j’ai visite y’a pas deux ans.
    Que ce soit au primair, au secondaire ou au superieur, les livres sont incontournable.
    Comme inovation, je proposerais qu’apres avoir doter le pays d’infrastructures scolaires pour reduire les effectif a 60 eleves par classe, qu’on y mettent l’electricite, qu’on y intalle des retroprojecteur pour la presentation du cours et que l’on s’arrete la.
    Vraiment en tant que agent travaillant dans l’education, je trouve que ces inopportuns ces histoires de tablettes dans nos ecoles qui ne sont pas dignent au vu des standards internationaux.
    Si cela est une exigence des bailleurs de fond, qu’ils gardent leurs argents. D’ailleurs nos petits fils vont le payer et cher..
    Cordialement...

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:08, par Kinte
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Utopie - Idiotie - Myopie - ou Ignorance ???? ou Incompétence tout simplement ??? allez-y comprendre
    Nos gouvernants sont vraiment déconnectés de leur peuple, des réalités. Dans mon village, chef lieu de département, l’école est toujours à 3 classes et ce depuis 1960. On y recrute tous les deux ans.. on continue de demander aux paysans de cotiser pour compléter à 6 classes (l’école de la république est un droit et l’État a le devoir de pourvoir les moyens adéquats de transmission du savoir).
    Si on veut que nos enfants dès le bas âge soit aussi connecté à l’internet, il faut des infrastructures communautaires - exemple : Centres multimédia communautaires et cela est largement suffisant. En fait les histoires de tablettes cachent et masquent les X% que les corrompus vont capturer à l’achat de ses équipements. Enfin, à l’état actuel des choses, la tablette est un luxe pour le burkinabé moyen. A part l’usage d’internet et des jeux vidéos, je ne risque pas de me tromper en disant que plus de 90% des cadres en Afrique qui ont la tablette, c’est pour frimer et suivre la mode. Seul les hommes de média, peuvent réellement optimiser l’achat d’une tablette, pour lesquels elle a d’ailleurs été pensée et conçue au départ.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:11, par le financié
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    madame la ministre ayez pitié pitié j’ai presque les larmes aux yeux en lisant vos utopies ! arrêter le massacre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:30
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Vraiment, on nous prend pour des cons !!!! Vous n’avez pas fini avec les manuels scolaires qui arrivent une année après les cours dans certaines régions ; d’ailleurs rappellons que ce matin dans Affairage, un auditeur évoquait le cas d’une école à Saponé où les manuels viennent d’arriver et ne sont pas encore distribués au élèves qui partent en vacances et voila que madame la ministre veut proposer des tablettes électroniques aux élèves. Dites nous, dans quelle école se fera l’expérimentation ? Au supérieur, les étudiants demandent des salles d’informatiques bien équipées pour leur formation, des salles de classes pour leur travaux dirigés et des laboratoires pour les travaux pratiques et depuis des années, il n’y a rien et on veut introduire des tablettes au primaires. Foutez vous de notre gueule.
    Madame ma ministre, vous vous trompez !!!! Pour résoudre le problème des enseignants et de niveau de la formation, il faut chercher de vraies solutions. Déjà combien de nos chers enseignants du primaire savent utiliser cet outil à plus forte raison ces bambins et qui assurera leur formation. C’est vraiment du n’importe quoi ce pays et on croit que c’est comme ça le pays avancera ???? Le pays n’avancera que lorsqu’on aura une vrai politique pour l’éducation

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:39, par FRAISE NOIRE
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    OOOOH BON DIEU. LE BURKINA !!!!
    DES TABLETTES COMME INNOVATION MAJEURE. VOUS N’AVEZ PAS TROUVE MIEUX. C’EST RIDICULE, ILS N’ONT PAS HONTE CES GENS LA. UN PAYS SANS ENERGIE SANS ECOLES SANS TABLES ET ON VEUT DONNER DES TABLETTES AUX ÉLÈVES. ÇA SENS LA MAGOUILLE ILS VEULENT BOUFFER NOS SOUS. PARDONNNEZ ON A FAIM ON EST MALADE ON A BESION D’EAU POTABLE ET D’ELECTRICITE FAUT FAIRE DES BETISES AVEC L’ARGENT DES GENS. NON NON NON NON NON CES DIRIGEANTS LA SENTENT LA FIN DE LEUR REGNE ALORS ILS VEULENT S’EN METTRE PLEIN LES POCHE PAUVRE DE NOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:41, par Yampidbo
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Nous voilà encore sur la voie de la bêtise... Vous n’êtes pas suffisamment sages pour comprendre qu’il ne fait pas mettre la charrue avant les bœufs ??? Électronique ?? Nous sommes en train de créer de nouvelles dépendances par rapport à l’extérieur. Nous devenons dans la sous-région le laboratoire de toutes ces bêtises... Comment peut-on introduire ces technologies dans des écoles alors qu’à quelques km à la ronde des enfants font les cours assis par terre ? Diaspora, banque mondiale, unicef, personne dans ces institutions n’est suffisamment intélligent pour remettre en cause un tel projet ? J’imagine déjà les résultats de tels projets... Pitié pour vos peuples, pitié pour les pauvres ... Si vous n’avez pas peur des hommes, ayez au moins peur de Dieu. Olàaaaa ! Je dévie... J’oublies d’ailleurs que ces gens sont sans foi ni loi... Sinon la foi en leur propre réussite au détriment et au mépris des faibles, guidés qu’ils sont par la loi de la cupidité. Pauvre Afrique ! Pauvre Burkina ! Pauvres enfants !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:49
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Messieurs du gouvernement, prenez nous au sérieux un jour ! vous n’arrivez même pas à satisfaire les élèves en livres et cahiers qui ne coûtent pratiquement rien par rapport aux tablettes et vous voulez nous endormir.
    Utiliser plutôt l’argent de ces tablettes pour doter chaque élève de cahier et de livres suffisants. çà vaut mieux

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 15:57, par GUINGA
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    j’espère que le ministère trouvera des tablettes pour assurer la correction des copies des examens du CEP, BEPC et surtout du BAC.
    Cela nous évitera beaucoup de frustrations liées à la corruption qui est très visible à l’office du BAC et à la Direction des examens du secondaire.
    Comment comprendre et justifier qu’à une semaine de l’examen le directeur de l’office du BAC clame haut et fort, sur les antennes de la RTB qu’il y a un manque de surveillants et de correcteurs, surtout en PHILOSOPHIE et en FRANÇAIS, alors qu’en réalité des dizaines d’enseignants ont été laissés à la traine ; ils n’ont jamais reçu leur convocation ? Sachez qu’ils ont été remplacés par des non-enseignants le directeur et sa suite ont fait sortir des bureaux de l’administration pour faire le boulot.
    Nous invitons le ministère et la presse à mener des enquêtes sur la question, sur l’identité réelle des correcteurs,car il y a des correcteurs acquis à la cause de l’office du BAC, avec lesquels les secrétaires, les présidents de jury, eux aussi acquis, peuvent dealers le BAC et le BEPC qui n’ont pas la double correction.La correction doit revenir aux titulaires des classes concernées.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 16:45, par yamame
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    C’est vraiment une utopie comme dit Le citoyen !
    "Avec 70% d’analphabètes" soit plus de 11 millions de personnes avec les estimations actuelles, on veut "atteindre un taux d’alphabétisation de 60% en 2015" !! Mon oeil ; toute simplification faite on veut donc nous faire croire qu’on va réaliser un taux de croissance du niveau d’alphabétisation de 100% en 3 ans. Ne nous prenez pas pour des cons et continuez à raconter vos histoires de stratégie de développement à dormir debout à vos enfants.

    Que Diable les tablettes électroniques viennent-ils faire dans cette galère !! C’est à se demander si vous avez les pieds sur le sol des Burkindi. Entre nous voyons nous même qui avons le privilège de pouvoir surfer sur le Net et vous lire combien d’entre nous ont des tablettes ? je connais bien le domaine des TIC et il faut avouer que le coût total de possession de ces appareils n’est pas du niveau de notre budget éducatif actuel. Puisque rien n’est effectivement gratuit et que quelqu’un doit payer quelque, il est plus réfléchi et sage de dire à ce quelqu’un que c’est bien les tablette et même très bien mais pour le moment nous nous avons besoin de construire des écoles pour nos village, de former des enseignants, de sensibiliser à la scolarisation des enfants, d’élaborer des méthodes et programmes efficaces d’enseignement pour éviter le décrochage scolaire, de motiver enseignants et élèves, en un mot de mieux ORGANISER notre système éducatifs en optimisant les ressources.

    Même s’il est sûr que les TIC peuvent booster le niveau de l’éducation et qu’il faille introduire les TIC dans les l’enseignement il ne faut pas s’aventurer dans des expériences impromptues vouées d’avance à l’échec sauf si les promoteurs ont des idées noires qui trottent dans la tête. Oui, nous les voyons venir mais nous les tenons à l’oeil !!

    Messieurs et Mesdames les "têtes pensante ou plutôt dirigeante" de notre système éducatif, stratégiquement il faut analyser les réalités du moment et créer des conditions propices avant d’entreprendre de telle initiatives. Vous savez sans doute que ce projet ne tiendra pas à grande échelle actuellement ou bien voulez-vous créer une école publique à double vitesse ? Celle des privilégiés (avec tablette, vidéo-projecteur, tableau blanc et marqueur) et celle des laisser-pour-compte(où l’écolier marche 10 km/jour pour trouver l’école 3 classes dans laquelle il dispute sa place avec 5 camarades, où dans les villages et même des chefs lieux de province les enfants de 6 ans doivent attendre d’avoir 7 ans par manque de place pour aller au CP1 même si la loi d’orientation avance l’obligation scolaire entre 6-16 ans, où la cantine n’est plus servie parce que les "gens du système" ont tout vendu) ??....

    Je pense qu’il faut actuellement travailler à rendre l’école accessible, y améliorer les conditions, finir les programmes d’enseignement et STABILISER pas mal de choses car qui va payer des tablette et les mettre dans un environnement instable où la moindre grève peut emporter tout sur son passage ?

    Après quoi on pourra songer aux tablettes qui ne sont pas nouvelle dans ce domaine. On se rappelle le programme associatif "One Laptop Per Child pour distribuer aux élèves des pays en développement (kenya, rwanda, madagascar,uruguay, paraguay, Perou,mexique, australie,..) des tablettes produites par le MIT(Massachusetts Institute of Technology)à 100$. Le gouvernement indien a lui refusé la proposition de l’association et recensement les ingénieurs/scientifiques des "Indian Institute of Technology/Science" ont mis au point leur propre ordi portable pour les élèves indiens à 35$. Voici un pays qui s’est ce qu’il veut et où il va car ils envisagent déjà d’autre variante à 10$ !!!

    Attendons de voir combien aura coûté les tablettes de nos fistons si le projet voit le jour !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 17:35, par LE CHE
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Arrêtons de copier les autres, ce régime à toujours mis la charrue avant les bœufs.il ya un manque crucial de salles de classes et on parle de tablette électronique pour les élève.de un il ya village qui n’ont pas de salles classes les enfant prennent des cour sur des hangars et même sous des arbres.est qu’il on pensé au problème d’énergie à l’entretien de ses tablette

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 17:54, par KEBRE
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je tombe des nues. Même les enseignants sont des "illettrés numériques" et vous parlez de tablettes pour remplacer les livres.Je crois que ces gens ont complétement perdu le nord. De grâce je crois à partir de maintenant que ce peuple doit se donner d’autres dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 17:56
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    TOUT PEUT REMPLACER UN LIVRE SAUF UNE TABLETTE. VOUS POUVEZ FEUILLETE AISEMENT UN LIVRE VOIR REVOIR PLUSIEURS PAGES....IMPOSSIBLE AVEC UNE TABLETTE, PREPARER UN MARCHER DE VERRE CORRECTEURS AUSSI . LES ECOLES DU BURKINA NE SONT PAS QU’A OUAGA2000.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 18:29, par pag-noor la a loko
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je suis vraiment déçue de cette manie de nos gouvernants : on saute d’innovation en innovation, de programme en programme sans voir si les conditions sont auparavant réunies et sans en mesurer la réelle portée. Nous savons tous où se trouvent les priorités du MENA en matière d’accès et de qualité, et ce ne sont assurément pas des tablettes "gratuites" (rien n’est jamais gratuit) qui nous ferons avancer. D’accord pour innover mais de grâce, chaque chose en son temps. Des efforts restent à faire en matière de construction de classes, d’équipement en tables bancs. Remettez cette histoire de tablette à plus tard, par pitié et occupez vous des vrais problèmes !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 19:04, par kono ba
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Vraiment je n’ai pas de mot pour traduire ma profonde indignation à la lecture de cet article. C’est à ce demander si nos gouveernants sont d’ici dans ce Burkina là ou bien ils font exprès pour outrer et insulter la conscience du peuple. Même à Ouaga présentement les classes sont pléthoriques.... Ce n’est pas la peine d’argumenter, on peut gonfler mourir dans ce pays tous les jours que Dieu fait. C’est quelle mouche qui pique ces gens là ? Même Modibo Diarra n’a pas fait ça au Mali avant que son pays ne soit "ansardiné". Web master ne censure rien ici sinon tu sera le complice de cette arnaque

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 19:07, par kono ba
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Vraiment je n’ai pas de mot pour traduire ma profonde indignation à la lecture de cet article. C’est à ce demander si nos gouveernants sont d’ici dans ce Burkina là ou bien ils font exprès pour outrer et insulter la conscience du peuple. Même à Ouaga présentement les classes sont pléthoriques.... Ce n’est pas la peine d’argumenter, on peut gonfler mourir dans ce pays tous les jours que Dieu fait. C’est quelle mouche qui pique ces gens là ? Même Modibo Diarra n’a pas fait ça au Mali avant que son pays ne soit "ansardiné". Web master ne censure rien ici sinon tu sera le complice de cette arnaque

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 20:12, par Le Citoyen
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    L’éducation estundomaine très sensible pour un pays qui se soucie de son développement. Or nous constatons qu’au Faso c’est le domaine le plus méprisé. En témoigne la présence à la tete du département des deux ministres incompétents. Nous ommes entrain de saboter notre système éducatif. Si vous aimez ce pays, de grace, sauvez son école. Ne tuez pas nos enfants Mme Boly et Mr Kiemtoré. Que le gouvernement fasse tout pour mettre des technocrates intègres à la directions des ministéres en charge de l’éducation. Ne sacrifiez pas l’avenir du peuple burkinabè en tuant définitivement son école.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 20:13, par k.I.D25
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Salut a tous !

    Soyons raisonnables,coherents et surtout realistes dans nos prises de decisions.
    N’inversons pas l’ordre de priorité des choses sinon le choc sera très fatal.
    Commencez d’abord par :
    1. Former des enseignants aptes à instruire et surtout capables d’inculquer des bonnes valeures morales à nos enfants.(revoir le systeme de recrutement des enseignants)
    2. Construire des ecoles dignes de ce nom.
    3. Dotez ces ecoles de bibliothèques et de cantines scolaires
    4. Revoir les conditions salariales des enseignants
    5. Si vous le voulez bien ,valider ce projet uniquement pour vous qui formez le clan des 200 familles. Mon petit frère dans le Burkina Profond a d’autres preoccupations plus concrètes que la manipulation de tablettes.
    Mdme le Ministre si vous pouvez dire non a l’adoption de cette decision faites - le car ca y va de paire avec la preservation de votre dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 20:41, par bedjan
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    s’il vous plait Mme la ministre, proposez et essayez de convaincre vos partenaires d’en finir d’abord avec les écoles sous paillotes, en brique de terre- que le maitre et ses élèves desertent dès les premiers signes de pluies parce dangereux. ensuite de doter effectivement chaque élève de cahiers et de bics, de fournir aux enseignants de brousse des logements decents-juste pour les motiver-....ainsi vous rendrez vraiment service au Burkina Faso.
    Mme, veuillez ne pas tomber dans le ridicule _ne repetez plus jamais ça !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2012 à 21:44, par mè mako
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    - Savez vous qu’il est interdit de faire redoubler un enfant au primaire ?
    - savez-vous que le passage au C.M est obligatoire pour tout élève quelque soit sa moyenne ?
    Ce ministère se fout de l’avenir de nos enfants(les leurs sont scolarisés ailleurs). Au lieu de penser à relever le niveau, et des enseignants , et des élèves,à offrir le minimum de confort pour les enseignants qui sont sous toujours sous paillotes, on parle de tablettes. Le gouvernement de L.A.T doit cessé de se moquer de nous. Nous les pauvres avons aussi besoin que nos enfants soient bien encadrés pour concurrencer les vôtres demain aux postes de responsabilités de ce pays. Le Burkina ne sera jamais émergent dans cette comédie.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2012 à 09:54, par Albatros
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Chers Ministres, cher(e)s lecteurs/lectrices,

    je suis en partisant de l integration des NTIC dans notre system educatif MAIS :

    1- C est pas en fait l infrastructure electronique qui facilite l acquisition du savoir ou l apprentissage en generale mais plus plutot comment ce infrastructure est mis en application dans le cours : Cela voudrait alors que le corps enseignant devrait etre tres bien préparé à cela pendant leur formation. Est ce le cas dans notre systeme éducatif ? À ma connaissance PAS ENCORE !
    2- En plus c est pas l enseignant qui est au centre de l apprentissage soutenu par les new media mais plutot nos chers apprenants. Et cela dans un context d apprentissage autonome : Sont ils, eux les apprenants, préparés à un tel type d apprentissage ? PAS ENCORE !
    3- Comme me criait toujours mon père : "C est pas le bic qui apprenant mais ta tete !". Et cela il le chantait bien à chaque que moi, elève en ce temps, j exigeais un nouveau stylo. Le monsieur n avait pas tord, je m en rends compte aujourd hui avec ses new media, car c est pas le cadre "frame" qui fera que l enfant poura resoudre dans quatre ans une equation du 2è ou du 3è degre ou poura maitriser les noms botaniques des plantes mais plutot le CONTENU PEDAGOGIQUE ! : Auront ils de belles et legeres machines à la mode SANS CE CONTENU à leur disposition ? PROBABLEMENT OUI !
    4- L infrastructure electronique et son CONTENU est tres sensible au temps : Avez vous prevu une suivie scientifique de ce phenome ? Là je suis à la recherche d une filière à l université qui s en occupe-/ra specialement ? Savent ils, les etudiants ou eleves actuels se qui se cachent qui se cache comme motif pedagogiques derriere ces nouvelle orientation ? POUR L INSTANT JE ME CONTENTE D UN SIMPLE PAS ENCORE !
    5- Par rapport aux necessités qu apporteront les tablettes : ELECTRICITE et connection à des prix abordables pour les educateurs et toutes les structures concernées, sauf de quoi vous pouvez nous EPARGNEZ ces machines !

    Voici en quelque mots (bien vrai que truffé de fautes liees à la langue) ceux sur quoi notre gouvernement pourrait se pencher tout d abord. ET CELA EN COMMENCANT PAR LE DERNIER POINT/LE BAS.

    BONNE SUITE DANS VOS REFLECTIONS ET VOS PRISES DE DESICIONS !

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2012 à 09:59
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    Je poste pour une deuxième fois mon article.

    Quelles sont les priorités de ministère :
    1. Réformer le ministère de l enseignement de base. Rendez vous compte que depuis les indépendances c’est toujours le même système scolaire. Pensez vous qu’avec ce système nous pouvons abordé l’ air des TIC ?

    2. Normaliser toutes ces écoles de 3 classes. Plus jamais d’ écoles à 3 classes. Nous sacrifions nos enfants.

    3. 8000 villages ; 8000 écoles primaires et nous passerons en 10 ans à un taux d alphabétisation acceptable.

    4. Recruter et former le nombre d’ enseignants nécessaires 

    5. Recruter des jeunes cadres diplômes afin de de donner du sang neuf à ce ministère vieillissant.

    6. Introduisez plutôt le TIC dans la formation des enseignants en facilitant la préparation des cours et leur travail.

    L’utilisation des tablettes diffère de l’ utilisation des livres. Le Burkina n’ à toujours pas une bonne connexion internet. Les tablettes devront permettre à nos enfants de faire des recherches personnelles pour des découvertes personnelles.

    Les pays les plus avancés dans les TIC, sont actuellement dans des phases pilotes pour un enseignement purement TIC. SVP attendez profitons un peu de leur expérience.

    Nous savons tous qu’ il y a un lobbying fort des fabriquants de tablettes pour écouler leurs produits, mais de grâce cherchons le bien de nos enfants en investissant le peu que nous avons dans les vraies priorités .

    Juste ma modeste contribution car le Faso appartient à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2012 à 15:28, par GL
    En réponse à : Education nationale : Bientôt des tablettes électroniques dans nos écoles

    est ce une realité l’introduction des tablette dans le système educatif burkinabé si oui quand ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés